Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.

lundi 3 octobre 2011 par Déambulator


Boulevard Recteur Jean Sarailh, Déambulator fut arrêté par une toute petite lettre, un « y » mal placé, improbable, voire blasphématoire !

Sur un de ces jolis panneaux verts qui signalent les lieux d’importance modeste, comme les stades ou les gymnases, il lut : Stade Bourbaky !!!!!! (photo)

Bourbaky ? Bourba... qui ? Le i de Bourbaki a été - anglomanie rampante ? - remplacé par un y par le prestataire chargé de la signalisation, et la faute est répétée sur tous les panneaux du quartier.

Pourtant, le stade Bourbaki, avec un i, est toujours à sa place (photo). Sur la façade un panneau apprend au passant que l’association footbalistique a fêté son centenaire en 2004. On peut avoir de plus amples renseignements sur le site www.fabourbaki.fr.

Mais d’où vient ce nom donné à ce stade ? Déambulator se souvient que tout ceci commence au 8 de la rue Bourbaki (photo) où se dresse encore le bâtiment qui fut longtemps le patronage de la paroisse St Jacques. Sur la photo on voit encore qu’y siègent l’association « Flambeau St-Jacques -Gymnastique » et « l’ Association Bourbaki ».

Tout vient donc du nom de la rue (photo). Elle honore un général, Charles Denis Bourbaki (né à Pau en 1816, mort à Cambo-les-Bains, en 1897), qui va combattre en Afrique et Crimée, puis sur le front de l’Est, dans la désastreuse guerre de 1870, où il rendra les armes aux autorités suisses vers lesquelles il a conduit son armée sans trop combattre. Il se suicide, se rate et rentre en France. Les détails sont sur le site Wikipedia. Cela n’empêchera pas les palois de lui ériger une statue, sur l’actuelle place Albert 1er, là où se dresse aujourd’hui le mémorial de la Déportation (photo) La statue a été réquisitionnée et fondue durant la seconde guerre mondiale.

Notre Bourbaki ne doit pas être confondue avec le « mathématicien virtuel » Nicolas Bourbaki, pseudonyme d’une lignée de grands mathématiciens français qui écrivent collectivement depuis 1935 de savants ouvrages de mathématique reconnus dans le monde entier. On dit que le choix du pseudo par les fondateurs de cette entreprise faisait référence à notre général (voir Wikipedia là encore).

Cerise sur le gâteau orthographique : Bourbaki n’est pas le seul à être malmené. Le Parc Lawrance (photo du pilier du portail d’entrée) est trop souvent nommé fautivement Parc Lawrence (photo de l’abribus) sans émouvoir quiconque !


- par Déambulator


l’entrée du stade

Siège Historique de l’association Bourbak, rue Bourbaki

La preuve

Emplacement de la statue du Général Bourbaki, démontée pendant la guerre

Sur les pilliers de la villa LAWRANCE

Le A a été remplacé par un E

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
3 octobre 2011, par Jean Lafitte  

J’ai bien peur que cette "faute d’orthographe" ne soit qu’un cas parmi tant d’autres de la perte de l’amour du travail bien fait jusque dans ses moindres détails.

En voici un autre exemple, pris dans l’exposé des motifs de la proposition de loi n° 3729, « visant à inciter les conducteurs à se former à la prévention routière par le biais de stages de conduite sur piste » ; déposée le 21 septembre dernier, elle est signée par 97 députés UMP (j’en ai d’autres pour la gauche, croyez-moi). Voici ce qu’on lit à propos d’exemples étrangers de tels stages : « Ces cessions centrées sur la reconnaissance et l’évitement du danger... ».

Voilà donc apparemment 97 élus qui ne font pas la différence entre une "session" parlementaire et la "cession" de biens domaniaux ! Je conclus plutôt que pas un seul des signataires n’a lu ce qu’il signait, même les deux premiers qui en ont eu l’initiative. Pauvre République ! Pauvre France !

> Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
3 octobre 2011, par Maximo  

Bah... l’orthographe... certains écrivent bien Pô, alors !!

  • > Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
    3 octobre 2011, par L’ OURS du Bois  
    le Pô italien n’est pas le Pau du Béarn , pas de peau au pot. si vous n’avez pas de pot sortez un bourdalou smiley smiley smiley

  • Un gardien de l’orthographe des noms propres.
    3 octobre 2011, par Autochtone palois  
    Il y aurait, parait-il, parmi les employés municipaux de Pau, un brillant historien local. Pourquoi ne pas lui confier une première mission d’utilité publique : "gardien de l’orthographe des noms propres" ?

  • > Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
    3 octobre 2011, par claudiqus  
    Maximo, c’est toi qui dit ça ? relâchement, scrongneugneu ...  smiley

  • > Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
    3 octobre 2011, par Maximo  
    vi......... mais j’en ai honte....... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les Halles, on les habille... comme à Avignon ???
    Déambulator 18 : Mixité sociale au marché
    Déambulator 16 : De cul-de-sac en cul-de-sac
    Déambulator et le bus qui se prend pour un tram
    Chapitre 14, où Déambulator devient Stabulator !
    Déambulator 12 : Les Cinémas de Pau
    Déambulator 11 - Dis-moi que tu m’aimes !
    Déambulator 10 - Devinette (facile) : Où sont ces statues d’Ernest Gabard
    Déambulator 9 : Pau « i-secteurs-country »
    Déambulator 8 - VIEILLISSEMENT : Les panneaux aussi !
    Déambulator 7 : La rue des autobus ventouse
    Déambulator et les pierres de lune
    Pau, une plaque de rue à décrypter
    Pau - Déambulator est re-tombé dans le panneau !
    Pau - Déambulator en plein questionnement !
    Pau - Déambulator et la rue Tran
    Déambulator et les panneaux "STOP"



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises