Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante

lundi 21 janvier 2013 par AK Pô


Des racines à mes ailes.

Aujourd’hui, devenue paloise de cœur, je m’invite à votre table ! Sans prétention aucune, je connais encore bien peu votre belle région ! Mon approche sera donc un peu plus intime, mais avec une envie de partager modestement mes expériences d’une vie excessivement bien remplie.

Tout commence inévitablement par nos racines, nos vieux... Et, si j’y pense tant en ce moment, c’est sans nul doute parce que mon âge et mon passé ont fait de moi la femme que je suis. Zut... suis-je donc si vieille ? Pas de regret, non, juste le constat réaliste d’un futur très optimiste !!

Je me suis posé la question : Qui cela peut-il intéresser ?Pas grand monde, sans doute, mais l’envie de partage a été la plus forte.

Ici, point de politique, si ce n’est celle de l’amour, point de sondage, point d’opinion non plus, juste un petit rappel du respect du à nos « vieux », qu’ils soient de Pau, d’ailleurs, ou présentement de ma Wallonie natale. Ils restent nos piliers, nos bases de lancement, nos bisons (futés), notre force, ... notre Passé commun, celui à ne surtout pas oublier ! Le mien est gravé, dans ce cerveau tant employé à garder le bon cap, dans ce cœur trop souvent chahuté...mais récemment chamboulé et ravivé par un Palois, mi artiste mi-ovni !

Voici des clichés précieux, de mes aïeux, de mes souvenirs lointains et pourtant toujours si présents !

- par s@tie

PS : photos de famille d’époque... les arpenteurs explorent le temps. Ces photos ont été scannées par deux grands enfants pas très sages, d’où, parfois, leur manque de netteté. A suivre...

AK Pô

20 01 13


MDR

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante
21 janvier 2013, par Hélène Lafon  

Merci S@tie pour ces photos...

Vos souvenirs ont réveillé les miens. Lorsque j’étais très petite fille, un photographe professionnel sévissait devant la préfecture. Il a fixé sur du papier des images des jeunes et moins jeunes femmes de ma famille. Changez l’arrière-plan et les Wallonnes deviennent Béarnaises et réciproquement : même coiffure, même habillement, mêmes petites socquettes et surtout même sourire.

L’Europe n’existait-elle pas déjà ? La vraie Europe celle des Hommes et donc des Femmes.

HL

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Arpenteurs sans limites n°185 : un petit tarpé, vers 18 heures, at Tarbes zentrum
Arpenteurs sans limites n°184 : La mer n’était pas là, alors on a regardé la Terre
Arpenteurs sans limites n°183 :les pèlerins marquent le pas à Lourdes
Arpenteurs sans limites n°182 : les rues d’Arudy sont douces l’après midi
Arpenteurs sans limites n°181 : coups de freins dans les virages, Louvie Juzon
Arpenteurs sans limites n°180 : pourrir jeune ou mourir vieux à Lembeye
Arpenteurs sans limites n°179 :Tango Sède, mignon quartier tarbais
Arpenteurs sans limites n°178 : la passegiata (un dimanche aprêm sur le boulevard)
Arpenteurs sans limites n°177 : the last pilgrim in Lourdes senza papa
Arpenteurs sans limites n°176 : Cauterets (village) sous la neige
Arpenteurs sans limites n°175 : a dada(ïste) sur les sculptures d’ Eduardo Chillida
Arpenteurs sans limites n°174 : un vertigineux petit tour à Pau
Arpenteurs sans limites n°173 : animus anima : les poupettes à papi
Arpenteurs sans limites n°171 : Marciac sans chapiteau ni zizique
Arpenteurs sans limites n°170 : ça tourne rond à Oloron
Arpenteurs sans limites n°169 : je gére, j’erre, Gers, aujourd’hui comme hier
Arpenteurs sans limites n°168 : Pau lux (et poil à gratter)
Arpenteurs sans limites n°167 : Tarbes, par petites touches (3)
Arpenteurs sans limites n°166 : Cauterets vaisseau de belles pierres (partie 2)
Arpenteurs sans limites n°165 : Cauterêts les berlingots (partie 1)



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises