Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !

mardi 4 octobre 2011 par Le Masque de Pau


Présentation des travaux et du projet du nouveau Stade Nautique de Pau dans l’école adjacente du Buisson par la Municipalité devant un nombreux public, le 21 septembre dernier.
Calendrier, démolition du stade actuel, étapes de la construction du futur équipement ... tout a été abordé, mais pas l’aspect financier du projet.

Les habitants de Pau, et plus spécifiquement, ceux du quartier du Buisson étaient conviés par la Municipalité le 21 septembre dernier pour une réunion de présentation sur le projet du nouveau Stade Nautique de Pau qui a fait recette.

En effet, la salle de l’école adjacente du Buisson a réuni un nombreux public, attentif et détendu. Animateurs, l’adjoint de quartier Jérome Marbot et le conseiller municipal adjoint aux sports Guillaume Descorps, assistés par deux responsables de la SEPA, maître d’œuvre. Petite revue de ce qu’il faut en retenir.

Le nouvel équipement comprendra :
- à l’intérieur du complexe (un bâtiment sobre dont le toit en inox rappelant les Pyrénées, ouvert à l’extérieur grâce à de larges verrières ouvrables par beau temps), un bassin d’apprentissage, un bassin « bien être » de 3 lignes, une pataugeoire et un espace détente avec un spa et un hammam ; plus 8 vestiaires collectifs, et 45 vestiaires individuels avec 1.000 casiers, et bien sûr un hall d’accueil.
- à l’extérieur, un bassin de 50mx21m, soit 8 lignes d’eau (communiquant avec le bassin intérieur via un sas aquatique), chauffé (température prévue entre 27-29°C, et couvert la nuit par une bâche, sa profondeur sera comprise entre 1,40m et 1,80m (ce qui exclut des plongeoirs, cette option n’ayant pas été jugée prioritaire pour les associations utilisatrices contactées, et représentant un coût de construction/fonctionnement assez lourd ; mais cela décevra certainement de nombreux jeunes). Surplombé par une tribune pour les compétitions, il sera entouré d’un jardin arboré pour activités de détente (solarium végétal), avec pique-nique possible. Il y aura également un coin rafraîchissement en été (buvette et sandwicherie, mais pas de restauration prévue car endroit jugé trop près de celui du Palais Beaumont).
- un jardin public sera créé sur les vestiaires.
- les accès comprendront 2 parkings voitures (100 et 32 places), un parking vélos et une station Idécycle. La Municipalité a aussi promis d’étudier favorablement avec Idélis l’amélioration de la desserte par bus, pour relier aisément le nouveau stade aux autres quartiers Palois.
- l’aspect développement durable n’a pas été oublié, avec norme HQE notamment pour les matériaux utilisés, utilisation d’un système d’ultra filtration de l’eau, et réinjection de l’eau utilisée dans les bassins, au lieu d’être envoyée dans les égouts, même si les intervenants se sont accordés pour reconnaître qu’il est dommage de ne pas avoir utilisé l’énergie géothermique, mais cela aurait retardé la mise en place du projet de façon importante, après 2014...

Le planning prévisionnel a été précisé avec force détails. Il comprendra 2 phases distinctes :
- phase 1 : déconstruction du stade actuel (octobre 2011 à février 2012) commencera par la phase de curage/démontage et démolition mécanique/concassage et elle se finira avec le terrassement/préparation de la construction ; elle se fera avec toutes les précautions requises, selon J. Marbot. Parmi les mesures prises, citons :
* l’intervention d’un expert judiciaire chargé d’établir un relevé des bâtiments riverains. Son rapport fera foi en cas de désordres futurs.
* un plan de retrait de l’amiante (calorifuges) sous contrôle de l’inspection du travail.
* la conservation d’environ 80% des arbres, avec un périmètre de protection de 12m autour de chaque arbre (pas de véhicule).
* recyclage des déchets et réutilisation du béton qui aura été concassé pour la reconstitution du sol.
* pour le bruit, les horaires de travail seront limités à la plage horaire 8h - 17h, avec une pause méridienne entre 12h-13h ; donc pas de rotation de véhicules pendant les moments d’entrée/sortie de l’école du Buisson adjacente.
* accès au chantier par la seule Rue E. Ginot (sas spécifique), sans impact sur les voies de circulation actuelles.
* arrosage par temps sec pour traiter les poussières.
- phase 2 : construction du nouveau Stade actuel, à partir du printemps 2013 (sous réserve de la bonne passation des marchés publics, qui devraient être lancés entre novembre et janvier prochains), avec un objectif d’ouverture prévu à l’automne 2013. La grille tarifaire n’est pas encore fixée, mais elle devrait être attractive, avec un fonctionnement en Régie Municipale. D’autre part, la plage d’utilisation devrait permettre une ouverture matinale pour l’aquagym et une fermeture au plus tard entre 22h-22h30.
- des réponses ont été données par les intervenants aux questions du public, notamment :
* pour les chenilles processionnaires, qui infestent les arbres du site : pas de solution miracle
* pas de micropieux pour les fondations, celles-ci étant de faible profondeur (3 à 4m)
* pas de gardiennage de nuit prévu pour l’instant, le bâtiment étant sous alarme avec des clôtures électrifiées.
* l’Avenue Nitôt - qui vient d’être rénovée de façon temporaire - sera entièrement refaite en enrobé (3 mois de travaux). Concernant la limitation de la vitesse de l’avenue adjacente à 30 km/h, pourquoi pas ?
* la liaison avec les quartiers alentours sera étudiée. En particulier, la jonction avec le Parc Beaumont sera sécurisée (mais pas de passerelle ni de tunnel ne sont envisagés, compte tenu du terrain), et un cheminement « vert » vers l’est du site est aussi à l’étude.
* l’accès par les transports « doux » (vélos, bus, piétons) sera aussi repensé.
* l’eau sera traitée au chlore gazeux (avec traitement spécifique contre la chloramine, qui pique les yeux)

Enfin, les documents d’informations sont téléchargeables sur Pau.fr, et ils seront distribués dans les boîtes aux lettres de chaque foyer Palois, et disponibles à l’Hôtel de Ville (par contre, que de papier utilisé pour cela !)

Il est cependant dommage que l’aspect financier du projet n’ait pas été évoqué lors de cette réunion. Rappelons tout de même que selon les documents disponibles, le budget de cet équipement phare de l’actuelle municipalité (1.450m² de surface d’eau disponible pouvant accueillir jusqu’à 1.20 personnes en simultané) tourne autour de 19,7 millions €, moins 6,6 millions € pour les subventions, avec un coût de fonctionnement estimé de 800.000 €

Dernière précision, même si l’équipement est entièrement financé par la Ville de Pau, les collèges et lycées non Palois devraient y avoir accès, ce point restant à discuter avec le Conseil Général et la Communauté d’agglomération...


- Le Masque de Pau


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
7 octobre 2011, par MICHOU64  

Bonjour,

Dernièrement une amie m’indiquait qu’elle allait à la piscine Péguilhan, que le personnel n’arrivait pas à régler la température de l’eau, le grand bassin un jour était à 20°, une autre fois à 30°, et en ce qui concerne le bassin des enfants lui est à 25°, et que ceci n’était pas suffisant.

Elle a ajouté que c’est la même technique qui sera utilisée pour le futur stade Aquatique.....

Peut être que le personnel devrait aller faire des stages de perfectionnement ? ? ? smiley

Bonne journée à tous smiley

> Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
7 octobre 2011, par MICHOU64  

Bonjour,

Dernièrement une amie m’indiquait qu’elle allait à la piscine Péguilhan, que le personnel n’arrivait pas à régler la température de l’eau, le grand bassin un jour était à 20°, une autre fois à 30°, et en ce qui concerne le bassin des enfants lui est à 25°, et que ceci n’était pas suffisant.

Elle a ajouté que c’est la même technique qui sera utilisée pour le futur stade Aquatique.....

Peut être que le personnel devrait aller faire des stages de perfectionnement ? ? ? smiley

Bonne journée à tous smiley

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    7 octobre 2011, par pehache  

    Elle a ajouté que c’est la même technique qui sera utilisée pour le futur stade Aquatique.....

    Elle a une boule de cristal ?

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    25 mai 2012, par Marc66  
    pour chauffer l’eau des piscines il y a plein de moyens très effaces : des pompes à chaleurs au solaire (et économique). espérons que les bons choix auront été faits (on les connait d’ailleurs ?)

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    6 octobre 2011, par MICHOU64  

    Bonjour,

    Première nouvelle et de taille smiley Aucune lettre circulaire de la Mairie informant de l’organisation de cette réunion n’a été mise dans ma boite aux lettres comme auparavant, ni même affichée dans l’entrée de l’immeuble.

    A quoi cela sert-il qu’a chaque réunions faites sous la présidence de Monsieur MARBOT, il nous a été demandé de marquer sur une feuille nos noms et adresses de courriels smiley ? ? ? ? . . . Alors : le service de la communication à quoi sert-il . . . ? ? ?

    Il est fort probable qu’aucun enregistrement vidéo n’a été fait de cette réunion, n’y a-t-il pas Pau T.V. Info ? ? ? Pour les personnes n’ayant pu assister à cette réunion. Il serait peut être temps que la Mairie se mette à l’heure du XXIème siècle....

    Il n’a été distribué et : inséré au milieu de la publicité mise dans les Btes aux lettres : "Faisons Pau Neuve" sur les piscines..Qui est parti directos : Poubelles, ce que font beaucoup de Palois des pubs qu’ils trouvent.

    Merci pour l’information. smiley

    P.S. : aucune information concernant cette réunion sur SUD RADIO... Je n’ai pas d’abonnement à la presse locale.

    > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  

    Tant qu’à faire, autant donner le lien vers le document édité par la mairie : http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/piscines/piscines.pdf

    Et deux corrections :

    pas de gardiennage de nuit prévu pour l’instant, le bâtiment étant sous alarme avec des clôtures électrifiées.

    Non : les clôtures électrifiées, c’était une boutade smiley

    l’eau sera traitée au chlore gazeux (avec traitement spécifique contre la chloramine, qui pique les yeux)

    Non, aucun traitement spécifique contre les chloramines, autre que le traitement de l’air habituel dans toutes les piscines. Ce qui a été dit par contre c’est qu’en extérieur les chloramines sont moins un problème.

    > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    "même si les intervenants se sont accordés pour reconnaître qu’il est dommage de ne pas avoir utilisé l’énergie géothermique, mais cela aurait retardé la mise en place du projet de façon importante, après 2014..."

    C’est un communiqué de presse de la mairie ou un article indépendant ? Je ne connais pas de piscine dont l’eau soit chauffée par géothermie (à part dans le cas de sources chaudes, mais ça n’a rien à voir). Par contre une pompe à chaleur aurait pu chauffer l’air intérieur comme cela se fait pour les maisons. Quant au supposé délai supplémentaire de 2 ans, c’est n’importe quoi.

    Le solaire thermique permet de diviser par 2 la consommation de gaz. Tous les valets le savent, mais ils s’en moquent. La reine a décidé que ça serait comme ça, alors, ça sera comme ça. C’est tout. Chacun appréciera le niveau d’intelligence de cette décision...

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par pehache  

    Je ne vois pas ce qui empêcherait, sur le principe, de chauffer une piscine avec de la géothermie.

    Ce qui a été dit dans cette réunion c’est que le site, dans l’ancien lit du gave, aurait été idéal pour la géothermie (nappe d’eau peu profonde, et qui circule).

    Quant aux délais, c’est évident que faire de la géothermie l’aurait allongé. Que ce soit une bonne ou une mauvaise excuse pour ne pas en faire est un autre sujet.

    Le solaire a été évoqué aussi par les intervenants, même si ce n’est pas dit dans le compte-rendu.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    "Je ne vois pas ce qui empêcherait, sur le principe, de chauffer une piscine avec de la géothermie".

    En pratique, les moyens à mettre en oeuvre pour chauffer une grande piscine par rapport à une maison sont bien plus importants. D’un facteur 100 si s’en tient aux factures de chauffage. Et le chauffage d’une maison par géothermie demande déjà des moyens techniques importants.

    Le cas de Nancy devait être relatif forcément à des sources d’eau chaude et non à l’utilisation d’échangeurs de chaleur.

    De toutes manières, pourquoi vouloir inventer la lune quand des solutions employées depuis des lustres dans d’autres pays fonctionnent (le solaire thermique) ?

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par Rêveur des villes  
    Je veux dire : peut-on extirper, dans des conditions techniques raisonnables, autant d’énergie sur une si petite surface ? Je pense que la réponse n’est pas forcément évidente.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  

    Je pense que la réponse n’est pas forcément évidente.

    Si elle n’est pas évidente, autant s’abstenir d’affirmation trop tranchées.

    Je note que les défauts possible de la géothermie basse température par rapport au solaire (investissements plus lourds, moindre production de chaleur...) pourraient être évoqués systématiquement. Et pourtant on fait quand même de la géothermie basse température.

    L’avantage de la géothermie sur le solaire, c’est que la production de chaleur est constante (ou presque) et ne dépend pas des conditions d’ensoleillement et de température extérieure.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    Le solaire thermique permet une économie d’énergie d’environ 50%. Une pompe à chaleur eau-eau permet une économie d’énergie d’environ 83%. Ca serait donc en théorie un moyen plus efficace. C’est pour cela, que pour les maisons neuves, les installations géothermiques sont désormais bien plus nombreuses que celles de solaire thermique, et en plus, elles font clim.

    Est-ce qu’une installation de ce type pour le chauffage d’une piscine est possible dans des conditions techniques et financières acceptables ? On ne sait pas, n’ayant pas d’exemple sur lesquels s’appuyer.

    De toutes manières, nos édiles vont faire la connerie, en connaissance de cause (chacun appréciera leur souci pour l’écologie), de chauffer au gaz plein pot. Le coup pourra être rattrapé uniquement par des panneaux solaires thermiques (avec un surcoût par rapport à une construction à l’origine) car une installation géothermique ne peut être réalisée qu’avant la construction de l’ouvrage.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  

    Le solaire thermique permet une économie d’énergie d’environ 50%. Une pompe à chaleur eau-eau permet une économie d’énergie d’environ 83%. Ca serait donc en théorie un moyen plus efficace

    Dit comme ça, c’est comparer des pommes avec des marmottes smiley

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    Le solaire thermique permet une économie d’énergie d’environ 50%. Une pompe à chaleur eau-eau permet une économie d’énergie d’environ 83%. Ca serait donc en théorie un moyen plus efficace

    Dit comme ça, c’est comparer des pommes avec des marmottes

    par pehache

    Mais encore ?

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Rêveur des villes  
    Pour un besoin de chauffage de 100, les panneaux solaires apportent 50. La géothermie apporte 100, mais l’énergie (sous forme d’électricité) nécessaire pour faire circuler le fluide caloporteur (en l’ocurrence l’eau) et faire fonctionner l’échangeur de chaleur est de 17.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  

    Pour un besoin de chauffage de 100, les panneaux solaires apportent 50.

    Ca c’est déjà une supposition, mais admettons qu’on prenne ça comme base.

    La géothermie apporte 100,...

    Peut-être, ou peut-être pas. Tout dépend de la configuration du sol, de l’eau qui y circule, et des forages que l’on fait. Il ne peut pas y avoir de réponse à priori.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par peyo  

    Ça ne colle pas, Rêveur !

    La géothermie apporte 100, mais l’énergie (sous forme d’électricité) nécessaire pour faire circuler le fluide caloporteur (en l’ocurrence l’eau) et faire fonctionner l’échangeur de chaleur est de 17.

    Ça signifie que 17% de l’énergie est utilisée rien que pour faire tourner le fluide caloporteur, alors qu’il n’y a pratiquement pas de pertes de charge dans ce type d’échangeur !!!

    Impensable ; il y a qu’à voir les circulateurs des chauffages collectifs qui consomment très peu pour une fonction similaire pour penser qu’il y a une erreur sur ce chiffre de 17%.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  
    Peyo, en géothermie basse température ces 17% (ça peut être plus, ou moins) sont absorbées par le compresseur de la pompe à chaleur, qui fait circuler le fluide caloporteur.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par peyo  
    OK pour le bilan, mais ce n’est pas le compresseur à fréon qui fait circuler le fluide caloporteur !

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par peyo  

    Piscine municipale + geothermie :

    il n’y a qu’à voir Blagnac, Dax, Orly, etc

    Et aussi BRGM

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par pehache  

    Peyo, vos exemples relèvent apparemment tous de la géothermie "chaude", c’est à dire que capte des nappes d’eau chaude par des forages retivement profonds.

    Ici on parle de géothermie "basse température", avec des forages peu profonds (100m max), où l’eau est plutôt vers 10°C et où ce sont des pompes à chaleur qui permettent d’extraire les calories.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Louis H  

    Autant que je sache à Pau l’eau pour géothermie n’est pas contenue dans un massif sableux où les écoulements seraient plus ou moins prévisibles en termes de débits, cycle de renouvellement, etc. Alors question de base : en exploitant comme "source chaude" de l’eau à 10°C , de quel débit faudrait-il disposer pour maintenir à 30° une piscine de (en gros) 2.500m3 d’eau ?

    Et une fois les calories nécessaires extraites par la pompe à chaleur que devient l’eau refroidie ?

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Maximo  
    question de base : en exploitant comme "source chaude" de l’eau à 10°C , de quel débit faudrait-il disposer pour maintenir à 30° une piscine de (en gros) 2.500m3 d’eau ?
     smiley smiley smiley smiley smiley 0/20

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    7 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    Louis H,

    Le terme géothermie est en qqe sorte un peu galvaudé dans ce cas, mais c’est celui qui est utilisé. Les calories ne sont pas "extraites".

    Il s’agit d’un système d’échange de température avec la nappe phréatique, qui peut produire du chaud ou du froid, selon le type de fonctionnement d’un frigo).

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    7 octobre 2011, par Rêveur des villes  
    C’est ce que l’on appelle la "clim réversible". Dans ce cas, c’est en mode "chauffage" que l’appareil est utilisé.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    7 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    Eh, je crois que je me suis un peu trompé sur l’explication smiley

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pompe_%C3%A0_chaleur

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par Rêveur des villes  

    "Quant aux délais, c’est évident que faire de la géothermie l’aurait allongé"

    S’il faut parler de délais, ça fait 3 ans que ce dossier est en attente ! Je pense que depuis le temps, si des solutions en terme de géothermie étaient possibles, il y avait largement le temps d’étudier ces possibilités.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    4 octobre 2011, par L’ OURS du Bois  
    il y a quelques année ( 1970) le centre nautique de Nancy était chauffé eau plus chauffage par la géothermie

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Maximo  
    vos controverses abracadabrantinesques de géothermie commencent à me chauffer... smiley

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Rêveur des villes  
    keep cool ! les système géothermiques font aussi clim.

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    5 octobre 2011, par Maximo  
     smiley smiley smiley

  • > Nouveau Stade Nautique de Pau, c’est parti !
    27 mai 2012, par paysaa  

    Quine mesclagne !..

    Géothermie : on va chercher un fluide chaud à plus ou moins grande profondeur puis, via un échangeur, on chauffe directement l’eau de la piscine.

    Chauffage par pompe à chaleur sur capteur sol enterré : on pompe des calories dans le sol via un absorbeur enterré. Le fluide caloporteur passe ensuite par une pompe à chaleur eau/eau qui chauffe l’au de la piscine. NB :La température du sol à 1 mètre de profondeur est à peu près égale à la température (ambiante) moyenne annuelle du site si mes souvenirs sont exacts. On ne peut donc pas pomper trop d’énergie sous peine de modifier la structure du sol et d’en ôter toute vie Ce n’est pas de la géothermie à proprement parler mais du solaire, du médiocre solaire...

    Chauffage par pompe à chaleur sur nappe phréatique :On pompe de l’eau de nappe à 12/15 °c dans un puit ou un forage et ensuite on passe par une pompe à chaleur eau/eau qui chauffe l’eau de la piscine selon le principe de la thermodynamique. Refroidie de 5 à 6°C, l’eau est ensuite réinjecté dans la nappe, en aval, et assez loin du point d’aspiration. Ce procédé n’est pas plus géothermique que le précédent. NB :Une pompe à chaleur eau-eau restitue grosso modo 3 fois plus d’énergie qu’elle n’en absorbe.

    Je ne connais pas le principe de fonctionnement de la future piscine mais ce pourrait très bien être de la co-génération gaz via une turbine made in Turboméca...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - L’eau à la bouche (*)
    PAU - Les Travaux du Stade nautique au 26 Octobre 2011....
    PAU - Travaux de démolition du Stade Nautique reportage du 21 Octobre 2011
    PAU - La démolition du Stade Nautique a commencé....
    PAU - Les jours du Stade Nautique sont comptés.
    Une si longue attente : la nouvelle piscine de Pau
    Pau - Remous autour de la piscine
    Nouvelle piscine paloise : Bon sens et mobilisation ont payé
    Le site du futur « Complexe Nautique » bientôt arrêté
    Débat public sur les Piscines : Pau Sud est indiscutablement attaché au Stade Nautique !
    Le Stade Nautique de Pau est-il déjà condamné ?
    Piscines à Pau : Votre avis nous intéresse !
    Une pétition pour la réouverture du Stade Nautique
    Avis de "Pau Sud Ensemble" sur le devenir du Stade Nautique
    Piscine in Pau : Touché, touché, touché-coulé



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises