Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Nos racines et les ailes de la lecture

dimanche 27 novembre 2011 par Jean Paul Penot


Nos racines et les ailes de la lecture

Se tient à Pau du 25 au 27 novembre un nouveau Salon du livre. Quel plaisir de voir son succès, aussi bien du côté des auteurs, des éditeurs que du côté du public ! A cette occasion, nous vous présentons le livre d’une de nos ex-collaboratrices, installée à Bordeaux désormais, Marylène Vincent : « Le clan Clovis. Une saga familiale au cœur de la violence » (éditions l’Harmattan).

Elle nous avait enchantés avec son « Henri IV et les femmes » (éditions Sud-Ouest, 2010), un roi populaire s’il en fut. Mais pourquoi s’intéresser à Clovis, un souverain si méconnu ? Certes, là encore, une commémoration s’impose puisque ce 27 novembre est le 1500 ème anniversaire de la mort du plus célèbre des mérovingiens. Mais en dehors de l’anecdote (souvent déformée) du vase de Soissons, que sait-on de lui ? Je doute que l’on recommande encore la lecture de Grégoire de Tours ou d’Augustin Thierry aux lycéens...

Le livre de Marylène Vincent n’a rien à voir avec un vieux grimoire (*). On retrouve dans ce livre sa plume alerte, allègre, et parfois acerbe. Il faut dire que sa gouaille n’est pas injustifiée face à la peinture qu’elle nous fait des mœurs du temps des mérovingiens. Les liens filiaux ou familiaux ne protègent en rien de l’assassinat, bien au contraire. La cupidité, la soif de pouvoir, la violence règnent en maîtres. En avons-nous fini avec ces ressorts de la violence ? Il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’en Irak ou en Syrie pour en douter. Outre la promesse de M. Sarkozy de « pendre M. Villepin à un croc de boucher », on peut se souvenir de certaines disparitions ou « suicides » de quelques serviteurs de l’Etat, de quelques massacres dissimulés (un 17 octobre 1961, par exemple).

Comme au temps d’Henri IV, on retrouve l’influence civilisatrice ou apaisante de quelques femmes (pas toutes !). Merci Marylène de nous rappeler les figures de Sainte Geneviève (qui partage quasiment son éternité avec Clovis) et de Clotilde. Osons-le : Clo, Clo ... Clovis ? Non Clotilde !

Jean-Paul Penot

(*) Les puristes regretteront l’absence de références pour les citations ; il est vrai qu’elles sont si frappantes que l’on y prendrait goût. On peut aussi regretter que les enluminures qui décorent chaque chapitre ne soient pas en couleurs, ce qui leur aurait donné tout leur attrait. En revanche, les notes, tableaux et cartes rendent la lecture plus claire et plus attrayante.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Les grands mythes des Pyrénées
« Au milieu, coule le fleuve Amour »
Henri IV au clair de Lune, une vision novatrice du Château de Pau
Les petites phrases du Général de Gaulle



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises