Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau, les Etoiles au firmament

lundi 24 octobre 2011 par Le Masque de Pau


C’est vraiment au zénith de Pau qu’ont brillé les 4 étoiles à l’occasion du CCI, 6ème étape du circuit HSBC FSI Classics, accueilli cette année encore par la capitale Béarnaise une réussite totale, plébiscitée par 50.000 spectateurs, et un indéniable succès populaire dans une ambiance festive, bon enfant, et souvent très jeune !

Plus de 50.000 spectateurs cette année pour assister sur 4 jours (de jeudi à dimanche dernier) au CCI (Concours Complet International) d’équitation de Pau - autrement dit Les Etoiles de Pau, un succès qui se confirme une fois de plus !

Rappelons que cette épreuve fait partie des 6 épreuves mondiales du circuit HSBC FSI Classics qui regroupe, outre notre ville, Burghley et Badmington (Grande Bretagne), Lexington (USA), Luhmuhlen (Allemage) et Adelaide (Australie) en réunissant les meilleurs cavaliers du monde, à un peu moins d’un an des JO de Londres 2012 !

C’était donc l’occasion unique d’aller les admirer (ainsi que leurs superbes montures) au Domaine de Sers, où ils se sont affrontés en dressage, cross, et concours complet. Sans compter que le temps de ce début d’automne, encore estival, s’est merveilleusement prêté à une partie de campagne aux portes de Pau, et que cet évènement était la dernière épreuve du circuit 2011...et la première du circuit 2012.

Il n’est donc pas étonnant que le Domaine de Sers ait fait le plein, pour la grande joie de tous, passionnés, experts, ou encore néophytes. Pour ces derniers, il s’agissait de découvrir un monde bien particulier, soudé autour de la "plus belle conquête de l’homme". Les chevaux qui concourraient étaient en effet superbes, et particulièrement bien mis en valeur par le cadre boisé qui les entourait.

L’intérêt résidait également dans la visite du village, où on pouvait à voir de nombreux stands relatif à l’équitation, un espace de démonstration et de vente de chevaux - prix moyen affiché 20.000€ quand même !, des remorques servant à déplacer les montures - impressionnantes par leur taille,des sponsors locaux - gastronomiques et autres, ... et même des sculptures équines. Sans compter la tente de restauration VIP, le stand de presse, etc...Un véritable lieu de vie provisoire, érigé pour une petite semaine.

Citons enfin les nombreuses animations pour jeunes ...et moins jeunes, telles que calèches, trampolines, araignée en corde, démonstrations de cors de chasse à courre (avec le Pau Hunt Drag), véhicules électriques 2 roues, sans oublier les "bouffons", qui ont permis que le spectacle se déroule dans tous les recoins du domaine et pas seulement sur la piste. Sans oublier le concours complet Poney Shetlands, qui a fait rêver bien des jeunes spectateurs..

Sur le plan sportif, le CCI a réservé un fort suspense jusqu’au bout. Parmi un plateau extrêmement relevé, plus difficile techniquement que les JO (notons d’alleurs de nombreux Champions Olympiques ou du Monde - comme l’Allemand Ostholt - parmi les 67 "couples" engagés), on pouvait relever pas moins de 17 nations représentées, provenant de 3 continents !

Et finalement, ce sont 2 vainqueurs ont été couronnés à Pau !

Tout d’abord Mary King, montant Imperial Cavalier, élégante quinquagénaire au charme "so British", qui a assuré dans la capitale Béarnaise sa victoire au challenge HSBC FEI Classics (c’est à dire sur l’ensemble du circuit 2011 des CCI), devant ... l’Anglais William Fox Pitt (notons accessoirement que Mary est ancienne Championne Olympique 1992 et 1996)

Puis, William Fox Pitt himself, vainqueur de l’épreuve de Pau (le seul 4* qui lui manquait encore), et qui a démontré ses nerfs d’acier devant Christopher Burton, l’Australien, encore en tête avant le concours complet de dimanche, et qui a "craqué" avec de nombreuses fautes pour cette dernière prestation.

Preuve que la victoire demande, en plus de la forme physique et de la solidité mentale, la fusion entre le cavalier et sa monture, et des qualités de concentration hors normes ! Ce n’est en effet pas un hasard si les 2 gagnants de Pau ont réalisé un "sans faute" dans l’épreuve de dimanche, accompagnés par un silence à couper au couteau de la part d’un public captivé...nombreux, et averti !

Pas un hasard non plus si les représentants de Sa Majesté ont tout raflé, à moins d’un ans de "leurs" JO de Londres où ils seront extrêmement difficiles à battre !

Saluons également le "3ème larron", le Néo-Zélandais Andrew Nicholson, second à Pau et 3ème du circuit HSBC.

Le clan Français, emmené par un superbe Nicolas Touzaint, qui a fini à la 5ème place, a parfaitement tenu son rang, en mettant en valeur des concurrents tels que Jean Teulère, Karim Laurent Laghouag ou bien encore le jeune Astier Nicolas et Pascal Leroy.

Et il suffisait en effet de voir l’origine des plaques d’immatriculation des voitures sur le parking pour comprendre que cet évènement draine des visiteurs qui viennent de très loin, un point très positif pour cette épreuve.

Magie du CCI de Pau, sur le plan esthétique, les spectateurs ont eu la chance de voir de près les plus beaux chevaux du monde s’élancer sur les obstacles, certains très difficile, pour preuve le nombre important de refus au cross, ou les nombreuses fautes qui ont émaillé le concours complet.

Concernant l’organisation, celle-ci a été parfaite, fruit d’un travail commencé depuis le mois de février. Outre le concours décisif de la Ville de Pau, on peut citer tout particulièrement l’Association CEPP (Compétitions Equestres Pau Pyrénées emmenée par sa Présidente Hélène Barthez) qui a assuré avec ses nombreux bénévoles passionnés (30 personnes à l’année et jusqu’à 500 participants durant les compétitions) l’organisation sportive par elle-même. Un grand bravo à eux !

Ainsi bien sûr que la société Centaure Production (dirigée par Pascal Sayous) qui a pour rôle, avec ses représentant(e)s hypertoniques et hypermotivé(e)s la recherche de financement (sponsors, exposants, fonds publics), les relations presse et communication, la mise en place logistique de l’événement, sa gestion générale, la production TV et Web-TV. Une promotion qui s’est faite jusqu’en Grande Bretagne, à l’occasion des meetings de Burgley et Badminton. Félicitations également !

Cette épreuve, actuellement au firmament de l’équitation mondiale avec sa 4ème étoile obtenue en 2007, après 21 ans de compétitions (et un début en 1* en 1991), a maintenant bien trouvé ses marques dans le calendrier des évènements Palois, représente pour notre Région une vitrine qui assure tout d’abord des retombées financières non négligeables, avec des effets induits importants sur l’économie locale (venue d’une clientèle à haute valeur ajoutée, bonus pour l’industrie hôtelière, la restauration, et bien d’autres secteurs...).

Mais également, et c’est primordial, une promotion de l’image de marque de Pau dans le monde entier. Mentionnons simplement que le concours complet du dimanche a été retransmis par la TV dans ... 65 pays !

Une exposition médiatique majeure, dont les conséquences induites sur le tourisme ne peuvent qu’être appréciables.

Enfin, il faut préciser que ce "show" a bien sa place dans l’environnement économique local, au regard de l’importance de la filière équine dans la région Paloise (Haras de Gélos, nombreuses épreuves hippiques du champ de course, Sers étant le 2ème centre d’entraînement français).

Sait on que ce secteur fait vivre plusieurs milliers de personnes dans notre bassin d’emploi ?

Un seul regret pour finir, le fait que l’on n’ait pas pu faire atterrir les chevaux à Pau, et que ceux-ci aient donc été obligés de transiter par Bordeaux. Un comble, alors que l’on se plaint en cette période difficile d’une moindre fréquentation de notre Aéroport, situé à moins de 5 mn de Sers !

- Le Masque de Pau


les étoiles

un public bien présent

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
PAU - La Chapelle de la Persévérance a été un écrin pour mettre en valeur les oeuvres de Roni FEES



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises