Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Retour sur les élections et sur le futur

lundi 11 avril 2011 par Philippe Guilhemsans


Les élections cantonales sont des élections parmi d’autres et cela constitue déjà une source d’interrogation.
En effet si la Démocratie est « le moins mauvais des systèmes » - Winston Churchill - Force est de constater que, si les démocrates n’y prêtent pas attention, ils peuvent donner, encore plus en temps de crise, des arguments à exploiter par ceux qui s’enferment dans une conception d’un homme ou d’une femme « trop providentiel ».

L’Histoire témoigne que l’Europe a cruellement souffert de cette situation, après les crises du début du siècle (Russie, Italie), puis après celle de 1929, avec l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Si les crises sont la cause de crispations et de « postures » fâcheuses, il est d’autant plus important que nos élus veillent à garantir un fonctionnement le moins discordant possible. - Merci au Général de Gaulle pour notre constitution faisant suite à l’instabilité chronique suscitée par les précédentes -. Et cela passe par des valeurs communes et des institutions au service des citoyens et non pas pour un certain nombre d’hommes ou de femmes qui en font un métier d’une façon égoïste, satisfaisant un ego surdimensionné.
Ainsi l’empilage des strates administratives (et des élections s’y référant), favorise l’abstention, car peu de citoyens se donnent malheureusement le devoir de s’informer et possèdent les codes pour « lire » la vie politique. Aussi les démocrates et, en particulier, ceux qui nous représentent, devraient accepter, au nom de l’intérêt supérieur de notre pays, de réformer le pudding électoral français (trop d’élections « tue » l’élection).
Les démocrates devraient aussi s’interroger sur les réformes à entreprendre, pour favoriser un attrait du droit de vote à l’ensemble des citoyens et non pas permettre un poste de plus - le cumul des mandats étant antidémocratique, car permettant des rentes de situation à certains, pendant que d’autres font le véritable travail avec l’argent du contribuable -. Les démocrates devraient tenir compte également de la force et des limites du suffrage universel et ne pas s’enfermer dans le cercle réduit des initiés, qui cherchent à justifier les places acquises au détriment des réformes à entreprendre.
Les élections cantonales sont un avertissement à l’ensemble de la classe politique française : quelles sont les valeurs communes que nous partageons ? Et soyons fiers des différences acceptées qui ont contribué à façonner notre identité française.
Je citerai Edgar Morin, philosophe français mondialement connu, qui précise dans une interview donnée au journal Le Point du 24 mars 2011 :
« Et moi, si je prends mon exemple personnel, je suis fils d’une famille d’immigrés, une famille juive, originaire de Salonique. Mon enracinement dans l’identité française s’est fait à travers l’histoire de France. Je me suis identifié aux martyrs et aux gloires. De Jeanne d’Arc à Bouvines et à de Gaulle, avec des désastres, des sauveurs, des victoires merveilleuses, une culture. Moi, je suis devenu français comme cela. Certes, je me sens méditerranéen et très européen, avec des racines espagnoles, italiennes, d’origine juive, mais au noyau de tout cela il y a l’identité française qui est une idée profondément métisse. »

Sachant qu’être un homme ou une femme politique demande pour la très grande majorité, de très nombreux sacrifices : nous nous devons de respecter leur engagement, lié à leur histoire personnelle, leurs expériences, leur sensibilité.
Veillons par notre vote citoyen à donner mandat pour nous représenter, à ceux qui témoignent de l’intérêt supérieur de la nation, garant de l’unité nationale, construite sur des différences partagées.
De plus, je souhaiterais faire part de mon profond agacement à l’égard de « quelques » journalistes ou rédacteurs qui privilégient trop la superficialité, le sensationnel au détriment du fond. Qu’avons-nous à faire du pataquès des petites phrases assassinent ! Alors que l’essentiel est ailleurs. Ils contribuent, eux aussi, à favoriser l’abstention.
Que vive notre chère République avec le souffle fédérateur des aspirations des pères fondateurs.


- Par Philippe Guilhemsans


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
Jaurès ! Où es-tu ?
Philosophie de comptoir.
Ne mets pas tes pieds ...
Drôle de gestion à Montardon
Mais, tout le monde le fait !
Madame la maire de Pau et le code de la route.
Méditations estivales.
Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
Boycott !
Réponse aux réactions des lecteurs.
« Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
La Poste
Petites questions
Ca sent les égouts.
La cigale et la fourmi
On ne peut pas être informé de tout !



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises