Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Architectures d’ailleurs

dimanche 20 février 2011 par Bernard Boutin


Le climat, la végétation, les coutumes, les religions sont quelques uns des ingrédients qui font le cadre de vie des populations autochtones. En Béarn, il pleut, le gave charrie des galets, les Pyrénées regorgent d’ardoise, de marbre et de bois. Les ingrédients sont là pour créer l’habitat typique de nos vallées...

Au Cambodge, il pleut, l’eau stagne et aime à se faire omniprésente. La végétation tropicale est luxuriante, fleurs colorées, bois exotiques, palmiers et palmes. Peu de montagne, peu de pierre. Les constructions sont naturellement en bois. Ephémères. Une religion, le bouddhisme, aime à s’entourer le couleurs vives. Résultat : un habitat en totale rupture avec le notre. 

Que cela soit le Palais Royal ou le Musée National à Phnom Penh, les maisons de pécheurs sur le Golfe de Siam, les villages flottants sur le Mékong ou les temples bouddhistes. Le bois domine avec des formes différentes, des ambiances nouvelles pour l’occidental. Voyage en image au pays des Khmers où la pierre n’apparait qu’à Angkor Vat. Massive, impressionnante, magique.


- par Bernard Boutin


Musée National Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

Musée National Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

Palais Royal Phnom Penh

KEP - Cabanes de pêcheurs

KEP - Guest House

KEP - Para la siesta...

Batambang

Batambang : côté Boudha

Batambang : côté peuple

Le peuple de l’eau

Le peuple de l’eau

Angkor Vat

L’âme d’un monde

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Architectures d’ailleurs
21 février 2011, par Marc  

"Les constructions sont naturellement en bois. Ephémères"

Pourquoi ephémère ? A mon avis, c’est tout le contraire. Le bois est un matériau durable et les plus anciennes constructions du monde sont le plus souvent construites en bois. C’est le cas en France ou nos plus vieilles maisons, datant du Moyen-Age, ont une structure en bois. Vous êtes allés à Angkor : vous avez bien vu comment le bois enserre la pierre et l’étouffe...

  • > Architectures d’ailleurs
    21 février 2011, par Bernard Boutin  
    Vous avez raison pour la France mais au Cambodge, je n’ai pas vu un temple en bois ayant plus de 200 ans. Le climat humide fait assurément son oeuvre plus vite là-bas.

  • > Architectures d’ailleurs
    21 février 2011, par Marc  

    Le climat, les guerres, le vandalisme .... Il est assurement plus facile de détruire un temple en bois qu’en pierre, simplement en y mettant le feu. On trouve en Thailande des temples en bois du XVéme siècle et au Japon des temples du VIIIème siècle.

    J’oubliais : Merci pour les photos.

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par peyo  

    On trouve en Thailande des temples en bois du XVéme siècle et au Japon des temples du VIIIème siècle a écrit Marc.

    Beaucoup de ces temples sont rituellement reconstruits, sur le même emplacement, à l’identique selon la même architecture immuable. Peu à voir avec la perennité de la construction ; pour les civilisations asiatiques c’est aussi la perennité du symbole http://www.machiyaspirit.com/temple-palais-kyoto-ouest.html

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par Edouard Girard  

    Vous avez sans doute raison Bernard. Le bois n’est durable que si l’humidité atmosphérique ou de contact en est éloignée. Sinon, tout bêtement, il pourrit.

    Certains peuples savent le mettre en oeuvre pour longtemps, et il subsiste en France, et ailleurs,des maisons historiques à pan de bois de plusieurs siècles d’âge. Mais elles sont montées sur un solide rez de chausssée en pierre, et elles ont été protégées par des toitures d’ardoises épaisses, bien entretenues durant tout ce temps.

    Les Vénitiens ont de magnifiques palais construits sur des "pieux" de bois totalement immergés dans la mer, ce qui assure leur immunité ! Incroyable culot d’architectes du passé possédant un art inattendu. Hélas, Venise s’enfonce dans ses eaux, avec une infinie lenteur pour l’instant.

    Mais c’est la pierre qui traverse le mieux les siècles, témoin les pyramides d’Egypte et leurs statues monumentales, que strient sans les détruire les vents de sable.

    Merci Bernard d’avoir pensé à nous dans votre lointain voyage chez les Cambodgiens.

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par Marc  

    "Mais c’est la pierre qui traverse le mieux les siècles, témoin les pyramides d’Egypte et leurs statues monumentales, que strient sans les détruire les vents de sable".

    si vous avez vu les pyramides de Gizeh, vous aurez constaté à quel point l’érosion les a détérioré, aussi bien à leur sommet que sur les côtés. Quant au Sphinx voisin, il y a bien longtemps qu’il a perdu une bonne partie du visage.

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par claudiqus  
    Bois de cèdre ... imputrescible, répulsif pour les insectes, qui défie le temps ! le cèdre, roi des arbres, se minéralise et devient dur comme la pierre ... j’en ferai mon tombeau ! smiley

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par Bernard Boutin  
    Pas pressé de le voir !On a encore de bons moments à passer sur A@P... BB

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par claudiqus  
    Effectivement ! mais comme je suis précautionneux et optimiste de nature, j’en ai planté trois dans le grand jardin ... j’aurai déjà le plaisir de les voir pousser ! smiley

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par Edouard Girard  

    Il y a des pays qui ont une tradition du bois dans la construction et qui utilisent ce matériau naturel durablement, avec l’aide de froids secs et sévères pour la conservation. Témoin les gens des pays du froid, ou de l’altitude. Par exemple les Suisses, les Canadiens, les Américains, les Russes...etc. Mais il y a ceux qui découvrent le bois, alors que ce matériau n’était pas jusqu’à ce jour dans leur tradition. Et parmi eux...les Béarnais !

    Ceux-ci réussissent-ils dans leur entreprise,eux qui pour monter leurs murs empilaient autrefois les moellons ronds de pierre des gaves, maçonnés à la chaux,et qui les couvraient avec de l’ardoise épaisse de Bedous, dans un Béarn qui se mouille depuis toujours plus souvent qu’à son tour !

    On n’est pas encore convaincus de la réussite du bois en Béarn, à voir des facades lambrissées toute neuves, mais qui fanent trés vite sous les intempéries et prennent des teintes délavées. Elles n’iront pas aussi loin que Gizeh !

    Les les pyramides, c’est combien ... 4à 5000 ans ? Dans le désert, sous le soleil, mais surtout... sans eau ! Alors... C.Q.F.D. ?

  • > Architectures d’ailleurs
    22 février 2011, par Marc  

    EG déraisonne. Avant que l’on utilise la pierre, à partir du XVIIIème siècle, les maisons béarnaises étaient construites en bois et en terre, comme dans beaucoup d’autres terroirs français.

    Historiquement, l’utilisation du bois dans la construction n’a rien à voir avec les conditions climatiques mais avec la disponibilité en matière première.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Le M5E de Beppe Grillo : Une mauvaise "commedia dell’arte"
    Supra-nationaliser ?
    Moyen Orient : Le nœud de vipères
    Grèce : Se couper un bras ?
    Birmanie : Misère et larges sourires
    Arpenteurs hors limites : Myanmar, du côté des "Halles" !
    Se faire la Grèce ou se faire de la graisse ?
    Birmanie : La fin des années noires ?
    L’Europe dans la main d’Angela
    Europe - Talleyrand reviens, ils sont devenus fous !
    Les Emirats Arabes Unis : des gentils ou des méchants dans le « printemps arabe » ?
    Tokyo, mon Amour
    TSF est à la frontière libyenne
    Escapade magique au bout de la terre
    "Dame Nature" souffre sous les Tropiques
    les bouchons de l’espoir : bouchons d’amour
    Pau, Porte des Pyrénées... à Bordeaux Chartrons !
    Le Gers attaque !
    Les opération humanitaires de TSF au Pakistan
    Pau - TSF : La plus difficile mission ?



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises