Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Un dimanche à l’hippodrome.

lundi 30 janvier 2012 par Joël BRAUD


Le spectacle des courses de chevaux d’une manière générale et plus particulièrement à Pau m’a toujours réjoui. Ce dimanche 22 janvier 2012 avait lieu le grand prix de Pau, ex prix André Labarrère, devenu prix Biraben. La mort d’un cheval a été l’occasion pour tous les commentateurs de verser une larme et de faire dans l’exagération. Ne va-t-on pas un peu trop loin dans le sentimentalisme ?

Un cheval, un crack parait-il, est tombé dans la sixième et il a fallu l’abattre, pardon l’euthanasier. Quel émoi partout dans les tribunes, dans la voix du commentateur qui par ses trémolos traduisait l’importance de l’événement.

Une bâche a été tendue afin d’épargner la triste scène au public (sic), lors de ce moment où le vétérinaire armé d’une seringue mettrait fin aux souffrances de l’animal. Le même journal titrait : « Le Grand Prix endeuillé par la mort d’un crack ». Rien que ça !

Martine LIGNIERES-CASSOU, notre députée-maire de Pau s’est crue obligée d’en rajouter en assurant Mme PAPOT, la propriétaire, qu’elle partageait son émotion.

Je veux bien croire qu’un cheval de cette qualité qui a par le passé, remporté à deux reprises ce même grand prix représente une inestimable valeur ... pécuniaire.

Et pendant ce temps là, de l’autre côté de l’hippodrome, dans le virage de SERRES CASTET, un jockey qui venait de tomber, lors de ce grand prix, ne se relevait pas. L’ambulance et le médecin se sont rendus auprès de lui, il a été évacué sur une civière.

Personne ne nous a dit qui était ce jockey, s’il était lui aussi un crack, ce dont il souffrait, si ses blessures étaient graves. J’espère qu’il va bien maintenant. En tout cas même la presse de ce matin n’en parle pas.

Dans ce milieu la valeur d’un cheval n’est pas comparable à celle d’un homme, surtout si ce n’est qu’un jockey.

Je suis reparti avec une grosse boule dans la gorge comme ils disent dans le journal mais pas pour la même raison. Dommage que ce monde du cheval soit aussi curieux, parce que le spectacle et l’ambiance méritent qu’on se rende à l’hippodrome de Pau.

Pau, le 23 janvier 2012
- Par Joël BRAUD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Un dimanche à l’hippodrome.
30 janvier 2012, par claudiqus  

Le jockey pratique un métier dont il n’est pas sans connaître les risques, qu’il assume parfaitement .

Quant au cheval, on ne lui demande pas son avis, et il faut admettre qu’il fait preuve d’un remarquable volontarisme pour notre seul plaisir !

ceci dit sans vouloir faire de comparaison déplacée entre les mérites ou le degré de commisération à attribuer à l’un et l’autre, et en laissant de côté l’intérêt consécutif à de basses valeurs marchandes .

La mort d’un cavalier ou de sa monture sont tout autant tragiques et il semblerait bien hasardeux d’en quantifier la gravité proportionnellement au rapport pécunier qu’ils représentent .

Mais l’incidence médiatique est différente, au même titre que nombres de citoyens lambda disparaissent dans l’indifférence la plus totale, quand les journaux font apparaître à la une la perte d’une célébrité !

> Un dimanche à l’hippodrome.
30 janvier 2012, par L’ OURS du Bois  

pour le Jockey, il courait, courait.... a bride abattue !!!!!

il n’a de valeur que ;; sentimentale ;pour sa compagne. smiley smiley

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Ustaritz à la dérive.
Jacques JULLIARD
Réserve parlementaire
Laàs : Non à l’intercommunalité, vive la principauté !
Vol de portables
Moins de RSA mais plus de chômeurs
WTCC : Pas de manche à Pau l’an prochain selon "F1-action"
25 décembre : Faits d’Hivers
L’euro protecteur
Insolite : On ne peut plus célébrer la messe tranquille !
Séismes dans les Pyrénées : Vos témoignages intéressent les chercheurs
Finance, modèles mathématiques et humanités
Pau : Les pilleurs des jardins familiaux cueillis de nuit
Versailles, le Pape et les préservatifs
Le cumul des mandats : une pratique extrêmement coûteuse pour la République
Insolite : Le petit groin de paradis de « Madame Thatcher
Ingrid, Nicolas et André
Pyrénées-Atlantiques, nouvelle vague
Sport : Un saison très PAU-vre
Pau la vie rêvée des ville, objectif ou réalité ?



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises