Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Un autre cumul à combattre : celui des atteintes à notre qualité de vie

lundi 9 juillet 2012 par Georges Vallet


1°) Les Probiotiques sont des microorganismes vivants bactériens. Le Pr. Didier Raoult, Professeur de microbiologie à la faculté de médecine de Marseille, a travaillé sur le genre Lactobacillus. Une espèce nouvelle, ingérée par des poules, a fait grossir et pondre de très gros oeufs à ces dernières.
D’autres Lactobacillus ont été testés, toutes ont grossi plus que leurs congénères à qui l’on n’avait rien donné. Depuis un bon demi-siècle, ce microbiote intestinal des animaux d’élevage est manipulé de façon à accélérer leur croissance et leur prise de poids. Aux Etats-Unis (en Europe cela a été interdit en 2006), on leur donne aussi des antibiotiques, non pas pour prévenir des épidémies mais comme facteurs de croissance et d’engraissement. Non seulement, il faudrait s’interroger sur les effets de la prescription abondante d’antibiotiques mais aussi sur les effets des alicaments et autres probiotiques qui ne sont rien d’autre que des bactéries : Lactobacillus ou Bifidobacterium. En somme, on donne à nos enfants ce qui est utilisé dans l’élevage intensif. « On les engraisse comme les veaux, vaches, cochons, couvées ! » Didier Raoult.
Des analyses montrent qu’il y a plus de Lactobacillus chez les obèses que chez les non obèses. « Si ce n’est pas une preuve de responsabilité dans l’obésité, il serait bien étrange que les humains soient les seuls mammifères qui ne prennent pas de poids en ingérant des probiotiques ! »
La santé est le résultat d’un équilibre dynamique où chaque perturbation est le plus vite possible corrigée ; si la flore intestinale est très riche en bactéries spécifiques ; si l’apport de certaines bactéries peut-être bénéfique en cas depathologies, l’augmentation massive peut déséquilibrer un intestin normal. L’importance des bactéries est mise en relief dans le dernier numéro de Sciences et Avenir sous le titre : « Le ventre, notre 2ème cerveau ». L’intestin produit 95% de la sérotonine, ce neuromédiateur impliqué dans la régulation de l’humeur, l’appétit, le sommeil. Le fameux « bifidus » si porteur de rentabilité financière est-il aussi bénéfique que les experts en marketing l’affirment ?

2°) À Fukushima des analyses d’urines de Japonais montrent une contamination au césium radioactif jusqu’à 220 Km de la centrale. Des concentrations encore plus importantes ont été détectées dans des échantillons prélevés mi-février à une cinquantaine de kilomètres de la centrale : césium 134 (période de 2 ans), césium 137 (période de 30 ans). À faibles doses, et à long terme, on assiste à : des perturbations du cycle veille sommeil, une atteinte du système cardiovasculaire, des troubles du métabolisme de la vitamine D, du cholestérol et des hormones stéroïdiennes, des malformations congénitales et foetales et un risque accru de cancers de la thyroïde. Un nombre anormalement élevé de trisomies 21 a été constaté en janvier 1987 au Belarus et à Berlin ouest chez des bébés conçus au moment du passage du nuage de Tchernobyl.
Conclusion : le nucléaire est incontournable, sur, et à intensifier !

3°) Une des plus grandes « réussites » technologique est certainement la polymérisation qui a conduit aux plastiques. La durée de recyclage peut atteindre de 100 à 1000 ans. Des microparticules de plastique (d’un diamètre inférieur à 5 mm) se sont accumulées dans le « gyre subtropical » du Pacifique nord, une zone où les déchets s’amalgament au point de rencontre de courants océaniques qui s’enroulent sous l’effet de la rotation de la Terre. Selon le Centre national d’études spatiales, français (CNES), le « continent de plastique », cette plaque de déchets flottants s’étend sur une surface d’environ 3,4 millions de km2 et épaisse par endroits de plusieurs dizaines de mètres. Son poids se compterait en dizaines de millions de tonnes. Le déséquilibre de l’ensemble de l’écosystème du Pacifique est en marche. En Méditerranée, l’Ifremer et des universitaires belges ont trouvé sur les quinze premiers centimètres d’eau, au large des côtes françaises et du nord de l’Italie, des micro déchets de plastique dans 90% des sondages. D’après cette étude, l’ensemble de la Méditerranée en porterait 250 milliards. Rappelons qu’en décembre 2010, le Sénat français a repoussé à 2014, au lieu de 2011, la taxe de 20 centimes sur les sacs en plastique distribués en supermarchés !

4°) Chez nous, on a assisté à l’éviction de Nicole Bricq sous la pression des pétroliers de la Shell et des élus de Guyane, plus soucieux de forages prometteurs que de précaution environnementale. « On ferme sa gueule où l’ons’en va ! », les ministres Verts sont restés !! À tout cela s’est ajouté l’échec du Rio+20. La cause de l’Environnement a reculé de plusieurs années en quelques jours. Et cela au moment où le bulletin de santé de la « terre patrie », E.Morin, est plus préoccupant que jamais. « La folie qui prend corps est planétaire et marque le retour de l’hubris productiviste, cette démesure que la sagesse grecque considère comme une faute fondamentale. » Jean-Claude Guillebaud. Le ralentissement marqué de l’économie mondiale fait naître la panique. Les gouvernements sont obnubilés par le retour nécessaire de la croissance. C’est une urgence absolue, on s’occupera plus tard de sauver le monde !
La Pennsylvanie est devenue le lieu d’une ruée vers l’or. L’exploitation des gisements de gaz de schiste est devenue un nouvel eldorado. Cette mirifique extraction s’obtient au prix d’une catastrophe écologique. Un article du New York Times soulignait que l’eau rejetée par les puits était radioactive. Allait-on renoncer à la fortune pour si peu ? Au Canada voisin, on cherche à imiter la Pennsylvanie. La belle Province est riche en gaz de schiste. Le gouvernement canadien a déjà consenti à la quasi-démolition d’une partie de l’Alberta en y exploitant, avec l’aide de TOTAL, les sables bitumineux. La revue « National Geographic » écrit : « Les lacs sont devenus des étangs grisâtres et les forêts des routes boueuses.. »
L’amicale des Foreurs et des Métiers a fait un appel aux candidats, sur notre site A@P, pour faire la même chose dans notre belle région !!
Le Canada tourne résolument le dos à l’écologie et vient de rompre avec le protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre.Les élus du St-Laurent, en visite en Pennsylvanie, sont revenus effarés de ce qu’ils ont vu et entendu sur place : agriculture dévastée, bétail malade, paysans inquiets, etc. La croissance est à ce prix !
Si nous étions intelligents.... nous dit Jean-Claude Guillebaud

- par Georges Vallet

Crédit photo : developpementdurable.com


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Un autre cumul à combattre : celui des atteintes à notre qualité de vie
10 juillet 2012, par Missroger  

Il ne faut pas se tromper, prise de poids ne rime pas nécessairement avec gain de gras, surtout chez les animaux. Les probiotiques ont tellement démontré souvent leurs bienfaits autant chez les animaux que chez l’humain. Un microbiote intestinale sain est la clé d’une vie saine.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Dur, dur... durable
Réflexions sur l’évolution des rapports de l’homme avec son environnement.
L’homme, pendant des siècles, a suivi une bonne étoile...
Une électricité nucléaire « sans peur et sans reproche » ?
Pau : Square des Prémontrés
Notre-Dame des Landes ? Des cabanes dans des arbres qui cachent la forêt.
Gaz de schiste, le vent tourne !
Les inondations de Lourdes, Sandy et nous
Il faut sauver Zilbeti, forêt enchantée des Pyrénées !!
Faune sauvage et route, le travail de "STOP IMPACT !"
L’Amicale des Foreurs met les points sur les "i" !
Il y a des priorités « prioritaires » !
Les foreurs : Les gaz de schiste et le redressement productif !
Notre environnement est-il entre de bonnes mains ?
Complainte d’un foreur repenti
Gaz de schistes : Echanges entre Corinne Lepage et les "Foreurs"
Droit de réponse pour les blaireaux
Gaz et huiles de schiste : N’en faisons pas une nouvelle affaire DREYFUS
Energie : courage fuyons !
Gaz de Schiste : Les foreurs interpellent Delphine Batho



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises