Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur

lundi 7 janvier 2013 par Bernard Boutin


Les prochaines élections municipales devraient avoir lieu en mars 2014. Dès maintenant, les prétendants à "la magistrature suprême" de Pau vont commencer à s’agiter, organiser leur tour de table, réanimer leur "réseau", compter leur soutien, tester l’opinion. Une année 2013 tout en cogitation qui va révéler son lot de surprises, ses premiers "coup fourrés", ses premiers faux départs ... Neuf candidats pourraient être sur les starting-blocks. Qui dit mieux ?

Un - C’est à gauche que la situation semble la plus claire. On peut imaginer que le "Front de Gauche" se retrouvera naturellement derrière un Olivier Dartigolles, porte-parole national du PCF, qui doit bruler d’envie de montrer à la Maire sortante, Martine Lignières-Cassou, que les "forces de progrès" sont bien présentes sur la ville et qu’il va falloir compter avec elles. Un Olivier Dartigolles qui pourrait bien faire un beau score au vu des désillusions du "peuple" de gauche face à l’action du gouvernement actuel. Cela dit, d’ici 2014, il va couler beaucoup d’eau sous le pont du 14 juillet...

Deux - Du côté des verts, Bernard Laclau-Lacrouts et Danièle Iriart, tous deux adjoints à la maire sortante, pourraient avoir des comportements différents. L’un est plutôt proche de Madame la Maire, l’autre plutôt éloignée. EELV pourrait être tenté de vouloir rajeunir son image en présentant un autre candidat, la jeune Eurydice BLED par exemple, qui était partie contre François Bayrou aux dernières élections législatives. Cela dit, les soubresauts réguliers de la mouvance écologiste, font que le plus prévisible est totalement imprévisible du côté des verts.

Trois - Pascal Boniface, à qui Martine Lignières-Cassou a retiré ses délégations alors qu’il était l’adjoint "développement durable" à la Mairie, pourrait aussi être un recours pour les Verts. A moins qu’il ne rejoigne le PRG, après sa démission du PS. Une démarche pas nouvelle pour un démissionnaire du PS (voir à La Rochelle, le cas du député Olivier Falorni). Un Pascal Boniface à suivre en 2013 tant est fort son désir d’en découdre. Ira-t-il jusqu’à monter une liste et sous quelle bannière ?

Quatre - Pour le PS qui "tient la ville", la grande question sera de savoir si Madame la Maire se représentera ou non ? Martine Lignières-Cassou, tellement montrée du doigt pour son cumul des mandats, finira-elle par choisir entre Paris et Pau ? Il semble que rien n’est moins sûr tant qu’une loi ne la contraindra pas à faire un choix. Magie addictive du pouvoir !

Les 4 premières années de la Maire de Pau auront été difficiles. N’a-t-elle pas été montrée du doigt très régulièrement pour son "dogmatisme tout-pièton"  ? Un dogmatisme qui a cassé tant et tant d’habitudes des palois et provoqué des dégâts considérables du côté des commerçants. N’a-t-elle pas été montrée du doigt pour son indécision, particulièrement sur le dossier des Halles ? N’a-t-elle pas été montrée du doigt pour sa Présidence de la Communauté d’Agglomération, une agglo tellement malaimée que les communes périphériques ne veulent absolument pas la rejoindre. Pas une n’a dit oui alors que le préfet, dans le cadre de la RGPP, demandait à beaucoup d’entres-elles de le faire. Pour information, le Grand Tarbes va accueillir 3 communes de plus.

Mais, la Maire de Pau a le plaisir de voir le centre-ville de Pau se reconstruire petit-à-petit. Elle pourrait fort bien souhaiter continuer cette "mission" entreprise. Il lui reste tant à faire : le tram-bus, le classement du boulevard des Pyrénées à l’UNESCO (pas gagné d’avance quand on voit la friche industrielle entre gare et base d’eaux-vives), la mise en place du quartier de la porte des gaves, les Halles (à nouveau) etc.

En 2013, il faudra s’attacher à suivre l’autre candidat naturel du PS, si Martine Lignières-Cassou ne se représentait pas : André Duchateau, son premier adjoint en charge notamment de l’important CCAS municipal et président du Syndicat Mixte des Transports Urbain du Grand Pau.  Si André Duchateau venait à être plus présent dans les médias locaux, nous aurions là un indice fort, laissant présager un retrait de la maire actuelle au profit de son premier adjoint ; un élu relativement discret d’un point de vue médiatique pour l’instant.

Cinq - Yves Urieta dit à qui veut bien l’entendre qu’il se représentera. A ce jour, il n’a plus d’étiquette, lui qui a claqué la porte de la "Gauche Moderne". L’homme a ses réseaux (Convergences, "Pau avant tout"), connait fort bien la ville, les équipes en place à la mairie et avait fait une bonne campagne pour les municipales 2008. Au premier tour, malgré un François Bayrou qui sortait auréolé de ses 18,5% à l’élection présidentielle de 2007, Yves Urieta faisait 27,8% des voix, un score pas très éloigné de François Bayrou (32,61%) et Martine Lignières-Cassou (33,87%).

Si l’homme est habile, il ne bénéficiera pas en 2014 de l’étiquette "Liste de la Majorité" (Sarkozy), une étiquette obtenue au prix des pirouettes que l’on sait. On ne voit donc pas bien comment l’ancien maire de Pau pourrait faire mieux sans un "label" de ce type qui permet rapidement de gagner des voix dans l’électorat. Son salut pourrait pourtant venir du nombre de listes en présence qui risque fort de lui donner une bonne place au soir du premier tour..

Six - Pour le MoDem, François Bayrou repartira-t-il ? Comme souvent en politique, lui seul le sait et le sait-il aujourd’hui ? Son choix personnel pour François Hollande à la dernière présidentielle lui ferait probablement perdre de nombreuses voix paloises de droite qui s’étaient portées sur lui en 2008 et le score au premier tour de 32,61% parait moins que probable.

Et, si le Président du MoDem ne partait pas ? Josy Poueyo pourrait alors se jeter dans la course, elle qui comme tant d’autres a un désir de revanche à prendre sur Martine Lignières-Cassou. On remarquera, alors qu’elle ne siège plus à la mairie de Pau, comme elle réagissait dernièrement à la réunion, du 17 décembre, organisée par la maire de Pau sur les déplacements en centre-ville. Un politique ne fait jamais rien pour rien...

Sept - L’UDI de Borloo pourrait vouloir jouer sa partition avec le "valoisien" Thibault Chenevière qui cherche toujours à émerger sur la scène Paloise. Une UDI qui a aussi comme champion dans l’agglo un Michel Bernos, maire de Jurançon qui dénonce régulièrement le fonctionnement de la CDAPP. Pour mettre de l’ordre dans l’Agglo, faudra-t-il qu’il s’implique directement dans la campagne à Pau ?

Huit - Marc Cabane, sans étiquette, a lui aussi annoncé son souhait de se lancer. L’UMP lui a apporté son soutien. L’ancien Préfet veut créer un large rassemblement autour de lui. Son expérience des "chicanes" administratives, son expérience des "tours de table" traditionnels, que doivent faire les préfets dans l’exercice de leur fonction, en font un homme de dialogue, d’écoute recherchant les consensus. Cela dit, au-delà de l’expérience préfectorale va se poser celui de l’équipe : "Combien de divisions ?". Le soutien UMP saura-t-il les apporter ?

Neuf - Une dernière liste qui jouera probablement les troubles-fêtes : celle du Front National qui sur Pau n’a plus de leader visible depuis que Jacques Henriot a pris du recul. Mais le FN nous a appris que c’est souvent le national qui détermine les résultats locaux. Marine le Pen a fait 11,21 % sur Pau lors des Présidentielles. Le candidat du FN sur Pau ne fera probablement pas ce score mais il ne sera pas négligeable.

Les 12 mois 2013 vont permettre aux uns et aux autres de placer leurs pions, jouer au poker-menteur, s’affirmer pour enfin pouvoir passer en "pole-position" et se lancer. Le 6 janvier 2014, la liste se sera probablement bien éclaircie.


- par Bernard Boutin
le 6 janvier 2013


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
11 janvier 2013, par le coq  
la grenouille tricolore.

A LIRE : le livre de Zoe Shepart alias Isabelle Chaumart cette ex-cadre du Conseil Général de Dordogne qui dénonce les magouilles, les déviations des élus et encartés. Qui ose parler de démocratie ? Qui ose parler de liberté de parole dans les mouvements politiques et qui pratique la pensée unique ? sans oublier toutes les "saloperies" faites à l’encontre de ceux qui ne respectent pas l’omerta". Brillant, brillant - la laïcité ! smiley tricolore. (présentation faite dans le Sud-ouest de ce jour. )

> Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
9 janvier 2013, par Emmanuel Pène  

Il faut du renouvellement, mais il ne faut pas oublier que pour gagner il faut une équipe ; un homme ou une femme seul(e) ne peut rien

pour moi, le bon candidat doit être :
-  nouveau en politique car il faut du renouvellement
-  être un chef au sens du meneur d’hommes car il faut imprimer le mouvement et inspirer la confiance
-  être à l’écoute des concitoyens et savoir rassembler (ce qui implique la disqualification de ceux qui pronent la lutte des classes)
-  enfin aimer Pau et le Béarn car l’identité est un élément clé pour développer un territoire

Voilà ce que pourrait être notre mouton à 5 pattes. C’est pas gagné..

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    9 janvier 2013, par pehache  
    Tout ça c’est bien joli, mais sans un projet global (je ne parle pas des catalogues la Redoute que sont habituellement les programmes électoraux) et une vision d’ensemble de l’avenir de l’agglo, ça ne servira pas à grand-chose.

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Rêveur des villes  

    Aujourd’hui, que ce soit nos 3 ténors auteurs d’un gaspillage à grande échelle durant ces 20 dernières années (et qui continue en grande partie), ou en face à l’UMP le projet d’un grand stade pour la section pour relancer la ville, c’est de la... (bon, je l’ai pas dit...) et bien sûr, leurs publicitaires et partisans semblables à des supporters de foot alcoolisés également.

    Mais bon, ceux qui ont essayé de sortir des grosses étiquettes et de présenter un minimum de réflexion sur le fond en ont été pour leur frais (Mehdi, Thilbault).

    > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Jack Fagot-Barraly  

    Rien ne sert de courrir , il faut partir a point disait la tortue !!2.014 c’est encore loin et d’ici là que d’eau passera sous le pont du 14 Juillet !

    Mais dans cette affaire il y a ceux qui sont au charbon ,les mains dans le cambouis ..et les autres qui critiquent,qui passant devant la Mairie s’egosillent en criant "maison !!Maison (Pas Jean François !)

    Ces derniers s’y voient déjà, mais pour cela il va falloir cravacher dur et avoir autour de soi pas que sa belle gueule, mais une équipe de Militants aguerris ,dévoués et compétents !!Et pour l’heure ,il n’y a qu’autour de Martine et du PS que ça se trouve ces citoyens

    > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Daniel Sango  

    Bel exemple du fonctionnement politique palois : un panier de crabes.

    Et si on posait la question différement ?

    Qui durant ces dernières années a fait vivre un débat démocratique autour des grands enjeux tels que le fonctionnement de l’agglomération ou l’organisation territoriale ?

    Qui a été un grand pourvoyeur d’idées pour rendre le territoire plus performant ?

    Qui a brillé par son travail sur les différents dossiers importants pour la ville ?

    Alors, la liste va se réduire.

    Il y en a assez de ces boni menteurs qui n’ont des idées qu’une fois tous les sept ans

    Quand les citoyens s’éveilleront...

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Emmanuel Pène  

    C’est pas gagné..

    J’attends un projet novateur, qui créé une dynamique. Peut-être les citoyens devraient-ils se saisir de ce combat..

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Ravaillac  
    Le loup est déjà dans la bergerie

    Beaucoup de spéculations, mais vous avez mal observé le fonctionnement de la mairie ces derniers mois. Il y en a un qui s’est pris au jeu, malgré tous ses démentis comme quoi il ne serait pas partant, c’est Alain Lavignotte. Il s’est pris au jeu du pouvoir, ne laissant de place à personne, n’écoutant personne (quant ils les laissent parler ce qui est rarement le cas), il prend tout un tas de décisions sans en référer à personne et bien souvent mettant même la maire devant le fait accompli et il s’adresse à nous, personnel de la mairie, comme si c’était lui le patron. Contrairement à ce que vous pensez, il n’y aura pas de place pour André Duchateau en cas de problème de cumul, mais c’est bien Lavignotte qui s’est placé sur orbite. Même au niveau du pouvoir, l’addiction existe....

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Daniel Sango  

    Si c’est le cas, au moins ce sera un candidat qui connaît les dossiers et sait de quoi il parle.

    C’est rare...

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Lucide  
    Calamitas ....

    Tu as raison Ravaillac, c’est exactement cela, on l’a pratiqué au niveau du quartier Saragosse, une vraie calamité : il s’écoute parler, les autres n’existent pas ou pire ne peuvent pas avoir d’idée. Bilan tout le monde s’est barré du comité de quartier. Si c’est ça l’avenir "au secours Uriéta revient".

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Valérie  
    Ravaillac, si je comprends bien,vous êtes dans la bergerie. Alain Lavignotte, a ma connaissance, ne fait rien d’autre que de se dévouer au service des palois a son poste d’adjoint aux finances municipales. En outre il se consacre au quartier Saragosse. Cela mérite un minimum de respect ! Comment accréditer l’idée d’une municipalité qui n’écouterait personne ? Le discours d’opposition a des limites que vous dépassez allègrement !

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Oscar du Pont  
    Rien n’échappe à Valérie. La vérité vraie nous est ainsi servie toute fraiche. Vous nous direz un jour peut-être chère Valérie, si vous intervenez comme militante ou comme salariée ou les deux, pourquoi pas ?

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    7 janvier 2013, par Valérie  
    Oscar rassurez vous, je ne suis pas rémunérée, j’essaie simplement de rétablir quelques évidences.

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    8 janvier 2013, par Oscar du Pont  
    Valérie, vous intervenez à l’évidence dans le cadre d’une mission. En tout cas c’est l’impression que vous nous donnez. Vous n’êtes peut-être pas rémunérée explicitement pour la mener à bien, mais à l’évidence votre connaissance intime de l’administration municipale indique que vous en faites partie. Pouvez-vous confirmer ici de manière explicite n’y être liée par aucun contrat de travail, ni par un contrat de stagiaire, ni travailler pour le compte d’une agence spécialisée. Et donc nous assurer que vous n’intervenez ici que comme une citoyenne et pour défendre vos opinions personnelles..

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    8 janvier 2013, par Daniel Sango  

    Attention, le titre de l’article est : "Poker menteur"...

    Voyons la réponse...

  • > Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    8 janvier 2013, par Valérie  
    Je confirme.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances
    Cumul des Mandats - Le choix de Martine



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises