Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La Poste

lundi 1 août 2011 par Joël BRAUD


Nous sommes tous appelés à utiliser plus ou moins fréquemment les services de La Poste. Le fonctionnement de ses bureaux a bien changé mais au-delà d’une évolution nécessaire n’y-a-t-il pas une forme de déshumanisation ?

Quel que soit le bureau de poste de Pau où l’on se rend la façon d’être accueilli a bien changé. Auparavant, comme actuellement, on faisait la queue mais maintenant les automates remplacent les guichetières ou guichetiers.

Mon expérience de l’envoi d’un courrier en recommandé est l’exemple de ce que va devenir ce service public. A l’arrivée, une personne fort aimable, au demeurant, me reçoit et m’explique que je peux utiliser un automate dont elle me désigne l’emplacement. Je m’y rends et m’aperçois qu’il manque un imprimé susceptible de se trouver là dans un réceptacle prévu à cet effet. Je retourne vers mon interlocutrice initiale qui toujours avec autant de gentillesse, me fournit le document. Puis je m’aventure sur cet appareil qui réagit par écran tactile. A un moment je bloque. Je vous avoue très humblement que je ne suis pas un champion de ce genre de procédure. Alors j’avise un groupe de trois employés de la poste occupés à deviser dans un coin et vêtus d’un vêtement portant l’inscription, « La poste à votre service » ou quelque chose comme ça. On me renseigne et je finis par établir le dossier. Ensuite il me faut aller quand même à un guichet pour le faire tamponner et remettre le document.

Je tombe alors sur un jeune employé à qui je dis que bientôt les automates lui prendront son emploi. Il acquiesce et dit regretter cette évolution.

C’est vrai c’était agréable autrefois, il y maintenant bien longtemps, de pouvoir parler à la postière ou au postier. Parler comme on devrait le faire plus souvent, de choses sans importance. L’automate ne parle pas, et même s’il parlait, sa conversation ne conduira jamais sur un échange de banalités. Dommage.

Je ne puis m’empêcher de penser que récemment est parue une étude sur la solitude où il est dit que certaines personnes n’ont de conversation avec une autre que quatre fois par ans. Je n’imaginais pas que cela était possible. D’origine rurale je me souviens la place que prenait le facteur dans mon village lorsque le matin il déposait le courrier Il était toujours reçu avec beaucoup de sympathie. Il colportait ça et là des nouvelles des uns et des autres et faisait sans doute une concurrence déloyale au journal local. Les facteurs existent encore mais on ne les rencontre plus. Ils sont comme ces automates, sans conversation.

Le légitime souci de rentabilité ne va-t-il pas conduire la poste, un service public, à oublier qu’il est aussi au service du public, un service de proximité ?

Pau, le 28 juillet 2011

Joël BRAUD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La Poste
8 août 2011, par jeanlouis  

Nous avons changé de facteur en 2009. Avec notre ancien facteur, nous avions d’excellents rapports humains. Depuis, la factrice remplaçante, nous ne la voyons même plus, y compris pour le « traditionnel » calendrier de la poste... C’était pourtant une manière de se rencontrer pour faire connaissance. jeanlouis

> La Poste
1 août 2011, par le coq  

Non JB, la Poste comme les télécom, n’est plus un service public mais une société privée avec ses règles de rentabilité. Internet et la sous traitance du courrier sont la cause des restructuration.

  • > La Poste
    1 août 2011, par schabann  
    Je confirme... pour avoir mon amie qui y travaille.

  • > La Poste
    8 août 2011, par L’ OURS du Bois  

    pour la sous traitance, causes des restructurations ???? peut être, en partie mais pas que

    pour internet causes des restructurations ???, surement pas, mais peut être le contraire !

    règles de rentabilité ? surement mais cause de l’europe

  • > La Poste
    1 août 2011, par Daniel Sango  

    Ayant eu a vivre la même expérience, je confirme que tout est parfaitement réel. Mais il faut reconnaître que la mise en place de cet automate est un bide puisqu’en fait il ne supprime pas la guichetière, pire il crée un besoin d’assistance supérieur à la main d’oeuvre précédente. La conception du logiciel est loin de rendre les démarches aisées. Mais cela est sans doute une étape.

    En effet Joël reste un grand optimiste... La Poste est amenée a disparaître, le courrier est en chute libre, remplacé par les courriels et les sms, les recommandés suivront, puis les colis.

    Il faudra trouver de nouveaux lieux d’échanges...

  • > La Poste
    1 août 2011, par Maximo  
    C’est amusant, lisant cela, j’ai eu l’impression de réentendre, au mot près, mon épouse de retour de la poste la semaine dernière, où l’envoi d’un recommandé l’avait menée... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur
    On ne peut pas être informé de tout !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises