Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Béarn, 4ème circonscription : l’avenir en rose ?

lundi 14 mai 2012 par Hélène Lafon


Dans la quatrième circonscription, le député sortant, Jean Lassalle, aura un adversaire, le socialiste François Maitia et, au moins deux concurrents : Marc Oxibar (UMP) et Danielle Schuff (CNIP). Dès le lendemain du premier tour de la présidentielle et avant même l’annonce de ces deux candidatures, sa réélection était compliquée.

Pourquoi ?

Dans le département des Pyrénées Atlantique, François Hollande a recueilli au premier tour de la présidentielle un nombre de voix supérieur à celui de Ségolène Royal en 2007 (29,93% contre 26,3%). Alors que François Bayrou faisait un très mauvais score (15,67% des suffrages exprimés contre 29,61% en 2007). Le recul du candidat du MoDem est le même dans la 4ème circonscription où il n‘obtient que 15,43% des suffrages exprimés.

Le candidat François Maitia n’est pas un nouveau venu en politique. Il est actuellement et pour la deuxième fois, Conseiller général du Canton de Saint-Jean-Pied-de Port. Donc un peu plus en Pays Basque que son adversaire. Avantage ou Handicap ? Il est aussi Vice-Président du Conseil régional d’Aquitaine. Pourquoi briguer un troisième mandat, celui de député, alors que la loi sur le cumul l’obligerait en cas d’élection à renoncer à l’un des deux autres ? N’est-ce pas politiquement très risqué quand de plus en plus de citoyens s’insurgent contre le cumul des mandats parce que chacun d’eux exige une présence constante et est un travail à plein temps ?

Que peut raisonnablement espérer Jean Lassalle ?

Au premier tour des législatives de 2007, il recueillait 29,54% des suffrages exprimés contre 31,36% pour Hervé Lucbereilh (UMP) et 19,86% pour Jean Pierre Domecq (PS). A l’issue d’une triangulaire, il était réélu en dépit de sa place de second au premier tour. En 2012, la donne est-elle si différente ?

Son statut de député sortant, son image locale et nationale de défenseur du pays pyrénéen, de sa survie économique, de son économie pastorale, devrait lui permettre d’obtenir pour le moins le second score. Le candidat UMP Marc Oxibar devrait alors se désister en sa faveur. Une triangulaire serait, en effet, très certainement fatale à l’un et à l’autre.

Mais il reste deux grandes inconnues.

La candidate CNIP sur la 4ème circonscription, Danielle Schuff pourra-t-elle se maintenir ? Si oui, choisira-t-elle de se désister pour Jean Lassalle ? Sinon, comment voteront au second tour ses électeurs ? Le CNIP que Hervé Lucbéreilh a décidé de faire renaître en Béarn et qui présentera un candidat dans chacune des 4 circonscriptions béarnaises aura pour lui son ancrage ancien en Béarn et l’estime que de nombreux électeurs gardent à Hervé Lucbéreilh, précédent Maire d’Oloron. Et rappelons qu’Hervé Lucbéreilh a appelé à voter Nicolas Sarkozy.

A ce jour, il semblerait que le Front national présentera un candidat « Rassemblement bleu marine » dans chacune des circonscriptions du département donc dans la 4ème. Les noms des candidats ne seront pas connus avant le lundi 14. D’ores et déjà on peut se demander si le candidat-député du Front National dans la 4ème circonscription atteindra le score de Marine Le Pen à la présidentielle (12,35 % des suffrages exprimés). Ce score parait trop éloigné des 12,5% des inscrits exigés par la loi électorale pour se maintenir au second tour. Mais le Front national donnera-t-il une consigne de vote ? Et si oui laquelle ?

Et puis, que vont faire les abstentionnistes (14,83% des inscrits) et les électeurs ayant voté blanc (5,27%) au second tour de la présidentielle ? Au total, plus de 20% des inscrits. Tout peut basculer dans un sens ou dans l’autre. Il faudra aux candidats de solides arguments pour convaincre et... des nerfs d’acier !


Le 11 mai 2012
- par Hélène LAFON

4è circonscription
Cantons de : Accous, Aramits, Arudy, Hasparren, Iholdy, Laruns, Mauléon-Licharre, Navarrenx, Oloron-Sainte-Marie Est, Oloron-Sainte-Marie Ouest, Saint-Etienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Palais, Sauveterre-de-Béarn, Tardets-Sorholus.
97.622 habitants


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Béarn, 4ème circonscription : l’avenir en rose ?
15 mai 2012, par Emmanuel Pène  

Ce sera dur pour Lassale mais il n’a pas appele a voter Hollande comme son chef. on peut donc supposer que l’ump l’aidera. son aura pyreneenne fera le reste..

> Béarn, 4ème circonscription : l’avenir en rose ?
14 mai 2012, par Daniel Sango  

La future loi sur le cumul des mandats s’attaquera principalement au cumul député + chef d’un executif local. Elle ne devrait (hélas ) pas concerner ni Lassalle Ni Maitia.

Mais la question de fond reste la même :

Est il normal d’envoyer à l’Assemblée Nationale un député qui n’y a pas travaillé et qui n’y travaillera pas ?

Les électeurs auront ils du bon sens ou continueront ils de fabriquer une démocratie au rabais ?

  • > Béarn, 4ème circonscription : l’avenir en rose ?
    15 mai 2012, par laetitia  
    DS, pourquoi ne vous présentez-vous pas ? Beaucoup de bla bla, mais qu’attendez-vous ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises