Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La mondialisation

mercredi 18 avril 2012 par Pierre Pedaugez


82% des Français considèrent que la mondialisation est négative pour l’emploi. Que la classe politique se rassure cette majorité de gens inquiets et mécontents, est prête à revoter pour ceux qui les ont conduits là...

De quoi s’agit-il ? La mondialisation peut être définie comme le processus d’ouverture de toutes les économies nationales sur un marché devenu planétaire. La mondialisation est favorisée par l’interdépendance entre les hommes, la déréglementation, la libération des échanges, la délocalisation de l’activité, la fluidité des mouvements financiers, le développement des moyens de transport, et des télécommunications.

Ce sont les entreprises multinationales qui déterminent leur choix stratégiques, localisation, approvisionnement, financements , circuits de commercialisation, recrutements, débouchés ,investissement à l’échelle mondiale .
Le terme de mondialisation touche, outre le domaine économique, toutes les activités humaines, industrie, services, commerce, politique, social, et ceci avec une seule langue : l’Anglais.

Cette politique est donc incompatible avec les Etats nation, qui a pour conséquences la déréglementation des économies nationales, la libération exagérée des échanges, l’hégémonie des grandes multinationales, la normalisation des rapports humains, la disparitions des particularités, et l’émergence d’un standard culturel.

Pour coordonner tout cela il faut donc une gouvernance mondiale, ce a quoi travaillent depuis quarante ans, les différents acteurs politiques acquis à ce système. Tenez un exemple : une déclaration de M. Alain Juppé faite à l’institut d’études économique de Paris le 1er février 2012 "notre 3eme priorité, c’est de travailler à la construction d’une nouvelle gouvernance mondiale".

Eh bien non ! la majorité des français n’en veut pas selon un sondage IFOP publié par le journal la Croix. Ils sont même 82% à considérer que la mondialisation est négative pour l’emploi en France ; 75% redoutent une concurrence déloyale avec la Chine et l’Inde ; 70 % estiment qu’il faut taxer les importations, enfin 62 % souhaitent une protection douanière.

Que la classe politique se rassure cette majorité de gens inquiets et mécontents, est prête à revoter pour ceux qui les ont conduits là ou nous en sommes aujourd’hui ,compte tenu des choix politiques mis en œuvre depuis les années 70. La France n’existe pratiquement plus en tant que Nation, et demain, plus du tout.


- par Pierre Pedauguez


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La mondialisation
22 avril 2012, par Daniel Sango  

Quelle vision rétrograde !

Une fois de plus M Pedaugez regarde le monde avec sa myopie chronique , il confond mondialisation, incontournable à long terme, et excès ou perversions du système commercial actuel !

  • > La mondialisation
    22 avril 2012, par Pierre Pedaugez  
    Le plus atteint de myopie chronique ,n’est peut-être pas celui que l’on stigmatise.En effet quand M.Sango relève qu’il s’agit il faut vraiment être myope pour voir que ce qu’il dit découle directement, parfois indirectement de la Mondialisation.Au fait, ou sont donc ses explications justifiée, structurées se basant sur des faits réels ?Rien ! !que de la critique de ce qu’écrive les autres sur ce sujet .Bien sur la critique est aisée ,mais l’art est difficile

  • > La mondialisation
    22 avril 2012, par Daniel Sango  
    Chapeau "l’artiste" !

  • > La mondialisation
    22 avril 2012, par Pierre Pedaugez  
    Il est évident que la réponse faite à M.Sango manque de cohésion, une partie de phrase étant manquante ;il fallait donc lire : En effet quand M. Sango relève qu’il s’agit selon lui des excès ou perversions du système commercial actuel,il faut être vraiment myope pour ne pas voir que ce n’est que la conséquence directe ou indirecte de la mondialisation

  • > La mondialisation
    23 avril 2012, par Daniel Sango  

    Vraiment myope ce Monsieur Pedaugez.

    Il faut bien lire ce qui est écrit. La mondialisation est nécessaire, profitable et incontournable.

    Ce sont les excès et les perversions du système qui peuvent poser problème. Sa régulation doit être améliorée, c’est tout !

  • > La mondialisation
    18 avril 2012, par Emmanuel Pène  

    Entièrement d’accord avec cette analyse. J’apporterais toutefois un élément complémentaire : cela fait 150 ans que la mondialisation existe, en fait depuis le début de la colonisation, mais il ne faut pas oublier que nous en étions les principaux bénéficiaires, au détriment des colonies. Puis il y a eu la décolonisation, la fin de la guerre froide, et une mondialisation beaucoup plus "équitable" pour les pays non occidentaux. Il est donc d’autant plus difficile d’accepter cette mondialisation que nous étions habitué à en profiter..

  • > La mondialisation
    18 avril 2012, par Rêveur des villes  

    Les gens se disent contre la mondialisation mais achètent les produits les moins chers possible en provenance d’Asie ! Il y a de l’hypocrisie là-dedans... La mondialisation a augmenté le pouvoir d’achat pendant des décennies jusqu’à... la destruction de l’industrie.

    Par ailleurs, je crois que 99% des fonctionnaires votent pour la gauche et notamment le PS et 99% des hauts revenus et professions libérales, commerçant votent pour la droite parce que ce sont généralement les partis les plus favorables à leurs intérêts (peu importe leur programme ou absence de programme d’intérêt général). D’où le blocage de la situation, bipolarisme et le peu d’intérêt pour l’intérêt général. Les politiciens de ces 2 grands partis ne sont que des spécialistes du clientélisme et de la communication.

    La faillite ne changera même pas cela ! La preuve en Grèce / Espagne, Portugal, Italie en faillite virtuelle.

  • > La mondialisation
    18 avril 2012, par mael  

    Les gens se disent contre la mondialisation mais achètent les produits les moins chers possible en provenance d’Asie ! Il y a de l’hypocrisie là-dedans...

    Et de la pauvreté !

  • > La mondialisation
    18 avril 2012, par Rêveur des villes  
    En plus, ils font souvent un mauvais calcul. Ex chaussures de villes. J’ai acheté des Méphisto (fabrication en France) 120 €, durée : 7 ans (je ne me souviens plus exactement), des André 60 € (fabriquées en Thaïlande), durée 2 ans... J’ai racheté des Méphisto...

  • > La mondialisation
    18 avril 2012, par Carola  

    Moi aussi je confirme l’exemple des Mephisto qui plus est pour la qualité de leur chaussant...

    Par ailleurs j’ai beau faire attention au lieu de production de ce que j’achète...Je me rends compte que du gâteau pourri on en a tous bouffé !

    Hélas, même dans des domaines que certains pensent réservés aux catégorie de luxe, cela rend le truc encore plus absurde... Deux exemples pour ne citer qu’eux : Apple, Ralph Lauren.... Pour le matériel de montagne, on peut encore féliciter Petzl pour sa fabrication européenne...

    Ceci dit votre article est très bien. Il remet en perspective ce que veut dire "penser global, agir local" et la dialectique autant que la marge de manoeuvre reste à conquérir entre les deux. A savoir pour nous actuellement : penser local pour agir global.... C’est un enjeu qui me paraît majeur dans notre élection présidentielle.

    Quant à la gouvernance mondiale c’est pour l’heure un doux fantasme qui sert tous les abus. smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???
    Sécurité. Dialogue avec mon épicier.



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises