Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"

lundi 14 mai 2012 par Bernard Boutin


Dans un récent sondage Ifop, l’emploi demeure en tête des "thèmes prioritaires" pour les français (*). 73% des personnes interrogées placent la lutte contre le chômage comme tout à fait prioritaire. La Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées n’en semble pas convaincue.

La "mère" des priorités est donc là : la lutte contre le chômage. S’il est entendu que les emplois doivent essentiellement être crées par le "privé", c’est bien aux collectivités nationales et territoriales qu’il appartient de créer les conditions du développement économique.

A Pau, une des compétences obligatoires de la CDAPP est le "développement économique". Que propose donc "l’Agglo" à ce propos sur son site internet ? Quatre onglets sont à disposition. Les deux premiers : Pau Pyrénées Economie et Pau BroadBand conduisent à l’historique de la fibre optique à Pau et donnent la méthode pour savoir si un domicile est éligible à la fibre ! Un troisième onglet conduit à la CyberBase qui concerne les particuliers et un quatrième onglet dirige vers un "Espace déchets professionnels". Bref confusion totale des genres où le développement économique passe par la mise en place de la fibre chez les Palois et leur formation. Incroyable, et c’est à Pau !!!

Le site de la ville en dit-il plus ? Sous la rubrique "économie" apparaissent l’aéroport Pau-Pyrénées, Pau "Ville d’Avenir" qui met la ville au milieu d’un -désormais célèbre- bassin de 10 millions d’habitants délimité par Bordeaux-Toulouse-Saragosse-Bilbao, le Palais des Congrès, le Parc des Expositions et la Cité-Multimédia. Rien que des informations parcellaires.

Pas de présentation "macro" : Pau, pôle des "géosciences". Pau, pôle chimie. Pau, pôle aéronautique. Pau, pôle alimentaire. Pau, territoire de recherche etc.

Le site du Syndicat Mixte du Grand Pau est un peu plus précis sur ses objectifs économiques. : http://www.grandpau.com/thematiques/economie.html. Pour autant, il conduit sur des schémas de développement économique à long-terme.

Rien de concret dans la région paloise pour l’industriel, du Nord de la France ou de l’étranger, cherchant à s’installer dans le Grand-Sud. Il ira donc ailleurs. Entre Nice et Hendaye, il y a l’embarras du choix. Pourquoi pas à Tarbes ?

Le site du Grand Tarbes permet immédiatement de voir à qui s’adresser, résume clairement les zones d’activités du territoire et leurs spécificités, les pôles de compétitivité, les hôtels d’entreprises, les pépinières d’entreprises. Des vidéos permettent d’illustrer certaines des rubriques. Des vues aériennes permettent de visualiser le Parc d’activité des Pyrénées à Ibos. Les prix du terrain disponible sont donnés...

"Et le chômage, bordel !" aurait dit Coluche. Au-delà, de la notion de développement économique, il y a bien entendu pourquoi faut-il du développement ? Pour permettre simplement aux hommes et aux femmes d’un territoire de trouver leur place dans la société. De s’insérer dans celle-ci. De vivre dans la dignité. Par le travail, ces hommes et ces femmes permettent aussi de créer de nouvelles richesses qui pourront être redistribuées.

La CDAPP est au point zéro en matière de politique de développement économique. Elle repose confortablement sur des acquis extraordinaires pour laquelle elle n’est pour rien : Total, Turboméca, Euralis avec tous les sous-traitants que ces grandes entreprises font vivre.

Seul le Pau BroadBand Country, initié par André Labarrère, aura permis, un peu sans s’y attendre, de compléter le triptyque classique. Initialement prévu Grand Public, le réseau de fibre aura permis à toute une filière autour des TIC de se développer. On est bien loin toutefois de la "Florence du XXIe siècle" que nous promettait l’ancien Maire.

En attendant, la CDAPP n’a pas de site internet sur l’économie qui puisse inciter l’investisseur du Nord à choisir la "Porte des Pyrénées" plutôt que Sophia Antipolis à Nice ou à la Technopole Izarbel à Bidart.

A quoi bon avoir fait de la compétence économique, une compétence obligatoire de la CDAPP ? Il y a plus de 10 ans déjà...


- par Bernard Boutin

* source : http://www.leparisien.fr

crédit photo : http://www.collectif-rto.org/IMG/jpg/soupe.pop.jpg


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
14 mai 2012, par HB  

1- Nouvelles équipes à Tarbes au début des années 2000, soit un mandat avant Pau 2 - gauche (à l’agglo avec Glavany) et droite (à la Mairie de Tarbes avec Trémège) qui ont su travailler intelligemment ensemble 3 - Développement économique : première compétence transférée par les communes de l’agglo au Grand Tarbes 4- Résultat : Arrivée de Veolia, Vallourec, Sagem ....

> Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
14 mai 2012, par Max  

Monsieur Boutin, je vous trouve bien courageux d’aborder une fois de plus ce sujet. Parler d’économie sur le Grand Pau, c’est un peu attendre fébrilement que le Ministre de la Mer du Luxembourg s’exprime sur Twitter... Cela ne sert à rien. Pourquoi ? Je vais vous le dire... Tout le monde - ou presque - s’en fout ! Tant qu’il y a Total, Euralis et Turbomeca tout va. Les ressources de l’Agglo sont dues à 60% aux entreprises. Est-ce que vous imaginez une seule grande boite du coin dire "ah non, je ne paie plus l’impôt révolutionnaire, tant que l’économique ne sera pas une préoccupation de l’agglo" ! Ca rentre et c’est bien l’essentiel. Même à la CCI tout va bien : imaginez juste le montant de la taxe d’apprentissage de ces 3 boites plus celle des innombrables grandes surfaces, tout cela pour faire joujou avec l’aéroport, Sup de Co et de la com’ pour entretenir la popularité de son Président auprès des entreprises locales, qui se font bosser les unes les autres sans grain de sable dans les rouages. Non, non, tout va bien. On se demande bien quel est l’énergumène qui sur Facebook vient de lancer "Invest in Pau" ! smiley Le taux de chômage est celui de la moyenne nationale (il a longtemps été en dessous), seuls les conjoints ont du mal à trouver du boulot, mais ce sont pour la plupart des femmes, alors ce n’est pas grave... Et puis à l’agglo il y a une chargée du développement, il y a la SIAB... Non, non, je vous assure tout va bien. Ceux qui se préoccupent de cette question pour au cas où les mastodontes partiraient (il ne manquerait plus que leurs futurs actionnaires chinois tombent amoureux du coin smiley), ou pire parce qu’ils sont visionnaires, responsables ou préoccupés par le sort de leurs prochains, sont vraiment des oiseaux de mauvais augures... smiley

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

France - Exporter : l’urgence nationale
Séparation ?
UPPA - Ouï à l’I.A.E.
Un accord historique
Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
Soficar : Un monument du territoire
Les faiseurs d’affaires
Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
L’Argentine n’est pas la Grèce
Crise économique : L’exemple argentin
Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
T.V.A. et T.N.T.
Energie peu chère, c’est fini !
L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
TVA et Traviata
Rigueur et rigueur
Des Européens bien naïfs
PAU - L’ère des restrictions budgétaires a débuté...



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises