Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC

lundi 9 juillet 2012 par Bernard Boutin


Du bilan de la première mandature de MLC, les uns, Valèrie en tête sur le forum d’A@P, diront qu’il est important, plein de réalisations concrètes et que la ville est enfin repartie de l’avant. Les autres diront que le bilan est mince et que les réalisations se sont perdues dans des réunions sans fin et les audits à répétition (exemple : Les Halles).

Deux réalisations se terminent et vont dans le bon sens : la MIAL (médiathèque intercommunale André Labarrère) et la piètonnisation de l’avenue Joffre. La MIAL, peu à dire. L’outil de travail est là, propre, pratique, donnant envie d’y aller avec régularité. Surtout pour les riverains, les autres auront des problèmes d’accessibilité. Un bon accueil du staff est à souligner. Reste à l’ouvrir plus et se pencher sur les frais de fonctionnement de l’ensemble du réseau. Pourquoi ne pas réduire les horaires sur certaines bibliothèques de quartier et faire payer de (petits) abonnements annuels aux usagers ?

La piètonnisation de Joffre qui va rejoindre les deux espaces piétons de la ville (ceux de Clemenceau et du Château) sera une grande réussite. Le choix des pavés aux couleurs claires, leur qualité sont autre chose que le dallage (raté) de Clemenceau. Plus conforme au caractère historique du quartier, leur pose a permis d’élargir singulièrement l’avenue après la disparition de ses deux trottoirs et de son couloir de voitures garées.

Déjà de nouvelles enseignes de commerçants se sont installées dans la nouvelle avenue Joffre. Un signe qui ne trompe pas.

Cet été les touristes, toujours nombreux au quartier du Château vont naturellement entreprendre leur "paseo" vers Clemenceau et y découvrir une belle avenue bordée de commerces, indépendants pour la pluspart, avec une offre originale par rapport aux "succursales" et "franchises" du Palais des Pyrénées, de Bosquet ou de la rue Serviez.

Reste à restaurer les immeubles car, si les commerces vont vite s’améliorer et favoriser le traditionnel "lèche-vitrines", les étages situés au-dessus sont presque tous décatis, avec des volets bringuebalants et des peintures de façade d’une autre époque.

Le pavage de Joffre est un premier pas très positif à mettre à l’actif de la Maire de Pau. Les propriétaires vont-ils la suivre sans tarder ? Ce serait bien pour le cœur de ville.

- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
9 juillet 2012, par Déambulator  

J’y suis allé un matin vers 9 h et demie et il n’y avait donc pas beaucoup de monde.

Mais j’ai été frappé (en bien) par la paix et la sérénité qui se dégagent maintenant de ce quartier en dégustant un café sur la nouvelle terrasse de Kamok.

Je suis donc plutôt optimiste sur l’avenir quand les commerces auront tous ré-ouvert.

Il est vrai que certains immeubles ont besoin de ravalement et probablement (car on est pas dedans) d’amélioration de l’habitat. Mais on sait que certaines incitations financières sont mises en place par la ville ou la Com d’agglo.

Cela est d’autant plus urgent qu’il y a des immeubles de la fin du 18ieme siècle, dont au moins trois hôtels parlementaires (c’est à dire bâtis par des magistrats du Parlement de Navarre). Ils sont assez dégradés et surtout dénaturés par des ajouts postérieures.

Ils pourraient constituer les joyaux de cette rue Joffre, mais ils sont propriété privée et pour l’instant on ne sait pas si la ville a l’intention ou les moyens (ou les deux) de les mettre ou les faire mettre en valeur.

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    pourriez vous nous dire ou sont les conteneur enterrés qui étaient sur (ou sous) la place de la reine marguerite je ne les ai point vus !!!

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par Beltof  

    Trop minéral...

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par Maximo  

    OUi, c’est très exactement ce que je me suis dit : trop minéral. C’est la mode depuis 20 ans de ces espaces vides de toute végétation, d’arbres, de vie. Gris de gris, voilà comment je vois cette rue Joffre. Triste et froide.

    Les arbres de Clémenceau participent à son animation, sa décoration, sa vie changeante au gré des saisons. Y aura-t-il ici plantations d’arbres ?

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    ça ne sera pas suffisant pour attirer le public.

    Quand on demande aux gens pourquoi ils vont au quartier libre plutôt qu’au centre ville, la réponse ne varie pas : La difficulté d’accès et le cout du stationnement. Si la première raison pose de vrais problèmes qui demandent du temps, on peut déjà travailler sur la deuxième..

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    14 juillet 2012, par paysaa  

    "ça ne sera pas suffisant pour attirer le public."

    Vous ne devez pas beaucoup fréquenter le centre ville de Pau pour dire de telles contre-vérités. Le public est là et les terrasses qui n’ont jamais été aussi nombreuses sont plutôt garnies... La crise est là, elle aussi et... faut-il vous rappeler d’où elle vient ?

    "Quand on demande aux gens pourquoi ils vont au quartier libre plutôt qu’au centre ville, la réponse ne varie pas : La difficulté d’accès et le cout du stationnement."

    Quelle difficulté d’accès et à quel endroit ? Je pratique très régulièrement Pau à des heures ouvrables et je trouve toujours à me garer gratuitement à moins de 5/10 minutes à pied du centre ville.

    Qui sont ces "gens" dont vous parlez ? Des pseudo-commerçants qui aimeraient bien pouvoir se garer devant leur propre boutique au détriment de leurs clients ou des drogués de l’automobile qui, de toute manière, pourront bientôt faire leurs courses dans les "drive" sans lâcher leur volant ??

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    "Le public est là et les terrasses qui n’ont jamais été aussi nombreuses sont plutôt garnies".

    Aussi garnies que les caisses de l’état !

    "La crise est là, elle aussi et... faut-il vous rappeler d’où elle vient ?"

    Oui, de gens comme toi et moi qui avons pris l’habitude de nous endetter pour acheter toujours plus

    "Je pratique très régulièrement Pau à des heures ouvrables et je trouve toujours à me garer gratuitement à moins de 5/10 minutes à pied du centre ville."

    Evidemment, si tu y vas à 10h ou à 16h.. Crois-tu que c’est représentatif ?

    "Des pseudo-commerçants qui aimeraient bien pouvoir se garer devant leur propre boutique au détriment de leurs clients"

    Tu as un problème avec les commerçants ? Attention, ça vire au racisme social..

  • > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par mael  

    C’est du beau boulot, Joffre était vraiment une vilaine rue.

    J’aime bien les formes des tampons de fonte / grilles en fonte.

    (en même temps, je suis bon public, je trouve que la place Clémenceau est une réussite).

    Je n’ai pas fait attention aux candélabres, ils ont été changé ?

    > Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    9 juillet 2012, par Daniel Sango  

    BB est bon public, quelques pavés suffisent à son bonheur...

    Le problème de la vétusté de l’immobilier en ville est autrement plus sérieux et difficile...laissons la patate chaude aux suivants...

    Quant à la MIAL on fera prochainement le bilan de la fonction lecture dans l’agglo : il est calamiteux pour le contribuable.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    a

    Si, les travaux de Joffre se sont passé( relativement) correctement, c’est la moindre des choses, les entreprises sont payées pour cela, nous n’irons peut être pas au bout des projets.

    la réunion publique du 14 avril 2010 nous a présentée une image qui n’est pas celle de demain. le conseil de quartier a été consulté pour le choix(hum...)du mobilier urbain ;

    Une obligation, pas de bancs ou l’on peut s’allonger.

    aujourd’hui des bancs, certes confortable mais ou l’on peu s’allonger a deux( voir le parvis de la préfecture.... ;)

    certaines portes sont prévues avec un eclairage et une grille au sol, pas de réservation...

    quand aux pavées d’une qualités irréprochable a la pose, (quoique les pierre devant les façades doivent bien retenir les excrément....) seront, comme la place Clemenceau recouvertes de chewing-gums.

    bien d’autres choses encore.....

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Bernard Boutin  

    Daniel, Emmanuel,

    Vous avez raison le pavage est une condition nécessaire mais pas suffisante.

    Cela dit, je le répète, il a été bien fait et s’adapte parfaitement à ce qui est le deuxième quartier historique de la ville (après celui du Château). Il crée une base base de départ pour la suite...

    Aux propriétaires de suivre maintenant. Ce n’est pas gagné.

    BB

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Claudiqus  
    J’y suis allé me balader ... calme est un euphémisme, il est vrai que l’heure était tardive ... Un peu dépouillé à mon goût, mais les pavés ne sont pas un pavé dans la mare de la cure de jouvence, si je puis dire ...

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Don Diego  
    Calme ! Mais la ville est trés calme et le sera de plus en plus. Quelques Mamies et quelques toutous, plus de voitures et des commerces qui ferment. Ca c’est du centre ville de demain.... C’est bien de faire un centre-ville "joli" encore faut-il pouvoir y accéder et s’y garer sans dépenser une fortune. Aujourd’hui le sens de circulation a Pau est une catastrophe, les parkinggs ne sont pas accessibles facilement et ils sont chers. Les gens préfèrent aller à quartier libre car comme son nom l’indique ils sont libres et certains de ne pas se faire aligner par les pervenches. Fallait-il le rappeler les quelques clients qui viennent encore en centre ville ont beaucoup de chance de se faire aligner.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Valérie  
    Merci Bernard ! Souvenons nous des commerçants vent debout contre ce projet à son origine. Transformer un cœur de ville c’est d’abord lutter contre les immobilismes, les tenants du "jamais sans ma voiture" et autres nostalgiques des années 70. La ville se remet dans le sens de l’histoire, lentement certes, mais sûrement. Transports en commun modernisés, vélos en libre service vont transformer Pau et la faire entrer dans le 21ème siècle. Restauration des flèches de Saint Jacques, réfection de kilomètres de voirie laissées à l’abandon pendant des années... Restent les façades et la rénovation des immeubles pour donner envie aux gens de se ré approprier le centre-ville. Le cinéma Saint Louis va renaître de ses cendres, les palois pourront profiter d’une belle piscine extérieure chauffée toute l’année. Les banlieusards partis payer moins d’impôts ailleurs pourront laisser leurs 4X4 dans des parkings relais et profiter d’un centre convivial et attractif avant de le réinvestir dans quelques années. Le nouveau quartier de la Porte des gaves fournira des opportunités immobilières de premier plan. Un bel auditorium y permettra de donner une autre dimension à notre orchestre et démultipliera la capacité du palais des congrès. Rêvons un peu avec de la vision. Encore un effort !

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    la faire entrer dans le 21ème siècle.

    nous sommes déjà au 21 èm siècle, deux ans de retard.....

    réfection de kilomètres de voirie laissées à l’abandon pendant des années.

    qui était au conseil municipal ?????

    les palois pourront profiter d’une belle piscine extérieure chauffée toute l’année.

    bravo ma facture !!!!!

    messieurs les commerçants s’il vous plais,

    encore un effort, restez a PAU

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    14 juillet 2012, par paysaa  

    Renseignez vous au lieu de dire n’importe quoi au fond de votre tanière !...

    Un bassin extérieur chauffé est moins énergivore que le même "indor". Et pif !

    Il y a eu déjà mille débats à ce sujet, et ça la "fout" mal qu’un alternatif continue de pas être au courant. Et paf !

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Louis H  

    Valérie,

    vous semblez avoir accès à des dossiers confidentiels en révélant des "opportunités immobilières" de la porte des gaves.

    Pourtant la député maire s’était engagé à ce que ces opérations ne profitent pas aux "privés". Alors que signifient ces opportunités ?

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Valérie  
    Cela veut dire qu’il me semble que le projet Porte des Gaves ne pourra se faire financièrement qu’avec une coopération public privé ! Pas besoin de dossiers confidentiels pour comprendre ça.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    coopération publique+ privée ????

    comme les halles ?????

    avec des fonds internationaux ??????

    des montages inexistants en droit Français ????

    ouf !!!! je vais finir ma retraite tranquille a PAU,

    la PAU de l’ours n’est pas encore vendue !!!! smiley smiley smiley

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Valérie  
    L’ours préfère payer des impôts. Il n’est pas étonnant qu’il en reste si peu dans nos Pyrénées !

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    ben... je suis comme seulement 50% des Français, je paye des impôts !!! c’est utile à la marche de la démocratie !!!!

    mais chassons le gaspi !!! pas L’ours

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par Valérie  
    Quoi de scandaleux dans un partenariat public privé ? Je suis une socialiste indécrottable et je n’y vois rien a redire si l’intérêt public est respecté...

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    9 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    j’ai parlé de scandale ???

    ou ça ???

    la seule chose, a PAU, c’est de vouloir monter un budget qui n’existe pas en droit français ;

    pour quoi ??? pour gagner du temps ???? expliquez nous....

    je suis aussi indécrottable, mais AP ( nuance ici c’est apolitique

    mais pas idiot, ni ignorant, faut pas déconner non !

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    14 juillet 2012, par paysaa  
    Apolitique vous avez dit apolitique... Anoure c’est sans queue, aphone c’est sans voix, etc, etc.. Et vous, votre apolitisme, c’est sans quoi ?

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    15 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    le pompier de service est réveillé

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    15 juillet 2012, par paysaa  
    Eveillé cher plantigrade ça suffira. Mais vous !... Que vous arrive-t-il ? Seriez vous embarrassé à propos de vos allégations concernant le chauffage de la future piscine ?... Et votre apolitisme, pourquoi ne me répondez vous pas ?

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    15 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    a qui parlez vous ????

    vous mélangez tous les sujets

    vous prêtez des propos a n’importe qui,

    vous ne répondez jamais aux questions qui vous sont posées

    alors clarifiez votre position

    le nez dans le Bourdalou vous diriez encore sa sent la violette

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    16 juillet 2012, par paysaa  
    C’est ça, échappez vous, courage Fillon !..

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    10 juillet 2012, par AK Pô  
    le train a du retard et la vie de l’avance

    @ Valérie : l’impôt de l’Ours est déjà vendu. Vous allez faire pleurer Daniel Sango, notre berger des hauts plateaux pyrénéens !

    Nounours, pas d’inquiètude : Valérie butine les champs d’A&P. Tu peux lire la Rép peinard.

    notamment cet extrait de la rép-20120709-[Zone_info]] :

    Plus calme, une jeune Japonaise de 25 ans qui doit elle aussi visiter la cité mariale, prend en photos les premières lueurs du jour sur un champ de tournesols. Elle effectue quelques exercices de relaxation dans un couloir où les prises électriques sont prises d’assaut pour recharger les téléphones portables.

    Voilà bien la différence.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    10 juillet 2012, par Valérie  
    Autant pour moi Ak Pô, je ne vendrai plus l’impôt de l’Ours ! Promis....

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    10 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    vous pouvez tirer sur l’ours, mais qu’avec un fusil a bouchons........de Jurançon doux smiley smiley

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par Emmanuel Pène  
    i

    Bonjour Valérie,

    La "vision" ne se limite pas à dépenser de l’argent public en projets utopiques à long terme. une vision doit avoir une chance de se réaliser, et pour cela avoir conscience des transitions nécessaires pour arriver à l’objectif à long terme. Or, c’est là que le bât blesse, car il faut constater que les clients ne viennent plus en centre-ville, et que du coup les commerces ferment (allez parler avec les commerçants de la rue des cordeliers ou du centre bosquet). Pour rompre ce cercle infernal que la rénovation ne résoudra pas à elle seule, il ne faut pas avoir peur d’employer des techniques comparatives : pourquoi le centre-ville attire moins ? accessibilité, cout de stationnement, offre commerciale, animations de rues, .. sont autant de critères.

    Je donne donc quelques pistes :
    -  simplification de l’accès voiture
    -  gratuité des stationnements pris en charge par une taxe répartie sur tous les commerçants
    -  Marchés en plein air dans des aires visibles (axe clemenceau - bosquet par exemple)
    -  faciliter l’installation des commerçants qui ont des activités socialement positives (type cafés, restaurants, ..)
    -  favoriser les commerçants indépendants par rapport aux chaines nationales, car celles-ci participent au renchérissement et à la financiarisation des loyers commerciaux
    -  etc..

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par Valérie  
    Emmanuel vous avez visiblement du mal à intégrer ce que doit être aujourd’hui un centre-ville. Simplifier l’accès des voitures est à contre courant de tout ce qui se pratique. Il faut au contraire dissuader les banlieusards d’utiliser leurs véhicules. Idem pour le stationnement gratuit : comparez le prix des parkings de Pau avec ceux des villes équivalentes, ils sont ridiculement bas ! La place de Verdun gratuite est un anachronisme qui ne pourra perdurer. 1500 places bouchonnées par des gens qui arrivent à 8 heures et repartent à 18 heures est un scandale qui handicape le commerce palois. Il n’est pas du rôle d’une municipalité de favoriser tel type de commerce par rapport à tel autre. Le centre Bosquet est une erreur historique qui a étendu encore un centre ville qui aurait du rester plus concentre car déjà trop étendu. Le rôle de la mairie est de rendre attractif l’environnement : rues piétonnes, mise en valeur des façades etc... Pas de se substituer à la dure loi du commerce !

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    rues piétonnes, mise en valeur des façades etc... Pas de se substituer à la dure loi du commerce !

    par Valérie

    ça y est, "la dure lutte a commencée"

    banlieusards ne venez pas en ville,

    allez a Tarbes ou a bordeaux ou en Espagne... c’est moins cher et pas loin

    si vous voulez quand même PAU , Leclerc et Auchan sont là !!! et des parkings relais bientôt a disposition

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par Valérie  
    L’Ours vous devriez sortir de vos montagnes et aller visiter des centres villes de taille équivalentes à Pau partout en Europe. Vous y verrez partout les plus strictes limitations à l’usage des voitures, notamment des tarifs de parking élevés et une priorité accordée aux résidents. On y gagne en agrément de vie et en attractivité, et on y respire un air moins chargé de microparticules cancérigènes. Le commerce s’y porte mieux en offrant une alternative agréable aux sinistres zones commerciales de périphérie.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par AK Pô  

    Ah, quels jolis mots que ceux-ci :

    "Le commerce s’y porte mieux en offrant une alternative agréable aux sinistres zones commerciales de périphérie."

    (et je suis sincère).

    Car il faut bien reconnaître dans ces zones privilégiées que fréquentent nombre interdits bancaires une voracité de désirs consuméristes que ces lieux offrent et promeuvent pour passer en loucedé le WE à l’abri de l’averse, voire de l’orage, voire encore des soldes faramineuses de vendeurs (en général africains) de parapluies. On s’y trimballe en marcel, short et casquette (rouge, c’est le must), avec sa petite famille au complet ( un service complet : 12 couverts). On va rêver devant l’écran plat de 200 cm de transversale, on se passionne pour une promo -c’est maintenant ou jamais !-, bref on s’emmerde en famille le temps d’un samedi , style XIV juillet, dans deux jours (bon, on est pas là pour se faire engueuler, on est là pour se voir défiler...).

    Si l’ennui était payant, tout comme les parkings des hypers, les gens, la grande majorité d’entre eux, irait passer ses WE au bord de l’eau, une canne à pêche en main, ou bricolerait des inventions utiles ( comme le chronométreur de ronflements, qui permet, tous les dix ronflements répertoriés, une vingtaine de minutes de silence pour le, la conjoint(e) ; ( je ne vous donnerai pas les secrets de fabrication ni de mise en route et de conformité).

    La sinistrose des zones commerciales n’est pas que paloise : la côte Atlantique est, pour l’explorateur, une incitation formelle à relire Daniel De Foë (mais non, pas DS d’A&P !)et son Robinson Crusoë.

    A ce propos, c’est dommage que Valérie ne se prénomme pas Zoé. Quant à Oscar, Du Pont lui va très bien.

    Soit dit en passant.

     smiley

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par Valérie  
    Pourquoi Zoé ?

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par AK Pô  
    Juste un jeu de mot, qui passait par là....

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par AK Pô  

    enfin, si vous cliquez sur le lien... Je constate par ailleurs que notre normal président est présent sur la devanture d"A&P depuis 67 jours. Jusqu’à 2014, ça va nous faire un drôle de cumul ! Image subliminale,( Louis Bozon transformé en Boson, JPP). Quel devenir pour notre petit pays ?

    Avec Bayrou, en saison, on aurait pu planter des choux, avec MLC, au printemps, respirer et voir fleurir les pivoines, mais avec Hollande ? Fumera-t-on du Flying Dutchman légal ?

    Fanfan la Tulipe .

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par Valérie  
    Pourquoi le lien avec Mrs Robinson ? Simon and Garfunkel ou Dustin Hoffman ?

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    12 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    mais pourquoi voulez vous a tout prix que nous allions voir ailleurs ???

    pour que nous y restions ???

    aucune autre ville a son centre blaqué par unde rivière ; . interdire le centre ville aux voitures, pourquoi pas, mais votre solution est interdire la ville aux banlieusard "dixit Valérie"

    si vous voulez vous garder la ville a quelques uns, dites le clairement.

    votre solution bus tram, ou tout n’a pas été réfléchi, c’est bien... ce soir de sorties en ville, très peu de monde, les bus circulent avec deux a cinq clampins...

    et pour les pendulaires ou sont les parkings relais... vous n’avez même pas appréhendé les terrains....

    alors expliquez comment faire vivre un centre ville ou les chalands (expliquez à votre service commerces, ce que c’est) ce n’est pas un étal.... ne peuvent acheter (les clampins de tarbes et autres villes ne viennent plus en centre de PAU, ils ont tout sur place...

    les appartements du centre ville sont a 25% inhabité et sur ce qui reste 20% sont a la limite de l’insalubrité

    le reste des immeubles potables sont maculés de graffitis tags et autre horreurs . alors que font les couillons comme moi.  ??? ils ruminet et grognent après martine.

    si il sortent, gaffe aux étrons, et aux trottoirs au pavés branlants, si vous tomber c’est un suicide. ;;(si vous voulez les écrits.. a votre disposition. quand au balayage des caniveaux les mêmes détritus sont en places depuis plus de trois ans (photos a dispos...) les nettoyeurs ne vont pas tarder a passer car les prunes du voisin sont mures et a trois plus une camionnette.... pendant deux heures, merci le con... tribuable

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    13 juillet 2012, par Rêveur des villes  

    La rénovation des pôles Joffre et Gambetta est réussie. A ceci près :
    -  la végétation sur les murs, qui doit empêcher un tout minéral n’est toujours pas là. Ce devait être le cas rue Valérie Meunier. Depuis 3 ans, rien. Les statues de la place St Louis de Gonzaves et square Aragon, toujours pas rénovées. La rue Valérie Meunier toujours pas terminée alors que le fameux immeuble l’est. Rue Joffre : en face de la préfecture : les poubelles en plein milieu de la rue au lieu de les mettre sur le côté. Les bancs modernes dont certains sont tournés vers le mur qui ne donnent pas envie de s’asseoir ! la rue qui fait le côté N de la place Clémenceau, défoncée et jamais refaite.

    Mais toutes ces finitions, nos élus s’en fichent. On dirait qu’ils ne vivent pas dans la même ville que la population. Les tartufes du PS diront que c’est pas la faute "à" MLC mais aux services techniques. Le CM est effectivement un groupe "de remplissage" où chacun vient chercher auprès de MLC une notoriété ou une rémunération en échange de sa voix.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    13 juillet 2012, par Valérie  
    Après l’impôt de l’ours le con - tribuable ! À propos ou payez vous vos impôts l’Ours ? Les rues de Pau sont l’objet d’un programme de réfection sans précédent. La réfection des façades est en cours, phase d’incitation, puis coercition pour les propriétaires récalcitrants dont la plupart n’habitent plus Pau depuis belle lurette. Les services font de leur mieux pour pallier les incivilités de toutes sortes. On part de loin c’est vrai mais la volonté est là, celle de rendre à notre centre-ville son attractivité. Enfin d’où sortez vous que Pau soit la seule ville dont le centre est bloqué par une rivière ? Si vous aimez Pau, ce dont on peut douter en vous lisant, je vous engage à encourager l’équipe municipale au lieu de dénigrer sans faire de proposition.

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    13 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  
    pauvre Valerie !!!!

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    13 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    Valérie,

    Je pense au contraire que le rôle d’une Mairie est d’insuffler et d’orienter le commerce, qui est la première activité sociale humaine. Autrefois, les villes exemptaient de taxes les métiers qu’ils voulaient attirer, ou organisaient des foires qui faisaient venir les gens de partout.

    Je reviens de Chambery qui est une très belle petite ville très vivante et très.. accessible : des parkings très près du centre historique ; des commerces nombreux et des animations de rues avec un marché en plein air qui attire beaucoup de monde. On en est loin à Pau.

    Mon oncle qui a connu Pau il y a 50 ans avant d’en partir m’a dit avoir connu la ville avec une activité florissante, une vie sociale très riche, et des commerçants heureux. Votre vision est celle du déclin de l’activité économique, donc des échanges humains, donc des liens sociaux. N’est-ce pas un paradoxe pour une socialiste ?

  • La "faim" ne justifie pas les moyens..
    14 juillet 2012, par paysaa  

    Mes réponses de "plouc" aux pistes (non cyclables) de "Prof" Pène :

    simplification de l’accès voiture :

    -  ne pas prendre la voiture, marcher un peu à pied, prendre le bus, le vélo, etc..

    faciliter l’installation des commerçants qui ont des activités socialement positives (type cafés, restaurants, ..)

    -  il y en a déjà plein partout ?!?!!

    favoriser les commerçants indépendants par rapport aux chaines nationales, car celles-ci participent au renchérissement et à la financiarisation des loyers commerciaux

    -  mais si on fait ça, tout les "gens" ils vont aller à Quartier Libre !!!!...

    Marchés en plein air dans des aires visibles (axe clemenceau - bosquet par exemple)

    -  et les commerçants indépendants qu’il faudrait favoriser, qu’est-ce qu’ils vont devenir ???

    Un modeste conseil M’sieur Pène, allez donc faire un tour à Pau aux heures dites "commerciales" car cela doit faire bien longtemps que n’y avez point mis les pieds.

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    15 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    @ paysaa ;

    des marchés en plein air une fois par semaine font venir de nouveaux clients. Ils ne se font donc pas au détriment des commerçants existent. Au contraire, ceux-ci profitent de l’afflux de personnes.

    Enfin je ne vois pas en quoi proposer des idées est un problème et vous donne le droit de m’affubler du méprisant "Prof. Pène".

    Vous mêmes êtes vous le "paysaa" que vous dites, ou un autre de ces donneurs de leçons ?

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    15 juillet 2012, par paysaa  
    Balayez donc devant votre porte au lieu de pleurnicher comme d’hab dès que l’on vous titille un peu.. Mais c’est bien commode de jouer à la victime n’est-ce pas ?... On peut s’échapper comme ça...Oui s’échapper, fuir le débat, car j’ ai réfuté point par point toutes les pistes que avez bien voulu nous donner sans aucune réponse de votre part et pour cause. Et de plus, vous ne connaissez pas Pau, Mr Pène et c’est bien dommage sinon vous sauriez qu’il existe déjà un marché en centre ville et pas n’importe lequel.

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    16 juillet 2012, par Emmanuel Pène  

    Paysaa, tu ne manques pas d’air : m’accuser de m’échapper alors que tu avances masqué sous un pseudo !

    Et de quel marché parles-tu ? Des Halles ? Ce n’est pas un marché en plein air, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas valorisé..

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    18 juillet 2012, par paysaa  

    C’est quoi ce tutoiement "au faciès" de "flic" indigne ??? Vous perdez votre sang froid Mister Pène, aurais-je visé juste ?

    Pour le pseudo, je vous renvoie à vos complices alternatifs qui ne s’en privent guère et qu’est-ce qui me prouve que vous même n’en usez point, que Pène est votre vrai nom ? Rien !..

    Ceci dit vous pouvez continuer d’enfoncer des portes ouvertes et d’égrainer des contre-vérités si cela peut vous faire du bien mais, de grâce, cessez de jouer au "kéké"...

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    18 juillet 2012, par Bernard Boutin  

    Paysaa,

    De l’utilisation des pseudos

    Depuis le 23 mars 2003, date à laquelle j’ai "lancé" A@P, je signe de mon nom. Ce jour là, nous dénoncions les projets "pharaonique" d’un roi tout puissant : André Labarrère.

    Le Zénith et Palais des Sports étaient achevés. La piétonnisation n’était toujours pas lancée. La médiathèque Zaha Hadid et le scandaleux FiPau pointaient du nez.

    Ce jour-là, vu la chape de plomb qui régnait sur une ville, depuis plus de 30 ans, j’ai réellement pensé que "le ciel me tomberait sur la tête". Il n’en fut rien. "Citoyen, exprime-toi..."

    J’ai vu beaucoup de pseudos passer sur le site. L’équipe de bénévoles qui participe à A@P à compris l’inutilité des pseudos. J’ai du en motiver quelques uns à "franchir le rubicon".

    Je leur en suis reconnaissant. Qu’ils soient de gauche, de droite, du centre et avant tout des citoyens, ils assument ce qu’ils écrivent. On voit mieux qui ils sont, ils en sortent plus respectés.

    Bien à vous

    Bernard Boutin

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    18 juillet 2012, par paysaa  
    BB :Je prend acte de votre caution envers Mr. Pène et je veux bien admettre qu’il signe ses prestations A@P de son vrai nom mais cela ne change rien au fond... Le pseudo et à internet ce que les sardines sont à l’huile et celui qui en use n’est ni plus ni moins que celui qui avance à visage découvert.

  • > La "faim" ne justifie pas les moyens..
    18 juillet 2012, par AK Pô  
    un train peut en cacher un autre

    Utiliser un pseudo sur internet est aussi protéger sa vie professionnelle et sa sphère privée. C’est également la possibilité de s’adresser aux personnes sans barrières sociales, donc avec une certaine liberté de parole, ce qui n’obère en rien la politesse et le respect mutuel.

    Sarkosy, Hollande ou Bayrou pourraient intervenir sur le forum sous des pseudos, (par exemple, dans le désordre, Le Bon, La Brute, Le Truand, ou le Train, Sifflera, 3 fois), rien n’empêcherait l’intervenant Lambda de les traiter de ceci ou de cela en toute quiétude morale.

    Après, signer de son nom propre est un choix personnel, mais en général soit cela flatte l’égo, soit la personne ne travaille plus (retraite), et donc ne craint plus d’éventuels retours hiérarchiques, par exemple.

    Il n’empêche que, pseudo ou pas, un débat ne s’instaure qu’entre individus responsables et, si possible, avec un fond d’honnêteté, de clairvoyance, ou de raison, partageables en petits fours dorés à point.

    Voilà. J’ai fait mes 67 secondes de Mandela day, today . Yep yep !  smiley

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    14 juillet 2012, par MICHOU64  

    Bonjour Bernard,

    Ces aménagements sont très réussis, c’est spacieux, mais où sont donc les passants, c’est pratiquement désert.... Et pratiquement pas de monde dans les magasins....

    Une question : comment pourra-t-on accéder au parking du Hédas ? ? ? la rue de Foix sera-t-elle rendue à la circulation, sinon son accès ne sera-t-il possible que par la Place Grammont et la rue de la Fontaine ? ? ?

    Ces aménagements je les présenterai dans " Les W-D. D. MICHOU NEWS " par vidéo interposée....

    Vous souhaite de passer une bonne journée. smiley

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    15 juillet 2012, par L’ OURS du Bois  

    bonjour Michou.

    dans un proche avenir et dans le projet de réaménagement du Hedas, il n’y aura, plus d’accès voiture, sauf dérogation pour riverains.

    le grand centre piétons englobera le boulevard des Pyrenées. l’avenue napoléon Bonaparte sera réservée au Bus tram( sauf accès au parking aragon a créer le tour de PAU sera par Gaston Lacoste ; Poeymirou , Edouard 7, Alsace Lorraine, champetier de ribes rue de livron (sens unique) allée du grand tour etc ;.. la rue marca sera dotée d’un tourne a gauche vers la rue d’Etigny , pour éviter la place gramont

  • > Joffre : je reste sur ma faim
    16 juillet 2012, par PJ64  
    Le cinéma St Louis attaque les travaux pour 3 mois. Cette rénovation sera le point essentiel de l’activité de cette rue. Pour ceux qui disent que la rue est déserte, elle n’est pas non plus tout à fait achévée. Attendons la fin de l’année pour avoir une vision globale du projet, avec la réouverture de la place Reine Marguerite... Et bien sur pendant les fêtes cette rue aura une carte à jouer..

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Avenue de Montardon.
    Pau - Déshérence du centre Bosquet
    Martine Lignières-Cassou ne présente pas ses voeux aux habitants de Pau Nord.
    Le 22 rue Lamothe
    Pau : Grands projets de rénovation immobilière
    Regards sur le « 14 JUILLET »
    Pau ville d’art et d’histoire
    Pau : atout cœur !
    PAU - Un petit aménagement à réaliser...
    Pau - Place Saint Louis de Gonzague, Place florentine ?
    PAU - Travaux rue des réparatrices.......
    Zone 30, zone de rencontre
    Pau - Pour qui sont ces panneaux, qui fleurissent la ville ?
    Journées du patrimoine, la Synagogue de Pau a ouvert ses portes
    Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    PAU - Les palois sont-ils analphabètes ? ? ? . . . .
    La technostructure et le conseiller de quartier
    Ousse des Bois : le futur "Pôle Educatif et Culturel"
    Lettre à Madame Claudy LAGREZE
    PAU - Présentation de la 3ème phase des travaux de l’avenue Nitot et du Stade Nautique



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises