Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Au pays des rêves

lundi 24 décembre 2012 par Patricia Akin


Au pays des rêves

  Il était une fois ... aux alentours de Noël un roi qui, au point du jour, partit en voyage, avec son plus beau troupeau de moutons.

Il sillonna les routes et les chemins si longuement qu’il crut s’y perdre à tout jamais. Il parvint pourtant aux confins de son royaume. Quelques temps après, sans savoir exactement par où il était passé, il arriva sur les terres mystérieuses du pays des songes. 

Là, il s’arrête devant un gigantesque fleuve qu’étrangement il a déjà vu en rêve. Tout émerveillé de si bien reconnaître les lieux, il veut continuer son voyage par delà la rivière. Il lui faut d’abord la traverser mais ces eaux limpides sont tumultueuses et profondes. Alors, il remonte le fleuve à la recherche d’un passage mais en vain. Ici, ni pont ni gué... seule la nature dans sa grande beauté.

Le roi très préoccupé de franchir ce fleuve se demande tout haut : comment il peut passer avec le troupeau ?  C’est alors que soudainement un martin-pêcheur s’envole et siffle : « Le passeur peut t’aider. » Notre roi surpris l’interroge mais aussitôt l’oiseau disparaît.

Au même instant, une barque apparaît au beau milieu du courant. Elle s’avance comme par enchantement. A son bord est un homme debout drapé dans sa longue cape de laine. Le passeur propose au voyageur la traversée. Mais... comment s’y prendre avec cet immense troupeau ? Les bêtes étaient bien trop nombreuses pour cette petite embarcation.

  Ils se décidèrent finalement à transporter les moutons un par un dans la barque. Ils firent un premier voyage avec un mouton puis un second, un troisième, ... A chaque fois, ils embarquaient un mouton, le déposaient, revenaient en chercher un et, encore, recommençaient. Ils avaient maintenant fait traverser quatre vingt dix neuf moutons. Arriva enfin le tour du cent cinquantième mouton. Ce n’était pas fini. Il en restait encore beaucoup d’autres à emmener. Alors, inlassablement, ils naviguaient, d’une berge à l’autre... Ils en étaient maintenant au deux cent et unième mouton et devaient en chercher encore beaucoup d’autres. Et voilà maintenant le trois cent soixante sixième mouton qu’ils traversent.
  
 Et passe le passeur et passe, passe roi et moutons passants du fleuve.
 
 Enfin sept cent trente troisième mouton était sur la barque mais il en restait encore beaucoup à ramener. Cela dura alors encore longtemps comme ça... Sans cesse, d’un bord à l’autre du fleuve, ils naviguaient. Il était très tard quant sonna l’heure du passage du mille cent quatre vingt septième mouton mais... mais...mêêêée... après ? ... La suite ? Aaah ! Je ne la connais pas. C’est vrai. Tout s’est arrêté là. Je me suis endormie, tout simplement, et j’ai fait de beaux rêves.

- par Patricia Ackin

Touts droits réservés sur le texte.
Ce conte tiré de la tradition orale populaire est une libre adaptation.

Patricia est conteuse depuis 1993. Elle s’adresse à tous les publics au cours de fêtes, soirées, évènements. Elle adapte les contes et légendes et notamment ceux des Pyrénées. 
Elle a enregistré un cd de contes « Les Pyrénées merveilleuses » édité par inter espaces Pau (sur commande au 05 59 80 05 49 ou iespaceconte@orange.fr ).
Site : http: //conteackin.monsite.orange.fr 


Patricia Ackin

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament
PAU - La Chapelle de la Persévérance a été un écrin pour mettre en valeur les oeuvres de Roni FEES



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises