Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?

lundi 18 juillet 2011 par Jean-Denis Begat


La célèbre fontaine de la Place de la Libération ne fonctionne plus depuis plus de 15 jours maintenant. Preuve irréfutable du réchauffement climatique ? Résultat concret des mesures de limitation d’usage de l’eau en France métropolitaine ? Etourdi qui a oublié d’appuyer sur le bouton « marche » après le dernier nettoyage ?

Pour valider ces hypothèses, connaître la véritable raison et pouvoir enfin répondre aux très nombreux touristes qui se posent la question, j’appelle au standard de la mairie.
Mon interlocuteur transfère mon appel au service technique. Je précise l’objet de mon appel. « Ah ce n’est pas nous, je vous transfère vers le service des eaux » me dit mon interlocutrice. Troisième interlocuteur, je réitère ma question et ma correspondante me dit « il faut voir directement cela avec la société qui gère çà, la Lyonnaise des Eaux-SOBEP, au 05 59... » et elle me donne le numéro. « Merci beaucoup Madame », réponds-je poliment sans commentaire.
Mais, j’avoue que le principe qu’un administré, pour avoir la réponse à une question simple concernant un élément constitutif de la ville, doive appeler lui-même une entreprise privée, sensée être (dans ce cas précis) transparente à mes yeux, m’a fortement surpris.
Bref, je prends contact. A l’exposé de mon terrible souci, mon quatrième interlocuteur note ma question, me demande qui je suis et un numéro de téléphone pour me rappeler. Dix minutes plus tard, j’ai ma réponse. Quelle hypothèse est donc validée... ?

Une pièce du moteur de la fontaine est cassée, la mairie en a été informée et doit faire connaître sa réponse. Dont acte. Logique. Retour donc à la case « mairie » quelques jours plus tard.
« Oui, nous sommes au courant et nous devons lancer un appel d’offre ». Aïe. Il y en a peut-être pour des semaines... N’étant pas un spécialiste des marchés publics et des appels d’offre, je vous laisse vous faire votre propre idée sur la valeur de la dite pièce, la réalité du besoin de cette procédure administrative ou la qualité intrinsèque du contrat signé avec le prestataire où ce risque n’aurait pas été prévu.

Comme simple citoyen, un peu intéressé par la chose publique, je trouve dommage qu’alors que la ville cherche à obtenir le label « ville d’Art et d’Histoire », qu’une exposition est justement en place au pied de la fontaine pour expliquer les travaux sur l’église Saint Jacques, que les touristes semblent avoir fait plus nombreux que d’ordinaire le choix de notre destination, l’objet de splendides photos est en rade.
C’est aussi peut-être à des détails insignifiants comme celui-ci que l’on juge la qualité de la gestion d’une ville. Pas besoin de grands débats politiques...


- par Jean-Denis Bégat


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
19 juillet 2011, par AK Pô  

Robinet, robinet, avec le temps qu’il fait ! smiley

> Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
18 juillet 2011, par Louis H  

La procédure a bon dos "« Oui, nous sommes au courant et nous devons lancer un appel d’offre ».

A partir du moment où le marché "maintenance" a été régulièrement attribué il n’y a pas de raison pour un appel d’offre spécifique au remplacement d’une pièce. Surtout que la pièce à changer est probablement strictement définie pour pouvoir s’insérer dans le montage en place, sans alternative possible !

Dans ce cas c’est la consultation faite par l’acheteur ou "au pire" la procédure adaptée avec publicité restreinte (faite dans le journal ou sur le site internet,comme prévu par le Code des marchés publics) et en aucun cas un appel d’offre (qui n’est habituellement obligatoire qu’au delà de 90.000 euros HT). Ils nous prennent pour des gogos avec cette pompe à quelques centaines d’euros.

Soyez sûrs qu’il n’y aurait pas cet "argument" de l’appel d’offre si c’était pour la voiture de fonction de la Maire qu’il y avait à changer la pompe à eau. Pour une Peugeot on achète une pompe sur sa référence Peugeot. Point barre.

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par L’ OURS du Bois  

    PLUS UN

    nous sommes tous des GOGOS smiley

    (j’ai pratiqué les marchés publics pendant VINGT ans smiley

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    19 juillet 2011, par L’ OURS du Bois  

    ce matin, dans le journal de la mairie,( la rep) on nous a expliqué que, la commande de la pièce défectueuse a été passée. smiley

    la mairie suivrait-elle A@p ?????

     smiley smiley on vas pouvoir faire des demandes smiley smiley smiley

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Autochtone palois  

    Mon cher Jean-Denis Begat, mais tu ne fais que décrire le fonctionnement de la BUREAUCRATIE ! Bureaucratie que les citoyens subissent sous diverses formes, sans savoir comment faire pour en sortir.

    S’adresser à la hiérarchie ? Si elle de bonne volonté, elle n’y peut rien, elle est dépassée.

    S’adresser aux élus ? Ils sont le nez dans le guidon, sans perception de l’existence d’un tel problème. Qui donc pour eux n’existe pas.

    J’ai fait le même constat que toi pour d’autres situations. Il est bien attristant pour notre ville et je ne vois pas de solution locale, si ce n’est une RAZ, un reset. Mais où est le bouton ?

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Rêveur des villes  

    Qu’est-ce que je disais...

    "C’est la faute à la bureaucratie" ! Qu’entendrait-on si la même situation avait lieu avec YU ou JP maire ... ?

    Il est temps d’appeler un chat un chat et une municipalité incompétente une municipalité incompétente.

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Autochtone palois  

    RdV, Maximo, la bureaucratie est un système qui gangrène le fonctionnement des services, qui finalement oublient pour quoi ils sont payés. C’est trop simple de déclarer qu’il ne s’agit que de changer d’équipe d’élus, en déclarant que "ceux qui sont en place sont incompétents".

    Le ver est dans la pomme. Jeter la pomme et en prendre une autre ? Mais c’est le pommier qu’il faut traiter.

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Rêveur des villes  

    On en a parlé 50 fois, c’est le rôle du maire de soigner "le pommier".

    MLC a engagé un DGS qui avait certaines références à son actif. Celui-ci est parti et a dit ensuite ce qu’il pensait de MLC... Le responsable des affaires culturelles part également...

    La première des choses à faire, c’est de virer la municipalité actuelle. Sans cela, impossible d’avancer correctement.

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Rêveur des villes  

    "virer la municipalité actuelle"

    sous-entendu "majorité et groupes d’opposition".

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Maximo  

    Nous sommes bien d’accord. Aussi incapables les uns que les autres.

    Mais qu’a donc cette pauvre ville de Pau pour attirer ou faire naître une telle nullité de personnel politique ? Y’a que nous ou ça se trouve ailleurs ? De l’UMP au PC, ce ne sont que caricatures !!

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Maximo  
    Eh bien, Autochtone, je suis assez d’accord avec toi. Il ne s’agit pas QUE de changer une équipe d’élus. Si c’est nécessaire, ce n’est en effet pas suffisant. Mais un patron, un vrai, c’est celui qui sait imposer sa volonté, du haut de la conduite des affaires jusqu’à son application triviale, quotidienne, ordinaire. En élus locaux, notre département n’en a guère connu que deux, depuis les années 70 : Henri Grenet, au-dessus du lot et de loin, à la tête de Bayonne et du C.G6.4 puis Didier Borotra, maire de Biarritz. Labarrère d’une autre manière, fut un patron aussi mais plutôt à la manière d’un parrain que d’un patron d’administration municipale.

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Maximo  
    un reset. Mais où est le bouton ?
    il s’appelle élections municipales, et on devrait le retrouver d’ici mars 2014, je pense smiley

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    19 juillet 2011, par Contribuable Palois  

    Un robinet qui est toujours ouvert, lui

    Subventions 2011 aux associations
    au total plus de 16, 5 milions d’euros !

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    20 juillet 2011, par Louis H  

    Info utile . Merci Contribuable pour le lien.

    Ce qui est curieux dans la distribution 2011 de subventions, c’est l’importance du chassé-croisé de cette année. Des sortants et des entrants sans qu’on ne sache si c’est une loterie ou l’application d’une règle claire de sélection des projets et actions subventionnables.

    Mais ça reste incomplet puisque la mairie ne semble pas chiffrer les aides directes ou indirectes qui vont à certains. Pourtant les locaux, le chauffage et l’électricité, les agents municipaux mis à disposition, tout ça se monte à combien ?

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    20 juillet 2011, par L’ OURS du Bois  

    MERCI POUR CETTE INFO

    mais déjà fournie le 11 JUILLET SUR a@P smiley smiley

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    22 juillet 2011, par L’ OURS du Bois  

    site de la ville

    extrait du budget 2011 ( sans analyse...)

    locaux associatifs (3,4M) : les messagers, les Fleurs/Bleuets, les Allées, etc

    ce qui doit compléter, l’info sur les subventions,

    ne figure pas les frais "consommables, chauffage, eau électricité, gardiennage, e menues fournitures des services municipaux

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    22 juillet 2011, par Contribuable Palois  

    Ours , ce montant de 3,4 M€ , celui de l’investissement prévu pour ces locaux appartenant à la ville, ne doit pas faire oublier des frais pris en charge directement par la ville de Pau.

    On n’a pas connaissance des frais de fonctionnement pris en charge par la mairie pour certaines associations. Quel coût quand elle met à disposition "gratuitement" des locaux, paye des dépenses au bénéfice exclusif du "locataire" ou détache du personnel ?

    Pourtant pour juger l’efficacité d’une action il est nécessaire de connaître toutes les formes de la contribution. La bonne transparence des actions municipales voudrait qu’on ait des chiffres consolidant les diverses contributions directes ou indirectes (et le cas échéant les garanties d’emprunts octroyées) de la ville à tel ou tel

    subvention pécuniaire + valeur locative des locaux qui sont "prétés" + assurances + consommables + prestations et personnels MàD

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    22 juillet 2011, par L’ OURS du Bois  

    cher contribuable Palois c’est exactement ce que j’ai dit sur mon post a plus

    en espérant a moins smiley smiley smiley

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011  

    Certains publicitaires politiques diront que c’est la faute des services techniques, soutenus par YU et JP, qui mettent des batons dans les roues à MLC et que les élus n’ont pas à s’occuper de tous ces pbs.

    > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011  

    La fontaine de Vigny ne coule plus depuis très longtemps (5 ans ?), alors celle de la place de la Libération...

    Je trouve cette dernière très moche avec ces pyramides style architectural des années 60-70... Là aussi, il y aurait besoin de rénovation.

    Concernant l’entretien de choses élémentaires de la ville, il a fallu 2 ans (pour le GP) pour sceller des pavés décollés et remettre ceux qui manquaient sur la promenade du bd ! (il y en a déjà d’autres à recoller d’ailleurs).

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Maximo  
    Cette fontaine de la place de la Libération a toujours été très moche. Rappelez-vous que pour être du style années 60-70 (pourquoi pas ?) elle n’en date pas moins du début des années 90. Je me suis toujours demandé ce qui avait bien pu présider au choix de cette catastrophe sculpturale, architecturale et urbaine. Labarrère devait quelque chose à son concepteur ? Je me souviens du prix annoncé, à l’époque. Une honte de plus ! Un mystère jamais fouillé par l’opposition. Il n’y eut pas que les passants à être arrosés probablement ! Faudrait demander à Gougy

  • > Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    18 juillet 2011, par Rêveur des villes  

    Labarrère, ce grand esthète...

    Cette fontaine est aussi moche, et du même style que les toits en verre de la place Clémenceau.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Avenue de Montardon.
    Pau - Déshérence du centre Bosquet
    Martine Lignières-Cassou ne présente pas ses voeux aux habitants de Pau Nord.
    Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    Le 22 rue Lamothe
    Pau : Grands projets de rénovation immobilière
    Regards sur le « 14 JUILLET »
    Pau ville d’art et d’histoire
    Pau : atout cœur !
    PAU - Un petit aménagement à réaliser...
    Pau - Place Saint Louis de Gonzague, Place florentine ?
    PAU - Travaux rue des réparatrices.......
    Zone 30, zone de rencontre
    Pau - Pour qui sont ces panneaux, qui fleurissent la ville ?
    Journées du patrimoine, la Synagogue de Pau a ouvert ses portes
    PAU - Les palois sont-ils analphabètes ? ? ? . . . .
    La technostructure et le conseiller de quartier
    Ousse des Bois : le futur "Pôle Educatif et Culturel"
    Lettre à Madame Claudy LAGREZE
    PAU - Présentation de la 3ème phase des travaux de l’avenue Nitot et du Stade Nautique



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises