Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une autre campagne ?

dimanche 15 avril 2012 par Jean Paul Penot


Vous êtes lassé(e) de cette campagne ? Lassé(e) de ces spots officiels qui ressemblent à des spots publicitaires du genre « je lave plus blanc » ? Vous avez hâte de revenir à la lecture ?

Alors vous allez être gâté(e) car les livres liés à la campagne actuelle font florès. Réjouissons-nous du fait que le livre a encore un pouvoir d’attraction.

Pour ma part, je ne suis pas lassé et je trouve cette campagne passionnante, hormis quelques diversions sans grand intérêt. D’une part ces candidat(e)s ont une forte personnalité et des convictions. D’autre part les enjeux auxquels il faut faire face ne peuvent laisser indifférents : un chômage frisant les 10% de la population active, une désindustrialisation catastrophique, nos impôts absorbés par les intérêts de la dette, des forces financières au pouvoir considérable, une école qui perd sa place...

Mais puisque vous voulez vous évader, je vous convie à un double voyage dans le temps et dans l’espace, sans quitter le sujet, mais avec un dépaysement.

Pour un voyage dans le temps on peut lire ou relire « L’aube le soir ou la nuit » de Yasmina Reza. J’avais acheté ce livre avant de prendre le train, sans aucune idée de son contenu, pour le charme du titre et sur la simple renommée de l’auteure. Celle-ci nous entraîne dans les pas du candidat Nicolas Sarkozy au cours de sa campagne pour les élections de 2007. Grand privilège que d’assister à tout ! Ou presque tout, car elle ne semble pas avoir assisté à l’ouverture d’enveloppes bien remplies en compagnie de M. Woerth. Mais son regard est vif. Quelle énergie chez le candidat ! Mais sa pugnacité n’est pas toujours reflétée de manière agréable, malgré le regard favorable porté par Y. Réza. On sent qu’elle pose la question au lecteur : aimeriez-vous avoir un tel homme pour ami ? Evidemment, ce n’est pas une question pour un électeur comme vous et moi, et par ailleurs Nicolas Sarkozy s’est abondamment expliqué sur sa vie personnelle durant cette période. Les amateurs de mystère seront intrigués par ce passage d’une critique du livre parue dans Libération « Il est aussi question de sa relation intime avec un homme politique célèbre, nommé « G ». C’est une contre-épreuve de Sarkozy, un type qui ne veut pas tout à fait de son destin. Elle en parle comme d’un « génie de la distraction » et le livre lui est dédié. » (1) Le Monde, dans un article récent, suggère D.S.K. pour « G ». On ne prête qu’aux riches...

Pour un voyage dans l’espace (et aussi dans le temps), c’est au livre « Le poisson dans l’eau » de Mario Vargas Llosa que je vous convie. Il est consacré à la campagne présidentielle qui a opposé en 1990 le futur prix Nobel de littérature (2) à Alberto Fujimori au Pérou et s’est achevée sur la victoire inattendue de ce dernier. Même quand on a parcouru les routes et les sentiers du Pérou, on ne peut être au fait de la situation du pays en cette année 1990. Mais Vargas Llosa la dépeint avec clarté et les personnages sont si bien campés qu’on a l’impression de les connaître. Il se présente lui-même comme une sorte de François Bayrou sud-américain, mais un homme venu à la politique via l’extrême gauche. Il s’en est éloigné, car vu de près un mouvement comme le « Sentier lumineux » apparaît comme plus sanguinaire qu’idéaliste et plus hostile aux masses paysannes qu’en phase avec elles (3). La compétition qui l’oppose aux autres partis est violente. Les joutes sont crues et non voilées comme en France. Les projectiles fusent lors des meetings. Les assassinats de personnalités qui soutiennent sa candidature ne sont pas rares. On peut donc se réjouir que les passions soient moins violentes chez nous. Mais le candidat Vargas Llosa interdit à ses troupes de jouer sur la corde de la xénophobie à l’égard de son rival, d’origine japonaise. Son livre comporte donc des leçons pour ceux qui fustigent un petit accent étranger chez une candidate. Il décevra les romantiques qui arborent un portait du Che sur leur tee-shirt mais il satisfera tous ceux qui veulent savoir ce qu’est une élection avec ses enthousiasmes et ses pièges.

Les deux livres braquent les projecteurs sur l’humain, ce qui est un éclairage qui a aussi de l’intérêt.

Jean-Paul Penot

(1) http://www.liberation.fr/evenement/0101109443-yasmina-reza-portrait-gache-de-sarkozy

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Vargas_Llosa

(3) voir « Lituma dans les Andes », que l’on peut lire comme un roman policier. Sur l’auteur, sa formation, son rêve de venir en France et d’écrire, on pourra comparer « La tante Julia et le scribouillard » et ses picaresques récits, « Tours et détours de la vilaine fille », un magnifique roman d’amour, avec sa biographie. Son attachement à des personnages libertaires comme la féministe Flora Tristan ou originaux comme son petit-fils Paul Gauguin suivis pas à pas dans « Le paradis_un peu plus loin » projette un autre lumière sur l’homme et l’écrivain. Quant à son livre le plus récent, « Le rêve du celte », il constitue une dénonciation de l’exploitation coloniale d’une force qui n’est comparable qu’au livre de Franz Fanon, « Les damnés de la terre ». Il y a encore bien d’autres facettes dans son œuvre pour prendre du recul et beaucoup de plaisir.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament
PAU - La Chapelle de la Persévérance a été un écrin pour mettre en valeur les oeuvres de Roni FEES



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises