Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

LGV : La Grande Vidange

lundi 16 juillet 2012 par Daniel Sango


Petit à petit, le réalisme s’impose à nos politiques. On ne peut que saluer le courage de politiciens de gauche comme Didier Migaud à la Cour des Comptes ou Jérôme Cahuzac, Ministre Délégué au Budget.

C’est la Cour des Comptes qui a tiré la première, dans son audit remis le 2 juillet dernier : « l’ampleur des créations, envisagées dans le schéma national des infrastructures de transport, de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse qui ne sont pas budgétairement soutenables et dont ni la rentabilité financière, ni la rentabilité socio-économique, ni l’intérêt environnemental ne sont établis ».

Jérôme Cahuzac fait ses comptes : 2000 km de ligne LGV en projet pour une ardoise de 260 milliards d’euro dont les 2/3 à la charge de l’Etat (et une grande partie du reste à celle des collectivités territoriales)

« Il faudra élaguer dans les projets qui ont été proposés... Le gouvernement n’aura pas d’autre choix que de renoncer à certaines des options qui ont été privilégiées. »

« on peut se demander si prolonger telle ou telle ligne de TGV pour un gain de temps marginal est préférable à l’entretien du réseau secondaire de transport ferroviaire, indispensable car utilisé par beaucoup », a estimé Jérôme Cahuzac.

Enfin une vision réaliste ! Et bien entendu, dans le classement des projets (14 projets à hiérarchiser), le barreau Béarn Bigorre se situe parmi les plus déficitaire en terme de rentabilité.

A Pau, MLC s’obstine. En votant le budget destiné au financement du débat public (65 000 euro) les conseillers communautaires ont laissé se poursuivre cette phase qui risque d’être stoppée dès septembre. Mais le réalisme gagne puisqu’on notait 15 abstentions et 5 votes contre.

Le doute gagne aussi pour des projets comme Bordeaux Toulouse, ou la liaison avec l’Espagne. Elles seront pourtant réalisées un jour, la seule question est quand, et dans quel ordre. Dans les années à venir, la grande vitesse avancera très lentement...

La LGV, jouet inoffensif favori de nos politiciens va disparaître. Ils seront eux aussi obligés enfin de se focaliser sur les problèmes locaux dont ils ont l’entière responsabilité, en commençant par la gestion calamiteuse de l’agglomération Pau Pyrénées.

Il faut espérer que l’Etat saura imposer une cure de rigueur à ces collectivités locales dépensières comme le Conseil Général qui veut engager des centaines de millions d’euro pour des routes totalement inutiles (Oloron / Poey de Lescar ou le Hauban de Sauvagnon) ou qui subventionne fortement des stations de ski dont il est "l’abracadabrantesque" propriétaire.

Il faut espérer qu’un jour une nouvelle génération d’hommes (et de femmes bien sûr) politiques saura s’appliquer à elle même les indispensables règles d’efficience, en supprimant une ou deux strates dans notre mille-feuille territorial, en diminuant par deux le nombre d’élus, et en imposant enfin le non cumul des mandats.

Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> LGV : La Grande Vidange
18 septembre 2012, par L’ OURS du Bois  

http://www.topinambours.net/article-la-gare-de-kaffrine-attention-aux-trains-110238763.html

> LGV : La Grande Vidange
31 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

ce matin dans sud ouest :

les lignes ferroviaires : travaux reportés ou annulé ????

Monsieur Rousset est content, les études continues !!!!!

Nous pourrons bien sur mieux circuler sur les études !!!

  • > LGV : La Grande Vidange
    31 juillet 2012, par Rêveur des villes  

    http://www.sudouest.fr/2012/07/31/coup-de-frein-durable-pour-les-projets-lgv-783394-648.php

    Rousset est doué pour laisser espérer ! Idem pour Oloron-Bedous alors qu’il n’y a pas grand-chose à attendre d’une ligne à voie unique avec un fort % pente pour du frêt. "On" fait couper 4 ronces, "on" commande des études à x centaines de milliers d’€ ou x M€ (quand même) pour montrer qu’ "on" dirige la situation et se bat pour cela.

    Le but de nos politiques à travers le projet le plus débile de LGV : le MdM-Pau est seulement de faire parler d’eux pour leur notoriété, pour que les gens aient à l’esprit davantage leur personne qu’une autre, ce qui pèsera sur les prochaines élections. La réflexion réelle sur l’intérêt général de ce que devrait être idéalement le train avec un financement public soutenable n’existe pas.

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    Daniel est un grand adepte du maltusianisme..

    Toutefois, la question de la LGV pose le problème de l’équité de l’aménagement du territoire en France. Le Béarn ne peut rester à l’écart de tout aménagement ; ne serait-ce que parce que nous y avons droit. le Béarn a su donner de grands hommes, des soldats, du pétrole et du gaz à la France. Ne peut-il pas récupérer quelques infrastructures en retour ?

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Pau est très bien desservi en terme d’infrastructure. On ira à grande vitesse de Paris à Dax, puis à vitesse raisonnable de Dax à Pau.

    Là où le problème devient beaucoup plus important c’est pour aller de la gare de Pau à la destination finale.

    Et ce segment, où les marges de progrès sont immenses est délaissé.

    Mais bien sûr c’est beaucoup plus facile pour les politiques locaux de déblatérer sur la LGV où ils ne peuvent rien, que sur le merdier de déplacement dans et autour de Pau, où leur responsabilité est totale.

    J’aurai l’occasion de commenter le PDU (Plan de Déplacement Urbain) de l’agglo : une honte.

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    "On ira à grande vitesse de Paris à Dax"

    C’est une blague ? Avez-vous déjà pris le train entre Dax et Bordeaux ?

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    La LGV ira jusqu’à Dax, puis vers l’Espagne. Cela est une certitude.

    Donc, on ira bien à grande vitesse de Paris à Dax.

    Puis à vitesse raisonnable de Dax à Pau..

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    "J’aurai l’occasion de commenter le PDU (Plan de Déplacement Urbain) de l’agglo : une honte"

    On est impatient smiley

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    "Là où le problème devient beaucoup plus important c’est pour aller de la gare de Pau à la destination finale"

    C’est la gestion du "dernier kilomètre".

    Travaillant sur le sujet dans le cadre de mon activité professionnelle, je peux affirmer qu’on est typiquement dans le cas d’un biais cognitif.

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Pourquoi est ce un biais cognitif.

    Merci de m’expliquer

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Mehdi Jabrane  

    Par biais cognitif, je veux dire qu’à un problème donné, la solution la plus juste ou la plus équilibrée (donc la plus raisonnable) est disqualifiée de manière systématique et voire méthodique.

    Sur des grosses problématiques sociales ou strucurelles (comme le transport pour notre exemple), l’humain s’oriente presque pathologiquement vers des grands projets ou des gros investissements.

    Transport = Gros enjeux = Gros moyens

    Remettre en état des routes locales ou du rail couterait moins cher et serait plus efficace, mais notre intelligence première se refuse à l’évidence.

    C’est comme dire que ce qui n’est pas cher n’est pas bon.

    Il contre-nature de penser humblement et raisonnablement.

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Daniel Sango  
    On est bien d’accord, mais votre rédaction aurait pu faire croire le contraire

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Hélène Lafon  

    Merci Emmanuel pour votre commentaire. Vous m’avez devancée.

    Et aux septiques, je dirai : mais regardez donc la carte, le déséquilibre entre le nord et le sud de la France est énorme et les lignes convergent toutes vers Paris à deux exceptions près. La décentralisation, c’est uniquement pour le financement !

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par Rêveur des villes  
    2 à 3 Mds € pour un barreau direct Pau-MdM. Il y en a qui croient au Père-Noël smiley ou qui n’ont pas le sens des ordres de grandeur financiers. C’est en dehors de toute norme de financement au moins d’un facteur 5.

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par peyo  

    Mme Lafon "Et aux septiques, je dirai : ..."

    On sait qu’on est plutôt dans la m... , mais "sceptique" serait quand même plus approprié pour qualifier ceux qui doutent en notre bout de Béarn !

  • > LGV : La Grande Vidange
    16 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    alors en est pas dans la M... e !!! OUF, juste dans la fosse smiley smiley smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Barreau LGV Béarn-Bigorre : Halte à la DOUBLE PEINE
    "LGV des Pyrénées" : l’exemple de la LGV Poitiers-Limoges
    LGV des Pyrénées : Raccrochez les wagons !
    Desserte LGV Béarn-Bigorre : Le point de vue du syndicat CGT des cheminots des Hautes-Pyrénées
    LGV Béarn-Bigorre : on commence enfin à compter...
    Interview LGV de Michèle Alliot-Marie - Réaction d’Alain Rousset : « 3 contre-vérités ! »
    Barreau Mont-de-Marsan-Pau-Tarbes : TDIE ne croit pas dans sa faisabilité financière
    Lu sur le site d’EITB - Y’a-t-il encore un conducteur dans le projet LGV ?
    "LGV des Pyrénées" : Ça bouge !
    Lever de rideau sur la "LGV des Pyrénées" !
    Pyrénées Presse - LGV : copie à revoir selon Forces 64
    Eltb : Les anti-LGV demandent de lever le flou avant le flouze
    Sud-Ouest : TGV Tours-Bordeaux : Vinci réclame 60 millions d’euros de plus à RFF
    6/4/2011 : LE PRINTEMPS DU CANFRANC ?
    5/04/2011 - Sud-Ouest : Réouverture de la ligne Pau-Canfranc : l’espoir venu du ministère
    1/04/2011 : Intervention de Martine Lignières-Cassou au Parlement, réponse de Thierry Mariani Secrétaire d’Etat aux transports
    Dans la presse - LGV Béarn : des choix en 2013 chez Pyrénées Presse
    Dans la presse - Pau-Canfranc : Alain Rousset entrevoit le bout du tunnel
    Dans la presse : Et si la LGV allait en Béarn ?
    LGV Béarn-Bigorre : Lettre ouverte à un élu absent



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises