Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?

mardi 12 avril 2011 par Edouard Girard


La question récente du "rédac en chef " d’A@P Bernard Boutin d’un stationnement payant, place de Verdun, pose celle plus large de l’urbanisme palois et de la place qu’y occupe le stationnement.

Il faut pour en parler savoir qu’à Pau, en centre-ville, chaque logement construit doit être règlementairement vendu avec un parking-auto. Ailleurs que dans le centre, cela peut aller jusqu’à 2 parkings exigés par logement. Le constructeur peut échapper à cette obligation, à condition de payer à la mairie un forfait par parking manquant. L’argent ainsi récolté est censé permettre à la ville de combler elle-même le déficit de parkings qui peut résulter de cette comptabilité contestable.

Si l’on ajoute que la Ville mène une politique urbaine censée favoriser la "mixité sociale" en Centre-ville, et que pour parvenir à ce résultat, elle favorise la construction de logements de 4 et 5 pièces pour familles nombreuses, on imagine sans se tromper que cette population nouvelle génère un besoin en parkings supérieure à l’exigence règlementaire, et pouvant atteindre jusqu’à 4 à 5 parkings (ou garage !) par logement. On a des exemples de foyers possédant à eux seuls 5 voitures. Ou caser les voitures dans ce cas ? Dans la rue, à demeure, bien évidemment !
L’exigence règlementaire est donc nettement insuffisante et se traduit par une "dictature" croissante de l’auto sur la Ville, ainsi résumée :

1) Le déficit-parking s’accroit d’année en année dans l’espace public. Avec à la clef, l’encombrement des rues, les embouteillages, les voitures qui tournent en rond à la recherche d’un stationnement, et pour finir la pollution.

2) Des voitures chaque année plus nombreuses ont pour garage individuel la rue, 24 heures sur 24. Le stationnement y devient introuvable, la communication difficile, et l’usage des lieux toujours plus inconfortable.

3) Nantie de ses "forfaits- parkings" de compensation, la mairie se voit obligée de réaliser elle-même ce qu’elle a consenti à ne pas exiger (par copinage politique le plus souvent !). Il faut trouver du terrain, et celui-ci manque là où il serait indispensable de le trouver. Résultat, on fait un parking, si on le peut, à un kilomètre de l’endroit où il le faudrait. Et les Services ne se mettent pas martel en tête, pour trouver des solutions. On est ici dans l’incohérence administrative !
Mais trouve-ton une réponse plus pertinente dans l’existant, par exemple la rue Messins, ou se pose des problèmes ? Anne Bernard, chargé des quartiers, reconnait que "le stationnement des riverains y pose problème, comme dans de nombreux secteurs de la ville". Poussant son analyse avec les riverains de la rue Messins, elle note que les pompiers n’ont pas accès à toute la rue, et que les débouchés en sont dangereux. Puis, comme dans cette rue les voitures ont pris l’habitude de chevaucher les trottoirs, Anne Bernard se propose de " surélever ces trottoirs pour, dit-elle, empêcher que les voitures ne les envahissent " !
Elle semble ignorer qu’une bordure de trottoir n’a jamais empêché une voiture de la chevaucher, et que seule la police est à même d’y mettre bon ordre, dans le cadre du Code de la Route ! . Mais elle devrait aussi savoir que les bordures hautes réduisent considérablement l’autonomie des handicapés et des personnes âgées, et qu’une chaussée entièrement plane, sans bordure haute, à caniveaux plats, offre un confort partagé par toutes les catégories d’usagers. Il faut à Anne Bernard prendre connaissance d’un décret de l’été 2008 créant en France les zones urbaines dites "de rencontre", et autres" zones 20 ou 30" ; Elle y trouvera des réponses techniques d’actualité propres à ce type de chaussées, plus pertinentes que celles qu’elles préconise, lesquelles paraissent totalement dépassées .

4) Pour conclure avec la place de Verdun, il y a certainement mieux à y faire que sa situation actuelle. Une ville est faite d’une addition de réussites. Voir le château d’Henri IV, le boulevard des Pyrénées, le parc Beaumont, ces ensembles urbains constitutifs de l’axe structurant magnifique qui fait la réputation de notre ville. Dés lors, que penser de la place de Verdun actuelle ? L’étendue de tôles automobiles qui inonde et remplit raz-bord la morne plate-forme de bitume de cette place, n’est-elle pas un vaste espace de médiocrité urbaine ?

"Le stationnement à Pau fait l’objet d’une réflexion plus globale" annonce Anne. Espérons que cette réflexion sera riche des perspectives urbaines inspirées de demain !

- Par Edouard Girard


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
12 avril 2011, par pehache  

http://www.alternatives-paloises.com/article.php3 ?id_article=483

http://www.alternatives-paloises.com/article.php3 ?id_article=583

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par JPB  
    Merci Maximo : nous avons la mémoire courte ! Néanmoins ces deux articles datent de 2006 et 2007. Quatre ans et une élection après il convient sans doute de reprendre le dossier !

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par JPB  
    Heu ! Pardon à Maximo et à Pehache de les avoir confondus.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par Maximo  

    Que d’approximations... Dans le genre "je parle de ce que je ne connais pas", c’est un modèle, ce truc. A propos de l’impasse Messins :

    -  1/ Aucun logement nouveau, rien à voir avec la taxe "emplacements de parcage" et on ne peut stationner du tout
    -  2/ La rue adjacente est truffée de garages
    -  3/ Elle n’a pas de trottoirs... comment les voitures pourraient-elles les chevaucher ?
    -  3/ si, surélever les trottoirs empêche les voitures de les enjamber, ça devient impossible. C’est même une solution alternative courante aux bittes laides et dangereuses
    -  4/ Non, les trottoirs réhaussés ne perturbent pas les déplacements des handicapés ni des personnes âgées, bien au contraire : ils sont plus planes et on en sort à niveau. Voir les quais d’embarquement dans les bus, par exemple.
    -  5/ ce que vous préconisez, des voies entièrement planes, c’est l’impasse Messins. Or vous venez de nous démontrer que c’est LA mauvaise solution
    -  6/ enfin, mais juste pour le plaisir : c’est une impasse, pas une rue, elle n’a qu’UN débouché

     smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    A propos de l’impasse Messins :

    cette impasse donne sur une rue/ la rue des frères Bernadac les trotoirs de cette rue( face a l’impasse Messin sont haut,.

    il sont également étroit et ;; ; penchés, de plus, encombrés de panneaux inutiles.

    les trotoirs donnent sur un passage piétons haut qui rendent impossible la traversée Mompezat pour ce rendre a la pharmacie ;

    Les passages protégés surbaissés le long de la rue Mompensier sont encombrés de voiture set motos clients du café

    les trotoirs sur-élevés sont, peut être une solution.. mais , les accès ne sont pas toujours, réalisables, (souvent bouche d’égouts, et voitures... profitant de ce peu d’espace, pour ce quartier, les locaux libérés par TPR seraient la bien venue

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par JPB  

    mais Saperlipopette !!!!! Quelle importance donnée à cet Impasse Messins qui fait 200 m de long à tout casser sur 4 ou 5 de large !!!! C’est un cas particulier très particulier.

    Alors que la place de Verdun, est un autre cas particulier, dans le gigantisme celui là. Je crois bien que seule la place des Quinconces à Bordeaux est plus grande qu’elle.

    La question posée par l’article est pertiente : que faire d’utile, de pas trop laid, de socialement soutenable de cet immense espace ?

    Internautes à vos idées

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    La question posée par l’article est pertiente : que faire d’utile, de pas trop laid, de socialement soutenable de cet immense espace ?

    virer les voitures et construire un parking en sous sol

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par JPB  

    Proposition 1 : parking souterrain.

    Proposition 2 : que faire du sol ainsi dégagé ? un parc public genre la Villette à Paris avec des plantations mais aussi prairies pour continuer à accueillir des activités éphémères. (en récupérant les terrains de l’armée devant la caserne)

    Proposition 3 : ? à qui le tour ?

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par Maximo  

    Saperlipopette, comme vous dites.

    Eh bien, un raisonnement posé sur des bases fausses est un raisonnement faux... dont les conclusions sont fausses. L’auteur est bien virulent contre l’adjointe à qui il semble vouloir apprendre des choses... fausses.

    Moi, je veux bien éreinter cette dame et Madame son Maire, au contraire, ce sera avec plaisir ; mais pour des choses réelles, pas imaginaires. Sinon on ne va dans le mur !

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par JPB  

    On a des exemples de foyers possédant à eux seuls 5 voitures.

    Certes cela existe mais ça reste extrêmement rare. Et quand bien même : ces ménages polyvoiturés savent bien (sans se l’avouer) qu’ils se pénalisent. Carburant, assurances, entretien etc...

    Reste qu’aucune loi n’interdit la "polypossession". Là encore, comme pour les problèmes de pollution, la solution passe par l’incitation (la carotte) et la taxation (le bâton).

    > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par Rêveur des villes  

    L’urbanisme, les questions de TEC et de parking, c’est ce dont s’occupent en priorité les maires valables. (énormes investissements faits par les Baudis, Juppé ou Frêche).

    Les maires médiocres se concentrent sur le sport pro et autres fantaisies...

    Il y a des champs de maïs au N de la fac qui pourraient servir de parking relais... Il y aurait moyen d’en faire à l’entrée de Jurançon également, et ailleurs. Et rendre les TEC "gratuits".

    Mais l’argent va ailleurs. L’excuse "on travaille sur de grands projets à long terme" commence à paraître douteuse. Il va falloir trouver mieux. Au travail, les chargés de com’...

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par Carola  
    Et pourquoi pas un grand parking souterrain Place Verdun qui accueillerait deux ou trois fois sa capacité actuelle de surface, et la surface de ce champ de mars ainsi libérée transformée en jardin ?  smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    transformée en jardin ?

    jardins ouvriers smiley smiley smiley

    champ de mars ???

    ou champ de blé smiley smiley

    Mars, dieu de la guerre, c’est très bien devant la caserne

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    12 avril 2011, par Rêveur des villes  

    Faire un parking souterrain et en surface, un espace lié au sport associatif ?

    terrains de foot, rugby (pas de tribunes), tennis, piste d’athlétisme couverte, gymnase en sous-sol pour une certaine inertie thermique, jardin d’enfants...

    Les habitants de Pau-Centre Sud doivent aller à Pau-N pour faire du sport.

    Ca permettrait de conserver l’aspect "place avec un large espace", d’y mettre de la verdure, et de l’animation.

    Un parc, il y en a un à côté avec le parc du château, et de Billère.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par fred_pau  
    un parking sous-terrain sous Verdun ? mais vous n’y pensez-pas ! On ne peut plus continuer à miser sur la voiture en centre-ville. Je n’arrive pas à imaginer l’avenir dans ma ville avec toujours et encore le bruit incessant des voitures (et motos) et l’ambiance d’agressivité que cela génère au quotidien. La création de parkings relais avec modes d’accès aisés au centre-ville s’impose si l’on veut aller de l’avant.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par Rêveur des villes  

    "La création de parkings relais..."

    Hélas, pour l’instant, on n’est pas prêts de les voir... Merci MLC pour les belles promesses. Vous nous avez bien eus. Ce qui aurait dû être fait en priorité ne sera probablement pas fait du tout d’ici la fin du mandat.

    Par contre, la ligne de bus en site propre est très contestable.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    pour créer des parking Relais, qui ne serait pas sur PAU, bien sur, envoyons chez les autre ce qui nous dérange, il faudrait déjà imaginer les terrains, puis en faire l’achat...

    ce n’est pas simple !!!!

    la place de Verdun "BIEN AMÉNAGE" serrait la moins mauvaise solutions, pour le centre ville, j’allais dire, le cœur de la ville

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par pehache  
    Les transports se gèrent au niveau de l’agglo, pas uniquement de Pau. Donc pour les parkings relais c’est à l’échelle de l’agglo qu’il faut les penser.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par Rêveur des villes  

    Oui. Cela dit, le parking relais N devrait être sur le territoire de Pau, pas très loin du rond-point autoroute.

    Les autres à Lescar, Bizanos, Jurançon ? Ciel nous n’en sommes pas là ! C’est un projet structurant pour 2020-2030 !

    Par ailleurs, il se trouve que la première responsable de la ville de Pau est aussi celle de l’agglo...

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    15 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    installer des parking relais , en dehors de pau intramuros, oui, c’est un problème de l’aglos

    les palois, pour regagner leur domicile, emprunterons donc, les navettes qui finissent a 19.H 3O, ça, c’est un problème palois, ce parking de Verdun serais un complément des parking relais, si l’on veux que les 25% de logement libre en centre ville redeviennent occupés

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par AB  

    "...la première responsable de la ville de Pau est aussi celle de l’agglo..."

    Oui, Rêveur des villes, mais j’ai l’impression que la dame est plus intéressée par des projets à très long terme concernant "le nouveau quartier" qui émergera dans le secteur du stade des eaux vives...

    Pour se faire ré-élire il est peut-être nécessaire d’avoir des projets qui font rêver ?

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par Contribuable Palois  

    Comme l’a remarqué un lecteur de Sud-Ouest l’invitation de Monsieur Moura pour qu’il fasse une "planche" devant les élus du Conseil municipal n’est sûrement pas fortuite. Voir sud-ouest du 16 avril .

    Un gros projet est probablement en vue. Et même un très gros projet allant au delà de possibilités financières de la ville. Sinon pourquoi inviter M Moura expert du gouvernement sur les contrats de partenariat public privé ces PPP décriés par certains ?

    On trouve la composition et le rôle de cette Mission d’appui à la réalisation des Contrats de partenariat sur http://www.ppp.bercy.gouv.fr/mission.php

    Le PPP va donc arriver. Qui le portera, Bouygues, Vinci, etc ? Pour quel "chantier" ? Les paris sont ouverts.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par L’ OURS du Bois  

    les contrats de partenariat public privé ces PPP

    ha bon ???, naif que je suis,

    après une PUB de 80 000 € j’étais persuadé , comme dit PH que c’étais PIM PAM POUM et surtout PIPO

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par claudiqus  

    Puisque nous en sommes à parler d’urbanisme, je me permets d’évoquer un sujet qui y a trait plus ou moins ...

    J’ai appris par presse interposée que le projet de mise en place de panneaux de signalisation bilinguiste était en phase de réalisation . coût annoncé : la bagatelle de plus de un million d’€ ! pas mal pour le simple plaisir d’afficher Bordeaux et Bordeu par exemple ...

    Je ne prend habituellement aucune joie malsaine et forcenée à critiquer particulièrement la politique de la ville de Pau et du CDA, mais j’avais cru comprendre que les finances n’affichaient pas forcément une santé florissante baignée par un optimisme béat ! alors, un peu disproportionné pour un satifecit si léger ?? ... smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole et Bilinguisme
    16 avril 2011, par AB  
    Cher Claudicus, en attendant les postes de professeur de l’occitan promises par Rousset lors de l’Hestiv’Oc... voici quelques douceurs pour les défenseurs du bilinguisme franco-occitan ! Cela devrait mettre le contributeur pseudonyme "béarn" de bonne humeur ! ;-)

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole et Bilinguisme
    16 avril 2011, par claudiqus  
    Hé hé, oui ! figurez vous, AB, que j’y pensais aussi ! en toute amenité, bien sûr, et sans volonté de remettre un peu d’huile sur le feu ! ... smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole et Bilinguisme
    18 avril 2011, par AB  
    "...en toute aménité, bien sûr, et sans volonté de remettre un peu d’huile sur le feu..." Cher claudicus, je crois déceler une pointe de malice dans votre post si modeste et mignon ! ;-)

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole et Bilinguisme
    18 avril 2011, par claudiqus  

    Modeste, oui, mignon pas trop !

    Nonobstant le fait de vivre sur une terre royale ... je ne porte pas la fraise, mais je la ramène souvent ! smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par AB  

    La prise en charge du voyage de Monsieur Moura était bien inscrite (N°7) à l’ordre du jour du Conseil Municipal du 15.4... mais au début de la séance Madame le Maire a annoncé que le Numéro 7 était supprimé... Pourquoi ? Superstition ? Mauvais numéro ?

    La séance éclair a été filmée et peut être regardée sur pau.web.tv.

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    16 avril 2011, par L’ OURS du Bois  
    modification des horaires... pour un tour de cartes smiley smiley

  • > Place de Verdun : bitume, bagnole, et rien d’autre ?
    18 avril 2011, par AB  
    Pour le Conseil Général, les cartes ont été redistribuées...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    3e édition du Festival international du Film de Pau
    Pau - L’agenda 2012 des "Echappées Citadines"
    L’informatique "rame" à la Médiathèque André Labarrère
    COXITIS : le mini-feuilleton de l’été 2012 (suite)
    Pau - La COXITIS en retard d’une saison...
    Pau - Un comportement citoyen, pourquoi faire ???
    PPP : Pau existe, c’est même au pied des Pyrénées
    Des petits clics, pour de vraies ouvertures
    Pau : les tags sauvages envahissent la ville
    Oloron 1862 : voici 150 ans y naissait Louis Barthou.
    Pau - Ces arbres que l’on abat !
    Automobiliste, prends garde !
    Mémoire de PAU *
    Pau - Le Salon annuel des champignons 2011
    Orage palois.
    Alexandre Junca : Pensée et Hommage
    Pau - Sondage municipal d’opinion ?
    Se déplacer autrement à Pau
    PPP - Protégeons le Piéton Palois
    Pau : d’associations à ONG



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises