Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Axe Poey-de-Lescar-Oloron : Leçons de la "voie rapide" de la plaine de Nay

mardi 6 mars 2012 par Bernard Boutin


Le débat est "féroce" entre les partisans et les adversaires du projet de nouvel axe routier entre Poey-de-Lescar et Oloron. Retour sur la "voie rapide" de la plaine de Nay et ses conséquences locales.

Fin des années 80 était ouverte ce qui s’est vite appelé la "voie rapide" de la plaine de Nay. Les villages étaient enfin libérés d’une circulation automobile dense et accidentogène tellement les rues traversées y étaient étroites.

La nouvelle route inaugurée, on aurait pu craindre la mort annoncée de villages désertés par l’automobile. 25 ans plus tard, la population a retrouvé le calme "ancestral" du piémont pyrénéen et mieux encore, les nouveaux habitants arrivent à un flux régulier : en moyenne, la population des communes desservies a augmenté de près de 22 % en passant de 14.700 à 17.900 habitants entre 1982 et 2007 (voir tableau en pièce jointe). Les communes les plus éloignées de Pau et/ou de Turboméca, Nay ou Coarraze, voient cependant leur population stagner.

La voie rapide a donc apporté un regain de vie à ce territoire. Une zone commerciale s’est développée du côté de Coarraze. Une zone artisanale du coté de Assat.

Pendant ce temps là, la population d’Oloron stagnait : 11.513 habitants en 1982, 11.141 habitants en 2007. Un probable problème d’irrigation de la ville par ses voies de communication.

En 2010, les collectivités territoriales et Turboméca inauguraient "Eole" à Bordes, pôle aéronautique avec une nouvelle usine et des équipements mutualisés comme un restaurant inter-entreprises, un centre de conférences, un hôtel d’entreprises, une école d’ingénieur, une zone d’accueil des sous-traitants. Au total, un investissement de 150 millions d’euros.

Pensons-nous un instant qu’à cet endroit, un tel projet aurait été mené à son terme si la voie rapide n’avait jamais été mise en place ?

En son absence, les 2000 salariés de Turboméca seraient-ils toujours dans le Plaine de Nay ?

- par Bernard Boutin

Crédit photo : http://aquitaine.france3.fr


Plaine de Nay. Evolution de la population des communes

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Axe Poey-de-Lescar-Oloron : Leçons de la "voie rapide" de la plaine de Nay
14 mars 2012, par Larouture  

La voie rapide a déplacé les habitants et les activités vers la périphérie de Pau. A temps de déplacement constant, ils ont pu aller plus loin. La limite de l’effet de cette voie rapide sur le développement est le point où le temps gagné par la majorité des usagers ne permet pas de descendre en dessous d’un certain seuil. Le résultat est que la zone dense (Pau) est déshabillée. Ce mécanisme s’appelle étalement urbain. Cet exemple est un classique de Nouvelle Economie Géographique. La tendance actuelle serait, me semble-t-il, de redensifier et non de toujours accroitre la vitesse pour aller plus loin.

> Axe Poey-de-Lescar-Oloron : Leçons de la "voie rapide" de la plaine de Nay
6 mars 2012, par pehache  

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/09/01/lindt-investit-pour-l-avenir,208806.php

> Axe Poey-de-Lescar-Oloron : Leçons de la "voie rapide" de la plaine de Nay
6 mars 2012, par Rêveur des villes  

BB :"En son absence, les 2000 salariés de Turboméca seraient-ils toujours dans le Plaine de Nay ?"

Dieu seul le sait !

Le directeur de l’usine de Lindt disait qu’une nouvelle route n’était pas quelque chose de fondamental pour son activité.

Si on se projette à 20 ans, voire 10 ou 5, je crois que de nombreuses personnes ne pourront plus se payer de voiture... mais cela n’est qu’un pronostique.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Mont-de-Marsan Pau - Le chemin de la ligne
Le CODE Béarn ne roule pas pour la nouvelle route Pau Oloron !
Un large collectif contre la nouvelle Pau Oloron
Déclin d’Oloron : La route pas seule en cause !
Voie rapide de Nay : Comparaison sans raison
Pau / Oloron, c’est la route actuelle qu’il faut améliorer !
Pau - Oloron : Faut-il vraiment choisir entre une route nouvelle et la rénovation de l’axe existant ?
Lescar-Gurmençon : le consensus politique est acquis !
Nouvel axe Pau-Oloron : Un projet ne manquant pas d’arguments
Pau Oloron, les verts doivent gagner !
Lescar-Gurmençon : Un point de vue d’Oloronais
Axe LESCAR-OLORON : Le concessus est loin !
Pétition du « Collectif pour les Déplacements en Béarn » contre la Pau-Oloron
Liaison Lescar-Oloron : La position de Jean-Yves LALANNE
Nouvelle route Pau-Oloron : Une étude de l’IGN la "plébiscite"



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises