Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une antienne au relent partisan

mardi 10 juillet 2012 par Jean Paul Penot


Une antienne au relent partisan

S’il est un thème récurrent sur ce site, c’est celui du cumul des mandats. A tel point que l’on peut se demander si ce n’est pas un cheval de bataille et une visée partisane.

Certes, le cumul est un mal profond dont souffre notre démocratie. Il touche 80% des députés, alors que la moyenne des pays européens est beaucoup plus basse (environ la moitié) et que certains pays ne sont pas touchés à plus de 3%. Le cumul nuit à l’efficacité des responsables, car, aussi actifs soient-ils, ils ne peuvent suivre tous les problèmes qui se posent. Il obère le renouvellement des dirigeants politiques. Il favorise les jeux de pouvoir, les connivences, l’octroi de prébendes ou de rentes de situation, voire la prévarication.

Mais le cumul est un avantage pour les partis : il est plus facile (en général) de faire réélire un personnage connu, un baron local, qu’un inconnu ou une inconnue. Par ailleurs, l’accumulation des responsabilités donne un avantage considérable en matière d’informations croisées, et donc de pouvoir. Ajoutons à cela le fait qu’il n’est pas facile d’accepter d’abandonner des privilèges, qu’ils soient d’ordre financier ou de l’ordre du pouvoir ou de la renommée. On ne peut donc s’attendre dans l’immédiat à une nouvelle nuit du 4 août.

On ne peut donc être irréaliste au point de croire qu’une pétition lancée par un site béarnais puisse avoir un effet tangible au plan national. En revanche, il existe des sites de pétitions nationaux qui peuvent donner l’ampleur voulue à un objectif salutaire. Renvoyer les lecteurs à ces sites et user d’un effet multiplicateur ne peut être que la voie raisonnable que pourrait se fixer Alternatives paloises.

Mais n’est-il pas d’autres thèmes de moralisation de la vie publique ? Par exemple, favoriser une représentation équitable et fidèle de la société française car la chambre des députés compte encore trop peu de femmes et aucun ouvrier. Par exemple, introduire une dose de proportionnelle qui assurerait une représentation des différents courants de pensée de la nation, tout en préservant un système majoritaire permettant de gouverner. Par exemple en faisant émerger de grandes régions pour le calcul des voix dans le choix des postes de compensation à la proportionnelle, ce qui aurait pour effet de ne pas limiter la politique des candidats à une étroite circonscription mais élargirait les horizons : l’aéronautique est une question qui touche les deux régions du grand Sud-ouest et la recherche et l’enseignement supérieur ont besoin d’un cadre plus large que celui des académies.

La lutte contre le lobbying, les intérêts cachés est un autre enjeu, et cette lutte ne doit pas être limitée au Parlement, mais aussi être menée dans les comités veillant à la santé, à la consommation, à la communication.

Et enfin, si ce site voulait préserver un minimum de neutralité, ne devrait-il pas soutenir la proposition de retirer de la plus haute juridiction, le Conseil constitutionnel, des anciens présidents qui sont soit condamnés (et privés en grande partie de leurs facultés) soit sont l’objets d’enquêtes à la suite de témoignages concordants ?

Par ailleurs, la moralisation de la vie publique n’est pas la seule question qui se pose au pays. Le redressement économique, et tout particulièrement de l’industrie, est un objectif brûlant, la lutte contre ce drame qu’est le chômage une nécessité morale, sociale et économique, la résorption de la dette une ardente obligation. L’amélioration de notre compétitivité, la prise en compte de l’état de la planète et bien d’autres thèmes devraient être aussi de nos préoccupations prioritaires. Apprenons à classer ces priorités. En cette période de plans « sociaux » massifs (qui sont souvent aussi sociaux que la TVA « sociale » de M. Sarkozy) il est des correctifs de trajectoire plus urgents que l’interdiction des cumuls. En particulier pour celles et pour ceux qui cumulent...les petits boulots.

Jean-Paul Penot

http://www.avaaz.org/fr/french_supreme_court/ ?bzYIXab&v=15469


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Une antienne au relent partisan
12 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

Je ne vois pas en quoi le combat contre le cumul des mandats serait un combat "partisan". Il s’adresse d’une manière générale à tous les élus qui cumulent, quelque soit leur bord.

Une démocratie qui vit est une démocratie qui respire, donc qui se renouvelle. C’est pourquoi de nouvelles personnes doivent arriver aux postes de représentation, et pour cela tous les moyens sont bons : non cumul des mandats, mais pas seulement : il faut aussi limiter les mandats dans le temps et, en ce qui concerne les conseillers municipaux, introduire un système de tirage au sort parmi des candidats à cette fonction. On aurait ainsi des conseils municipaux réellement à l’image de leur ville, aux catégories socio-professionnelles variées, et non des supplétifs clonés condamnés à réciter le discours du chef de parti.

Non au cumul des mandats successifs ! Oui au tirage au sort pour les conseillers municipaux !

> Une antienne au relent partisan
10 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

un nouveau nom pour A@p....

"COMBAT,dans toute les directions"

  • > Une antienne au relent partisan
    10 juillet 2012, par Bernard Boutin  
    A lire sur Agora Vox : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/agir-pour-le-non-cumul-des-mandats-119756

  • > Une antienne au relent partisan
    11 juillet 2012, par paysaa  

    "un nouveau nom pour A@p :.COMBAT dans toute les directions"

    Mais d’abord contre la municipalité MLC...

  • > Une antienne au relent partisan
    11 juillet 2012, par Valérie  
    Certes, bien que Bernard s’efforce parfois de contrebalancer par quelques beaux élans d’objectivité.

  • > Une antienne au relent partisan
    11 juillet 2012, par Jean Paul Penot  

    Oui, Valérie, il faut le reconnaître. En particulier, depuis que cet article a été écrit...

    Ainsi, il n’est peut-être pas inutile de ruer dans les brancards et de tenter de suggérer d’autres sujets d’attention.

    Mais rien ne peut remplacer une diversité de contributions, de points de vue, d’origines sociales, d’histoires personnelles. C’est cela qu’il me semble important de préserver et si possible, de développer. Avez-vous remarqué que la parité sur ce site a encore des progrès à faire ?

  • > Une antienne au relent partisan
    12 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    la faute a qui ?????

    bernard boutin, ce me semble n’est pas seule... ou peut être mal entouré ???

    qu’en pensez vous ????

    j’ai produit plusieurs sujet, autre que politique, et personne ne mas "orienté"

    ou interdit !!!!

    c’est a chacun de vouloir s’exprimer...

    je prépare quelques sujets, mais devant les connaissances de chacun, je ne doit pas me tromper smiley smiley smiley

    il y a un dicton qui dit

    que l’on parle de moi,

    en bien ou en mal, l’important c’est qu’on en parle

  • > Une antienne au relent partisan
    12 juillet 2012, par Daniel Sango  

    JPP regrette qu’il n’y ait pas suffisament d’éloge de la municipalité actuelle, et que les plumes féminines soient peu présente.

    C’est très simple, pourquoi Valérie qui semble être très informée et proche de MLC ne nous écrirait pas un article par semaine pour faire l’éloge des réalisations de MLC ?

    En commençant par son activité débordante à l’Assemblée Nationale.

    Chiche !

    NB : JPP peut s’y mettre aussi il faudra de l’imagination...

  • > Une antienne au relent partisan
    11 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    on ne peut juger que ceux qu’on aime smiley smiley smiley smiley smiley

  • > Une antienne au relent partisan
    12 juillet 2012, par Daniel Sango  

    Il faut reconnaître que la gestion de MLC est calamiteuse, on ne va pas cacher les évidences...

    BB en est réduit à signaler comme un exploit le pavage d’une rue...

    C’est dire où on est rendu !!!

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises