Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Prison de Pau, Clochemerle n’est pas loin.

lundi 22 octobre 2012 par Joël BRAUD


Ce n’est pas tous les jours que les médias nationaux évoquent un fait divers palois. La maison d’arrêt de Pau provoque cet intérêt dont sans doute beaucoup auraient préféré se passer. On frise le ridicule.

Décidément cette maison d’arrêt n’arrête pas de faire parler d’elle. Il y a quelques années, la directrice de l’établissement avait été accusée de piocher dans la caisse. Puis le projet visant à construire un nouvel établissement dans une zone non définie avait fait couler beaucoup d’encre avant d’être abandonné. Au mois de mars 2012, avait été constaté le décès par overdose médicamenteuse d’un détenu.

Maintenant les syndicats qui, tout le monde le sait, sont très puissants chez le personnel pénitentiaire, se chargent de donner des leçons à la directrice en poste depuis quatre ans. Ce que l’UFAP - UNSA pénitentiaire**et FO lui reprochent est en effet de la plus haute importance. Figurez-vous que non seulement elle fume et autorise à le faire dans l’enceinte mais encore elle affirme qu’il n’y a pas de problème de tabagisme. Ce qui, à n’en pas douter, aux yeux de ses accusateurs, constitue un faux en écriture. Ne mégotons pas sur les termes. Elle aurait d’autre part, permis la destruction d’archives, impardonnable. Et ces instances de demander le départ de cette dame. Le procureur lui de son côté, malgré la virulence des accusations ne trouve pas de qualification pénale, donc pas de procédure judiciaire.

Heureusement en effet, qu’il y a des syndicats dans cette administration pour apporter un peu de discipline dans la gestion d’un établissement, sinon où irait-on ? Et à ceux qui croient que cette forme de cogestion n’est pas le boulot de ces instances syndicales, il faut apporter un démenti cinglant. L’UFAP-UNSA pénitentiaire se définit elle-même comme une puissance de contestation mais aussi une énergie de proposition.

Mais, parce qu’il y a un mais à toute cette agitation, l’administration pénitentiaire a décidé de réagir. C’est ainsi que, par le plus grand des « hasards », a été mis à jour par l’Inspection générale des services pénitentiaires, un ingénieux système qui permettait aux fonctionnaires de nuit de s’assoupir tranquillement tandis qu’ils étaient censés surveiller avec la plus grande attention la vie nocturne de cette noble institution. La pointeuse savamment bricolée leur évitait de déclencher manuellement le détecteur de veille. Le hasard fait souvent opportunément bien les choses, surtout qu’il a permis de déceler ce que tout le monde savait déjà.

Outre le fait que le procureur a trouvé là une qualification pénale, il faut souligner que, selon ce qui semble établi, ce sont les principaux responsables du syndicat majoritaire (UFAP-UNSA) qui sont à l’origine de cette délicate manœuvre frauduleuse. Il y en a qui doivent bien rigoler sous cape devant ce retournement de situation. Les accusateurs deviennent des accusés.

La maison d’arrêt de Pau qui devrait être calme en raison d’un taux d’occupation qui ne dépasse pas les 100 %, ce qui, au plan national, constitue une exception, enferme 250 détenus. Ce serait compter sans ces syndicats qui s’écharpent à qui mieux-mieux. Si F.O est solidaire de l’UFAP-UNSA, il en va tout autrement de la CGT catégorielle qui, elle, soucieuse de ne pas sombrer dans le ridicule, se démarque de toute cette agitation.

Moralité : les syndicats sont utiles, voire indispensables à la condition qu’ils se limitent à la défense des fonctionnaires et qu’ils ne s’occupent pas de cogérer une administration. La discipline connait de ces revers...

Pau, le 14 octobre 2012.

Par Joël BRAUD

* Clochemerle, roman satirique de Gabriel CHEVALLIER paru en 1934.

**UFAP-UNSA PENITENTIAIRE : Union Nationale Autonome Pénitentiaire affiliée à l’UNSA, Union Nationale des Syndicats Autonomes. Syndicat majoritaire dans l’administration pénitentiaire.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Prison de Pau, Clochemerle n’est pas loin.
22 octobre 2012, par le coq  

on comprend pourquoi Madame Taubira justifie ses déclarations sur l’inutilité des prisons !!!

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Mille-feuille à la crème pépère
Mille milliards de sabords, allons-nous bientôt faire de la politique ?
Harlem, désir de morale ?
Immoralité, opacité, impunité
Décadence morale
Changeons de politiques !
Suivre son panache blanc ?
Mains propres
Non cumul : Martine Lignières Cassou et Nathalie Chabanne, les autruches béarnaises ?
Argent et politique : Dédicace à Messieurs Braud & Sango.
Non cumul des mandats : Pour un référendum, s’il le faut...
Dix-huit pour cent
Eloge de la lenteur
Désarroi des politiques.
Le changement c’est maintenant !
A l’Ouest rien de nouveau...
Cumul des mandats, faudra-t-il passer par un référendum ?
« Pacte », vous avez dit « Pacte » ?
C’est au pied du mur, que l’on voit le maçon...
Le Pen, Labarrère, un détail de l’histoire.



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises