Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

"Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...

mercredi 31 janvier 2007 par Bernard Boutin


Pour combien de temps encore ?


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
15 mars 2007, par Filou  
Amusoire

Moi qui pensait qu’à Pau on avait l’esprit de clocher ...

> "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
7 mars 2007, par Laurent LATOUR  
7 ans déja...

7 ans déja...

Ce devrait être une priorité pour l’image de Pau, même si ce n’est pas au bord de l’autoroute !

Et puis, André Labarrère ne disait il pas que cette réfection devait couter un milliard d’euros ?

Ou trouver une telle somme ?

A moins qu’un appel d’offre soir fructueux pour 100 ou 200 000 euros ? Mais peut être pas fructueux pour tout le monde...

L.L smiley

> "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
3 mars 2007, par J Fagot-Barraly  
"lou beth ceu de Pau "

Je suis résoluement athée .Ce que j’admire dans un monument religieux ou autre c’est le travail extraordinnaire réalisé par des ouvriers extraordinnaires ,et dans le cas de l’église st jacques : Elle a été mutilée C’est une insulte a tant de labeur ,et a la mémoire de ceux qui l’ont batie .

> "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
14 février 2007, par francine Dehail  
lOU BETH CAU DE PAU

Bien que n’étant pas pratiquante, la foi aurait plus de chance de monter vers Dieu si nos clochers redevenaient pointues. Cela serait aussi plus esthétique. Que ce message aille vers les décideurs et les payeurs avant d’arriver au ciel.  smiley

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    14 février 2007, par Bon sens  
    Il y a l’obligation de la loi de 1905, mais elle n’oblige pas à jeter l’argent par les fenêtres.Sur l’ensemble des contribuables palois, combien de catholiques convaincus qui sont disposés à financer la reconstruction des tours ? Et les autres : protestants, juifs ,musulmans,boudhistes, athées et libre-penseurs ? Ils existent aussi !

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    15 février 2007, par pehache  
    Il faut voir aussi si les flèches étaient présentes dès l’origine ou si elles ont été rajoutées par la suite...

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    8 février 2007  

    c’est triste

    > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    3 février 2007  

    Que le vativan finance ses églises et que la république soit LAIQUE

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    4 février 2007, par pehache  

    Conséquence directe de la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’état, les églises construites avant 1905 appartiennent à l’état ou aux communes, qui ont donc en charge l’entretien des bâtiments. L’entretien de l’intérieur des bâtiment étant à la charge des diocèses.

    Moi qui suis un athée de naissance, cela ne me choque pas plus que cela, les églises et cathédrales représentant souvent un patrimoine architectural et historique commun. On pourrait néanmoins débattre des coûts que cela représente, en regard d’autres besoins non satisfaits...

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    4 février 2007, par Autochtone palois  

    Pour remettre les hauts des cônes manquants , c’est 3 ou 4 millions d’€ à notre charge, nous, habitants de Pau, m’a-t-on dit. C’est bien moins cher de descendre les 2 bas des cônes et de laisser les 2 tours qui les soutenaient.

    A la fois comme ancien paroissien de Saint-Jacques devenu athée et laïque soumis à la dîme et comme défenseur du patrimoine historique, je préfère qu’on démonte le bas des cônes et comme pehache, que l’on mette l’argent ailleurs.

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    5 février 2007, par Saint-Just  
    Effectivement, dans ce domaine comme dans d’autres, il serait bon de savoir combien cela coûterait précisément. Seulement, une municipalité dans ce cas ne doit-elle pas ouvrir un marché d’appel d’offres, selon un cahier des charges,... et patati et patata ? Afin de savoir si on peut envisager de le faire ou non, est-ce que cela ne prendra pas déjà x temps ? Afin de "simplifier" la question, j’envisagerais plutôt une enveloppe globale de (re)mise en valeur du patrimoine architectural de la ville, avec une commission municipale (composée d’élus, de citoyens, d’archi,...) qui présente des options possibles, budgets à l’appui, et qui courageusement fait ses choix devant les contribuables-citoyens. En résumé, ne pas commencer à opposer un batiment plus qu’un autre, mais présenter une dynamique globale qui concerne tous les quartiers. Le temps des choix venant ensuite. Il ne faut pas pourtant se voiler les yeux : tout n’est pas possible dans une enveloppe fermée. Et quoi qu’il en soit, il y aura des choix qui raviront certains et rendront furieux d’autres !

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    5 février 2007, par Bernard Boutin  

    St Just, je ne te savais pas batisseur mais plutôt révolutionnaire...

    Cela dit, tout à fait d’accord avec toi, la ville a besoin d’un plan d’ensemble, d’une vision d’urbaniste avant de procéder à tels ou tels travaux.

    Qui a une "vision" à proposer pour la ville ?

    Pas le maire actuel qui projette la médiathèque entre Gave et Circuit de Pau sans s’inquiéter pour autant de l’attractivité globale des lieux...

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    6 février 2007, par Saint-Just  
    Bernard, être révolutionnaire et batisseur n’est pas incompatible. On peut raser, améliorer, transformer ou ériger. Par principe (ancestral ?), je ne suis pas très "ancien régime", mais quand même, un beau batiment construit avec le génie d’un architecte, la prise de risque d’un financier et la sueur d’ouvriers, quelle allure ! smiley

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    31 janvier 2007  

    Alors, quand est-ce qu’on les démonte entièrement ?

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    6 février 2007, par Lou Tillous  
    Il y a beaucoup d’églises en France qui n’ont pas de flêches- Notre-dame de Paris pour commencer- ou une seule, comme à Strasbourg.Donc, pour une dèpense raisonnable, on pourrait démonter les deux "moignons" restants et laisser les tours. smiley

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    6 février 2007, par Saint-Just  
    Lou Tillous, vous qui avez souvent des positions radicales, je vous trouve très modéré. Cela me plait et je vote pour votre idée.

  • > "Lou Beth Ceu de Pau" orphelin...
    6 mars 2008, par D’Alembert  

    N’oublions pas, certains ont l’air de le faire, que ce n’est pas une église gothique mais néo-gothique du XIXe. Son caractère patrimonial, historique, le "génie des bâtisseurs" sont tout relatifs.

    Flèches ou pas flèches, cette église est moche et le restera.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Arpenteurs sans limites n°185 : un petit tarpé, vers 18 heures, at Tarbes zentrum
    Arpenteurs sans limites n°184 : La mer n’était pas là, alors on a regardé la Terre
    Arpenteurs sans limites n°183 :les pèlerins marquent le pas à Lourdes
    Arpenteurs sans limites n°182 : les rues d’Arudy sont douces l’après midi
    Arpenteurs sans limites n°181 : coups de freins dans les virages, Louvie Juzon
    Arpenteurs sans limites n°180 : pourrir jeune ou mourir vieux à Lembeye
    Arpenteurs sans limites n°179 :Tango Sède, mignon quartier tarbais
    Arpenteurs sans limites n°178 : la passegiata (un dimanche aprêm sur le boulevard)
    Arpenteurs sans limites n°177 : the last pilgrim in Lourdes senza papa
    Arpenteurs sans limites n°176 : Cauterets (village) sous la neige
    Arpenteurs sans limites n°175 : a dada(ïste) sur les sculptures d’ Eduardo Chillida
    Arpenteurs sans limites n°174 : un vertigineux petit tour à Pau
    Arpenteurs sans limites n°173 : animus anima : les poupettes à papi
    Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante
    Arpenteurs sans limites n°171 : Marciac sans chapiteau ni zizique
    Arpenteurs sans limites n°170 : ça tourne rond à Oloron
    Arpenteurs sans limites n°169 : je gére, j’erre, Gers, aujourd’hui comme hier
    Arpenteurs sans limites n°168 : Pau lux (et poil à gratter)
    Arpenteurs sans limites n°167 : Tarbes, par petites touches (3)
    Arpenteurs sans limites n°166 : Cauterets vaisseau de belles pierres (partie 2)



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises