Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Ne mets pas tes pieds ...

lundi 24 décembre 2012 par Joël BRAUD


Le privilège de mon âge, me permet de voyager dans les transports en commun de Pau, grâce à un abonnement réservé aux plus de 65 ans. J’y trouve un intérêt, pécuniaire d’abord et aussi une facilité puisque je n’ai plus besoin de chercher vainement des stationnements pour ma voiture dans la ville. Mais des fois, je me sens obligé de réagir face à certains comportements.

Oui les transports en commun, le réseau de bus Idelis, offrent une tranquillité d’esprit surtout pour ceux qui ne sont pas trop pressés et qui n’ont pas de charges à transporter.

La fréquentation d’une majorité de retraités permet d’engager des conversations sur les sujets les plus divers à conditions qu’ils se limitent à des banalités.

Selon les arrêts desservis, peuvent emprunter les bus des collégiens ou des lycéens, parfois mêmes des étudiants. Outre le fait qu’ils sont bruyants, mais c’est plutôt une qualité, l’ambiance s’anime. Cependant, ils ont une tendance presque systématique à mollement essuyer leurs chaussures sur la banquette qui se trouve en vis-à-vis de leur place. Pendant longtemps, je suis resté sans réagir, me contentant, d’une manière sans doute un peu lâche, de marmonner dans mon for intérieur. Mes pantalons ayant gardé récemment un souvenir regrettable de ces comportements, je me suis décidé après un effort sur moi-même, à réagir.

J’ai donc apostrophé l’un d’eux d’un vigoureux : « Est-il vraiment indispensable que vous mettiez vos pieds sur le siège ? ». J’envisageais alors une réponse du genre : « He oui ! » Ou « Qu’est-ce que cela peut te faire ? » Ou bien sur un ton insultant : « Toi le vieux... ».

Il n’en fut rien ! Le destinataire de mon interpellation baissa honteusement les yeux après avoir promptement retiré ses godasses boueuses de l’emplacement réservé au séant des utilisateurs. J’ai renouvelé l’expérience deux autres fois en obtenant un résultat identique.

J’observe qu’il ne s’est trouvé personne dans l’aimable assistance publique pour m’adresser une remarque dans un sens de soutien voire de réprobation. Seul le chauffeur a su par un hochement de tête significatif, afficher sa satisfaction.

J’en tire des conclusions qui, restant d’une modeste portée, n’en demeurent pas moins notables :
-   Je n’ai pas (comme certains intervenants sur le forum d’Alternatives Paloises) une vocation refoulée de censeur, mais je me suis senti utile.
-   La réaction rapide et sans conteste des jeunes (fille ou garçon d’ailleurs) démontre qu’ils savent parfaitement où se situent les interdits.

Je ne suis pas chargé de redresser des torts à tous les coins de rue et ne veux pas l’être, mais je me demande : si on osait plus souvent ...

Pau, le 19 décembre 2012

Par Joël BRAUD

crédit photo : leparisien.fr


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Ne mets pas tes pieds ...
24 décembre 2012, par pehache  

J’en tire des conclusions qui, restant d’une modeste portée, n’en demeurent pas moins notables

De la part d’un rédacteur issu d’une noble lignée, on ne peut attendre moins.

Je n’ai pas (comme certains intervenants sur le forum d’Alternatives Paloises) une vocation refoulée de censeur

Je vais finir par croire que je vous traumatise, et je vais mal dormir. C’est malin.

> Ne mets pas tes pieds ...
24 décembre 2012, par truitefario  

Rassurant en effet, à la nuance près que s’il savaient où se situent les interdits, ils ne mettraient pas les pieds sur les sièges... Jamais. De sorte qu’on ne serait même pas obligé de "ramener sa fraise".

  • > Ne mets pas tes pieds ...
    24 décembre 2012, par Bertrand  
    Bien souvent les ados débordent parce que ce sont les adultes qui ne réagissent plus, souvent par lâcheté. Par contre j’espère que vous leur avez dit "merci", ce qui conclue votre démarche éducative par une note valorisante.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur
    On ne peut pas être informé de tout !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises