Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?

lundi 17 décembre 2012 par Joël BRAUD


Il y a comme cela des promesses électorales qu’il est difficile de tenir. Il en va ainsi de ce non cumul des mandats qui n’arrête pas de faire couler de l’encre. Les principaux opposants sont bien les élus eux-mêmes qui, gonflés par leur ego surdimensionné, se considèrent (et ils sont bien les seuls) comme indispensables. Un référendum serait-il de nature à sortir rapidement de l’ornière ?

La promesse de limiter le nombre de mandats détenus par un seul, devait être concrétisée rapidement. Mais pour des raisons de pure politique électorale, les tenants de la majorité dans de nombreuses instances sentent pointer comme un danger, celui de voir la situation se retourner. Les élections législatives partielles pour cause d’invalidation, ont clairement montré que l’opinion publique, versatile par définition, avait plutôt tendance à se tourner vers l’opposition. Dans ce cas, demander à des élus, Sénateurs, Députés ou plus simplement élus locaux de démissionner d’un mandat surnuméraire en regard de nouvelles règles sur le cumul des mandats, obligerait à organiser de nouvelles élections pour remplacer les démissionnaires. Les mêmes obédiences politiques seraient-elles reconduites ? Pas si sûr et là, les conséquences seraient pour le moins importantes.

Alors il reste à trouver une autre solution. Nos têtes pensantes se sont penchées sur le sujet. Parmi celles exposées figure le remplacement automatique de l’élu démissionnaire par son suppléant. Dans l’état actuel, la loi ne le permet pas. Et si loi il devait y avoir, serait-elle modificative de la Constitution ? A ce jour, il n’y a pas de réponse à cette question. Le Conseil d’Etat est interrogé, son avis est attendu. En cas de modification de la Constitution, il faut réunir le Congrès et obtenir une majorité des trois cinquièmes, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Autre solution : attendre les législatives de 2017, mais ce serait une promesse électorale faite par un candidat élu à la présidentielle qui n’aurait pas été véritablement tenue pendant la durée de son mandat. Ce n’est pas très sérieux, même si, comme le disait Henri QUEUILLE, « Les promesses électorales n’engagent que ceux à qui elles sont faites ».

Troisième solution : en venir à un référendum. Le peuple dit souverain, aurait à se prononcer. Il y a bien longtemps d’ailleurs qu’on ne lui a pas demandé son avis de cette manière au peuple souverain. Et là autre dilemme, il faudrait bien choisir les questions, oui parce que ce serait trop simple de ne poser qu’une seule question, ce serait aussi une occasion perdue de l’embrouiller un peu, le peuple souverain. Le non cumul oui mais de quels mandats ? Le maire d’une commune de 2000 habitants peut-il cumuler avec un mandat de Sénateur ou de Député tandis qu’un maire d’une grande ville ne le pourrait pas ? Il y aura forcément des nuances de ce genre à spécifier. Et puis ne pourrait-on en profiter pour demander s’il ne serait pas nécessaire tant qu’à faire, de diminuer le nombre des Députés (Ils étaient 482 en 1962, ils sont 577 aujourd’hui) ? Et puis ne pourrait-on pas s’intéresser également au statut pénal du chef de l’Etat ou bien au renforcement du rôle du Parlement ? Ca en ferait des questions intéressantes pour un seul référendum. A moins qu’il y en ait plusieurs. On verra.

Mais comme rien n’est simple en politique et, dans le même ordre des préoccupations de nos chers, très chers politiques, il faudra également tenir compte des conclusions de la commission JOSPIN : modifier le mode électoral de 10 % des Députés en introduisant la proportionnelle. Ce qui au passage obligerait à supprimer 58 circonscriptions. Un beau redécoupage en perspective.

Quel casse tête ! Tant qu’ils sont préoccupés par des sujets de politique politicienne, ils auraient plutôt tendance à moins dépenser notre fric. C’est bien le seul aspect positif de ce débat.

Pau, le 15 décembre 2012

Par Joël BRAUD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
17 décembre 2012, par Chrislar  
cumul des mandats, faudra t-il passer...

le problème, à mon avis, c’est que l’on ne peut pas traiter séparément cette question du cumul des mandats, sans reconsidérer la représentation politique nationale, régionale et locale, en supprimant des communes pour les remplacer par des communautés de communes dont les membres sont élus au suffrage universel, en réduisant les nombres de syndicats intercommunaux de toutes sortes, en osant se poser la question sur le rôle effectif du sénat et le mode d’élection des sénateurs, en se posant la question sur le maintien des départements et leurs rôles par rapport à l’intercommunalité, en regroupant certaines régions... Bref, une révolution...

  • > Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    17 décembre 2012, par Georges Vallet  
    Tout à fait d’accord ; on veut toujours résoudre un problème complexe comprenant un très grand nombre de facteurs qui interfèrent, par une seule mesure qui devrait tout améliorer ! C’est impossible,à la limite elle risque d’être plus destructrice que le mal ! Il faut "mettre tout sur la table" comme on dit habituellement, et voir la globalité du problème afin de prendre des mesures réfléchies à plusieurs niveaux comme ceux évoqués par Joel Braud.

  • > Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    17 décembre 2012, par Georges Vallet  
    Je n’avais pas fini ma phrase : Je voulais ajouter "comme ceux évoqués par Joel Braud et surtout Chrislar.

  • > Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    17 décembre 2012, par pehache  
    D’un côté, ce que "propose" Chrislar c’est le meilleur moyen pour ne rien faire. La grosse réforme qui voudrait s’attaquer à tout à la fois (le cumul, le sandwich administratif, et j’en passe...) aurait toutes les chances de finir à la poubelle tant elle serait compliquée. Les élus qui résiste à la limitation du cumul vont en jouer au maximum.

  • > Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
    17 décembre 2012, par Rêveur des villes  

    Que les gens se débarrassent des cumulards dans tous les partis. De tous ces hypocrites patentés* qui ne font que diffuser cette triste attitude dans la société.

    *L’exemple typique de MLC qui cumule tout ce qu’elle peut et qui nous dit, la main sur le coeur qu’elle est contre le cumul des mandats.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Mille-feuille à la crème pépère
    Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
    Harlem, désir de morale ?
    Immoralité, opacité, impunité
    Décadence morale
    Changeons de politiques !
    Suivre son panache blanc ?
    Mains propres
    Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
    Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
    Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
    Dix-huit pour cent
    Eloge de la lenteur
    Désarroi des politiques.
    Le changement c’est maintenant !
    A l’Ouest rien de nouveau...
    « Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
    C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
    Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.
    Propositions



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises