Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Il faut harmoniser les péages des autoroutes A 63 et A 65

mardi 11 décembre 2012 par Henri 64


Les tarifs de péages autoroutiers vont augmenter prochainement. C’est bien dommage pour les utilisateurs, car l’augmentation en cinq ans est de l’ordre de 15%, ce qui va bien au-delà des augmentations de salaires (surtout dans la fonction publique).

Pour les péages des Autoroutes du Sud de la France (A 63 et A 64) l’augmentation a été de 2,2% en 2011, 2,5% en 2012 et sera de 2,24% en 2013. Si au moins ces augmentations allaient dans les caisses de l’Etat, on pourrait se dire qu’elles serviraient à réduire la dette. Mais il n’en est rien, car les autoroutes ont été privatisées au grand dam des contribuables, comme le prévoyait François Bayrou. Certes, la construction de la A 65 n’a rien coûté à ceux-ci (jusqu’ici...). Mais le péage est élevé (45 euros AR entre Bordeaux et Pau) ; un site internet classe même un tronçon de l’A65 comme le plus cher de France.

A l’inverse, la A 63 de Bayonne à Bordeaux bénéficiera d’un tarif de faveur (14 euros AR), après avoir offert la gratuité. Or c’est par cette voie qu’un trafic de poids lourds très dense passe de la péninsule ibérique vers l’Europe et la France. Une partie de ce trafic n’emprunte d’ailleurs pas l’autoroute A 10 entre Bordeaux et Paris mais se détourne sur des routes nationales, rendant dangereuse la circulation sur ces axes.

Qui n’a pas vu les files de camions bloqués à la frontière entre Saint Sébastien et Irun le dimanche soir, attendant l’heure autorisée de circuler, ne peut imaginer ce que représente ce trafic. Il faut au plus vite transférer aux voies ferrées et aux routes maritimes cette circulation.

Les tarifs des autoroutes peuvent être un élément incitatif. Mais il ne peut suffire. Des plateformes de transfert de la route vers le rail doivent être mises en service de manière massive. Et il faut apporter aux transporteurs et aux entreprises la garantie d’un service sans faille. L’arrêt du déclin du fret à la SNCF passe par là. Toute grève dans le service de fret devrait être précédée d’un préavis de 10 jours et Réseau Ferré de France devrait être chargé d’affréter un transport de substitution par une compagnie concurrente. Certes, cela limiterait la pression exercée par les grévistes au préjudice subi par la SNCF. Mais peut-on préférer la mort définitive du fret ferroviaire et les conséquences sur la planète du tout camion ?

- par Henri 64


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Il faut harmoniser les péages des autoroutes A 63 et A 65
11 décembre 2012, par Daniel Sango  

Il est clair que la privatisation des autoroutes a été une escroquerie, mais c’est la conséquence logique de la gestion calamiteuse de nos politiques depuis trente ans. On boit du Champagne et pour payer on vend les bijoux de famille. Les autoroutes sont une rente très juteuse, ...en général...

"car l’augmentation en cinq ans est de l’ordre de 15%, ce qui va bien au-delà des augmentations de salaires"

Pire que cela, le nombre d’employés a diminué de 14% (Sud Ouest) et ce n’est sans doute pas fini...

La France n’a aucune logique dans sa politique du transport. On veut diminuer (et c’est un impératif) le transport routier pour le transférer sur le frêt maritime (autoroutes de la mer) ou ferroviaire. Il faudrait donc surtaxer les péages des camions (au profit de l’Etat)

  • > Il faut harmoniser les péages des autoroutes A 63 et A 65
    11 décembre 2012, par mael  

    "Pire que cela, le nombre d’employés a diminué de 14% (Sud Ouest) et ce n’est sans doute pas fini..."

    C’est hallucinant (comprendre minable) que dans le cadre du PPP pour l’A65, il n’y ait pas eut des closes sur l’emploi et notamment sur des obligations de mettre des caissiers au niveau des péages plutôt que des automates.

  • Le glaive et le bouclier
    11 décembre 2012, par Oscar du Pont  

    Quelques faits qu’il est toujours utile de rappeler. Les sociétés d’autoroute paient une redevance domaniale à l’état outre différentes contributions dépendant des contrats de concession (ex A65). Le gouvernement averti de ces augmentations envisage en contrepartie de doubler cette redevance en 2013 pour la porter à 350 M€. Les payeurs sont déjà connus, en revanche.

    Les tarifs autoroutiers sont encadrés par les contrats de concession et varient en fonction de différents paramètres dont l’indice des prix.

    On peut regretter leur augmentation, mais elle est la contrepartie logique de la baisse du trafic. -2% en 2012

    Les différences de tarifs entre l’ A65 et l’ A 63 sont la conséquence des différences de trafic attendues sur ces deux voies. Il est en effet probable que si ces deux autoroutes avaient été attribuées au même exploitant dans un appel d’offre unique, une harmonisation aurait pu être obtenue naturellement. Le manque de "vision prospective" des décideurs apparait ici assez criant.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Il est urgent d’écrire une autre symphonie du nouveau monde !
    Affaire Alexandre Junca, un gros travail de flic.
    Suicides durables pour compétitivité et croissance durables. Est-ce soutenable ?
    De l’importance du mot
    Mariage d’amour
    De la transparence à l’opacité programmée !!!
    Multiplions les divisions !
    Le maïs peut-il nourrir l’humanité tout en protégeant la planète ?
    Jusqu’où et jusqu’à quand ?
    Partir en Suisse ?
    Pourquoi se taire ?
    Si la femme est l’avenir de l’homme, l’homme est un avenir incertain pour la femme !
    Mariage ou union pour tous ?
    Je ne discute jamais politique avec des gens qui ne font pas eux mêmes leurs confitures
    La justice fiscale (suite et fin)
    La démocratie en spectacle...ou la dernière tentation de Don king
    Histoires de famille
    « C’est un grand agrément que la diversité. L’ennui naquit un jour de l’uniformité »
    Voitures brulées la nuit de la Saint Sylvestre
    Justice fiscale



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises