Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Trois morts, un blessé grave.

lundi 12 mars 2012 par Joël BRAUD


Un livre qui sonne comme un exutoire pour celui qui l’a écrit. En effet un jour, alors qu’il n’était encore qu’un enfant, un drame de la route a modifié de façon tragique son destin.

Par ce moyen, Nicolas Gallais, nous décrit sa douleur, indicible et si profonde. En réalité, il se dévoile, lui, l’enfant de cinq ans qu’il n’a pas vraiment cessé d’être. Ses parents et sa petite sœur l’ont quitté sans raison, sans que cela ne trouve, et ne trouvera jamais, justification à la suite de cet accident de la circulation sur une route des Landes. Cette douleur est encore présente au plus secret de lui-même, comme au premier jour.

Peut-on se reconstruire lorsqu’on est devenu un adulte. Il est certain qu’il a été très entouré par ses grands-parents. Mais cette affection là compense-t-elle l’amour idéalisé de ceux qui sont partis ? Tout cela est tellement immérité que cette souffrance devient lancinante. Il parvient à son tour à construire ce dont le destin l’a privé, une famille. Et il lui donne l’image et l’envergure de ce dont il a été privé.

Un petit livre condensé en une quarantaine de pages dans un style épuré. Nicolas Gallais y démontre une capacité d’introspection et d’analyse de lui-même qui provoque l’empathie.

Un livre qui, en faisant partager au lecteur les conséquences intimes d’un drame, permettra sans doute à l’auteur de retrouver l’apaisement.

Pau, le 9 mars 2012

Par Joël BRAUD

*Trois morts, un blessé grave. Nicolas Gallais. Collection Aujourd’hui. Editions C.I.D.E.C. à Pau - 46 pages - 10 €


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Trois morts, un blessé grave.
13 mars 2012, par Jean Paul Penot  

Lorsque l’on parle d’insécurité en France, on devrait d’abord commencer par penser à l’insécurité routière. Hélas, tout le monde n’en est pas encore persuadé.

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par claudiqus  

    Tout le monde ... à commencer par le gouvernement, qui a sabré son budget d’entretien du réseau routier !

    De 500 M. d’euro, il a pratiquement été diminué de moitié, pour investir toujours plus dans la mise en place de nouveaux radars, manne financière incontestable, mais dont l’éclosion n’a jamais fait reculer la mortalité routière, d’après les statistiques clairement établies, mais très peu divulguées, on comprend aisément pourquoi .

    Nous sommes passés depuis 2003 à un régime de répression sordide et juteux (pour l’Etat et les sociétés privées qui touchent leur dividende), au détriment d’une prévention, qui inclut la remise en état permanente des nationales et départementales du territoire !

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par peyo  

    "le gouvernement, qui a sabré son budget d’entretien du réseau routier "

    Claudiqus n’a pas "actualisé" sa base de méconnaissance : il y a des années que la majorité des routes nationales sont passées sous la responsabilité des conseils généraux. C’est à eux qu’il doit se plaindre si les travaux tardent.

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par claudiqus  

    merci Peyo ! ma méconnaissance n’ignorait pas le fait du déchargement progressif de l’Etat sur les conseils généraux ...

    Quant à geindre misérablement, si la dénonciation d’une situation dégradée, une de plus me direz-vous, puisse être assimilée à une plainte, soit ...

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par Daniel Sango  

    Oui, sans doute, on doit toujours faire mieux.

    Mais que dire des 60 000 morts par an liés au tabac ????

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par Maximo  
    tabac ou routes, c’est toujours une affaire de goudrons

  • > Trois morts, un blessé grave.
    14 mars 2012, par claudiqus  
    Et pour nous indigner, il ne nous reste que la plume ...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Bravo Tony !
    Canoë : Tony Estanguet champion olympique pour la 3e fois
    Crimes et châtiments
    Pau retrouvera t’il « sa » tête ... ou pas ?
    15.000 km pour un hommage
    L’Esprit de la Loi



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises