Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau - "Le chiffre et la plume" : Une rencontre très éclectique

lundi 11 février 2013 par Bernard Boutin


Quand Max Moreau ouvre son carnet d’adresses pour organiser une rencontre-débat sur le thème "Economie et Culture", il n’a pas de mal à regrouper autour de lui un "panel" de personnalités aussi varié que ses domaines d’intérêts. La soirée promettait, les spectateurs le savaient d’avance et la salle des délibérations du Parlement de Navarre affichait plus que complet vendredi dernier. Une partie des spectateurs fut même contrainte d’assister à la rencontre dans une salle annexe sonorisée.

Des économistes, des politiques, des écrivains, des industriels prirent tour à tour la parole au Parlement de Navarre. Un point commun les liait tous : cette passion pour notre territoire, un territoire riche en hommes, en patrimoine, en histoire mais aussi en potentiel. Difficile de les mentionner tous. Restons en à la parole économique.

Le premier d’entre-eux, l’hôte du moment, Georges Labazée, président du Conseil Général, présente d’abord un large tableau des interventions de l’administration départementale en direction de l’économie. Les sommes dépensées sont conséquentes : 302 millions d’euros sur un budget total de 750 millions. Des exemples : Cette année, le CG s’engagera auprès de Toray dans le Bassin de Lacq pour 4 millions d’euros, prendra en main les destinés du train de la Rhune avec ses 450.000 visiteurs annuels, continuera, par sa politique en faveur de l’économie de la montagne, à y maintenir 500 emplois permanents ou semi-permanents, investira 23 millions à la Pierre Saint Martin...
Sur les 3 ans à venir, les travaux de rénovation des collèges représenteront 35 millions d’euros d’investissement par an qui permettront des retombées directes dans l’industrie du BPT.
Le Président rappellera aussi que notre département est le premier pour l’implantation des jeunes agriculteurs en France et que dès à présent 20% de la nourriture dans les cantines scolaires sont d’origine bio locale. Autant de domaines où le CG intervient. Le Président n’oublie pas aussi de mentionner la mise en place d’un dispositif Béarn-Bigorre de valorisation des Pyrénées ou encore l’engagement pour la desserte LGV des deux territoires.
Un Conseil Général qui globalement investira 180 millions d’euros cette année ce qui le classe parmi les cinq premiers départements en France. Un Conseil général qui est au final, lui-aussi une "locomotive" du département.

Jean-Michel Treille, béarnais d’adoption, membre de l’Académie de Béarn, économiste, spécialiste en management et en stratégie industrielle, qui vient de publier « Les clés de l’avenir, l’ambition industrielle », nous rappelle alors quelques vérités sur l’informatisation, créative de décroissance en matière d’emploi, la mondialisation qui a provoqué la naissance de géants comme Wall Mart avec ses 450 milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel !
La donne économique a complétement changé en une décennie. Aujourd’hui, en France, 3,5 millions de personnes sont au chômage et 8 millions sous le seuil de pauvreté. Le message est clair : il y a urgence à rendre de nouveau la France compétitive, toute la France et notamment son administration où les textes de loi font 600 pages en moyenne !

Pierre Saubot, industriel fondateur d’Haulotte, vigneron, président de l’Académie de Béarn, de La Garbure, a une relation fusionnelle avec notre territoire et combat pour son avenir, notamment au travers de l’association Béarn Adour Pyrénées qu’il préside. Par une ode économique sur le thème humoristique du "Tribunal des flagrants délires", il nous a répertorié les difficultés rencontrées par les chefs d’entreprises pour exercer leur pouvoir. Elles sont nombreuses. Pour lire l’intégralité de la déclaration de Pierre Saubot : voir la pièce jointe.

Christian Pouyanne, président de la Banque Pouyanne nous fait alors découvrir une banque installée par sa famille, il y a 110 ans. Une stratégie depuis toujours : "rester nous-mêmes" au service de l’économie locale. Une croissance raisonnable et 12 agences à ce jour pour 80 salariés.
Face à l’appauvrissement des forces vives de notre territoire, la banque s’est investie dans la promotion de France Angels qui vise à promouvoir l’investissement par l’intermédiaire de Business Angels. Un regret, à cause d’une fiscalité toujours plus forte, l’envie d’entreprendre s’étiole...

Max Moreau nous propose alors son dernier livre économique : "La tentation de l’Adour". Un appel à pleinement réaliser les potentialités de Béarn-Bigorre, un territoire de près de 600.000 habitants avec deux conurbations qui vont se fondre en une seule : Pau-Tarbes-Lourdes-Oloron-Bagnères. Tout y tend : les nécessités économiques parmi lesquelles il cite en exemple les hôpitaux, l’abattoir et l’hérésie des circuits de la viande dans notre région, le traitement des déchets. Tout y tend avec une culture et une mémoire si proche. La présentation du livre est à découvrir en pièce jointe.

Jean-Paul Betbèze, Chef économiste et Directeur des Etudes économiques du Crédit Agricole, Bigourdan de Bagnères de Bigorre, affirme  : "la France est en récession". L’industrie du bâtiment fera en 2013 moins 10%, les autres secteurs feront entre moins 5 et moins 7%. La crise financière a caché une crise industrielle. Plus en avant dans la soirée, un intervenant rappellera qu’il y a 25 ans, l’industrie représentait 25% du PIB de la France et qu’aujourd’hui elle ne représente que 12%.
Les Etats-Unis, suite à la crise, ont baissé les taux à court-terme et à long-terme, les salaires, le coût de l’énergie, la valeur du dollar. Résultat : l’économie est repartie. Nous, qu’avons-nous fait ? Que pouvons-nous faire ?

Face à une situation aussi compliquée et difficile, si nous ne pouvons rien faire au niveau national, faisons en local en développant le "pôle Adour" qui lui reste tiré vers le haut et notamment par le secteur aéronautique et agricole (le maïs se porte bien). "Small is beautiful" serions-nous tenté de dire !

Eric Darcimolle, ancien Président de Turboméca, ne mâche pas ses mots : "c’est le monde financier américain qui a foutu le "bordel"." Heureusement qu’au niveau local, il y a des hommes qui ont la fibre industrielle. Et de citer, le président socialiste de la région : Alain Rousset grâce à qui Aéropolis s’est implanté à Bordes, pérénisant ainsi Turboméca et son pôle aéronautique "qui a de belles années devant lui".

Un Eric Darcimolle qui fera trois propositions :

1 - Donnons le pouvoir politique définitivement aux élus en régions. "On sait qui est en charge et, si cela ne va pas, on prend nos fourches pour aller les voir..."
2 - Les politiques doivent gérer leur administration. Ce sont les hauts-fonctionnaires qui à Paris font la loi*.
3 - Et, plus que jamais, mobilisons-nous pour la formation des jeunes...

Il y a beaucoup de richesse dans notre territoire. A elle de se faire entendre !

- par Bernard Boutin

* Chez A@P, nous voyons là un motif de plus d’être contre le cumul des mandats.

PS : en pièces jointes,
- l’intervention de Pierre Saubot
- la liste des participants à cette rencontre. A@P s’excuse auprès de ceux non-mentionnés mais le "panel" était vraiment trop vaste pour pouvoir mentionner tout le monde.
- présentation du livre de Max Moreau "La tentation de l’Adour"


Documents liés
  "LA TENTATION DE L’ADOUR" ET "EXFILTRATIONS" DE MAX MOREAU
PDF - 178.6 ko
  INTERVENTION PIERRE SAUBOT
PDF - 42.6 ko
  LISTE DES INTERVENANTS LE 1/2/2013
PDF - 48 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Grand Sud-Ouest, avenir des régions : Fiction ou fusion
Balade à Oloron via le chemin de fer
Béarn-Bigorre : La tentation de l’Adour
Béarn le jour d’après 
Aller au-delà du débat Béarn-Bigorre
De Pau et du Béarn (saison 3)
Béarn - Des poules de la place royale à la blancheur de la place Clemenceau : (Saison 2)
« Ensemble, aidons l’Homme à se restaurer » (1)
Grand Pau 2030 : L’ambition dangereuse de Jean-Pierre Mimiague
Regard sur l’urbanisation en périphérie lointaine de Pau
Pour un “Conseil des Elus du Béarn et de la Bigorre” : une touche historique
"Conseil des Elus du Béarn et de la Bigorre" : Les Basques nous ouvrent la voie
"Conseil des Elus du Béarn et de la Bigorre" : Le problème sera béarnais
Pau-Lourdes-Tarbes : Pour un "Conseil des Elus du Béarn et de la Bigorre" 
Béarn 2030 - le scenario fiction qui fait peur
Territoires : Effervescence au Pays Basque, calme plat en Béarn
Louvie-Juzon : Avis de décès d’un coeur de village
CODE Béarn - L’immobilier à Oloron-Ste-Marie
Chapeau, Oloron !
Bassin de Lacq : David Habib se taille un nouveau fief à sa mesure !



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises