Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les surprises du covoiturage à partir de Pau

lundi 18 février 2013 par Bernard Boutin


Le covoiturage est en plein expansion. L’analyse des directions proposées à partir de Pau, sur cinq sites de covoiturage*, donne quelques indications intéressantes à l’heure d’envisager de nouvelles routes ou voies LGV pour notre territoire.

Sur les cinq sites*, à partir de Pau et en direction de l’Est, aux mots clefs : Tarbes et Toulouse, il avait, le lundi 11 février, 707 offres de covoiturage . Vers l’ouest, pour Bayonne et Hendaye, il y avait 263 offres soit un total de 970 offres sur l’axe est-ouest.

En direction du nord, pour Bordeaux et Paris, il y avait 276 offres et vers le sud, aux noms d’Oloron, Huesca et Saragosse, 93 offres de covoiturages étaient faites (dont 78 pour Oloron). Total : 285 offres sur l’axe nord-sud.

Avec près de 3 fois plus d’offres pour aller sur la tangente est-ouest que sur la verticale nord-sud, on peut se demander si, plutôt que de rouvrir le Canfranc (18 covoituages offerts vers l’Espagne), créer une voie entre Poey-de-Lescar et Oloron, réaliser une voie LGV entre Mont-de-Marsan, il ne vaudrait pas mieux créer un axe LGV d’Hendaye jusqu’à Toulouse !!!

Tous ces chiffres sont à prendre avec des pincettes bien entendu. A "coup de louche", on dira que Toulouse et Tarbes sont les plus offerts, Bayonne l’est presque autant que Bordeaux. Notre bassin de vie s’étend d’Est en Ouest ou vice-versa le long du piémont pyrénéen. Les étudiants iraient plus sur Toulouse que sur Bordeaux.

Au bout du bout, ce qu’il serait bien, c’est qu’une autorité indépendante mouline dans un modèle mathématique les trafics actuels route, air, fer, pour mieux comprendre les besoins de la population "pyémontaise" (le "y" est là pour Pyrénées) et ainsi orienter nos décideurs à la veille de créer de nouvelles infrastructures de transport.

On peut toujours rêver.

- par Bernard Boutin

PS : Le conseil général et le co-voiturage
Le 14 et 15 février, lors d’une session budgétaire du conseil général, un schéma co-voiturage concernant à la fois l’A64 et l’A65 a été adopté. Avec ASF des aires de co-voiturages vont être mises en place. Un protocole doit être signé et la sortie de Lescar, proche d’Emmaus, fait partie des priorités.

Sources : covoiturage.fr, etudiant.fr, covoiturage64.fr, easycovoiturage, covoiturage-libre

pau tarbes 207 79 29 6 9 330
pau toulouse 281 57 10 15 14   377
 707

pau bayonne 130 32 22 19 4   207
pau hendaye 26 8 3 15 4   56
  263

pau bordeaux 195 4 8 8 15  220
pau paris 44 0 0 31 1 56
 276

Pau oloron 33 26 16 3 78
pau saragosse 6 5 0 0 0  11
pau huesca 4 3 0 0 0 7
 96
credit photo : covoiturage-libre


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les surprises du covoiturage à partir de Pau
21 février 2013, par Larouture  

Je trouve que la pratique du covoiturage est une évolution de la société intéressante.

La notion de service semble se substituer à celle de possession (cas de ma génération). Il y a aussi l’arrivée de l’auto-partage et de la multimodalité.

Non seulement mouliner les données mais aussi établir des projets en tenant compte des évolutions sociologiques serait un progrès.

D’autre part, la différence de fréquentation entre A64 et l’A65 peut traduire aussi le poids métropolitain plus important de Toulouse par rapport à Bordeaux.

> Les surprises du covoiturage à partir de Pau
18 février 2013, par Bernard Boutin  

Un sujet bien développé sur la desserte par le rail de la Bigorre à lire ce jour dans la Nouvelle Rep de Tarbes et la Dépêche

http://www.ladepeche.fr/article/2013/02/18/1563335-plusieurs-voies-d-inquietudes.html

> Les surprises du covoiturage à partir de Pau
18 février 2013, par Rêveur des villes  

A propos du train Pau-Toulouse, à part les vendredis soir, samedis matin et dimanches soir, les autres trains sont quasiment vides... Dans ce contexte, même en dehors de la question du coût, rajouter une LGV ne servirait sans doute à rien.

Le coût de l’énergie est trop bas et malheureusement pour la planète, le pétrole et le gaz de schiste maintiendront ce coût bas pendant encore longtemps. Enfin, les gens veulent "leur" tout voiture alors les politiques le leur servent.

  • > Les surprises du covoiturage à partir de Pau
    18 février 2013, par Rêveur des villes  

    Certes, le détours par Lourdes fait perdre 20 minutes sur l’axe Toulouse-Hendaye. Mais bon, on ne va pas payer un ordre de grandeur de 1 Md € pour pallier à cela.

    Il est probable que certains trains (quasiment vides) soient supprimés. Exemple sur la période demain mardi soir : départ de Pau : 17h17 durée 2h10 puis 17h50 durée 2h30 puis 19h22 durée 2h10. Des trains avaient été supprimés puis ont été remis. Je ne serais pas étonné que sur ces 3 là, au moins 1 disparaisse.

  • > Les surprises du covoiturage à partir de Pau
    18 février 2013, par Oscar du Pont  

    Il me semble que vous avez simplement mesuré l’effet structurant des voies de communication les plus efficaces. Avec une primauté de la liaison Pau-Toulouse par rapport à la Pau-Bordeaux, du fait de l’ancienneté de cette voie. Mais ça on le savait, ou est la surprise ? On pourrait même en déduire qu’en continuant à ne rien faire, Oloron disparaîtrait de nos radars et que Pau ne serait plus qu’un point entre Toulouse et Bayonne.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Concours d’éloquence : le Lauréat
    Surprenante MIAL : Cube d’acier à l’extérieur, cocon à l’intérieur !
    Pau - Rencontre avec Marie Carrega, directrice du réseau des médiathèques
    Pau - Noël avant l’heure à la Médiathèque André Labarrère
    Pas d’autophobie, s’il vous plait !
    Pau : Des poules de la place royale à la blancheur de la place Clemenceau
    Pau - "La ferme du goût" : La charrue avant les bœufs !
    Pau - Trafic low-cost et ville universitaire
    Pau - "Mais, vos élus sont-ils aveugles ?"
    Pauvres cyclistes
    Pau - Parc Beaumont : Bonjour tristesse !
    Médiathèque Labarrère : Les horaires de fermeture pour ne pas "se casser le nez"
    Attractivité de Pau et de son agglo. entre 1975 et 2009 : Bien pâle !
    Pau - De qui se moque-t-on ?
    Pau, ta porte s’ouvre bien mal !
    Encore jeunes et déjà éloquents !
    Pau - La rue Carrérot qui fait déborder le vase
    Le blog de Jean Marc Morandini revient sur "Midi en France" actuellement à Pau
    "Pau, Porte des Pyrénées" : Communication ou Information municipale
    Pau Porte des Pyrénées : La vache, le coeur et l’Ossau



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises