Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande

lundi 6 février 2012 par Le Masque de Pau


Le vernissage de la nouvelle exposition organisée dans le superbe écrin de l’hôpital médiéval de Lacommande nous donne la chance d’apprécier le talent confirmé de deux artistes nouvellement apparues sur la scène Béarnaise, Nathalie Javayolès et Christine Drouillard.


L’occasion aussi de tirer un coup de chapeau au dynamisme culturel de qualité de ce lieu magique, fruit de l’impulsion conjointe de la Mairie, du Conseil Général et de la Route des vins de Jurançon.

C’est donc dans le magnifique cadre de l’hôpital médiéval de Lacommande que s’est tenu vendredi dernier le vernissage de l’exposition consacrée à deux artistes, la sculptrice Nathalie Javayolès et la photographe Christine Drouillard. Un lieu unique, fruit de la collaboration de la Mairie de ce village de 250 habitants, au superbe patrimoine architectural, du Conseil Général et de la Route des Vins de Jurançon. Une aventure, devrait-on même dire, car le bâtiment, attenant à l’église du XIIème siècle, qui a été repris au milieu des années 80 par M. Camy, maire de la commune à l’époque, était alors quasiment en ruine, et il lui fallu alors un véritable talent de visionnaire pour imaginer faire de ce lieu un pôle culturel d’envergure en milieu rural ! Ce qu’il est devenu un quart de siècle plus tard, après une superbe restauration, comme l’expliquent Paul Montaut, le Maire actuel, et Cédric Laprun, responsable de l’animation culturelle de la Route des Vins.

Une coopération exemplaire, soulignée par Jean Marc Grusseaume, Conseiller Général du canton de Lasseube, et dont le succès s’égrène en quelques chiffres clés. Ce sont 8 expositions par an (toutes gratuites), avec 6.000 visiteurs en 2011 (+17% par rapport à 2010), et dont la moitié proviennent du terroir proche, 14 spectacles vivants, éclectiques et diversifiés, organisés l’année dernière (dont les Fêtes de Printemps), des artistes qui viennent aujourd’hui chercher cette structure pour être exposés ou se produire. En bref, un lieu de culture, de détente, de vie et de partage, mis à la disposition de tous, au sein d’une nature tranquille et verdoyante, et où rien n’est laissé au hasard, comme par exemple l’espace jeux pour les enfants qui donne une touche familiale à l’endroit, et en fait un lieu tous publics. Sans oublier une complémentarité naturelle avec le Jurançon, produit de qualité et aux bouquets diversifiés, tout comme la politique culturelle appliquée ici. Dernier atout, la proximité avec Pau, Mourenx, Oloron et Orthez dans un cadre paisible et fortement identitaire.

Venons-en à l’exposition, qui met en lumière deux artistes confirmées dans leur talent, comme l’attestent les documents joints à cet article, mais qui en sont à leurs premiers pas sur la scène Béarnaise. Et la la qualité des travaux exposés ne laisse aucun doute sur la progression future de leur notoriété !

Nathalie Javayolès travaille la matière (comme elle aime le dire) depuis 18 ans, c’est à dire le bois, le verre et les minéraux. Partie d’une formation artistique musicale, elle s’est formée auprès d’artisans (tailleurs de pierre, ébénistes, tourneurs, sulpteurs). Ses maître-mots sont le respect, l’écoute, la rencontre avec l’autre aussi, accueillant les visiteurs dans son atelier de la Croix de Buzy. Surtout connue aujourd’hui pour ses cadrans solaires artisanaux qui rappellent les Pyrénées, elle a longtemps cherché le passage technique entre le bois et le fer, et elle s’est depuis peu sentie prête pour passer à sa première exposition à Lacommande. Voulant devenir ébéniste à l’âge de 13 ans, ses sculptures, souvent en dentelles, sont travaillées au plus fin afin de faire ressortir la texture profonde et la noblesse de la matière. L’association bois / verre l’intéresse également. Ravie de pouvoir exposer dans ce "lieu magique", elle y a trouvé une forte motivation pour travailler pendant 4 mois dans son atelier, en donnant le meilleur d’elle même, afin de préparer les oeuvres produites à cette occasion.

Christine Drouillard, quand à elle, se passionne pour l’art photographique depuis une dizaine d’années, mais elle n’expose que depuis le mois de juin dernier. Elle est ainsi passée du blog (le monde du virtuel) au réel, ce qui lui permet de vivre le retour en direct du public, d’où un enrichissement supplémentaire. Ses compositions sont retravaillées de façon personnelle, avec des superpositions et en leur donnant une texture originale, de façon à créer des images finalement très proches de l’art pictural. Installée à Yzeste, près d’Arudy, elle a choisi de faire développer ses oeuvres chez un photographe.

Enfin, la parti-pris de la juxtaposition des oeuvres des deux artistes fait ressortir leur talent, leur complémentarité, mais aussi leur singularité. En un mot, ce qui les regroupe, c’est un travail profond sur la matière de manière à faire surgir émotions, rêve, et évasion chez le spectateur...

Si vous souhaitez vous aussi apprécier "de visu" le talent des deux artistes, n’hésitez pas, et foncez à Lacommande, au coeur de ce pays de collines un peu immatériel qui flotte entre ciel et montagnes à l’horizon, au dessus de la plaine Paloise, pourtant si proche à vingt minutes de voiture à peine. Dépaysement garanti à deux pas de chez vous !

Et pour préparer votre visite (ou la compléter), consultez sans plus tarder leur site internet : www.christinedrouillard.com et www.nathalie.javaloyes.weonea.com

- par Le Masque de Pau




[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament
PAU - La Chapelle de la Persévérance a été un écrin pour mettre en valeur les oeuvres de Roni FEES



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises