Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...

lundi 24 décembre 2012 par Bernard Boutin


Pour ceux qui observent la ville de Pau, il est indiscutable que la réunion, lundi 17 aux Ateliers de la Cité, sur la circulation au centre-ville, aura marqué une rupture par rapport à ce que l’on a pu voir dans le passé.

Il faut se souvenir des réunions précédentes, au "Pavillon des Arts" ou à la mairie, avec les questions inquiètes, voire agressives, de la part des riverains et commerçants du centre-ville pour se rendre compte de l’évolution des mentalités.

La piétonnisation, avec l’achèvement de l’avenue Joffre, a franchi une étape. Le pire (des travaux) est maintenant largement derrière. Seuls des détails restent à régler. Des ronds-points ici et là, quelques nouvelles bornes etc. Plutôt bien vu d’ailleurs les ronds-points au bas de la rue Marca comme au niveau de l’intersection Bosquet/Rivarés.

Lundi dernier, personne dans l’assistance ne remettait en cause le rejet du trafic automobile en-dehors de l’hyper centre. Le cœur de ville est rendu à ses habitants. Il est "pacifié" selon les termes de Madame la Maire.

De moins générales, les questions des résidents et commerçants du centre-ville sont devenues plus simples, plus précises. Comment vais-je pouvoir accéder à mon parking ? Dans quel sens ira la circulation de ma rue piétonne. Par où les touristes passeront pour rejoindre mon hôtel ? Chacun de recevoir une réponse "municipale" précise. Le sujet est mieux compris et maîtrisé par tous.

L’équipe municipale sait qu’elle commence à gagner son pari. La foule qui circule dans Pau, à l’occasion des fêtes, en est la meilleure preuve.

Reste que si le centre-ville sera le grand gagnant de la première mandature Martine Lignières-Cassou, tout n’est pas "rose" pour autant. Aux heures de réflexions pour mettre le centre-ville à niveau, aux innombrables réunions avec les citoyens, aux nombreuses études (couteuses), il faudra opposer le vide sidéral de réflexion quant à la résolution des problèmes d’accessibilité et de transit dans la ville et son agglomération. 

Rien n’a été fait en 4 ans aux abords de la ville : bouchons partout aux heures de pointe, parkings relais pas mis en place, galère quotidienne pour l’automobiliste "pendulaire" (qui rentre dans la ville le matin pour en sortir le soir).

André Duchateau a beau dire que les parkings-relais ne sont pas simples à mettre en place pour cause d’acquisition foncière longues à réaliser. Le bilan est là : zéro pointé.

A la veille des élections 2014, l’équipe municipale aura un beau bilan à présenter en ce qui concerne le centre-ville, même si, du côté de l’habitat et du commerce, tant reste à faire. Par contre, pour le reste, peu aura été fait, en dehors du complexe aquatique : nouvelles halles, transit dans la ville, niveau des impôts, gestion communautaire.

Il y a fort à parier que les programmes électoraux 2014 aborderont ces sujets plus que jamais.


- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
29 décembre 2012, par Yves Garcelon  

Tout à fait d’accord pour saluer la très belle réussite que constitue l’aménagement piétonnier du centre ville. Sans réinsister trop lourdement sur la très aimable contribution , forcément éphémère, de nos amis les poules les canards les ânes et les dindons coachée par Emmaüs (où chacun ,comme dans les évangiles où dans les fables classiques reconnaîtra les siens)

Il est tout à fait spectaculaire de voir à quel point un tel aménagement, en dehors de la tranquillité et de l’agrément pour les piétons, modifie, très spectaculairement, l’environnement commercial et commerçant.

En très peu de temps, presque de manière instantanée, l’investissement privé a pris le relais et démultiplié l’investissement public pour offrir des boutiques et des immeubles beaucoup plus « up to date » en bousculant néanmoins ,un tant soit peu, le charme bourgeois et un rien compassé qui est la marque incontournable de la ville.

Il est vrai qu’il était temps de voir enfin un gros dossier sortir de cette gestion. Une gestion qui a le désavantage de succéder à des gestions totalement dépassées qui avaient laissé la ville et l’agglomération (pourtant pleines d’atouts) en jachère voire en déshérence et ce malgré une fiscalité qui tangente les sommets. Une ancienne gestion qui, comme un dernier regret ou une ultime forfaiture, nous avait laissé l’aménagement dramatique de la place Clemenceau (dramatique de médiocrité et de blancheur agressive dans la place la plus emblématique de l’agglomération).

Mais beaucoup reste à faire notamment au niveau des transports même si, là aussi, des progrès sont à noter .Mais à quand, comme dans les agglomérations de cette taille, un réseau de tram moderne qui, comme à Bordeaux, transmute totalement une agglomération .J’avais cru comprendre que ce projet ressortait des différents programmes électoraux. Mais peut-être que, là aussi, notamment pour des raisons financières des occasions ont été définitivement perdues.

Alors sur ces dossiers à chacun de se positionner : les politiques comme les citoyens contributeurs intellectuels autant que financiers..Éventuellement dans un cadre Béarn qui viendrait dialoguer ,s’opposer, ou compléter celui de nos amis basques.

Yves Oloron

  • > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    30 décembre 2012, par pehache  
    Un tram dans les villes de la taille de Pau c’est un joujou pour se faire mousser. Un bus en site propre rend le même service pour nettement moins cher.

  • > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    26 décembre 2012, par Valérie  

    Rien ou presque ne trouve grâce aux yeux de certains participants de ce blog. D’accord avec Bernard pour saluer le renouveau du centre ville. Les animations de Noël et le grand succès populaire en sont la preuve. Comparez avec les années précédentes et faites preuve d’un peu d’objectivité...

    > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    26 décembre 2012, par Don Diego  

    Entierement avec Oscar du Pont. La piétonisation du Boulevard serait une grande anerie. Il est deja large, les pietons ont toute la place de s’y promener. si on le ferme il sera déserté. De plus c’est une jolie vitrine pour nos touristes. Pour ce qui est de la pietionisation dire que ce sera un succes pour la majorité actuelle. Laissez moi rire ! ! ! Ils n’ont fait que poursuivre ce qui avait été engagé avant. quant au plan de circulation ca reste une vraie catastrophe ! Dire que la fréquentation du centre est un succés parce qu’il y a du monde 2 week end avant Noel et un ou 2 week end de soldes / an c’est un peu léger. Le reste du temps c’est bien vide et creux. A quand un VRAI plan de circulation digne de ce nom. Les 2 nouveaux ronds points sont une bonne chose mais pas suffisant.

    > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par AK Pô  
    procrastinons, enfants gâtés !

    Soyeux Noël, lecteurs Apiens ! smiley

    > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par Jeancri  

    Bonsoir, ce qui me semble tout-à-fait critique, entre autres choses bien sûr, c’est l’absence de logique de circulation AUTOUR du centre piétonnier. Il faudrait mettre en place - et baliser - un cheminement automobile permettant de tourner autour du centre ville, d’accéder aux parkings, bien sûr, de sortir du centre aisément, aussi ..... Aujourd’hui, principalement en venant de l’est, c’est extrêmement difficile. Cela nécessiterait de changer le sens de certaines rues évidemment. Par exemple, si l’on est place Royale et que l’on veut aller aux Halles !!!!! JC

    > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par AK Pô  

    Autre chose, qui se fera peut-être d’ici quelques années : intégrer le gave à la ville. Il y a un espace grandiose à développer (intelligemment, donc ce sera difficile) côté Gelos, susceptible de donner à la ville "haute" une certaine splendeur. Le danger serait de ne créer que des parkings dans la zone de la gare. Des bâtiments comme celui de la SERNAM peuvent devenir des ilôts attractifs, et les voies ferrées peuvent ne pas nuire au paysage urbain (il suffit d’obliger les enfants pas sages à les repeindre de couleurs bariolées, par exemple). smiley

    Bon Noël, en attendant.

    > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par le coq  
    voeu

    Alors c’est ce soir que "le nouveau BB" arrive ?...Il faudra vite l’inscrire à la maternelle car avec un tel article de confiseur voyager en poussette c’est peut être bien, pour les "grands c’est impossible et pour les handicapés un supplice. La confiture, le miel et la garbure ça suffit...même si les élections arrivent et que A&P n’a pas encore choisi son "typee" ! Joyeux Noël à toute l’équipe souhaitant que 2013 verra un peu moins de "censure gastrique"et plus de détermination pour dénoncer les "gourous" de la politiques et autres intellos nuisibles.

  • > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par Bernard Boutin  

    Désolé "le coq" mais j’aime le centre-ville tel qu’il se dessine.

    Il fallait voir les milliers de personnes déambulant, ce week-end, dans les rues piétonnes pour voir que cela va dans la bonne direction.

    Reste à l’habitat et au commerce à s’adapter à la nouvelle donne.

    Par contre, il est sur que la crise de l’habitant ne se réglera pas tant que les impôts seront à ce niveau.

    Etape suivante : piétonniser le Boulevard des Pyrénées, ouvrir le parking Aragon sur l’avenue Bonaparte, développer les parkings au "bas" de la ville" plus mettre en place un moyen mécanisé pour accéder au plateau (télésiège), sécuriser la zone avec des caméras (il y a un sentiment d’insécurité à certains endroits)

    Pour ce qui est de A@P : n’oubliez pas de nous donner "un coup de pouce" financier pour mettre en place Alternatives Pyrénées... Merci.

    BB

  • Le boulevard des Pyrénées...
    25 décembre 2012, par Oscar du Pont  

    Je persiste à penser que la piétonisation du boulevard des Pyrénées, hors occasions particulières ou promenades dominicales pendant les beaux jours, serait une ânerie.

    D’abord parce que le trafic y est très faible et en général limité à une desserte locale ou au dépôt pratique de personnes accédant au centre ville où aux parking Aragon ou Clemenceau. Ensuite parce que c’est un moyen facile pour présenter un des seuls atouts de notre ville à des étrangers et les inciter à s’y arrêter. Enfin, parce que la largeur du boulevard et un nécessaire accès aux immeubles riverains ne permettraient pas vraiment d’en faire une promenade paysagère. Le boulevard deviendrait plus probablement la plupart du temps, un plateau desert et inutile , entrainant rapidement la fermeture des quelques sympathiques lieux de vie qui y subsistent.

    La première urgence sur le boulevard, c’est d’en consolider la rambarde et d’en refaire les trottoirs et autres aménagements.

  • > Le boulevard des Pyrénées...
    25 décembre 2012, par Rêveur des villes  

    Le Bd des Pyrénées, piéton ? Il l’est déjà... La promenade est large du square Aragon à la fontaine de Vigny.

    Par contre, il me paraît souhaitable d’en faire une réelle zone 30, avec des obstacle empêchant certains connards d’y rouler en voiture ou à moto à des allures criminelles. Par ailleurs, cela permettra plus de sérenité dans les bars dont les terrasses ne sont protégées de la route que par de modestes barrières métalliques.

    D’accord que l’urgence est à la consolidation de la rembarde et refection de la promenade.

  • > Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    24 décembre 2012, par Rêveur des villes  

    et la municipalité... gnangnantée !

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances
    Cumul des Mandats - Le choix de Martine



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises