Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

"Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?

lundi 12 décembre 2011 par Hélène Lafon


Un de nos lecteurs et ami nous a reproché d’avoir lancé la pétition Les halles de Pau, on les habille comment ? Pour lui, notre pétition était une démarche populiste. A l’instant, cela nous a interpellé parce qu’au XXIe siècle le substantif populiste et le qualificatif populiste ont une connotation très péjorative : manipulation d’un groupe, voire d’un peuple tout entier pour gagner et accaparer le pouvoir afin de détruire la démocratie.

Il suffit de relire le texte de la pétition pour se convaincre que là n’est pas le but de notre action. Son seul but est d’obtenir une consultation populaire telle que prévue dans nos institutions, sur le projet de ré-habillage de la structure métallique de nos halles. Mais c’est le conseil municipal qui, en dernier ressort décidera par un vote.

Il est vrai que les réflexions de certains citoyens que nous rencontrons lors de cette collecte de signatures nous surprennent : « pourquoi donner son avis ? Les élus, il faut leur faire confiance » ou encore « les élus, ils savent » ou encore « on les a élus pour cela » et enfin, « les élus sont là pour décider ».

Les remarques des élus croisés aux halles sont, elles -aussi révélatrices d’un état d’esprit. Monsieur Laclaux-Lacrouts, adjoint au maire à l’urbanisme et architecte urbaniste a évoqué la composante technique, l’ensemble architectural que doit devenir ce quartier pour justifier que l’on ne puisse pas s’en tenir à l’avis du peuple. Par contre Monsieur Dartigolle nous a rappelé qu’actuellement il fait signer lui aussi , une pétition.

Un cadre des services administratifs de la mairie, responsable de pôle a même été plus direct. Lors d’un bref échange avec un de nos hommes « sandwich » rencontré auparavant dans le cadre de sa fonction, n’a-t-il pas été jusqu’à dire qu’il jugeait la « démarche (entendre la pétition) tout à fait non démocratique ».

Ces réactions sont très révélatrices : aux édiles parce qu’élus du « peuple souverain » et aux technocrates parce qu’ils ont des connaissances techniques et des compétences, le pouvoir de choisir, de décider. Et au peuple, le droit de rouspéter : médiathèque verdâtre, nuage anachronique sur la Miséricorde.

Certes, les contemporains condamnent souvent des œuvres qui seront par la suite reconnues. Mais les halles sont un « marché » au sens initial du terme : « lieu de rencontre... ». Elles doivent avant tout rester un lieu où l’on vient acheter des produits locaux à des commerçants et des producteurs pour la plupart locaux. C’est le ventre de la ville, c’est un lieu de vie, un lieu vivant.

La réaction frileuse voire hostile des élus locaux est d’autant plus surprenante qu’au niveau national et supranational, on a eu recours et on a encore recours au suffrage universel direct pour des actes fondateurs de notre République . La constitution de notre Ve République n’a-t-elle pas été adoptée par une consultation populaire, un référendum ? Plusieurs grands traités européens aussi ? Sans parler de l’élection présidentielle.

La pratique de la démocratie directe serait-elle une pratique de l’Etat que les collectivités locales banniraient au point de qualifier de populiste une action pour plus de démocratie directe ?

- Par Hélène LAFON


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
16 décembre 2011, par le coq  

Soyez "diététiques et fleuris "alors je vous propose un concours de "tags" sur le thème des produits vendus sous halle et autour (sous l’auvent) ainsi des fleurs, des fruits, légumes, plats et couleurs des cinq continents, quelques moutons et bergers... le tout en couleurs serait excellent pour le moral et faire que les clients pensent à acheter "les cinq fruits" de la ration quotidienne. De plus un magnifique espace ainsi fleuri face à la tristesse de la médiathèque serait une belle revanche du "talent créatif" conforme à la fréquentation du lieu hors heures d’ouverture. Un accès au parking qui ressemble à la gueule d’un dragon, est prémonitoire du comportement des conducteurs palois qui cherchent pendant une heure une place au parking toujours plein.

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    16 décembre 2011, par le coq  
    Précautions juridiques !!! Si ce projet vous plait n’oubliez pas de faire signer aux artistes un document leur interdisant de revendiquer des droits d’obligation de jours de parution, droits d’auteurs et d’image afin de ne point vous retrouver victimes des protections sur les oeuvres d’art (exemple mur de Billère, les colonnes dans la cour du Louvre...).

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    13 décembre 2011, par pehache  

    Les élus (ceux de Pau comme ailleurs) sont je crois pris dans un petit ronron, qui serait bousculé par l’organisation d’une votation : il faudrait alors faire un effort d’information (je n’ai pas dit de communication), gérer un vrai débat public... ohlala, c’est compliqué tout ça...

    Monsieur Laclaux-Lacrouts, adjoint au maire à l’urbanisme et architecte urbaniste a évoqué la composante technique, l’ensemble architectural que doit devenir ce quartier pour justifier que l’on ne puisse pas s’en tenir à l’avis du peuple.

    Si Laclau-Lacrouts poussait ce raisonnement jusqu’au bout, alors ce n’est même pas un jury restreint (qui est composé de personnes diverses n’ayant pas forcément toutes des compétences techniques) qui devrait choisir un projet, mais les services, qui seuls sont censés avoir la compétence technique.

    Et au peuple, le droit de rouspéter : médiathèque verdâtre, nuage anachronique sur la Miséricorde.

    Oui, mais non. N’allez pas invoquer les trucs qui ne vous plaisent pas pour justifier une votation. C’est un argument très peu pertinent.

    > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    12 décembre 2011, par Paolo  

    Ce n’est malheureusement pas la bonne question, par contre il serait peut-être intéressant de se demander si les votants sont représentatifs de la population ! En 1936, le literary digest avait prédit la victoire d’Alf Landon à la présidentielle américaine, en se basant sur l’enquête réalisée auprès de plus de 2 millions de votes. Si votre but est d’obtenir un "baromètre en première approche", pourquoi-pas ? Par contre vos lecteurs ont raison de demeurer vigilants sur les enseignements d’une telle pétition...

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    12 décembre 2011, par Françoise Idelovici  
    pomulistees

    Bon, d’accord c’est populiste, et vous proposez quoi, histoire d’être un peu positif. smiley

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    12 décembre 2011, par Maximo  
    Eh bien non, ce n’est évidemment pas populiste en soi. C’est populaire, c’est démocratique, c’est intéressant, c’est bien, c’est inintéressant, c’est pas bien etc. etc. Tout plein de qualificatifs et leurs contraires mais pas populiste. Certains pourront, à cette occasion, développer des arguments démagogiques ou populistes, certes (quoique, sur ce sujet...). Mais ça n’entachera pas la démarche des mêmes travers.

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    14 décembre 2011, par paysaa  
    Cette "pétition votation" sur la seule couleur du "schmilblick" c’est un peu comme la pièce que l’on jette dans la sébille du miséreux : une aumône démocratico-participative faite à la multitude des "ignorants" par une infime minorité de pseudo "sachants"... Juste un coup de pub pour A@P qui n’a strictement rien à voir avec la démocratie.

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    14 décembre 2011, par L’ OURS du Bois  

    Qui parle de couleur a part vous et.... la maire. même la pièce d’aumône de démocratie, vous la refusez ???

    vous faites partie des sachants infime partie qui écrase la masse des im... les que je suis smiley smiley auriez vous tant peurs que le peuple s’exprime ????

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    15 décembre 2011, par paysaa  

    Si j’en crois votre conseiller municipal ici même :

    << La municipalité, les commerçants, les riverains travaillent la main dans la main pour mettre en place ce nouvel espace. Les mots-clefs d’Hervé Guibert pour les Nouvelles Halles sont : "belles, accueillantes, fonctionnelles, conviviales.">>

    Je ne vois guère sur quoi votre pétition "populaire" pourrait porter mis à part, peut être, la couleur du plumage. Une petite piécette de "démagocratie"..

    Sauf à penser que les commerçants et riverains ne font pas partie du peuple ou qu’ils sont de connivence avec la municiplité ou encore qu’ils sont incompétents.

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    16 décembre 2011, par pehache  

    Je ne vois guère sur quoi votre pétition "populaire" pourrait porter

    C’est expliqué dans la chanson : vous n’avez pas lu ?

    A l’issu de l’appel d’offre il y aura 3 ou 4 projets préselectionnés, et le choix entre ces projets (dont aucun n’est censé être "mauvais" à ce stade) se ferait par une votation plutôt que par un jury restreint.

    C’est pas bien compliqué...

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    17 décembre 2011, par paysaa  
    @ Maitre Pehache :Au lieu de jouer à l’être supérieur qui donne des leçon au "brave" paysan ignorant c’est vous qui devriez descendre de votre suffisance et réapprendre à lire. Il me semble en effet que le dernier couplet de ma chanson disait ceci : " Sauf à penser que les commerçants et riverains ne font pas partie du peuple ou qu’ils sont de connivence avec la municiplité ou encore qu’ils sont incompétents." Votre intervention confirme, hélas, mes craintes...

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    17 décembre 2011, par pehache  

    @ Maitre Pehache :Au lieu de jouer à l’être supérieur qui donne des leçon au "brave" paysan ignorant

    Vous nous faites un complexe, ou quoi ?

    Il me semble en effet que le dernier couplet de ma chanson disait ceci : " Sauf à penser que les commerçants et riverains ne font pas partie du peuple ou qu’ils sont de connivence avec la municiplité ou encore qu’ils sont incompétents."

    Qui pense cela, au juste ? Pas moi en tous cas. A moins que vous puissiez me montrer où j’aurais écrit un truc dans ce genre.

    Votre intervention confirme, hélas, mes craintes...

    C’est bien : vous faites les questions, les réponses, les interprétations... Sauf que je crois que c’est vous qui n’avez pas compris le processus de décision et les différentes étapes dans un tel projet.

    Quand vous rapportez "La municipalité, les commerçants, les riverains travaillent la main dans la main pour mettre en place ce nouvel espace.", cela aboutir à la définition d’un cahier des charges, pas au choix d’un projet. A partir de ce cahier des charges des architectes seront invités à soumettre des projets. Les services et sans doute une commissions adhoc préselectionneront certains projets, en en écartant d’autres, sur des critères essentiellement techniques. Enfin, les projets préselectionnés seront soumis à un jury, qui proposera un choix au conseil municipal.

    Il s’agit ici de remplacer l’étape "jury restreint" par une "votation populaire".

    Question 1 : vous voyez mieux sur quoi la votation peut porter, maintenant ?

    Question 2 : en quoi la votation serait-elle moins légitime qu’un jury restreint ?

    Indication : les commerçants et riverains qui "travaillent main dans la main avec la mairie" pour définir un cahier des charges, ne sont nullement opposés à la votation.

  • > "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    17 décembre 2011, par L’ OURS du Bois  

    Bonjour, a ce jour, seule l’association des commerçants des halles "halles 2015" a travaillé et travaille encore pour l’aménagement des étals.c’est leur outils de travail. Il n’y a de leur part aucune réflexion sur le complexe de la république( les deux tours) qui sont parties intégrantes du projet. A la marge, ils réfléchissent aux accès parking.

    l’association des riverains des halles, n’a eu a se jours aucune réunion de travail ou de concertations avec les services. de la même manière l’association des commerçants "autour des halles". Le conseil de quartier a eut quelques réunions "informelles" ou, ni les élus, ni les services ne se sont déplacés. les comptes rendus de réunion ont été remis a "qui de droit" et ont été rangés dans un placard. Aucune réunion de travail de l’ensemble des personnes concernées n’a été organisée par les services.

    Là !! est la limite des ateliers de travail

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les halles d’Arcachon, un exemple... à suivre.
    Mise au point des "2015 des Halles" suite aux propos d’Anne Bernard
    Collectif "Les 2015 des Halles" : La lettre ouverte à MLC, l’appel aux élus, la réaction d’Anne Bernard
    Nouvelles Halles de Pau : Repoussées à la prochaine mandature
    Jean de la Fontaine aux Ateliers de la Cité ce mercredi 15 février
    Pétition « les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » : La suite
    Une indéniable réussite. Pétition pour une "votation citoyenne" pour les nouvelles Halles de Pau.
    Nouvelles Halles de Pau : Surtout être ambitieux !
    « Les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » - Retour sur un Point Presse !
    Spécial Pétition "les nouvelles Halles de Pau : On les habille comment ?"
    Spécial Pétition : Vox populi, vox Dei.
    Halles de Pau, ambiance.
    Halles de Pau : Pour un référendum populaire sur le projet architectural
    "Martine aux Halles"
    Halles d’ailleurs : Le "Merkatua La Ribera" de Bilbao
    Halles de Pau
    Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    LGV Béarn Bigorre : Les évaluations Poulit-De-Stampa en-deçà de la réalité !
    Les Halles attendront encore un peu



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises