Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées

dimanche 1 mai 2011 par Bernard Boutin


L’avion fait rêver. Toujours et encore. Icare réincarné. Quand un DC 3 et un Beluga se croisent à Pau-Pyrénées. La magie opère toujours.

Air France fête les 75 ans de sa ligne Paris-Dakar : 31 mai 1936 - 31 mai 2011. A l’occasion, un DC3 aux couleurs d’Air France refait les étapes Pau, Séville, "Casa", Marrakech et pour finir Dakar.

Le DC3 vu a Pau est sorti des usines en 1943. C’est un "militaire" avant de devenir un "civil". Un C_47A_1_DL pour les passionnés. Un exemplaire de légende parmi les 13 641 produits par Douglas Aircraft Corporation. L’avionneur arrête sa production en 1947. Il y en aurait encore 300 à 400 en vol dans le monde ! Mis en service chez AF, celui que nous voyons a une capacité de 28 passagers et vole à 280 kms/h.

Rustique le bougre, son cockpit ressemble à un laboratoire de professeur Cosinus avec un brin de Tournesol par dessus. Dans tous les sens des leviers, des manches (à balais), des compteurs, manomètres etc. Un vieux truc, quoi. Mais il vole toujours aussi bien.

Côté confort, un monde de différence avec la sophistication des Airbus. Comparer un DC 3 à un A 320, c’est comme vouloir comparer une 2 CV à une DS 5. Strictement impossible.

Le vieux zinc nous rappelle un tout plein de légendes : St Ex, Mermoz, Dauret, l’Aéropostale. Les premiers avions nous auraient-ils plus marqué que les premières voiture ?

Et Air France dans tout cela. Gérard Petit, le directeur régional pour l’Aquitaine de la compagnie, ramène la présence de la compagnie sur le tarmac palois à 1910 !

Un lignage simple nous y conduit. La Compagnie Générale Transaérienne, créée en 1909, est la première entreprise commerciale constituée pour transporter des passagers par... dirigeables. La CGT fit construire à Pau un hangar voisinant avec les écoles de pilotage Wright et Blériot. Un dirigeable Astra y prit ses activités en 1910 sous le nom de Ville de Pau. L’aventure du transport aérien était lancée.

En 1921 la Compagnie Générale Transaérienne fut cédée aux Messageries Aériennes, premier acte d’une série de regroupements qui allaient aboutir à la création d’Air France en 1933 (source wikipedia).

Tout ceci permettant à Air France de dire qu’elle est active sur le tarmac palois depuis 101 ans !

Le hasard faisant bien les choses, vendredi le DC 3 d’AF croisait un Béluga à Pau-Pyrénées. Une aventure, démarrée il y a un siècle, en croisait une bien plus récente : Celle d’AirBus.

Mais à voir les spectateurs observer le Béluga, il est clair qu’un siècle plus tard, le rêve reste intact. Quel que soit l’avion !

- par Bernard Boutin

Credit photo : Pierre Gabriele dont nous recommandons le blog sur internet. Les purs de l’aviation y prendront un réel plaisir. Les autres... aussi.

Liens utiles :
http://www.francedc3.com
http://www.airfrancelasaga.com
http://www.airfrance-lavieabord.com


DC 3

Place du radio

Cockpit

Intérieur

La "belle époque"

Le gri-gri du Pilote

C’est parti...

Concurrence sur le tarmac

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
1 mai 2011, par le coq  

Bravo BB, la dernière fois que j’ai vu BB et son garde du corps c’était au RHC devant le "rafale". Au moins un des deux ne pouvait pas être "embarqué". Il a compris car il a pris un DC 3 et un Béluga pour le second. Ceci dit, dans le dénigrement AKPo devrait se taire : quelle compagnie n’a pas été renflouée à ce jour par les contribuables ? Les plus grosses en premier. Les DC3 n’ont toujours pas d’équivalents en services rendus en situations dangereuses et risques majeurs. Ils alimentaient l’Indochine, et tous les théatres d’opérations jusqu’à ce jour. (en Afrique, Amérique du Sud et autres. Le courage des hommes + la solidité de la machine mettent à l’honneur les ingénieurs qui ont conçu ce bel avion. Alors votre rebond économique mal à propos est de trop.

  • > Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
    1 mai 2011, par AK Pô  
    Le coq :"Ceci dit, dans le dénigrement AKPo devrait se taire" Holà, garçon, apprends à lire ! je dénigre rien, je rappelle simplement que celui qui a mis en place l’Aéropostale est mort dans la misère. Bonjour chez vous et saluez Chantecler au passage du prochain Airbus. smiley

  • > Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
    1 mai 2011, par le coq  
    Un petit peu de mémoire.. L’aviation Française a toujours été à charge des contribuables, le premier avion Caravelle a "équilibré" au 235 ème exemplaire sur 245 construits. Il a fallu le passage au privé international pour retrouver le profit - comme Renault et quelques autres donneurs de leçons. Quant à "la Poste" spécialiste des jours de grèves même constat. D’ailleurs si on est dans un tel marasme à qui la faute ? En ce jour du premier Mai, le succès syndical, démontre que la vérité n’est plus dans les privilèges des grandes entreprises. Mieux vaut Chanteclair que "cloche merle".

  • > Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
    3 mai 2011, par Pierre GABRIELE  
    Eh "le poulet", c’est moi que tu appelles "garde du corps" ? Donc je rencontre deux fois BB dans un meeting aérien (où je vais systématiquement porter mon objectif) et je suis devenu son garde du corps. En général on les prends jeunes et costauds :) . Je ne comprends pas le "au moins un des deux ne pouvait pas être embarqué", cela veut dire que nous étions là pour briguer une place dans le DC3 ? Loupé aussi, car j’ai fait mon temps (15 ans dans l’Armée de l’Air) et ne suis plus que témoin après avoir été acteur... Une petite visite sur mon site avant de "balancer" aurait été utile. Ceci étant dit sans agressivité et avec humour, ce qui n’est pas facile à deviner sur un écrit. À voir la démonstration du DC3 à Falaises (2004), il était prudent, là, de rester spectateur...

  • > Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
    1 mai 2011, par Louis H  

    L’historique paraît confondre 2 sociétés différentes. Un petit livre "les plus légers que l’air" (collection Ciel de Pau aux Ed Cairn) en donne l’histoire pp. 96 et suivante , documents à l’appui

    -  la Compagnie Générale Transaérienne a été fondée en 1898 avec une vocation "touristique"
    -  lui succède la Cie Générale de Navigation Aérienne, crée en 1908 par le consortium de l’industriel Weiller (le même qui acheta le brevet Wright et qui fit venir les deux frères Wright à Pau début 1909)
    -  la Cie prévoit un réseau de 4 lignes aériennes (entre Paris, Bordeaux, Pau, Reims, Bruxelles, Nancy, Lucerne ) parcouru par des dirigeables, d’où en juin 1909 la commande de 4 dirigeables Astra et la construction de hangars
    -  la Ville accorde (contre redevance annuelle de 1 franc) la concession de 18 hectares du Domaine de Sers où sera la station dénommée Cie Transaérienne Astra et son hangar long de 100 m.

  • > Magie à l’aéroport Pau-Pyrénées
    1 mai 2011, par AK Pô  
    Marcel Bouilloux-Lafont

    Le vieux zinc nous rappelle un tout plein de légendes : St Ex, Mermoz, Dauret, l’Aéropostale.

    Mais en 1931, l’Aéropostale était mise en liquidation, en grande partie à cause de la crise économique qui frappait alors le monde, depuis le krach de la bourse de New York en 1929, mais également en raison du refus du monde politique français de soutenir l’Aéropostale.

    Ni l’Aéropostale ni Marcel Bouilloux-Lafont ne profiteront de l’extraordinaire position de force que cette entreprise courageuse avait su acquérir dans le continent sud-américain.

    Le 31 octobre 1933, l’Aéropostale dut fusionner avec d’autres compagnies aériennes françaises pour donner naissance quelques mois plus tard à la S.A. Air France, qui deviendra notre grande compagnie nationale. Marcel Bouilloux-Lafont est mort en février 1944 à Rio de Janeiro, ruiné et oublié de la plupart des Français alors que son œuvre est célébrée dans toute l’Amérique du Sud.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau-Pyrénées : " Les prix baissent chez Air France : bonne nouvelle ! "
    Pau-Pyrénées : Novembre en baisse
    Concurrence Uzein-Ossun : Vueling bientôt sur la liaison Tarbes-Paris ?
    Aéroport Pau-Pyrénées : Pas de croissance pour les aéroports français sans low cost
    Bonnets d’ânes
    Trafic Pau Pyrénées 2011 : Le dernier de la classe
    Septembre 2011 : Pau-Pyrénées en vol plané
    Pau-Pyrénées en vacances au mois d’Août
    L’aéroport Pau-Pyrénées à la peine
    Aéroport Pau Pyrénées : La valse des destinations
    Carton Vert à l’aéroport Tarbes-Lourdes Pyrénées
    Ryanair annonce 1 nouvelle ligne de Tarbes/Lourdes à Milan/Bergame
    "Pau se meurt" : Air France décolle de Pau Centre
    Avion - Pau-Rome ou Tarbes-Rome : Qui tiendra le plus longtemps ?
    Pau Rome ne décolle pas
    Quel devenir pour l’aéroport de Pau ?
    Pau Marseille Rome en avion : C’est pour demain
    Un aéroport ça va, trois, bonjour les dégâts...
    Pau Airport en zone de turbulence
    Arrivé à Tarbes, le Fokker 100 accidenté à Pau va être « cannibalisé »



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises