Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Crimes et châtiments

samedi 24 décembre 2011 par Jean Paul Penot


Crimes et châtiments

Comme indiqué dans le chapeau, la question de la publication de l’article de Jean- Louis Brasseur « Plus jamais çà » a agité le cercle des rédacteurs d’A@P. Mais sur le fond, chacun se range derrière les arguments de Joël Braud.

C’est par hostilité pour toute forme de censure (hormis la mise à l’écart de textes qui ne respecteraient pas la charte d’A@P ) que l’article a paru. Certains d’entre nous se souviennent des rectangles blancs des journaux durant la « pacification » en Algérie dans les années 50, comme d’une honte pour la démocratie, les lecteurs étant réduits à un statut enfantin.

Personnellement, je voyais un avantage pédagogique dans ce débat. Nous avons tous un peu de Tennessee, mais aussi tous une faiblesse devant l’émotion et l’horreur de crimes abominables. Mais cette faiblesse ne saurait fonder une position rationnelle, et servir de prétexte à une récupération politique.

Premier constat : la peine capitale ne donne pas réparation du crime. Deuxième constat : ce n’est pas en rabaissant la valeur de la vie que l’on fera qu’elle sera plus respectée par les criminels en puissance, bien au contraire. Une société qui se venge de manière barbare (pensons aux supplices de Ravaillac en 1610 et de Damiens en 1757) incite à la violence.

Troisième constat, qui confirme le précédent : les états qui n’ont pas aboli la peine capitale connaissent une criminalité plus forte que ceux qui l’ont abolie. En particulier, le rétablissement de la peine de mort en 1976 aux Etats-Unis a été suivi d’une recrudescence de la criminalité.

Enfin, la société n’est pas à l’abri d’erreurs. De 1976 à 2001 aux Etats-Unis, on a recensé 80 condamnés sur 600 qui ont été innocentés, avant ou après leur exécution.

Elargissons le débat. M. Brasseur lui-même ne parle plus de peine capitale dans sa réponse. Mais il reste persuadé que la répression est le meilleur moyen d’assurer la protection des victimes. On peut en douter. Remplir les prisons, les multiplier, n’y a-t-il pas mieux à faire ? Accordons à M. Brasseur l’espoir que plus de prudence et de précaution dans les libérations porterait des fruits. Mais si la prison est une occasion de fréquenter des individus plus dangereux que soi, où est la rédemption ou du moins la rééducation ?

La frustration, l’avidité doivent être des moteurs bien plus puissants que la peur du châtiment. Et nos sociétés secrètent de tels sentiments. Le simple travailleur qui ne gagnera pas en toute une vie de labeur ce qu’un footballeur touchera en un mois ne peut-il être touché par un tel écoeurement ? Heureusement, rares sont les cas où il passera à l’acte, simple délit ou crime grave.

Que ce débat soit une occasion de compassion pour les victimes et leurs familles, oui. Mais aussi une incitation à la réflexion. Visionnons ou revoyons « Ascenseur pour l’échafaud », lisons ou relisons « Le dernier jour d’un condamné », écrit par Hugo en 1829 et les textes plus récents de juristes comme Robert Badinter et délaissons les solutions simplistes et populistes.

Jean-Paul Penot


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Crimes et châtiments
30 décembre 2011, par pehache  

Je ris -jaune-...

Vous publiez benoîtement un texte qui joue exclusivement sur l’émotion provoquée par quelques affaires récentes pour appeler à la peine de mort.

Et maintenant vous ramez derrière pour dire à son auteur "Ah c’est pas bien ce que vous avez écrit là...".

Mais trop tard, le mal est fait. Tous vos Victor Hugo et Cie sont de peu de poids face aux images d’une ado sauvagement assassinée, brandies en 2 secondes par le prêcheur en chef JLB. Lui nous mâche le travail, pas besoin d’aller se taper un bouquin de 300 pages.

Quelle naïveté, c’est pas croyable...

Au risque de surprendre, je ne suis pas opposé à ce qu’on puisse débattre de la peine de mort, même si j’y suis viscéralement opposé. Mais ce n’est pas en publiant des textes manipulateurs et intellectuellement malhonnêtes que l’on peut créer les conditions d’un débat rationnel.

  • > Crimes et châtiments
    30 décembre 2011, par pehache  

    je ne suis pas opposé à ce qu’on puisse débattre de la peine de mort, même si j’y suis viscéralement opposé.

     smiley Oui, bon, vous m’aurez compris je suppose... smiley

  • > Crimes et châtiments
    30 décembre 2011, par Maximo  
    serait-ce cela, un occis-more ? smiley

  • > Crimes et châtiments
    26 décembre 2011, par MM  

    Monsieur Braud, arrêtez de pensez que vous seul êtes intelligent et que ceux qui soutiennent une opinion contraire sont "simplistes et populistes". En effet, certains de vos arguments sont totalement ineptes, notamment lorsque vous évoquez la prison qui serait, selon vous, une mauvaise solution. Car, de quoi parlons nous ? Du traitement des assassins dont certains avant de tuer leur victime, ont parfois commis des actes de torture et de barbarie. Seules ces personnes là seraient évidemment susceptibles d’être condamnées à la peine capitale. Or à vous lire, même la prison ne serait pas une sanction adaptée dans ce cas. Il faudrait donc les laisser en liberté et les condamner seulement à des travaux d’intérêt général. Vous appelez cela la justice ! Allons, vos arguments ne sont pas sérieux et c’est vous qui êtes complètement simpliste. En définitive au lieu de vous en prendre à M. Brasseur comme s’il était le dernier des imbéciles, essayez de vraiment réfléchir à ce sujet qui le mérite.

  • > Crimes et châtiments
    26 décembre 2011, par Jacques Faget  

    Monsieur Pernot ceux que vous qualifier avec condescendance et dédain de "populistes", moi je dirai plutôt " la révolte des gueux ". Ce sont ces Français moyens que nous cotoyons, sans vices ni vertus, mais qui sont à bout. Ce sont eux qui perdent leurs emplois par cause de délocalisation. Ce sont eux qui se font insulter, vilenter et cracher dessus dans les transports en commun. Ce sont eux dont les enfants se font racketter à l’école et pour finir on leur brûle leur voiture- le plus souvent un vieux tacaud- qui leur permet d’aller au boulot quand ils en ont encore un.

    Alors, oui, je n’ai aucune honte à comprendre les "populistes" et me trouver proche d’eux.

  • > Crimes et châtiments
    27 décembre 2011, par Maximo  
    Ce sont eux qui se font insulter, vilenter (sic) et cracher dessus dans les transports en commun. Ce sont eux dont les enfants se font racketter à l’école et pour finir on leur brûle leur voiture- le plus souvent un vieux tacaud (re-sic)- qui leur permet d’aller au boulot quand ils en ont encore un.
    Quel tableau... smiley

  • > Crimes et châtiments
    27 décembre 2011, par Jacques Faget  
    Maximo, monsieur l’instituteur,on voit bien par votre remarque ironico-débile que vous n’avez jamais connu ce genre de situation qui ne relève ni de la fiction ni du fantasme, sauf si on habite du côté de Trespoey ou sur le boulevard des Pyrénées.

  • > Crimes et châtiments
    27 décembre 2011, par L’ OURS du Bois  

    avez vous connus les bosquets, a Montfermeil ou les 4000 a la Courneuve ou toute autre cité du NEUF TROIS ou du 91 ???

    a PAU, c’est de la roupie de sansonnet !!!!!

  • > Crimes et châtiments
    27 décembre 2011, par Jacques Faget  
    Mais je ne faisais pas allusion spécialement à Pau - je ne suis pas focalisé sur ma ville natale avec la garbure et le rugby - je pensai à la France qui subit et qui souffre et où on connait "la révolte des gueux ". smiley

  • > Crimes et châtiments
    28 décembre 2011, par Maximo  

    je n’ai parlé ni de fiction ni de fantasme, je n’ai fait aucune remarque "ironico-débile" (Qui parlait d’agressions ??? smiley ), je n’habite pas où vous indiquez !

    J’ai juste trouvé le tableau bien sombre. Ces classes moyennes que vous évoquez ne vivent pas que ça. Même si certains ont pu faire la mauvaise expérience de le subir, qui pourrait le contester ? J’ai juste trouvé le tableau bien sombre, voilà ! C’était pas une attaque en règle.

  • > Crimes et châtiments
    28 décembre 2011, par Jacques Faget  

    Maximo je prend acte de votre mise au point. Sachez que je ne suis pas un maniaque de la polémique stérile. smiley

    C’est l’avenir de la société française qui me préoccupe. C’est tout. smiley

    Salutations béarnaises. smiley

  • > Crimes et châtiments
    29 décembre 2011, par Maximo  
    Ni aucune mise au point : il aurait suffi que vous sussiez lire.

  • > Crimes et châtiments
    4 janvier 2012, par Jean Paul Penot  

    Je n’ai aucun dédain pour le peuple et ceux que vous appelez des gueux. Pour la bonne raison que j’en viens : mon père a travaillé de 15 ans à 63 ans, 60 à 65 heures par semaine dans une usine d’Ivry sur Seine sans jamais profiter d’une retraite ; ma mère a travaillé dans une usine de soiries dès l’âge de 12 ans.

    En revanche, je veux mettre en garde contre le "populisme" en tant qu’utilisation abusive de "solutions" simples, ou plutôt simplistes censées attirer les classes populaires, comme les miroirs aux alouettes.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Bravo Tony !
    Canoë : Tony Estanguet champion olympique pour la 3e fois
    Trois morts, un blessé grave.
    Pau retrouvera t’il « sa » tête ... ou pas ?
    15.000 km pour un hommage
    L’Esprit de la Loi



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises