Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Vol de portables

lundi 15 août 2011 par Joël BRAUD


Que vous soyez propriétaire d’un téléphone portable, d’un iPod, d’un iPhone ou d’un iPad , vous risquez être victime du vol de votre appareil. Depuis peu, la police conseille de déposer plainte. Auparavant elle avait plutôt tendance à rechigner à recevoir les plaintes. Pourquoi ce changement ?

Lors des bilans faits sur les statistiques de la délinquance, il était souligné par les divers intervenants que l’augmentation des vols de téléphones portables, en tous genres, expliquait la progression des chiffres. Dont acte comme ils disent. Mais ces mêmes responsables n’hésitaient pas à ajouter que selon eux, et sans qu’ils puissent formellement l’établir, il se trouvait un certain nombre de plaignants qui avaient plutôt perdu leur appareil et qui n’avaient pas été réellement victimes d’un vol.

Il avait même été constaté, par les victimes, cette fois, que lorsqu’il s’agissait de déposer plainte auprès des services de police ou de gendarmerie, l’entreprise n’était pas facile et souvent une main courante était établie. L’argument selon lequel il y avait peu de chance de retrouver l’auteur du vol était finement évoqué par le préposé à la réception des plaintes. Il faut rappeler que la loi donne droit à la victime d’une infraction, dès lors que cette dernière est réelle, de déposer plainte. Il est bien certain que la culture du résultat initiée par qui vous savez, présentait l’avantage de ne pas entrer en statistiques les mains courantes. Autant de gagné. Voilà donc ce qu’était l’effet pervers d’un dispositif plus soucieux d’agir sur l’opinion publique que de combattre vraiment la délinquance. Certains petits chefs soucieux de leur avancement, pouvaient alors afficher une prétendue efficacité qui ne reposait que sur des chiffres.

Par les conseils récents nous revenons à une réalité plus conforme à la fois aux lois en vigueur et à l’intérêt même des citoyens. Quelle est donc la cause de ce revirement ? Eh bien c’est l’IMEI, oui l’International Mobile Equipement Identity qui permet, comme son nom l’indique d’identifier grâce à un code, chaque appareil téléphonique. Ce dispositif n’est pas nouveau, ce qui est nouveau, c’est que la police ou la gendarmerie qui reçoit une plainte pour vol d’un portable peut directement actionner le dispositif qui bloquera l’appareil d’une façon définitive.

Ainsi au résultat le vol sera sans intérêt puisque son auteur aura dans les mains un appareil inutilisable. Reste à savoir si la plainte en vol d’un propriétaire de téléphone portable qui ne connait pas le n° IMEI sera enregistrée.

La véritable efficacité se trouve ainsi atteinte car plutôt que d’enregistrer une main courante qui ne fait pas entrer l’infraction dans les statistiques et qui ne donne lieu à aucune enquête, il est en effet plus intelligent de dissuader les voleurs par ce moyen. Ils ne seront pas pour autant plus souvent identifiés.

Pau, le 8 août 2011

Joël BRAUD

Credit photo : http://www.paperblog.fr/1005208/vol-de-mon-i-phone


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Ustaritz à la dérive.
Jacques JULLIARD
Réserve parlementaire
Un dimanche à l’hippodrome.
Laàs : Non à l’intercommunalité, vive la principauté !
Moins de RSA mais plus de chômeurs
WTCC : Pas de manche à Pau l’an prochain selon "F1-action"
25 décembre : Faits d’Hivers
L’euro protecteur
Insolite : On ne peut plus célébrer la messe tranquille !
Séismes dans les Pyrénées : Vos témoignages intéressent les chercheurs
Finance, modèles mathématiques et humanités
Pau : Les pilleurs des jardins familiaux cueillis de nuit
Versailles, le Pape et les préservatifs
Le cumul des mandats : une pratique extrêmement coûteuse pour la République
Insolite : Le petit groin de paradis de « Madame Thatcher
Ingrid, Nicolas et André
Pyrénées-Atlantiques, nouvelle vague
Sport : Un saison très PAU-vre
Pau la vie rêvée des ville, objectif ou réalité ?



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises