Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La grande migration

mardi 31 juillet 2012 par Jean Paul Penot


La grande migration

Voici venir la période des vacances et avec elle les grands déplacements. Sont-ils bien nécessaires ?

Certes, un changement de décor contribue à la détente. Mais on peut parvenir à un état plus relaxé autrement qu’en avalant des kilomètres d’autoroute. Par exemple, en changeant ses chaussures pour des espadrilles. Avec elles, un nouvel état d’esprit s’instaure. Et l’on donne du travail à nos amis de Mauléon-Licharre où se situe la production de Art of Soule (en parfait basco-béarnais) et 1789 Cala (voir l’article du journal « Le Monde » du 26 juillet). Ils ont souffert ces dernières années de l’afflux des tongs et krocs. Puissent-ils bénéficier de la campagne présidentielle et de l’attention portée au « fabriqué en France » !

Sait-on assez que l’approvisionnement en carburant est le principal élément du déficit commercial de la France et qu’il représente un montant comparable au service de la dette, soit nettement plus que ce que rapportent les impôts directs ?

Les taxes sur les carburants représentent aussi une manne pour l’Etat. Mais pas pour la planète. Vous avez peut-être eu connaissance de ce communiqué de la NASA affirmant que cette année plus de 90% de la surface du Groenland est affectée par le dégel contre au plus 50% les autres années ? C’est difficilement croyable et passablement inquiétant.

Cela n’empêche pas les Etats-Unis de parier à fond sur le pétrole et le gaz de schiste, quitte à se fonder sur des affirmations spécieuses sur l’innocuité de ce type de récupération.

En Europe (hormis en France) le nombre de départ en vacances cet été devrait chuter de manière sensible : selon l’enquête annuelle d’Ipsos seuls 58% des sondés ont l’intention de partir cet été contre 66% en 2011. Mais malheureusement la cause en est la crise que traverse l’Europe et non un changement de mentalités.

N’attendons pas des parisiens qu’ils veuillent découvrir tout à coup les beautés de leur ville qu’ils ignorent. Mais ne pourrait-on pas espérer des gens d’ici qu’ils apprennent à apprécier leurs montagnes ? Certes, les amoureux des Pyrénées existent et leur attachement est fort. Mais j’ai pu constater que bien des jeunes de la région ne connaissent pas la montagne.

Quels bienfaits peut-on attendre des vacances ? C’est surtout un changement de mentalité qu’on pourrait rechercher. Prendre soin de son corps. Prendre le temps. Eveiller sa curiosité endormie par les tâches quotidiennes. Se tourner vers les autres. Oui, on peut se faire un bon programme !

Jean-Paul Penot


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La grande migration
31 juillet 2012, par le coq  
un peu moins de Jurançon...

Ce n’est pas souvent que JPP est positif à l’alcotest, il est vrai qu’il y a rupture de stock sur ce produit. Alors JPP avant de nous servir de telles "fantaisies" il faut retenir que le Béarn est une terre de loisirs et de vacances pour tous les "fonctionnaires" de la capitale qui reviennent dans leurs familles. Les autoroutes sont payées par les provinciaux et les voitures peuvent faire plus de mille km avec un plein d’essence. Soit passer de Lille à Irun sans se servir en France. Alors si la France se met en route toujours aux mêmes époques c’est le résultat d’une volonté des privilégiés qui peuvent partir en vacances. Toujours les mêmes. Ceux qui râlent toujours et qui ne risquent pas de perdre leur emploi. C’est cela la solidarité française.

  • > La grande migration
    1 août 2012, par Larouture  

    Les « implantés » connaissent toujours mieux une région que les « autochtones ».

    Ceci est vrai partout. Je peux en témoigner pour avoir longtemps vécu sous d’autres cieux et être revenu systématiquement au pays pour les vacances ; sans être fonctionnaire...

    Apprendre à connaitre la montagne est lourd de conséquences et aussi d’interprétations. Cela me semble également vrai pour la campagne, comme pour son voisin ou pour l’étranger...

  • > La grande migration
    1 août 2012, par paysaa  

    C’est presque de la phobie anti-fonctionnaire qui résonne dans les cocoricos du coq !?!?

    C’est quoi le problème ? Un redressement fiscal ?? Autre ???...

    M’enfin !..Comment peut-on affirmer qu’il n’y a que les fonctionnaires qui partent en vacances et que seuls les provinciaux paient les autoroutes ??!!

    Pourquoi tant de haine !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament
    PAU - La Chapelle de la Persévérance a été un écrin pour mettre en valeur les oeuvres de Roni FEES



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises