Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.

lundi 23 avril 2012 par Joël BRAUD


A l’issue du mois de mars, les chiffres de la sécurité routière ont été communiqués sur le plan national. Au niveau de notre département, les résultats permettent de constater un net recul des accidents et de leurs conséquences. Peut-on identifier les raisons de ces résultats ?

Sur le plan national, au mois de mars 2012, 274 personnes ont perdu la vie sur les routes contre 301 en mars 2011, ce qui constitue une baisse de 9 % ou 27 vies épargnées.

Le nombre des accidents corporels de la circulation est en diminution de 5,6%. Il y en a eu 5 016 en mars 2012 contre 5 316 en mars 2011.

Le nombre de personnes blessées est également en recul : 6 208 en mars 2012 contre 6 532 en mars 2011, ce qui correspond à 324 personnes blessées en moins (-5%).

Sur les trois premiers mois de l’année, le recul du nombre des morts est de 13,6% par rapport à la période correspondante de l’année 2011. Ce sont 122 vies qui ont donc été épargnées.

Sur le département des Pyrénées Atlantiques*, pendant le mois de mars 2012, 2 personnes ont perdu la vie contre 1 en 2011.

Cependant le nombre des accidents corporels a connu lui une baisse de 8,33%. Il y en a eu 66 en 2012 contre 72 en 2011. Notre département fait mieux à ce niveau que ce qui est constaté sur le plan national (-5,6%).

Le nombre des personnes blessées se chiffre à 74 en 2012 contre 85 en 2011 soit une baisse de 12,94%. Rappelons que sur le plan national elle n’est que de 5%.

Sur les trois premiers mois de l’année, le recul du nombre des morts est de 50% (5 en 2012 contre 10 en 2011). Sur le plan national ce chiffre est de 13,6%.

Donc par rapport aux chiffres constatés au niveau national, le département des Pyrénées Atlantiques présente des résultats encore plus favorables. Il faut également observer que cette baisse se poursuit sur les quinze premiers jours du mois d’avril 2012.

A partir de ces données chiffrées, peut-être un peu fastidieuses, il faut s’interroger sur les raisons qui ont provoquée cette évolution.

Parmi elles, l’augmentation du prix du carburant a sans doute entraîné une modification du comportement des conducteurs. Par souci d’économie, on roule moins vite et on diminue le kilométrage. « A partir du moment où vous avez moins de consommation, vous avez moins de circulation et donc il n’est pas anormal qu’on ait moins d’accidents, moins de tués sur les routes » (Stéphane LEVESQUE, directeur de l’Union routière de France).

Mais il y a également les mesures répressives qui se sont accentuées et qui surtout sont devenues plus sévères.

Dans les années soixante dix le nombre des tués sur les routes de France se situait aux alentours de 15 000 par an. Souvenons-nous que symboliquement les habitants de la ville de MAZAMET, au nombre d’habitants équivalent, s’allongeaient sur le sol dans les rues pour matérialiser cette triste hécatombe.

Ce temps est heureusement révolu, d’avril 2011 à mars 2012, sur un an donc, le nombre de décès par accidents de la route, est de 3 845.

Mais la plus certaine raison de cette baisse est la modification de la mentalité des conducteurs.

Pau, le 20 avril 2012
- Par Joël BRAUD

*Source : Préfecture des Pyrénées Atlantiques. Information exclusive.

Documents liés
  RÉSULTATS AU 31 MARS 2012
PDF - 12 ko
  RÉSULTATS AU 15 AVRIL 2012
PDF - 12 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
23 avril 2012, par Père Ubu  

Des chiffres encourageants et qui , je l’espère, continueront à baisser . Mais on ne parle pas beaucoup des 42000 MORTS PAR AN causés en grande partie par la circulation routière et ses particules fines . Personne ne se bat pour faire baisser ces chiffres .On nous dit simplement de ne plus respirer et on continue à goudronner nos départements . Pourquoi ces morts ne comptent-ils pas lorsqu’on parle des routes ?

  • > Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
    23 avril 2012, par peyo  

    Monsieur Ubu, votre citation est tronquée.

    Il s’agit en France de 42.000 morts prématurées par an, imputables selon le rapport de l’OMS à
    -  l’industrie
    -  le chauffage au bois
    -  les transports, principalement les diesels (camions, bateaux, bus, véhicules particuliers)
    -  l’agriculture

    A Paris moins de 40% des particules fines trouvent leur origine dans la circulation des véhicules (source Airparif 2011).

    Par ailleurs sur la France le chauffage au bois et à la biomasse comptait en 2008 pour plus de 30% dans l’émission des particules fines. Avec la crainte d’une augmentation à cause de la promotion des énergies renouvelables.

    Donc il faut réduire les particules fines ; toutes les mesures de réduction seront les bienvenues, sans vouloir diaboliser une source plutôt qu’une autre. Cf le plan particules

    Rq : il faut mentionner que l’UE a déposé une plainte contre la France pour dépassement des normes à La Réunion. La facilité bureaucratique dans toute son horreur. D’où ce nécessaire

    Appel aux chercheurs : quelle mesure appliquer pour empêcher les volcans de cracher des particules fines lors des éruptions ?

  • > Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
    23 avril 2012, par L’ OURS du Bois  

    Mais la plus certaine raison de cette baisse est la modification de la mentalité des conducteurs

    ça, j’en suis pas sur. les routes nationales sont, a la sortie des bureaux ( ou des usines....) pleines de "FRAPPADINGUES" qui s’imaginent seuls... et qui doubles a des vitesses supérieures de 50 kmh a celle autorisée (sortie d’Oloron en exemple) ou une vitesse a plus de 60 km heures même si celle ci est limitée a 30km ( centre ville de Pau (Barbanègre, Carrerot, Bonado ......ou les stops sont "glissés" et la priorité des piétons (passage protégé déjà mal foutus a l’origine)est totalement ignorée smiley smiley smiley smiley la "qualité" des voitures est surement le facteur positif a cette baisse.

     smiley smiley

  • > Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
    23 avril 2012, par claudiqus  

    le Français est toujours un adepte du "pas vu pas pris", et je doute que la baisse des risques accidentogènes soit due à une prise de conscience collective !

    Peut-être la peur du gendarme, commencement de la sagesse dit-on, avec la montée en puissance de la politique répressive ...

    Plus sûrement, une raison économique liée à l’inflation du prix du carburant . on ne prend plus sa voiture pour un oui, pour un non, on économise les déplacements ou on tâche de les regrouper, on roule sans doute avec plus de mesure pour consommer moins ...

  • > Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
    23 avril 2012, par Georges Cristini  
    Sécurité routière

    Commentaire du Cercle Bleu. Ne serait-il pas possible d’y voir, en partie, une incidence de la pose, dans le département, d’un nombre grandissant de panneaux à connotation civique du Cercle Bleu, sur les routes de ce département ? Partenaire « Sécurité routière » du Ministère de l’Intérieur, ce mouvement associe, en effet, son action de sensibilisation, à la notion de sécurité routière par son invitation à une baisse de la vitesse automobile. Une paire d’autocollants est placée sur les véhicules des « positionnés » qui ne peuvent oublier cette invitation. Notons que, depuis la Circulaire ministérielle NOR.INT.D.05.00028.C, le Préfet des Pyrénées atlantiques fait remettre un feuillet de sensibilisation à tout récipiendaire du permis de conduire. À l’évidence, ce travail a porté ses fruits dans le nombre de positionnés à l’égard du prélèvement d’organes après la mort : avec 2900 porteurs de cartes, pour une population de 86.800 habitants, la ville de Pau est devenue le Chef lieu de département le plus civique de France.

  • > Sécurité routière, de bons résultats dans les Pyrénées Atlantiques.
    23 avril 2012, par Maximo  
    Parce que Georges Cristini bosse infatigablement pour cette noble cause. Ca ne s’est pas fait tout seul, va !!

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pyrénées - Record absolu de hauteur des précipitations
    Alain Rousset, un politique "cap-bourrut" !
    Randonneur sans limites : La crête de l’Arcizette
    Randonneur sans limites : Les "sept lacs capitaux"
    "Montagne et randonnées" à Riupeyrous
    Randonneur sans limites : Bestiaire pyrénéen
    Randonneurs sans limites : Le petit et grand ARRIEL
    Randonneurs sans limites : Cairn story
    Randonneurs sans limites : 13° dedans, 35° dehors...
    Randonneurs sans limites
    Randonneurs sans limites : Eaux-Bonnes Eaux-Chaudes par le Gourzy
    Randonneurs sans limites : Le Lurien
    Ours - L’ ADDIP (les antis) pas d’accord avec l’ADET (les pros)
    Pyrénées : Y aller avant et après la transhumance ?
    Pyrénées - "Une saison en refuge"
    Pyrénées - Le rêve au bout de l’objectif
    Pyrénées - Cher, cher Vignemale !
    Pyrénées - Ligne de crête
    Pyrénées : Randonner pour la Gela !
    Les "cinq sens" : A consommer sans modération en Ossau !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises