Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau - Qui trop embrasse mal étreint !

lundi 19 décembre 2011 par Bernard Boutin


La liste est longue. Trop longue. Celle des projets enclenchés par Martine Lignières-Cassou et son équipe. Conséquence : peu d’entre eux avancent. Une illustration du "qui trop embrasse, mal étreint" !

La liste est longue. Il faut la relire : Réhabilitation des Halles, installation de l’ESAP à la Miséricorde, nouveau complexe aquatique, accès au Parking Aragon par Napoléon Bonaparte, projet de Tram-Bus de l’Hôpital à la Gare, déménagement de la foire expo, projet urbain pour le quartier "Foirail, République, Halles", projet urbain pour la Porte des Gaves, projet urbain pour le Hédas, réhabilitation de l’immobilier du centre-ville, lac paysager du Hameau, Ferme du Goût.

A démarrer autant de projets, autant de réflexions, autant d’études, autant de débats participatifs, l’équipe municipale n’en fait-elle pas trop ? L’équipe municipale ne s’épuise t’elle pas au point d’en arriver à ne plus distinguer le principal de l’accessoire ? Au point aussi de ne plus savoir par quel bout avancer ?

Le gel des projets annoncés par Martine Lignières-Cassou est une décision qu’il fallait prendre. Une décision, contrainte par des motifs financiers, qui devrait être mise à propos pour faire le tri parmi tant de projets.

Quels sont ceux à mener rapidement pour les Palois ? Quels sont ceux, moins importants, qui ne conditionnement pas la vie de tous les jours et que l’on peut repousser ?

Le sondage sur les priorités des Palois, mis en ligne par Alternatives Paloises la semaine dernière, permet d’y voir un peu plus clair. Il en ressort deux gagnants indiscutables : réhabiliter les Halles et continuer la rénovation de la voirie.

Les Halles : combien de milliers de Palois y passent chaque semaine ? La voirie : qui ne l’emprunte pas tous les jours ? Des investissements qui concernent le quotidien du plus grand nombre.

Il en ressort aussi des projets jugés importants : le nouveau complexe aquatique, l’accès par Bonaparte au parking Aragon et le déménagement de la Foire Expo.

Le sondage* a ses "battus" : l’installation de l’ESAP à la Miséricorde et son nuage (2% des votes : une erreur politique ?), le lac paysager du Hameau, la Ferme du Goût et à un moindre niveau : le tram-bus Hôpital-Gare et l’aménagement de la Porte des Gaves.

Même si les sondages d’A@P ne sont pas "statistiquement significatifs", le nombre de votants est insuffisant pour cela, il donnent une tendance. Pour la confirmer ou l’infirmer, il ne couterait pas cher à la ville d’aller sonder les palois avec sa propre liste de projets. Quelques étudiants de l’UPPA ou de l’ESC pourraient le réaliser, à un coût sans comparaison avec tous les consultants sangsues qui gravitent autour de la Mairie.

Rapidement, la ville arriverait à faire la part des choses et pourrait enfin mettre toute son énergie au service de quelques projets au lieu de se disperser comme elle le fait.

Ce jour-là, les élus, comme les agents, auront un objectif à atteindre et les citoyens ne pourront que les approuver.

- par Bernard Boutin


*Bémol, au niveau qualitatif, il manquait au sondage : la rénovation de l’immobilier du centre ville ainsi que les projets urbains pour le quartier "Foirail, République, Halles" et celui du Hédas.


La priorité des Palois : Les Halles

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
11 janvier 2012, par Maximo  

de Didier Borotra, hier, lors de ses voeux :

"Pour le bien de sa ville, un maire doit faire des arbitrages. Il doit avoir une vision claire de l’avenir et maintenir le cap quoi qu’il arrive"
Prsque un "hommage" à la mairesse de Pau MLC smiley

> Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
6 janvier 2012, par peyo  

Le relevé d’activité des 638 députés vient de sortir pour 2010-2011

http://www.nosdeputes.fr/

Pas de quoi être enthousiasmé par notre représentante à l’Assemblée. Elle serait dans les 150 derniers des députés pour son activité parlementaire (avec seulement 19 semaines dites "d’activité" et 25 présences en commissions).

Même molesse quand il s’agit uniquement de s’associer au travail réel de ses collègues du PS : elle n’a cosigné que 6 amendements et 8 propositions de loi.

Mais une constation : après le changement de son assistant parlementaire, le nombre de questions posées par Mme Lignières Cassou a bondi : 55 questions écrites !

Le PS aurait du présenter au vote l’assistante Mme Duport plutôt que la députée !

Accès Bonaparte - Aragon
23 décembre 2011, par oscar  

J ’avoue ne pas comprendre l ’intérêt d’un tel accès. Le Parking Aragon, pour ce qui concerne mon expérience personnelle est le plus souvent complet ou presque. Il est étroit, compliqué par le boyau en cul de sac vers Clemenceau. Les places y sont petites et mal fichues. Bref. A quoi celà servira-t-il de se lancer dans de complexes travaux qui vont venir ruiner la belle présentation des arceaux qui soutiennent le boulevard des Pyrénées et la perspective du Bd Bonaparte ? Pour attirer des voitures dans un parking complet ? Alors qu ’il y a côté Sernam toute la place voulue, en passant par l ’agréable funiculaire, un accès très confortable ? J ’avoue ne pas comprendre. 90% des lecteurs d’ A@P non plus d’ailleurs,ce qui est rassurant pour ce qui les concerne, moins si on fait référence aux priorités municipales du moment et aux concours d’architecte à la mode.. A moins qu’ il ne s’agisse tout simplement d’interdire ensuite l ’accès Aragon et pourquoi pas tout le boulevard des Pyrénées aux voitures ? Il conviendrait dans ce cas de nous le dire plus clairement, afin que chacun puisse en juger. Et puis concernant les commerçants. Comment peuvent-ils se plaindre des difficultés d’accès au centre ville, s’ils occupent eux-mêmes pour leur confort personnel, les meilleures places des parkings centraux "résidentialisés", au lieu de les laisser à leurs clients. Bizarre non ?

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    23 décembre 2011, par Vval  
    Pourquoi vous mélangez accès et parking ? Un article de 2006 sur la république des pyrenees, soulevait déjà le problème de l’accesibilité au CV, on est fin 2011, vous trouvez que c’est mieux ?

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    23 décembre 2011, par oscar  

    Oui, avec le Parking du Sernam et l’accès par le funiculaire.

    Je pose simplement la question de savoir si il faut absolument mettre une deuxième porte à un parking déjà plein. J ’attends qu’ on m ’explique et je veux bien comprendre.

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    23 décembre 2011, par Bernard Boutin  
    On peut effectivement se poser la question...

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    23 décembre 2011, par Maximo  
    Ben, pas pour le remplir encore plus, mais peut-être autrement, non ? Pour que ceux qui le remplissent ne passent plus par le CV ou moins. C’est bête ?

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    24 décembre 2011, par Bernard Boutin  

    L’argent devient rare. Au moment de faire des choix, le lien Bonaparte-Aragon, de plusieurs millions d’euros, est-il une absolue nécessité ?

    Ne vaut-il pas mieux développer une offre parking "attirante" dans le quartier de la Gare ainsi qu’une navette efficace vers le "plateau" ?

    Ne vaut-il pas mieux réserver plus de place encore dans les parkings du plateau pour des résidents que l’on souhaite voir revenir s’installer au centre-ville ?

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    24 décembre 2011, par Maximo  
    Peut-être aussi, je ne sais. Mais ce n’était pas votre question précédente smiley

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    24 décembre 2011, par oscar  
    L ’accès au Parking Aragon se fait de manière très fluide par le Boulevard des Pyrénées qu’on ne peut considérer aujourd’hui comme un boulevard encombré. Il faut à peu près 4 à 5mn pour passer du bas du boulevard Bonaparte à l ’entrée actuelle du Parking Aragon. Et il faudrait faire tous ces travaux ? C’est ridicule. Sauf si bien sûr le projet consiste à fermer ensuite l ’accès par le Boulevard, puis la circulation sur le dit boulevard. Ce qui à mon point de vue serait cette fois parfaitement suicidaire pour le centre ville.

  • > Accès Bonaparte - Aragon
    24 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    MLC ne sait pas hiérarchiser les projets. Elle n’a pas le sens de l’utilité des choses. Ca s’appelle de l’incompétence. Ce qui est prioritaire, c’est évidemment la voierie et la réfection des halles et de leurs alentours, la poursuite de la rénovation du CV, les parkings relais, et des moyens pour la propreté en ville.

    Evidemment, ce n’est pas la piscine de 50m ou un lac. Quant à l’ESAC, rapporté au nombre d’étudiants, le projet est trop onéreux. Mais MLC, comme AL rêve de se faire voir. Le quotidien des Palois l’intéresse peu.

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    19 décembre 2011, par Daniel Sango  

    Il faut se méfier des sondages...ceci n’est pas nouveau...

    Les jugements des citoyens doivent être considérés avec circonspection...voyez les élus qu’ils choisissent...

    Bref, est ce que le projet des Halles qu’ils placent en tête est objectivement judicieux ?

    On peut en douter, car au fond, que va changer ce projet dans la vie des palois ?

    Strictement rien puisqu’il ne s’agit ni de déplacer les Halles, ni d’en modifier la capacité, ni même de modifier la répartition entre commerçants du carreau et commerçants "fixes".

    Il s’agit simplement d’un problème d’habillage.

    Est ce que cela mérite d’être un projet prioritaire ?

    J’en doute.

    Quand les citoyens s’éveilleront...

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    19 décembre 2011, par L’ OURS du Bois  

    Strictement rien puisqu’il ne s’agit ni de déplacer les Halles, ni d’en modifier la capacité, ni même de modifier la répartition entre commerçants du carreau et commerçants "fixes".

    en êtes vous si sur ???????

    déplacer les Halles... peut être

    Modifier la Capacité ??? surement

    Modifier la répartition, ça OUI !!!

    les projets ne seront étudiés que sur le nombre de commerçants s’engageant a revenir en fin de travaux : pas un étal de Plus(dixit MLC) lle peut changer d’avis ????? quand au deux tours de grosses modification d’atribution et de "perspectives"

    seule certitude, le parking ne s’agrandira pas smiley smiley

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    19 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    Les abords des halles sont pourris. A rénover d’urgence. Ca rejoint la question de la rénovation du CV en général.

    Pour ce qui est des halles en elles-mêmes, c’est une question d’experts.

    Les halles sont un pôle commercial et d’échanges humains indispensables à un CV.

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    19 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    BB : "Les Halles : combien de milliers de Palois y passent chaque semaine ? La voirie : qui ne l’emprunte pas tous les jours ? Des investissements qui concernent le quotidien du plus grand nombre. [...] Quelques étudiants de l’UPPA ou de l’ESC pourraient le réaliser, à un coût sans comparaison avec tous les consultants sangsues qui gravitent autour de la Mairie. Rapidement, la ville arriverait à faire la part des choses et pourrait enfin mettre toute son énergie au service de quelques projets au lieu de se disperser comme elle le fait".

    +1

    Mais la seule solution pour cela est de virer tous les héritiers d’AL aux prochaines élections (FB inclus).

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    20 décembre 2011, par Jack Fagot-Barraly  

    Salut rêveur des villes !!!!

    Tu va pouvoir continuer de rêver pendant longtemps encore t’en fait pas smiley

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    20 décembre 2011, par Rêveur des villes  

    "virer tous les héritiers d’AL"

    J’ai oublié de dire "et leurs imbéciles de partisans" qui franchissent régulièrement le mur du çon.

  • > Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    19 décembre 2011, par MICHOU64  

    Bonjour,

    Dans les projets phares de la Mairie, si le projet de la rénovation de la Miséricorde pour y installer l’E.S.A.C. avait été présenté sans LE NUAGE ou la vache , les Palois l’auraient approuvé, et les subventions nécessaires pour effectuer ces travaux auraient été accordées.

    Mais où mettre cette école ? ? ? Le voici exposé ici : http://vimeo.com/33821429

    Et suivant les personnes : Le champignon la vache ou le nuage, pourrait très bien trouver sa place en hauteur au milieu du futur Parc de la nouvelle Foire Exposition, l’étude a certainement déjà été payée, d’où économie pour le futur projet.

    Très bonne journée à tous.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !
    Nouveau parc des Expositions, résultat d’un sondage.



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises