Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !

lundi 16 avril 2012 par Bernard Boutin


C’est quand même curieux cette précipitation de la Mairie de Pau, à organiser neuf réunions de concertation sur le Bus-Tram d’ici fin juin, alors que nous sommes en pleine campagne électorale et qu’une fois l’élection passée, on va enfin parler vrai de l’état inquiétant de toutes les finances publiques*.

Le coup de semonce, prévisible, porté à la CDAPP la semaine dernière, avec une baisse importante des dotations de l’État n’est probablement qu’une prémisse.

Bien entendu, les 60 millions d’euros pour le Tram-Bus devraient être financés (sans problème, nous dit-on) par les employeurs publics et privés des communes bénéficiant du réseau de bus IDELIS, géré par le SMTU (Syndicat Mixte des Transports Urbains) ainsi que par les 5 millions de subventions de ... l’Etat, suite au Grenelle de l’environnement. On peut en déduire que ce projet devrait pouvoir avancer.

Pour autant, pousser les feux, en pleine campagne électorale, est preuve d’une aveuglement certain, voire d’un manque de réalisme. La moindre des choses serait d’être attentiste pendant plusieurs mois pour voir sur quoi les "choses" débouchent réellement.

N’importe quel patron d’une grosse entreprise privée, attendrait un "certain temps" après les présidentielles, avant d’investir 60 millions dans une opération aussi lourde que l’est le Bus-tram.

Messieurs les élus, vous ne lisez donc pas la presse ! Louez alors un bus et allez faire le tour des chantiers grandiloquents débutés et abandonnés de l’autre côté des Pyrénées. Ce qui se passe en Espagne devrait vous inciter à la prudence...


- par Bernard Boutin
PS : Pour mémoire, quelques chiffres :
La dette cumulée de la France : 1.746.847.632.728 euros le 7 avril à 22h30 soit 26.674 euros par habitant.
Le déficit cumulé du commerce extérieur des 12 mois achevés fin novembre 2011 : 70,450 milliards d’euros.
Le déficit public, qui comprend l’Etat, les collectivités locales et les administrations de sécurité sociale pour 2011 : 103,1 milliards d’euros.

crédit photo : http://www.huffingtonpost.com


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !
22 avril 2012, par pehache  

On peut discuter de l’ampleur de l’investissement pour une seule ligne. Mais plutôt que de remettre en cause le fond du projet lui-même (une ligne de bus en site propre) on pourrait regarder à quoi sont consacrés exactement les 60M€, et si tout là-dedans est prioritaire et indispensable par rapport à l’objectif final : refaire la rue Carnot parait indispensable, le cours Lyautey beaucoup moins... Mais on ne peut pas s’en tenir à "c’est cher on arrête tout"

Mais ce qui me fait réagir surtout, c’est que cet appel à la prudence budgétaire pour un lourd investissement de transports en commun urbains côtoie cette semaine encore sur A@P un appel à réaliser un investissement bien plus démentiel et irréaliste : une LGV vers Pau smiley ! Là j’aimerais bien comprendre la différence de traitement ?? Et qu’on ne me dise pas "à chacun sa vérité" : c’est le même auteur smiley !

> Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !
16 avril 2012, par Contribuable Palois  

" les 60 millions d’euros pour le Tram-Bus devraient être financés (sans problème, nous dit-on) par les employeurs publics et privés des communes bénéficiant du réseau "

M Boutin, raccourci un peu rapide. La réalité du montage sera probablement plus complexe
-  emprunt fait par le SMTU (syndicat des transports)
-  l’Agglo et les autres collectivités accordent conjointement leur garantie au bon remboursement (pour rassurer les prêteurs puisque le SMTU est par nature insolvable)
-  le versement transports (la taxe payées par les employeurs) sert année après année pour payer 90% du fonctionnement ordinaire d’IDELIS (seuls 10% viennent de la billeterie) et pour alimenter les remboursements d’emprunts .

L’UPPA et les hôpitaux étant en difficulté pour payer leur versement transport depuis le doublement de son taux, on devrait voir les chiffres mis sur la table. Quant à la gratuité, qui devait( ?) intervenir dès la fin des travaux, on en reparlera .

> Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !
16 avril 2012, par Emmanuel Pène  

« les 60 millions d’euros pour le Tram-Bus devraient être financés (sans problème, nous dit-on) par les employeurs publics et privés des communes bénéficiant du réseau de bus IDELIS »

Beaucoup d’employeurs publics et privés ne bénéficient nullement d’Idelis, comme je l’avais démontré dans un précédent article ; par contre, cela leur coûte 1,8% de leur masse salariale ; en bref, un financement qui nie à l’emploi comme toutes les taxes sur les salaires..

> Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !
16 avril 2012, par Jacques Faget  

Merci Bernard Boutin de ce rappel. Pour faire plus schématique : chaque fois que l’état français dépense un Euro, il a dû emprunter 30 centimes sur le marché international. Et cela tous les ans, ce qui explique le chiffre astronomique de la dette cumulée rappelé par BB. Alors devant ces réalités, les discours démagogiques (ils n’ont pas manqué !) sont un crime contre la nation.

  • > Bus-Tram : ce qui se passe en Espagne devrait inciter à la prudence !
    16 avril 2012, par Rêveur des villes  

    "Alors devant ces réalités, les discours démagogiques (ils n’ont pas manqué !) sont un crime contre la nation."

    Les politiques se fichent de la dette. Ca fait des décennies que Pau dillapide des fortunes en distractions de toutes sortes, que l’Etat fait en sorte de remplacer les emplois industriels privés par des emplois semi-fictifs publics dans les collectivités locales. La France sera en faillite publique, mais nos édiles seront toujours là. Chacun dira simplement que c’est la faute aux autres et la farce est jouée.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Parkings-relais et bus-tram : le pour et le contre
    Document "J’imagine Pau en Bus-Tram" : science-fiction et... communication plutôt qu’information ?
    Que se trame-t-il pour les bus à Pau ?
    BHNS : Un choix jamais argumenté !
    Bus-Tram : Information plutôt que consultation !
    Mensonge par omission
    BHNS : Les projets d’André Duchateau et Martine-Lignières-Cassou sont-ils réalistes pour l’agglo ?
    Pau : « Les rendez-vous de la mobilité » et les parkings-relais
    Pau : l’Etat va co-financer les 6,4 kms de lignes de "BHNS"
    TCSP : Et, où sont les parkings relais ?
    TCSP : le Forum tire la sonnette d’alarme !
    TCSP Gare-Hôpital : neuf millions du km, pourquoi ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises