Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Déambulator 16 : De cul-de-sac en cul-de-sac

lundi 26 septembre 2011 par Déambulator


Le développement de la ville de Pau s’est fait à une très grande vitesse dans les années 1950 et 60. De grands plans d’urbanisme, prévoyant des voies de communication à gros débit avaient été dessinés, mais seuls quelques petits bouts, déconnectés les uns des autres, ont été réalisés. Reportage sur un cas.
 
Pour traverser Pau d’Est et Ouest (et réciproquement), on a le choix entre quatre possibilités : le centre ville, qui se prête de moins en moins à cet exercice, ce qui est finalement une bonne chose, le Boulevard Tourasse et ses prolongements, le Boulevard de la Paix, et le Cami Salié. Ces trois derniers sont en piteux état : ils alternent des sections modernes, larges, pourvues de trottoirs et des sections pas plus large qu’un chemin de campagne et dépourvues de trottoirs et parfois munies de fossés.
 
Cela est l’indice d’un endormissement des différentes municipalités (sic !) qui ont eu en charge la voirie depuis les années 60, car chacune de ces voies est pourvue d’un plan d’élargissement non exécuté.
 
Mais il y a mieux : la Municipalité Sallenave (pour les plus jeunes d’entre nos lecteurs c’est celle qui dirigea la Ville depuis la Libération jusqu’à l’élection d’André Labarrère.), avait prévu un certain nombre d’autres voies de transit Est-Ouest, larges, modernes, et qui devaient se substituer partiellement à celles que nous avons citées plus haut. Un bon exemple est celle qui devait joindre le rond-point des Allées de Morlaas à la route de Bordeaux et qui n’est aujourd’hui qu’un ensemble de confettis. Reportage sur un itinéraire qu’on peut faire à pied et qui est fort agréable, alternant les friches et les voies où ne roulent que peu de voitures (on peut se munir d’un plan pour suivre...) :
 
Partons du rond-point des Allées de Morlaas : vers le Nord-Ouest s’ouvre la large avenue Louis Blériot, (photo 1). Trois cent mètres plus loin, elle s’interrompt brutalement (photo2). Mais on peut continuer à pied vers l’avenue des Lillas dans la réserve foncière prévue pour la poursuite de la voie. On ressort au niveau du 82 Avenue des Lillas, par un petit portail - photo 3 - (fermé à clé, mais le grillage à côté est troué). De l’autre côté de l’avenue des Lillas, s’ouvre un beau chemin piéton (photo 5) qui aboutit au bout de l’avenue Mozart qui est un cul-de-sac pour les voitures (photo 7).
 
Progressant vers l’ouest, l’avenue Mozart est également en cul-de-sac du côté de l’école Marancy (photos 8 et 9). Un petit chemin permet aux écoliers et leurs parents de rejoindre l’avenue de Buros où il débouche au sud de la MJC (photo 10) en face d’un parking (photo 11) qui est l’amorce du prolongement l’avenue de Pesquidoux non réalisé. La voie bute sur des terrains de foot longés par le chemin des Ecoliers (ça ne s’invente pas) - photo 12. A l’autre bout de ce chemin des écoliers (photo 13) s’amorce l’avenue de Pesquidoux (photo 14).
 
Cette dernière est la fin du voyage : on voit sur la photo 15 que vers l’ouest, la perspective est barrée par le centre d’entraînement de basket de l’avenue Pierre Massé, qui cache le Méga CGR : l’emprise de la voie hypothétique est à partir de là occupée par des bâtiments. Ces édifications ont signé l’arrêt de ce projet : les parties subsistantes à l’est et que nous avons visitées sont donc orphelines d’un projet et pour tout dire délaissées.

En effet, ces morceaux d’avenues à la fois larges et en cul de sac posent un problème d’utilisation : elles sont surdimensionnées si elles restent en l’état, et il y a fort risque de refus des riverains qui vivent très tranquillement si la municipalité veut un jour les relier.De plus de nouveaux immeubles se construisent le long de ces friches (à l’ouest de l’avenue des Lillas par exemple). Ajoutons que cet itinéraire croise en trois endroits des voies Nord-Sud également inachevées et qui sont dans le même état.
 
Un défi urbanistique pour la municipalité.

- par Déambulator


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Les Halles, on les habille... comme à Avignon ???
Déambulator 18 : Mixité sociale au marché
Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
Déambulator et le bus qui se prend pour un tram
Chapitre 14, où Déambulator devient Stabulator !
Déambulator 12 : Les Cinémas de Pau
Déambulator 11 - Dis-moi que tu m’aimes !
Déambulator 10 - Devinette (facile) : Où sont ces statues d’Ernest Gabard
Déambulator 9 : Pau « i-secteurs-country »
Déambulator 8 - VIEILLISSEMENT : Les panneaux aussi !
Déambulator 7 : La rue des autobus ventouse
Déambulator et les pierres de lune
Pau, une plaque de rue à décrypter
Pau - Déambulator est re-tombé dans le panneau !
Pau - Déambulator en plein questionnement !
Pau - Déambulator et la rue Tran
Déambulator et les panneaux "STOP"



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises