Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Petites questions

lundi 11 juillet 2011 par Joël BRAUD


En parcourant la ville, je rêve et m’interroge. Mes questions sont-elles sans réponse ?

Médiathèque.

C’est vrai que sur le plan architectural ce bâtiment est une belle réalisation. Mais pourquoi donc l’avoir placé à cet endroit ? Il est engoncé entre deux immeubles et personne ne peut réellement le découvrir. Il faut bien sûr donner aux architectes l’occasion d’exprimer leur art et de construire des immeubles modernes. A l’extérieur du centre ville ont été élevés des bâtiments qui sont situés à proximité de ronds-points ou dans des espaces dégagés. Ne sont-ils pas là bien mieux mis en valeur ?

La vache.

Il faudra se résigner à voir trôner sur l’immeuble de la miséricorde ce que certains appellent « La vache » et d’autre veulent que l’on nomme « Le nuage ». Peu importe d’ailleurs où se situe la poésie dans cette affaire. Un curieux modernisme sur de l’ancien. Ne doit-on pas considérer qu’en matière d’architecture ou d’urbanisme l’unité de style doit être la première préoccupation ?

Les commerces.

Dans certaines rues des commerces ferment, des vitrines sont vides et tristes. Il y a peu la télévision locale a diffusé un reportage dans lequel une commerçante annonçait la mort dans l’âme, qu’elle devait se résigner à fermer définitivement. Il parait que 4% des commerces palois sont dans cette situation. Je n’arrive pas à savoir quelle en est la cause, le plan de circulation, le manque de dynamisme des commerçants ou alors la crise.

L’immeuble Challe.

Sur le boulevard des Pyrénées où on ne peut se lasser de se promener, à l’angle du square Aragon, se construit un immeuble d’habitation. Il sera si près de l’immeuble Challe que plusieurs fenêtres de ce dernier n’auront d’autre vue qu’un mur situé à moins de 3 mètres. Est-ce là le respect des autres ?

Deux belles réussites.

Rue Louis Barthou, enfin les travaux sont terminés. D’un côté la villa Nadine qui abrite maintenant une banque et de l’autre, la villa Eugénie réservée à l’habitat. Le respect de l’existant et sa mise en valeur forcent l’admiration. Le patrimoine de notre ville a été le souci premier des réalisateurs. Pourquoi ne raisonne-t-on pas partout sur les mêmes principes ?

Vélo.

Il existe à Pau un certain nombre de pistes cyclables. Elles ne sont pas toujours très bien conçues et leur utilisation est parfois malaisée. Trop courtes ou obligeant à emprunter des sauts de trottoir, il est difficile de toujours les apprécier. Mais rue Louis Sallenave les voitures ont pris l’espace réservé aux cyclistes et cela tous les jours, même le dimanche. C’est vrai que des travaux sont en cours près du rond-point Eric Tabarly. Quand ceux-ci seront terminés les cyclistes retrouveront-ils leur droit ?

Vélo encore ou bicyclette si vous préférez.

C’est bien de permettre aux cyclistes d’emprunter des sens interdits mais ces autorisations ne sont pas toujours possibles à exercer. Essayez donc de vous trouver nez à nez avec un bus dans la rue Samonzet et vous verrez. Essayez également la rue Gambetta lorsqu’un bus est sur son arrêt et qu’un autre le double. Vous ne faites pas le poids avec votre cycle. Pourquoi les automobilistes en général et les bus en particulier n’aiment pas les vélos ?

Pau, le 5 juillet 2011

Par Joël BRAUD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Petites questions
12 juillet 2011, par pehache  

Médiathèque. C’est vrai que sur le plan architectural ce bâtiment est une belle réalisation.

Il est surtout d’un académisme moderne "de bon aloi", autrement dit totalement banal. Un cube avec une façade de verre c’est pas le summum de l’originalité...

Ne doit-on pas considérer qu’en matière d’architecture ou d’urbanisme l’unité de style doit être la première préoccupation ?

Certainement pas. L’architecture est (aussi) un art, et c’est la liberté de l’architecture que d’explorer des voies qui ne soient pas uniquement celle définies par "le bon goût bourgeois moyen". Il existe d’ailleurs de nombreuses réalisations architecturales qui jouent avec réussite sur des oppositions de style.

Dans le cas de la vache le problème est que c’est totalement raté, tout simplement.

Dans certaines rues des commerces ferment [...] Je n’arrive pas à savoir quelle en est la cause,

Merci de nous faire partager vos absences de réponses. Moi je n’ai toujours de réponse non plus sur l’origine de l’univers.

Il sera si près de l’immeuble Challe que plusieurs fenêtres de ce dernier n’auront d’autre vue qu’un mur situé à moins de 3 mètres. Est-ce là le respect des autres ?

Quand on est en ville et qu’on construit son logement en limite de propriété, c’est le genre de désagrément auquel on doit s’attendre.

la villa Nadine [...] Le respect de l’existant

Il faut le dire vite : dans le cas de la villa Nadine, seule la façade a été conservée il me semble.

Essayez donc de vous trouver nez à nez avec un bus dans la rue Samonzet et vous verrez.

C’est exact. Personnellement je mets pied à terre et me pousse sur le côté quand je croise un bus dans cette rue. Mais il est vrai que d’une manière générale les chauffeurs de la STAP/Idelis sont assez "rudes" avec les cyclistes. Il faudra malheureusement un accident pour que ça change, sans doute.

  • > Petites questions
    12 juillet 2011, par l’ours du bois  

    Dans le cas de la vache le problème est que c’est totalement raté, tout simplement.

    non, ce n’est pas le seul problème. pour dire raté , on verra a la finalité. le seul VRAI problème c’est une "entorse" au plan de le ville dit "Zone de Protection Architectural Urbain et Paysager" arrête municipal du 20 Mars 2007 et celui de Novembre 2009 qui modifie la Hauteur des clôtures ( encore une infraction a ce code pour les clôtures du parc du château)

     smiley smiley

    que devient le campanile ??? smiley

    pour la médiathèque, elle n’est pas désagréable, loi de là quand ason fonctionnement futur smiley smiley gratuité totale smiley smiley

  • > Petites questions
    12 juillet 2011, par Ours hérissé  

    La réplique ci-dessus du sieur Pehache à M. Boutin m’entraine à faire un commentaire (qui bien sûr n’engage que moi). Je me lance.

    M. Pehache, dont j’apprécie (souvent) la vivacité sur A@P, trouve principalement de l’inspiration quand c’est pour voler dans les plumes de ceux qui prenne l’initiative de pondre un article , comme ici M. Boutin. Par contre le même Pehache que je lis depuis longtemps est très rarement(jamais ?) lui-même à l’origine d’un "sujet" un tantinet développé sur A@P.

    Pourtant quand M. Pehache s’exprimait sur les (défunts) Patous Palois il savait souvent y sortir des textes construits et apporter des idées aux débats.

    Quelle explication pour cette propension Pehachienne à critiquer ceux qui s’expriment sur A@P ? sa modestie et sa retenue naturelles bafouées par les inepties de ses contemporains, son manque d’inspiration alors qu’il reste aux aguets du fond de son ermitage, ou certaine rancune envers ceux qui l’ont pris de vitesse alors qu’il était justement en train de préparer un papier puissant sur le même sujet ?

    Alors je n’ai qu’un souhait : que notre Pehache se lance en contributeur et pas seulement en censeur peu indulgent des rédacteurs majeurs ou occasionnels.

  • > Petites questions
    12 juillet 2011, par l’ours du bois  

    aurions nous quelques consanguinités smiley

    ou alors, vous êtes le petit nouveau né qui a laissé quelques traces du côté de saint Lary smiley smiley

  • > Petites questions
    12 juillet 2011, par pehache  

    La réplique ci-dessus du sieur Pehache à M. Boutin

    Non : à J.Braud

  • > Petites questions
    11 juillet 2011, par Déambulator  
    INDICE DE RICHESSE VIVE

    Pour ce qui est des commerces : un des éléments de réponse est dans "indice de richesse vive" de la ville Pau. Créé et calculé par l’Institut de marketing PROSCOP, et vendu (fort cher) à ceux qui en ont besoin (les commerçants, les marques), il donne le potentiel de dépense d’une zone géographique donnée (agglo, commune, quartier de commune). N’ayant pas pu le consulter car il faut l’acheter, je ne sais pas dans quel état est cet indice pour Pau-centre. mais je sais qu’il est très utilisé par les professionnels avant l’ouverture d’un point de vente. Quelques indications supplémentaires sur le site ci-dessous.

  • > Petites questions
    11 juillet 2011, par Déambulator  
    Visiblement le lien internet que j’ai donné ne marche pas : en voici un autre , /www.proscop.net/FR/PAGE_IRVGP.htm

  • > Petites questions
    11 juillet 2011  

    Il ne faut pas pratiquer la LANGUE DE BOIS ! Tout le monde connait les raisons du désintérêt pour le centre ville : circulation, stationnement, qualité des commerces, charges fiscales, nombre de grandes surfaces en périphérie,perte de temps, manque de choix, accueil des commerçants, activité de la Chambre de commerce, dynamisme des élus.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur
    On ne peut pas être informé de tout !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises