Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Madame la maire de Pau et le code de la route.

lundi 29 octobre 2012 par Joël BRAUD


Ce mercredi, en début d’après-midi, je me trouvai par le plus grand des hasards, place de Verdun. J’assistai au manège de voitures qui cherchaient vainement une place de stationnement. C’est vrai que leur manège était rendus difficile par les manèges, justement, de la foire attraction. Lorsque j’ai vu Madame la Maire de Pau, au volant de sa voiture...

En cette période de fin octobre, la foire attraction occupe la moitié de la surface de la place de Verdun. Autant dire que les places de stationnement disponibles sont de plus en plus rares.

Madame la Maire conduisait sa voiture, une petite voiture de couleur rouge où était placardé à l’arrière un A de couleur rouge, lui aussi. J’ignorais que Madame notre Maire était une jeune conductrice. Mais la voir ainsi conduire elle-même sa voiture personnelle alors que nous, contribuables, habituellement lui payons une voiture de fonction avec chauffeur me fit chaud au cœur. Elle sait économiser nos sous, me dis-je et tout de go, fort de ma situation de contribuable, je lui délivrai un satisfecit.

Puis, je la vis tourner, comme tout le monde, sur la place à la recherche d’un stationnement qu’elle ne trouva pas. Là encore je me dis en moi-même qu’il était bien que nos décideurs soient confrontés, comme le commun, à certaines difficultés de circulation surtout quand celles-ci entrent dans leur domaine de compétence. Donc puisque être proche du peuple est une indéniable qualité, je lui délivrai un second satisfécit.

Mais le soir, tard, je me trouvai place Royale où je constatai avec étonnement que cette même voiture rouge, avec ce même A de jeune conducteur était stationnée devant l’hôtel de ville perpendiculairement au bâtiment. Je me fis alors la réflexion suivante : si moi simple particulier, j’en faisais autant qu’adviendrait-il ? Ensuite, en potassant mon code de la route je vérifiai, ce que je savais déjà, qu’il est illégal de réserver le stationnement à l’usage de certains particuliers. Il faut, pour en bénéficier être service de secours, (pompiers, police, gendarmerie, ambulances) ou taxi, ou handicapé, ou transport de fonds ou transports en commun et, dans certaines conditions, aux livraisons.

Jamais la loi qui doit être la même pour tous, ne reconnait aux uns ce qu’elle refuse aux autres, quelle que soit leur qualité.

Dura lex sed lex.

Pau, le 25 octobre 2012

Par Joël BRAUD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Madame la maire de Pau et le code de la route.
30 octobre 2012, par Valérie  

La Maire à une place devant la Mairie et utilise sa voiture. Ou est le problème ? @paloises n’a rien d’autre à soulever ?

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    30 octobre 2012, par pehache  
    Vous savez lire, Valérie ? Ou bien vous faites l’ânesse pour avoir du foin ?

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    24 novembre 2012, par catchy  

    Il n’y a aucun problème à la base.

    Sauf que c’est la même personne (MLC) qui demande aux pendulaires (personnes n’habitant pas le centre ville mais y travaillant) de ne pas utiliser leur voiture mais les transports en commun ou le vélo, même si ça représente des dizaines de minutes en plus sur le temps de trajet domicile-travail.

    Ça semble tout naturel que le/la Maire ait une place réservée devant l’hôtel de Ville.

    Mais c’est tout autant naturel pour un directeur de banque ou responsable de société ou de service public. Or ce n’est pas le cas. La Mairie est même actuellement en train de mener la chasse aux abonnements parkings souterrains "illégitimes" (soit attribués à d’autres services municipaux). Or il faut bien que les services municipaux aient le moyen de se garer en centre-ville, dans le cadre de leur travail (réunions à l’hôtel de Ville ou à l’hôtel de France - ou alors il faut vraiment vouloir les payer à ne rien faire et à passer leur temps dans les trajets), non ? D’ailleurs ils ne sont présents que 2 ou 3 heures par jours et laissent parfaitement la place aux chalands venant faire les boutiques du centre-ville (enfin, celles qui restent). Voilà la situation.

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    24 novembre 2012, par Valérie  
    Merci de réveiller le sujet. La particularité paloise d’offrir 1500 places de stationnement gratuites en centre-ville est un anachronisme étonnant. Le prix extrêmement bas des parkings souterrains en est un autre. Les "pendulaires" doivent s’en réjouir mais aussi savoir que ça ne pourra pas durer.

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    25 novembre 2012, par peyo  

    Valérie,

    "La particularité paloise d’offrir 1500 places de stationnement gratuites en centre-ville est un anachronisme étonnant" Allez jusqu’au bout.

    Quid des 120 places gratuites du parking du stadium de la gare, réservées à certains du lundi au vendredi ? Cette particularité de privatisation de l’usage d’un espace public ne serait-elle pas, en plus, parfaitement illégale ?

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    25 novembre 2012, par Valérie  
    D’accord avec vous Peyo ! J’appelle de mes vœux un stationnement favorable aux résidents. Que les périphériques paient le juste prix ou utilisent les TEC...

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    29 octobre 2012, par Max  

    Monsieur Braud, Vous découvrez que la voiture rouge est garée devant la mairie seulement aujourd’hui... ? Mais cela fait déjà plus de 4 ans que c’est ainsi... Pourtant, les employés qui travaillent eux aussi à l’hôtel de ville se garent au parking au pied du boulevard des Pyrénées et marchent... Mais que vous soyez puissant ou misérable... vous connaissez la chanson.

    > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    29 octobre 2012, par pehache  

    J’ai l’impression que vous cherchez un peu la petite bête, là...

    Voulez-vous dire que le Maire de Pau aurait eu le droit de se garer sur les places réservées dans la mairie avec sa voiture de fonction (ou de service), mais pas avec sa voiture particulière ? Ou bien que la mairie n’a pas le droit du tout de réserver des places à l’usage des véhicules de la mairie ?

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    29 octobre 2012, par Contribuable Palois  

    Pehache s’étonne "Ou bien que la mairie n’a pas le droit du tout de réserver des places à l’usage des véhicules de la mairie ?"

    Effectivement il y a (sous l’appréciation des tribunaux) possibilité d’affecter des espaces réservés, mais
    -  tous les usagers étant égaux, il ne peut y avoir des dérogations pour des "catégories", sauf si c’est prévu par la loi comme les PMR. Un exemple : les arrêtes instituant des stationnement réservés pour des magistrats ont été annulés
    -  le maire, sous réserve d’un avis motivé, peut institué une exception : Selon l’article L. 22133 du Code général des collectivités territoriales seul le Maire bénéficie du pouvoir d’instituer, à titre permanent ou provisoire, pour les véhicules affectés à un service public des stationnements réservés sur les voies publiques de l’agglomération.
    -  pour des services publics, mais pas pour une personne comme la maire au titre de sa fonction !

    Donc le stationnement réservé à la voiture de la maire est abusif, alors qu’un stationnement réservé au service courrier de la mairie ne le serait probablement pas. A moins peut-être que l’arrêté pris par la maire argumente qu’elle a besoin de cette place en tant qu’officier de police judiciaire (ce qu’elle est effectivement en tant que représentant de l’Etat) !

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    29 octobre 2012, par pehache  

    Bon, c’est bien ce qu’il me semblait.

    Donc Mme la Maire au volant d’une voiture de service de la ville peut (éventuellement) se garer sur ces emplacements, mais Mme la Maire au volant de son véhicule personnel ne le peut pas.

    Dans le même genre il y a d’autres trucs qui me choquent presque quotidiennement : les véhicules de service de la ville/agglo/CG qui sont visiblement utilisés pour un usage personnel par certains employés des services en question. Ces mêmes véhicules de service qui empruntent systématiquement les voies de bus, alors qu’ils n’ont aucun droit de le faire (déjà je ne suis même pas sûr que les voitures de service d’Idelis aient le droit non plus).

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    29 octobre 2012, par Don Diego  

    Et apres elle va vous certifier que c’est simple de se garer en ville ! ! ! Faites ce que je dis pas ce que je fais....

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    30 octobre 2012, par Autochtone palois  
    En son temps, je ne souviens pas qu’A@P ait traité du cas autrement plus scandaleux de l’élu, chanteur à ses heures, du grand député Jean Lassalle, qui occupait sans vergogne la place d’un handicapé travaillant à la préfecture.

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    31 octobre 2012, par peyo  

    Le sympathique Autochtone qui revient avec sa marotte

    "...le député Jean Lassalle, qui occupait sans vergogne la place d’un handicapé travaillant à la préfecture"

    Présentation rapide, probablement trop rapide. Il semble plus simplement que Lassale s’est posé (un quart d’heure, une demi-heure ?) sur une des places pour handicapés/PMR (=personne à mobilité réduite) du parking des jardins de la préfecture. C’est effectivement interdit mais ce n’est pas priver un fonctionnaire de SA place et de ce fait l’empêcher d’aller travailler...

  • > Madame la maire de Pau et le code de la route.
    1 novembre 2012, par Autochtone palois  

    Peyo, j’ai du mal à rester sympathique avec Jean Lassalle, caricature du politique et du sans-gêne, pour bien des raisons. C’est la personne handicapée qui avait trouvé la voiture du député à la place "handicapés" sur laquelle qu’il avait l’habitude de se garer, et qui l’a fait savoir.

    De même, récemment, le député s’est permis de forcer la main à l’animateur des conférences sur Louis Barthou, à Oloron, pour monter à la tribune alors qu’il n’était pas prévu au programme qu’il prenne la parole. Il fallait tout simplement qu’il se montre, comme d’habitude.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur
    On ne peut pas être informé de tout !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises