Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !

vendredi 31 décembre 2010 par Bernard Boutin


Les journaux de Pyrénées Presse donnaient cette semaine leurs colonnes à un "ingénieur retraité", Bernard Salsé, pour présenter son projet pour les Halles. Le syndrome de la démocratie participative a atteint la Presse. Une bonne nouvelle pour Pau.

L’idée de Monsieur Salsé est, de ne pas déplacer vers la Place de Verdun les commerçants des Halles, mais simplement de les faire migrer vers l’actuel "carreau", après l’avoir réaménagé.

Les "agriculteurs et maraichers" du carreau seraient invités à migrer sur un terrain disponible derrière la médiathèque en construction.

Parallèlement, le Complexe de la République serait réhabilité pour devenir "un centre commercial".

Le détail du projet est en ligne sur le site de La République.

Il est intéressant de voir Pyrénées Presse servir de boîte à idées alors que ses journaux sont trop souvent affublés du label "la voix de son maître". Il faut souhaiter que cela continue pour le bien de notre ville... et de ses tirages.

Pour revenir au projet de Monsieur Salsé, il n’est pas certain que déplacer momentanément le "carreau" derrière la médiathèque fasse le bonheur des vendeurs. Pour s’en convaincre, il suffit d’aller rencontrer les forains place de Verdun pour leur demander ce qu’ils pensent de leur éloignement des Halles.

Entre Halles et carreau, mettre le mur de béton de la médiathèque, crée un espace que les consommateurs parcourront difficilement.

Par contre, déplacer le carreau sur le parking de la Place Maguerite Laborde (celui justement où étaient les Forains) ne créerait pas de rupture. Il suffirait de réaliser une structure temporaire sur la place. Le cycle de travaux de Monsieur Salsé pourrait alors suivre son cours.

Pour ce qui est du Complexe de la République destiné à accueillir selon MLC, "des logements de standing", selon Monsieur Salsé des "commerces". Un "mix" des deux pourrait probablement être réalisé.

Une alternative serait aussi de dédier une bonne partie de l’espace à des services et notamment de santé. Il est bon de rappeler que les médecins, dentistes, infirmières autres professionnels de la santé installés dans la partie piétonne du centre-ville souffrent d’être difficilement accessibles. Les regrouper en périphérie de celui-ci en créant un grand espace de santé bien accessible pourrait être une bonne chose pour cette partie de la ville. à la population vieillissante. Olivier Dartigolles aurait probablement quelques idées sur le type de « médecine populaire » à installer là...

Bref la boîte à idées est ouverte. Merci Monsieur Salsé et merci à Pyrénées Presse de l’avoir permis.

- par Bernard Boutin

Crédit Photo : Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
24 janvier 2011, par mao  

Loyer des étals aux Halles de Pau :9E le m2. Mais en recette mensuelle on n’a pas le total quelque part ? . Cela doit être 9E le M2 utile pour le stand ( hors communs, allées et autres), cela doit faire environ 2 000 M2 utiles vendus et facturés, sur 3 000 M2, 18 000 Euros par mois pour les commerçants. Et il doit bien y avoir 10 000 E de frais par mois, ( 2 à 3 salaires temps plein, frais, impôts divers..). Il reste 8 000 E pour financer l’entretien de base, réparations, réparations lourdes , soit 100 000 Euros au total par an . Soit 10 ans pour 1 millions d’euro, 150 ans pour 15 ME.A mon avis il faut déjà prévoir la grange à foin pour nourrir nos Chevaux à Pattes qui amèneront les clients aux HALLES EN 2150 !

Si quelqu’un a des chiffres plus précis que ces calculs d’approche à la grande louche..Ils sont bienvenus... Mais il semble qu’il y ait un petit problème de base. Des travaux hors de proportion avec l’activité actuelle ?

Cela pourrait expliquer les atermoiements de la municipalité et si c’est pour cela il faut la féliciter de vouloir épargner les deniers du culte municipal. Mais si la Mairie, raisonne comme cela, à juste titre selon ce point de vue, il est évident qu’en allant jusqu’au bout, il est inutile de gaspiller des sommes importantes pour faire une simple rénovation du marché. Les Halles sont un site extraordinaire pour monter un très grand centre commercial de ville, sur 3 ou 4 étages, soit environ 30 à 40 000 M2. L’ensemble peut se céder pour 50 ME ou plus. On change d’ordre de grandeur. On comprend à ce moment là que la Ville ne peut que concevoir des travaux qui visent à tout raser et à installer un ensemble de tout autre dimension. Mais il reste à retrouver une place aux commerçants actuels des Halles actuels. Et là on comprend les délais et les méthodes de la Mairie. On les envoie à Verdun pendant quelques années, le temps passe et en 2016 la grande majorité des commerçants qui a aujourd’hui déjà plus de 55 ans, dans quelques années, c’est la maison de retraite et le problème est réglé.

La démarche est astucieuse, elle fait preuve de clairvoyance. La Municipalité devrait mieux l’expliquer.

En fait c’est bien joué de la part de la Mairie. On ne comprend pas pourquoi la Mairie veuille cacher cette démarche brillante. Les commerçant peuvent prendre 2 à 5% de la cession ( soit 2 à 5% de ces 50 ME). Cela peut être honorable. Pourquoi ne pas annoncer la couleur ?

Qu’en pensez vous ? Il me semble que la Muncipalité mérite un véritable Carton Vert.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    24 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    votre logique "oublie" au moins deux éléments. le hall des maraicher est une aire de sport (différentes pratiques du tir a l’arc aux rollers

    le parking sous terrain est d’un rapport certain, financier et technique

    et enfin les six milles m² de la tour (dont seulement les deux tiers peuvent être rentabilisé, le troisième tiers étant des circulations) qui servent aux assos de la ville, loyer et charges payés par la ville ;; ;( a l’aide de subventions ????)

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par bernard  

    CADDETOU aux Halles Version Halles à Verdun

    2015 : Caddetou arrive aujourd’hui aux Halles en voiture au parking......... Place de la République ! Il le sait bien, les Halles se sont carapatées Place de Verdun. Elles ne sont plus là. Il a compris. : Il n’y a jamais de places au Parking de Verdun. Les Halles transitoires y ont pris la moitié de la place, et près de 1000 voitures n’y ont plus la place qu’elles avaient avant que les Halles ne les chassent de Verdun.

    Notre Caddetou, bon élève, a subi la pédagogie ambiante. Il va garer sa voiture Place de la République pour aller ensuite à pied, à cheval, en bicyclette, ou en navette Place de Verdun. C’est pas loin, cela ne fait que 700 à 800 mètres à faire en tirant le caddy et entre les gouttes de notre Beth Ceu de Pau. Notre Ville y a pensé quand même à notre Caddetou. Des navettes circulent entre les halles périmées de la République et celles de Verdun. Cela rappelle le Chemin des Dames. Avec Caddies et sans Canons.

    Les clients des Halles à Verdun se partagent en 2. Les Promeneurs d’un coté et les Voyageurs de l’autre. Pluies, trottoirs, vélos sont autant d’agréments pour le promeneur à Caddy.

    Pour les voyageurs, le pire c’est le Caddy ! Il n’est pas à moteur, même pas électrique. Il faut le monter dans la navette. C’est fou ce qu’un poulet-caddy est lourd ! Navette de 10 places. Et il faut trouver une place au Caddy. 10 places assises, et autant debout. Mais heureusement Nouste Henric a pensé à tout. Il a vite fait le vide à Verdun. Il y a de moins en moins de clients qui vont aux Halles à Verdun. Ils vont à Carrefour, à Auchan, à Casino, à Leclerc....Pas fous les clients. La voiture au pied du Caddy, un attrait imbattable. Destrade s’est réveillé et les légumes des Halles n’y ont pas résisté.

    6 mois après, les moutons palois ont envahi les stands des Halles à Verdun, les quelques G.O des Halles, survivants, y jouent à la belote avec les camelots. Et la Ville n’est plus informée ! Des Halles, Place de la République, au centre de la Ville, au centre de l’information de la Ville. Mais c’est tout ce qu’un pouvoir central ne supporte pas. Les Halles ont pris leur retraite. Ils ont eu la peau de l’éternité.

    Le même gave passe à Lourdes et à Pau. Peut-être auront-elles leur grotte ? Et leur Bernadette ? MLC ? Sons et Lumières en solo ? BS

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par Marc  
    On est très loin, hélas, du talent de Akapo.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par AB  
    Le pseudo "bernard", c’est qui ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par AK Pô  
    Le pseudo "bernard", c’est qui ? C’est sans doute un saint, monsieur l’AB ! smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par bernard  

    C’est toujours un plasir de discuter avec les gentilles animatrices du stand d’information de la Mairie aux Halles. Elles se disent rapidement non techniciennes et évidemment la technicienne d’astreinte ne répond pas présent. Toujours le même sujet. Pourquoi ne pas faire le réaménagement du Hall des Commerçants aux Halles sans obliger les commerçants à déménager. Elles répondent "les fils pendouillent" "c’est sale", "on a voté". Elles n’y connaissent rien mais elles ont voté. Et aucu n fil ne pendouille chez elles. Tout cela va se terminer par une pétition du peuple palois pour qu’au moins la Mairie lance un appel d’offre pour faire le réaménagement du Hall des commerçants avec quielques figures imposées :

    -  remise aux normes électriques, sanitaires, sécurité incendie,
    -  sans déménagement et fermeture du Hall des commerçants
    travail réalisable en partie pendant les heures de fermeture du marché ( nuit, week-end, jours fériés, périodes spéciales...)

    C’est à croire que chez nos Conseillers Municipaux, chaque fois qu’un fil pendouille, ils déménagent et rasent la baraque. Vous (les CM) pouvez lancer un appel d’offre et ne dites pas non, j’ai déjà une entité qui peut répondre et qui est farci d’ingénieurs, architecte en tout genre ! Il faut organiser la pétition ? Si c’est le cas, cela ne fera que propager l’idée du politique tous pourris. Et si vous lancez l’appel d’offre, il ne vous est pas interdit, Chers (dans les 2 sens du terme ) Conseillers Municipaux d’essayer de démontrer que la procédure est ridicule, mais à vos risques et périls. Prenez position, mettez votre mandant en jeu et s’il s’avère que vous avez eu tort, il ne vous restera plus qu’à démissionner.

    Si vous ne lancez pas l’appel d’offre, on mettra au frigo, une réponse pour démontrer que c’était faisable et s’il s’avère que le déménagement a mené à la ruine le commerce des Halles, cela pourra servir d’appuis pour démontrer que la Mairie avait une véritable volonté de nuire à l’égard de ce commerce. On a du mal à comprendre le comportement de nos Ediles, y compris ceux de l’oppostion.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par claudiqus  
    En fait, on finit par perdre le fil (qui pourtant pendouille) ! smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    21 janvier 2011, par AB  
    Un Saint ? ou peut-être un chien avec un tonnelet d’eau-de-vie ? Va, mon fils, et ne plaisante plus avec les choses sérieuses, comme la hiérarchie de l’Eglise...

  • > Halles de Pau : et les Camelots ?
    19 janvier 2011, par bernard salsé  

    Difficile de s’empêcher de penser que la Ville ne veut pas beaucoup de bien aux commerçants.

    Prenez le cas des "camelots". Envoyés paître à Verdun ! Une misère quand on les voit. Les touristes doivent penser que Pau est une bourgade ! 3 pelés comme camelots.

    Regardez maintenant le plan de Pau autour des Halles : 3 rues vont dans le même sens en sens unique : Rue Emile Guichenné, Rue de la République, une allée de la Place de la République, toutes les 3 dans le sens Ouest-Est, et le tout sur 150 mètres à peine, de la Rue Emile Guichenne à la Place de la République.

    Ne pensez vous pas que la Rue de la République devrait être piétonne, y compris la Rue Galos ? Les Camelots n’y auraient ils pas leur place. Au toal il y a de 3000 à 4 000 m2 disponibles.

    Si cela ce n’est pas vouloir nuire aux camelots de façon délibéré, je me fais moine ! Et les camelots, ils se réveillent. Ils s’installent un matin Rue de la République, les autres commerçants seront contents. La foule attire la foule.

    Qu’en pensez vous ?

    > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    19 janvier 2011, par bernard salsé  

    Pour ma part j’ai posé une question concernant l’obligation que voit la Mairie à détruire de fond en comble le Hall des Commerçants. Les élus présents sur le stand d’information m’ont répondu qu’il y avait des fuites d’eaux et que c’était sale. Cela ne me paraissant pas très valable comme raison, j’ai insisté pour voir où étaient les fuites d’eaux. Et les Elus m’ont dit que ce n’était pas de leur compétence.

    Je vous suggère de poser le même type de question.

    > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par bernard salsé  

    La Mairie souhaite transformer les tours du Complexe de la République en immeuble de logements de standing.

    Or ces tours sont des constructions métalliques, construites à la même époque (1973 ) que les lycées Pailleron et à une époque où on ne connaissait pas bien les problèmes de flambage ou flambement des poutres lors des incendies. Cela a été illustré par les Twin Towers en sept 2001. Aucune étude ne semble disponible aujourd’hui à la Mairie sur ce sujet. Peut-on certifier que ces tours sont aux normes sur ce point-là ? N’est ce pas le premier point à vérifier ? Pour être sur de trouver des acheteurs ? Seront-ils des acheteurs ignifugiés ?

    Si la Mairie a fait des études sur la question peut-elle les rendre publiques ?

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par Louis H  

    Monsieur Salsé,

    votre interrogation est légitime mais vos exemples sont discutables

    1) "Pailleron" : construction modulaire Education Nle, avec une légèreté dans les règles de construction de l’époque (pas de cloisons étanches et pas de coupe-feu, pas de protection spécifique des porteurs contre la chaleur, toiture non protégée inflammable...)ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/ons/paileron.pdf, ce qui fut un choix pour une construction simplifiée, négligeant le fait que l’ossature soit métallique. Les choses ont évolué depuis 1960 avec le cloisonnement, les coupes feu, les normes d’évacuation d’urgence des batiments accueillant du public et les RT Règlementation Thermique dont l’actuelle RT2005 qui imposent des procédures et des spécifications strictes

    2) l’impact des "bombes" volantes sur les Twin Towers ne peut être érigé en norme de résistance ; le seul exemple analogue( ?) où c’est appliqué concerne la résistance à l’impact des centrales nucléaires

    Attendons que des spécialistes (et surtout pas des élus incompétents, au moins sur ce domaine) disent ce qui est possible.

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par bernard salsé  

    J’ai déjà posé la question. Il n’y a pas de réponse, si ce n’est qu’ils vont vérifier le poids de la mezzanine qui se trouve du coté du carrreau des producteurs. Il n’y a pas d’études prévues sur le plan de la construction métallique. Or c’est la première étude à faire. Elle conditionne tout le reste.

    Allez aux Halles le samedi et/ou le vendredi et posez la question.

    Il n’y a même pas de dossier de construction des tours, contenant un descriptif des travaux effectués.

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    alors, je n’ai pas rêvé, de ce côte je suis rassuré

    mais surpris que seul deux "éminent" (pardonnez moi) spécialiste ont répondus que disent les utilisateurs ???

    ce matin, même les professionnel n’avais pas tilté.... passage en douce ???

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par bernard salsé  
    Qu’est ce qu vous voulez dire ? J’ai pas compris. Personne n’a répondu. Pour ma part j’ai posé une question. Qu’en pensez vous ?

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    vous faites partie des deux "spécialistes" a avoir répondus (sur a@p)

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par Marc  
    Si M. Salsé arrive à comprendre le langage de l’Ours, c’est un grand polyglotte !

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par bernard salsé  

    Samedi prochain : 22 janvier, 10h30, au stand info des Halles, pour poser quelques questions aux élus.

    Pourquoi avoir besoin de détruire le Hall des Commerçants pour rénover ?

    En quoi consiste la rénovation prévue ?

    Visite technique des locaux avec plans ?

    Confirmation de l’estimation (Madame Espagnac) de la perte des commerçants s’ils vont à Verdun ( 100 euros par jour * 300 commerçants -dans et autour des Halles- * 1500 jours - 5 ans- soit 45 ME ) ? Hypothèse de travail de la Municipalité ?

    et toutes les questions permettant de faire avancer le dossier sont bienvenues !

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    un poète béarnais ma dit

    les jappements d’un roquet, fusse t-il bien né, ne couvrira jamais, le grognement de l’ours, même si il est enrhumé

    signé gens d’ici (ou d’ailleurs)

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par Marc  

    "les jappements d’un roquet, fusse t-il bien né, ne couvrira jamais, le grognement de l’ours, même si il est enrhumé"

    Mais non l’Ours, tu est en retard d’une réincarnation ! Après roquet j’ai été récemment promu marcassin par ma maîtresse. Sais tu que le marcassin grogne aussi, tout comme l’ours ?

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    un marcassin ?? n’est ce pas un cochon qui met son nez dans les affaires des autres ????

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par Marc  
    Tout à fait, l’Ours. Ccmme le cochon, le marcassin aime bien fouiller les poubelles ! A vrai dire, c’est aussi le cas des ours.

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    surtout ne dites pas que l’ours est solitaire et le marcassin est salutaire car c’est le contraire

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par claudiqus  
    Néanmoins, salutaire peut satisfaire à solitaire pour que soient plus riches les vers ... smiley

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    Ha§§ claudicus, toujours poète et amoureux des mots, ne soyez pas triste Dutour n’est pas mort car au sortir de ma caverne, prés d’Oloron j’ai pus lire une affiche "fabricant de tapis et couverture recherche Émilie pour refaire des tapis"

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par claudiqus  

    Les voyages, comme les belles femmes, sont faits pour les hommes sans imagination

    ça n’a strictement rien à voir, mais j’aimais bien cet homme là ! smiley

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    19 janvier 2011, par AK Pô  
    our sweet Teddy Bear

    Si M. Salsé arrive à comprendre le langage de l’Ours, c’est un grand polyglotte ! Il a certainement appris en Alaska, avec Mama Grizzly smiley

  • > Halles de Pau : Tours Pailleron ?
    20 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    Il a certainement appris en Alaska, avec Mama Grizzly

    c’est esquis, !!!!

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    14 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    ce matin, en arpentant les halles de Pau, j’ai eut la surprise de lire sur l’étal d’info "la" solution retenue. de deux choses l’une, ou je suis bigleux, ou c’est nouvaujavascript :emoticon(’ smiley’)

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    14 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    HO !!! les poètes

    y a ti qu’un qu’un ??? personne n’a vus ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    14 janvier 2011, par AB  
    On ira vérifier demain matin aux Halles... Samedi matin il y a du monde, on a moins peur des rôdeurs et de leurs chiens.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    14 janvier 2011, par claudiqus  
    Les rots peu ragoûtants des rôdeurs roturiers risquent fort de ne point rameuter les rares rombiers rondouillets ripailleurs de rôts ! smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    16 janvier 2011, par bernard salsé  

    (lettre ouverte à Madame La Maire) Pau le 15 janvier 2010 Madame La Maire, Ahurissant ! L’Elue de service au stand d’information aux Halles de Pau, ce samedi 15 janvier dernier, qualifie ainsi le projet de l’ingénieur. Elle ne sait pas encore que l’ingénieur en question est devant elle ! En retour la question fuse : « Pourquoi détruire le Hall des Commerçants ? » Sa réponse « C’est sale ! » consterne l’ingénieur. Ca fuse à nouveau « Quand vous faites le ménage, vous commencez par « nettoyer » votre maison ? » Consternation de l’Elue qui réplique. « Il y a des fuites d’eaux ! » . Le « Où, Où ?,Hou, hou » bruisse de partout. Cela évoque les dialogues absurdes de l’Ecume des Jours. La maison rapetisse. Sous l’effet de l’Elue ? Et la petite souris grise, l’ingénieur, essaye d’amener un peu de lumière ! Et pour conclure l’Elue rompt la joute en avouant qu’elle n’y connait rien. Elle ne fait que de la propagande ! L’Ahurissant a fait rapidement le tour de la question.

    Madame La Maire, pourrait-on sortir de cette situation grâce à un peu de transparence ? Il a fallu aller à Nice pour obtenir les plans des Halles de Pau. Ici tout est bouclé. Informer le peuple ? Quelle hérésie ! C’est aux antipodes de votre démarche ? Répondre aux courriers ? Pareil. Je vous ai écrit il y a un mois. Pas de réponse. J’ai répondu le 30 décembre dernier aux commentaires de Mr Laclau_Lacrouts qui confondait dans ses commentaires du 29 décembre sur la République la « zone de cantonnement » avec ligne Maginot du périmètre de sécurité. Pas de réponse, malgré les dires de Madame Dellas. Je crains qu’il soit vraiment nécessaire que plein de petites souris grises éclairent la maison de vos Elus.

    Dans cette perspective, il serait bon que vos Elus puissent apporter à votre stand d’information, les plans détaillés des Halles qui sont en votre possession, pour montrer entre autres, où sont les fuites d’eaux, où sont les risques de sécurité. Par la même occasion ils pourront amener les textes qui précisent les normes à suivre sur la plan de la sécurité, sur le plan de l’hygiène, sur le plan de la construction métallique et autres normes. Vos Elus n’en seront alors que plus compétents. Et on pourra peut-être voir fonctionner une vraie démocratie participative. Et non pas un vrai jardin d’enfants.

    En espérant que samedi prochain, votre stand d’information ne soit pas encore un simple lieu de propagande, je vous prie d’agréer, Madame la Maire, l’expression de mes salutation respectueuses. Bernard Salsé

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    2 janvier 2011, par JPB  

    Sans être ingénieur, j’avais proposé ici même une solution voisine de celle de Bernard Salsé, sans déménagement à la place de Verdun. Mon bon sens est donc conforté par sa compétence. Seule petite discordance : je préconisais d’installer les producteurs sous des praticables amovibles (comme on voit sur tous les marchés de Paris) devant la médiathèque, dans la rue de la République (sud des halles) dans le bas de la rue Carnot (a l’ouest du complexe). A la louche la surface cumulée devrait convenir. A suivre parce que l’idée de B Salsé, si elle est bien relayée, pourrait faire changer d’avis la Municipalité : le déménagement provisoire des halles ne peut plus être envisagé comme il y a 40 ans : on peut plus mettre un oeuf place de Verdun.

    MA PROPOSITION : UNE MAISON DE RETRAITE
    31 décembre 2010, par Monsieur  

    Il y a déjà au centre de PAU une multitude de locaux commerciaux inoccupés, y compris dans les centres commerciaux BOSQUET et LE PALAIS DES PYRENEES. Ces locaux ne trouvent pas preneurs et le groupe P.P.R. (propriétaire de la FNAC) se désengage déjà du centre-ville en fermant son magasin LA REDOUTE. Pourquoi construire de nouveaux magasins ?

    Le COMPLEXE DE LA REPUBLIQUE pourrait accueillir une résidence pour personnes âgées et une maison de retraite. Celà permettrait de ramener des habitants (non automobilistes) au centre-ville, du public pour la nouvelle médiathèque et des clients pour les travailleurs indépendants du centre-ville !

  • > MA PROPOSITION : UNE MAISON DE RETRAITE
    31 décembre 2010, par Max  

    Monsieur, comme le dit à juste raison Salsé, l’important est d’avoir une vision générale. A Pau il y a déjà 17% de personnes de plus de 60-65%, soit 2 pots au dessus de la moyenne nationale. L’idée d’en faire volontairement une "terre de retraite" n’est pas stupide. Il y a bien une loi qui prévoit 20% de logements HLM, pourquoi ne pas anticiper celle qui obligera les communes d’avoir des structures pouvant accueillir 20% de sa population parmi les plus de 60 ! smiley

    Deux pré-requis toutefois : est-ce que le nombre de "places" est sur ou sous potentialisé sur Pau ? Et quelles personnes agées ? Des anciens cadres de Total à la retraite dorée ? Des plus modestes ? Des "en bonne santé" ou des "à médicaliser" ? A réfléchir.

  • > MA PROPOSITION : UNE MAISON DE RETRAITE
    31 décembre 2010, par Marc  

    "A Pau il y a déjà 17% de personnes de plus de 60-65%,"

    de plus de 60-65% de matière grasse ?

    "soit 2 pots au dessus de la moyenne nationale"

    Sont-ils sourds comme un pot ? Ou bien ont-ils trop de poule au pot ?

    Avec Max, on n’a pas de pot !

  • > MA PROPOSITION : UNE MAISON DE RETRAITE
    31 décembre 2010, par Marc  

    "A Pau il y a déjà 17% de personnes de plus de 60-65%"

    Chiffres fantaisistes, comme d’habitude sur A@P :

    -  A Pau, 23,5% de la population a 65 ans ou plus.
    -  Pour la France métropolitaine, la proportion est de 19,1%.

    source : INSEE, recensement de 2007.

  • > MA PROPOSITION : UNE MAISON DE RETRAITE
    31 décembre 2010, par bernard salsé  

    Monsieur,

    Votre proposition est intéressante et est à analyser dans le cadre d’une étude globale du projet sur le plan commercial.

    Cela appelle quelques hypothèses à vérifier. Le commerce à Pau ne marche pas très bien en ville. Il y manque de clients et il peut sembler qu’ajouter des magasins ne fera qu’aggraver le problème. Mais ajouter des commerces, augmentera l’attrait du centre-ville, les habitants peuvent affluer, et le commerce peut s’en trouver régénérer.

    Mais vous direz : où vont-ils habiter ? Vu le nombre d’appartements insalubres, il va y avoir un problème.

    C’est bien pour cela que pour réfléchir de façon correcte il faut au moins une Vision Globale de la Ville de Pau. Comment va-t-telle évoler ? Sur le plan des commerces, de l’habitat, de la circulation.

    Il faudrait au moins avoir un Schéma Directeur d’Evolution. Et l’évolution est permanente. Si on n’a pas cela on a du mal à intégrer des travaux dans un système en évolution, qu’il faut maîtriser du mieux possible.

    C’est comme un schéma directeur de marketing : on suit les acteurs (clients,fournisseurs,....), leurs moyens, les besoins à couvrir, leurs ressources..... et on essaye d’avoir une vue claire.

    On pourrait commencer par cela.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Max  

    Si la programmation des travaux qu’il envisage est une instructive contribution au débat (on reconnait bien là un technicien d’expérience et tant mieux, cela change de certains à la ville) et les commentaires que son projet suscite de la part des élus sont édifiants d’incompétence ( !!), l’idée de Salsé est malheureusement, une fois de plus, révélatrice d’un manque de connaissance du commerce actuel, propre à tous ceux qui, quelque soit le domaine, croient avec plein de bonne volonté savoir... mais ne savent pas bien. Qui plus est l’objectif recherché est, je le crains, une fausse bonne idée. Plus de m² pour attirer de nouvelles enseignes et faire baisser les prix des droits au bail des locaux vides pour les remplir ? Oui, quand vous avez une offre sous dimensionnée et que vous cherchez à exacerber la concurrence. Malheureusement il y a déjà une proposition conséquente de m² sur l’ensemble de l’agglomération. Pourquoi, pour un commerçant (dans le projet de Salsé, il lui faudrait aussi raisonner en compte d’exploitation du point de vente, et s’il n’envisage que des "petits" je ne suis pas sûr du résultat), plutôt aller dans un centre-ville qu’en périphérie ? Si votre concept vous le permet, si vous avez un parking gratuit disponible, si l’infrastructure routière d’accès est fluide (grosse structure=gros CA pour le faire fonctionner=bcp de clients=accessibilité grande), si vous pouvez être livré tous les jours sans problème, si vous pouvez livrer vos clients facilement, si... et si... Je n’y crois donc pas.

    Mais étant large d’Esprit, je veux bien que l’on me démontre le contraire :

    *) en étudiant la zone de chalandise, la zone de concurrence, le potentiel de clientèle (CSP, pouvoir d’achat, âge), bref une sérieuse étude de marché,

    *) en déterminant le type de commerce : un genre Carrefour Market, ok, mais que fait-on du Spar, Marché plus et autres Casinos ?, équipement de la personne (offre très riche) ? équipement de la maison (vous connaissez des mini Ikéa, des Alinéa de 300m²) ? services (un cordonnier, chiche, et les deux rue Montpensier et Noguet) ? tripler les enseignes qui sont déjà à Lescar ou Auchan ?

    *) en m’expliquant comment faire passer les camions de livraison et les voitures par des axes destinés aux bus dans le projet de TCSP (Carnot, Simon Palay, étroitesse de Noguet, encombrement de Castetnau) ?

    Pas le temps de tout énumérer, mais une étude très sérieuse s’impose. La CCI sait le faire. C’est une des missions de l’OFCAP. Les associations de commerçants réclame cette étude depuis 5 ans. Jamais la ville n’a mis d’énergie dans cette idée. Et puis, cela prend un peu de temps et donc l’argent. Qui va payer ? La CCI qui doit faire 30% d’économie sur son budget avec la RGPP ? L’OFCAP ? C’est le budget de la ville et donc des contribuables... Les commerçants en place ? Pour contribuer à la génération d’une concurrence accrue ? Bon courage pour les convaincre !

    Je résume : il a eu accès à Pyrénées Presse. Tant mieux, c’est une première. Un éclairage public sur une proposition citoyenne fait débat. Tant mieux. Reste à la finaliser par un véritable travail concrêt autour du commerce. MLC convaincra-t-elle son équipe de le faire alors qu’ils freinent depuis deux ans ? Est-ce que les élus de la CCI vont s’y pencher ? Mystère.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par bernard salsé  

    Bien sur Max qu’il faut faire les études appropriées pour savoir quoi faire et comment le faire ?

    Mais pour demande de faire faire des études fallait-il attendre qu’un citoyen lambda soulève le problème ?

    Est-ce à dire qu’une municipalité s’octroie le droit de menancer de ruine des commerces, un quartier sans faire la moindre étude ad-hoc pour apprécier les risques ?

    Cela peut être considéré comme une volonté de nuire à une catégories de citoyens. Il serait temps que la Mairie propose sa Vision Globalde de la ville à 20 ans, Il serait aussi bon que les diverses parties prenantes le fassent également, commerçants, CCI, et partis politiques, syndicats, associations. Et à ce moment là il peut y avoir un débat intéressant.

    Voir un terrain de 5 à 6000 M2 tout près des halles, y voir des batisses en ruine, voir les camelots se morfondrent à Verdun, voir qu’on a mis une Médiathèque dans un endroit qui aurait pu être utile pouir autre chose, et autres, tout cela fait partie d’une vision réelle, qui aurait pu être évitée s’il y avait eu la formalisation d’une vision globale.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par AK Pô  

    s’il y avait eu la formalisation d’une vision globale.

    "C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles." - William Shakespeare smiley smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  

    Vous n’êtes pas un citoyen lambda ;

    vous avez su tirer la bonne sonnette

    vous êtes ingénieur, donc on vous écoute la preuve sur a@P

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par AK Pô  
    Bonne année aux Ours Oméga du Bois ! smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    BONNE ANNÉE A L’ENSEMBLE DES LECTEURS ET TRISSES QUE 2011 VOUS APPORTE VERVE ET BONNE HUMEUR ET RESPECT bon, je vais me servir un vieux (comme moi) jurançon

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Max  

    Vous me faites plaisir Salsé ! 2011 terrestre se termine bien. Parfait !

    Cela fait malheureusement 2 ans que des personnes pointent du doigt que la municipalité ne favrorise pas le développement naturel du commerce.

    Cela fait 7 ans qu’A@P pointe du doigt l’absence de vision des politiques locaux.

    Peut-être votre article était-il celui qui va faire déborder positivement le vase... ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par bearnais  

    Se plaindre pendant des années sur des forums ne sert à rien, la preuve. Pareil pour l’ours qui se plaint que le gentil travail appliqué des conseils de quartier ait été classé verticalement.

    Il faut des gens comme Salsé qui non seulement sachent proposer des projets au lieu de sortir toujours les mêmes rengaines, mais sachent aussi mettre un coup de pied là où il faut dans la fourmilière pour se faire entendre.

    Il se trompe ? Peut-être, mais ce n’est pas grave, ce qui compte c’est que la fourmilière fourmille.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    vous avez raison, comme le disait Vian,pour sa bombe, l’important c’est ou on la met

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    3 janvier 2011, par PJ64  
    Contrairement aux idées reçus, il y a un vrai retour aux divers commerces CV, car il y a eu une overdose de boutiques vetements. Regardez Super U qui va ouvrir un brico à Bosquet, il y avait un manque. Et des enseignes style Conforama ont crées des minis magasins pour les CV plus tournées sur la déco et le petit meuble.. Par contre, il manque vraiment d’un discount en CV, avec la population la plus précaire, c’est incroyable d’avoir que des enseignes de supermarchés plus chère qu’en périphérie...

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    3 janvier 2011, par bernard salsé  

    Pour que la population revienne en CV, il y faut des commerces de proximité. Le CV, bien réhabité, devrait avoir une population de 60 000 habitants, dépensant 250 euros mensuels en achats de proximité ( quelqu’un peut vérifier les chiffres ?), 15 ME par mois, 700 000 par jour, c’est quasiment 70 000 M2 de surface commerciale, 10 fois les Halles. Ces quelques ordres de grandeurs montrent tout l’intérêt qu’il y a à développer des centres commerciaux en pleine ville : Bosquet, Halles, Grammont( ?). La ville redeviendrait attrayante. Il ne resterai alors qu’à poouvoir y venir facilement. Mais avec 60 000 habitants en centre ville,les commerçants auront alors assez de forces pour offrie à leurs clients des navettes gratuites pour venir en ville, ce qui modifiera profondément le système de bus actuel.

    Surtout si on fait de grands parkings à la gare ( 10 000 places ?)

    PJ64, vous avez raison, il faut jouer le CV gagnant, c’est pour cela qu’il faut des commerçants debout et pas pleureurs !

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    3 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  
    Ils y a d’énorme potentiels en ce centre ville il y manque un peu de volonté, des palois, des béarnais et surtout DES POLITIQUES car sans vouloir rien n’est possible, quelques soit les bonnes idées développées qui elles ne manques pas. le pouvoir municipal dit il est urgent d’attendre, certains disent ils est urgent d’agir

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    6 janvier 2011, par Max  
    Bonjour Salsé, votre chiffre de population m’intéresse car il est effectivement (à mon sens) la clé des graves pbs actuels. Or, mais Marc va nous vérifier tout cela, il y a aujourd’hui 20 000 hbts dans le CV. 3 fois moins que ce que vous annoncez ! Et un revenu par tête de pipe pas folichon. Alors comment faire venir 40 000 personnes ? Les déplacer des autres quartiers ? Les faire venir d’ailleurs en France ? Si le CV a 60 000 hbts, qu’est-ce que cela signifie pour Pau : 130 000 hbts intra-muros. 200 000 sur la CDA ? J’ai crû observer que depuis 30 ans, la volonté des élus n’est pas de faire grossir Pau par une politique volontariste, mais de "laisser faire"... J’en parle à Dieu smiley pour qu’il vous entende Salsé (de votre vivant bien sûr !!).

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    6 janvier 2011, par bernard salsé  

    Je sais bien qu’il n’y a que 20 000 habitants au CV. Cela n’empeche oas de viser une population de 60 000 h sur une longue période. qd les citoyens s’engagent sur un achat de logements, entreprises, magasin, ils s’engagent à très long terme, bien plus que sur un horizon de 6 ans, mandature d’un Maire.

    Rendre la ville attractive, c’est travailler sur plusieurs axes, logements, circulation, commerces. Et il est possible (certain ) que dans un horizon de 10 ans, améliorer la circulation ce soit en fait tout trouver sur place, logement, boulot et commerces.

    C’est bien ce genre de vision que la ville devrait donner avant de décider de la nature d’options, telles que celles des bus, celle des Halles, celles des logements.

    La fin de la voiture en ville, c’est peut-être pas les bus, c’est la vie sur place, avec un peu de voiture électrique ou navette, ou taxis pour rejoindre sa voiture dans des parkings relais. Et cela signifierait également la fin de ces bus des années 1950.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Marc  

    "Or, mais Marc va nous vérifier tout cela"

    Je vous remercie Max de votre confiance dans mon expertise. Le problème est de définir le périmètre du "centre ville". Parlons nous tous du même espace ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    sud ouest de ce matin :

    la mission locale par Patrice manuel, après les mille m² de la médiathèque, le premier étage de la poste et les deux milles cinq cent m² de la rue lamothe( jardin et bâtiment) réservé au jeunes inter-générationnel (la mairie)jusquà 16 ans( mission locale) le centre ville devient le Q.G. des jeunes avec une OPA sur le musée ???? maitre les vieux dans une mr amiantée voila la bonne solution ils nous eM ;; ;; moins longtemps

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par pehache  
    ON sait au moins pourquoi on est privé de médiathèque pendant un an : pour pouvoir y installer rapidement à la place la mission locale pour les jeunes. Le pipeau sur le temps nécessaire au déménagement était donc bien un pipeau.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par AB  

    La Mission locale des jeunes devrait s’installer dans "le sous-sol" ou, si vous voulez le dire plus joliment, dans le "rez-de-jardin" de l’actuel Médiathèque Square Paul Lafont. L’endroit est sympa avec ce petit jardin mi-végétal mi-minéral où les jeunes aiment saucissoner et/ou discuter. Les papiers gras ne traînent pas par terre : les jeunes savent utiliser la poubelle... si seulement les Services de la Ville pouvaient vider cette poubelle un peu plus souvent...

    A ma connaissance, les jeunes ne devraient pas occuper les étages supérieures. A moins que Dartigolles ait réussi à agrandir son projet initial...

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Rêveur des villes  

    L’ours,

    Comme dit BB, je crois "qu’il faut créer des richesses avant de les partager". Donc que l’économie doit primer sur le social, donc que l’urbanisme doit être une priorité sur les lieux pour les jeunes, du moins faut-il un bon dosage de tout cela.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Autochtone palois  
    L’Atlas du grand Pau donne de très bonnes analyses et informations sur la constitution du "coeur urbain" et de ses activités.
    -  Le coeur urbain du Grand Pau, c’est 90 000 habitants, la 1° couronne 38 000, la 2°couronne 27 000.
    -  "70% des emplois sont dan coeur urbain, alors que seuls 55% des actifs du territoire y habitent."

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Autochtone palois  
    L’Atlas du Grand Pau, sur le site de l’INSEE, c’est ICI ! smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Maximo  
    ça, Autochtone, si c’est pas de la pub déguisée ! smiley T’as raison d’avoir honte smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par Autochtone palois  
    Maximo, mea culpa, comme dirait Claudiqus. J’étais dans le photovoltaïque ...

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par claudiqus  
    Faudrait savoir, quand même ! le flux migratoire est important (je ne parle pas des grues), mais le vieillissement est inquiétant ... ils nous envoient des vieux ? ... smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    chez les vieux,

    il y a aussi de vieille grues !!!!

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par claudiqus  
    Vous voulez dire, l’Ours, que ce sont des flèches ? ... smiley

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par L’ OURS du Bois  

    non, pas celles là, les troisièmes....

    elles ne se servent plus de carquois depuis "belle-lurette"

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Autochtone palois  

    Bravo à Bernard Salsé d’avoir su mettre le pied dans la porte pour ne pas voir se fermer le débat et au journaliste de la République, Eric Bély, de faire un vrai travail de journaliste.

    Enfin un vrai débat sur la place publique paloise ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Max  

    Autochtone palois, vous savez quoi... je suis d’accord avec vous ! Miracle de la St Sylvestre ?

    Effectivement un grand merci à Monsieur Bély. Le dernier journaliste d’investigation qui réussissait à publier (merci à la censure de JM et JPC) des articles de ce type est... au placard. Mais les temps semblent changer à Pyrénées Presse. Bravo à eux !

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Autochtone palois  

    Max, miracle ! Il semble qu’un verrou ait sauté, qu’une porte soit entrebâillée. Mais il ne faudrait pas que le courant d’air en effraie déjà certains.

    La com’ institutionnelle en quadrichromie ne suffirait-elle plus à endormir complètement le bon peuple, en cette fin d’année ?

    C’est un vœux pour 2011 : que, sur les projets importants, de vrais débats existent au sein de la ville et de l’agglo.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Max  

    Que les élus communautaires vous entendent... !

    PS : avez-vous déjà vu avec quelle vitesse ils se prononcent sur des dossiers qu’ils n’ont pas étudié... ?

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par peyo  

    Prenez garde Monsieur Salsé !

    Une OPA se prépare-t-elle à Pau ? Oui, on peut s’y attendre en découvrant cet écrit (daté du 31 décembre) que personne n’avait relevé

    « Le mandat municipal offre un bel exercice pratique. Malgré les fêtes, et ce temps de la vie politique où les affaires semblent plus paisibles ( le gouvernement en profitant pour annoncer les derniers chiffres du chômage un 24 décembre....), je poursuis le travail engagé avec la délégation jeunesse, tout en restant attentif aux développements de quelques dossiers locaux, celui du projet pour le quartier des Halles, ou encore des infrastructures de transport. »

    Et oui et, pour montrer qu’il est attentif comme il dit, l’auteur donne des liens 1) vers La République 2) vers A@P

    L’auteur si attentif en cette période de fête, et qui tient à le faire remarquer, est O. Dartigolles sur son blog http://www.olivier-dartigolles.com/ ! Au moins ses lecteurs pourront admirer le bilan de son action 2010

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    7 janvier 2011, par peyo  

    Prenez garde Monsieur Salsé !

    Une OPA se prépare-t-elle à Pau ? Oui, on peut s’y attendre en découvrant cet écrit (daté du 31 décembre) que personne n’avait relevé

    « Le mandat municipal offre un bel exercice pratique. Malgré les fêtes, et ce temps de la vie politique où les affaires semblent plus paisibles ( le gouvernement en profitant pour annoncer les derniers chiffres du chômage un 24 décembre....), je poursuis le travail engagé avec la délégation jeunesse, tout en restant attentif aux développements de quelques dossiers locaux, celui du projet pour le quartier des Halles, ou encore des infrastructures de transport. »

    Et oui et, pour montrer qu’il est attentif comme il dit, l’auteur donne des liens 1) vers La République 2) vers A@P

    L’auteur si attentif en cette période de fête, et qui tient à le faire remarquer, est O. Dartigolles sur son blog http://www.olivier-dartigolles.com/ ! Au moins ses lecteurs pourront admirer le bilan de son action 2010

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  

    Le 27 Janvier 2010, un groupe de travail (d’incompétent ???)du conseil de quartier Pau centre ville, a fait des propositions très proches de celles annoncées.

    il est vrai qu’il ny avais aucun ingénieur...

    ils ont été traité de doux rêveurs et, avec un sourire au coin des lèvres, leur courrier mis en......classement vertical

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par bernard salsé  

    Laclau Lacrouts avait fait quelques commentaires sur le projet.Ci-dessous la réponse que j’avais faite.

    Je crois qu’il faut que le dialogue se densifie.


    A l’attention de Monsieur Laclau-Lacrouts

    Cher Monsieur,

    Vos commentaires, rapportées par La République, concernant le projet alternatif à la rénovation des Halles, peut susciter quelques étonnements. Vous dites « c’est ce que je voulais faire, j’avais même une solution technique qui fonctionnait » pour nous dire en suivant « ce serait techniquement [une solution] très complexe et très chère » sans préciser le pourquoi de la complexité et du coût élevé et vous finissez sur une conclusion de fin de banquet : « On [l’équipe municipale] choisit la solution la plus rapide, la plus efficace, la moins chère et la plus sécurisante ». Or apparemment seul l’impératif de sécurité lié à la nécessité de la zone de cantonnement vous a écarté semble-t-il de cette solution. Contradictions ? L’organisation de la pensée est pour tout un chacun un véritable chantier permanent qui ne demande qu’à être organisé et à la lueur de vos commentaires on peut se poser 3 questions concernant l’approche municipale de ce projet.

    1) Inexpérience dans l’organisation de chantier ? : Vous invoquez l’impératif de sécurité que vous semblez associer à la zone de cantonnement en disant « Mais je me suis heurté à l’impératif de sécurité. Il faut une zone de cantonnement du chantier ». Or, comme chacun pourra le vérifier aisément sur Google, une zone de cantonnement concerne les vestiaires, les toilettes, les bureaux, et autres commodités à avoir sur un chantier. Il est bien sur impératif que la zone de cantonnement soit sécurisée, mais la zone de cantonnement n’a absolument rien à voir avec l’impératif de sécurité du chantier. Et quand on fait des travaux dans un endroit où il y a un parking en sous-sol avec des accès possibles direct au parking depuis le chantier, on peut penser peut-être à mettre la zone de cantonnement dans le parking, surtout si on adopte une organisation de chantier par parties. Comme tous les autres ce chantier a des impératifs de sécurité. Mais ce chantier de rénovation est certainement bien moins dangereux que ne l’était celui de la Médiathèque où on pouvait voir l’immense grue du chantier se baladait au-dessus des têtes de nos petits de l’Ecole Henri IV. Cela ne vous a pas interpelé ?

    2) Connaissance insuffisante de la ville ? Par ailleurs, concernant le déménagement temporaire du carreau des producteurs, sur le grand terrain de 5 à 6 000 M2 qui se trouve derrière la Médiathèque, vous qualifiez l’endroit de « trou à rats » ! C’est surprenant. Ce terrain, en plein soleil même l’hiver, doit à terme devenir un jardin public, il donne en plein sur la Médiathèque, avec de nombreuses entrées-sorties il y a un passage direct pour arriver à la Place Marguerite Laborde. De plus ce terrain donnant sur la rue Carnot se trouve en face d’un arrêt de la fameuse ligne de bus TCSP à 9 ME du kilomètre. Proposez donc aux camelots exilés aujourd’hui à Verdun de venir sur ce terrain. Ce n’est pas 5 camelots qui arrivent. C’est 10 fois plus. Proposez leur aujourd’hui : « pour 4 ans de location gratuite de l’emplacement, aménagez tout le terrain pour le transformer en centre commercial ad-hoc ». Camelots, plus paysans dans ce trou, cela devient rapidement un trou d’or. Le Temple a toujours été entouré de commerçants. Si la culture est une nouvelle religion, les paysans et les camelots y ont toute leur place que ce soit devant ou derrière le Temple du Savoir !

    3) Compétence en urbanisme inadaptée ? Concernant la transformation des 2 immeubles du centre-ville en centre commercial vous dites : « une ville c’est d’abord les habitants » un peu comme on pourrait dire « au cimetière le plus important c’est les tombes » Mais un habitant cela vit, cela vend, cela achète, cela gambade, et sans tout cela il va ailleurs. C’est un peu ce qui se passe à Pau. La fonction d’un urbaniste est peut-être de prendre en compte les habitants dans toutes leurs dimensions. La dimension principale de l’homme c’est peut-être son activité dans toute sa variété . Qu’en pensez vous ?

    Il semble ainsi que vos remarques montrent toute l’urgence qu’il y a à ce que ce projet de réhabilitation des Halles soit pris en compte par une équipe intégrant toutes les facettes de compétences nécessaires en techniques de réalisation, méthodes, organisation de chantier, systèmes commerciaux. Je crois que c’est le propre du véritable urbaniste.

    En souhaitant vous lire, je vous prie d’agréer, Cher Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par bernard salsé  

    Merci pour votre commentaire. Si déjà cette démarche pouvait simplement mieux restaurer le débat.

    A la lumières des divers commentaires, on voit qu’il manque de façon cruciale, un plan de vision de la ville, ayant les fonctions d’un schéma directeur marketing qui précise la vision du marché, les positions des différents acteurs, les moyens à mettre en oeuvre.

    Un plan de vision à 20 ans permettrait de bien voir les différents enjeux. Les Elus ne le proposent pas. Et pourtant les citoyens s’engagent pour 20 ans, 25 ans, à travers leurs acquisitions, leurs emprunts. Par respect des citoyens, une Mairie se doit de donner son plan de vision d’ensemble. C’est difficile à faire. Raison de plus de le faire avec les citoyens.

    Sans ce genre d’outil de communication, le fossé entre citoyens et élus ne fera que s’agrandir. Si la mairie passe au forceps, il arrivera un moment où les ciotyens comprendront qu’ils peuvent demander des compensations financières. Cela peut alors se chiffrer en plusieurs centaines de ME s’il s’avère que les Elus se sont comportés avec une certaine volonté de nuire. Les avocats peuvent se réveiller.

    Alors un petit plan de vision, vite fait, ce serait déjà pas mal !

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Un centre commercial ? Donc type Carrefour parce que des boutiques de vêtements, il y en a plein le CV.

    En gros, qu’il y ait un magasin comme à côté (Marché Plus et Spar) mais plus grand donc un peu moins cher.

    Au niveau de la nourriture, pour ce qui est de la concurrence entre supermarché et halles, je crois que les halles l’emporteront (c’est déjà le cas avec ces supermarchés à côté) parce qu’il y a beaucoup plus de choix et de produits de qualité.

    Mais je n’ai jamais vu de magasins de type Carrefour sur plusieurs étages. Pas sûr qu’ils soient intéressés.

    Un centre médical, oui. Il y en a déjà un important, accessible à tous juste, sur le même côté de la rue que les petits supermarchés. Il y a une vingtaine de dentistes.

    Sur le haut, des logements de standing. Enfin, il faut que cela ressemble à qqchose (et avec MLC on est en droit d’être prudent smiley )

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    La mairie parle de refaire les halles, mais pas les abords de halles. Pourtant, je crois que c’est d’abord là qu’il y aurait à dire...

    Des merdes de chien partout et qui s’étalent sur des dizaines de mètres, les marginaux qui réclament de l’argent... Une situation que l’on ne retrouve pas sur les parkings des hypermarchés. Bizarre, non ?

    Et le pb de manque d’accessibilité du CV par un urbanisme d’un autre âge avec beaucoup trop de feux, affecte bien sûr les halles.

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  

    vous n’avez surement pas regardé France 3 région , journal de PAU ???

    Pourtant, monsieur DUCHATAU, a décrit "simplement" les transports en commun de la ville comme une réussite, six axes facilités avec des stationnements aux départ pour simplifier la ville...

    pourriez vous nous en donner l’adresse ????

  • > Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    31 décembre 2010, par bernard salsé  

    Il faut que le centre commercial ait une certaine allure, façades vitrées pour les rendre plus animé ; la structure actuelle peut être entièrement renforcée ; le haut peut être aménagé en restaurants divers (basco-béarnais, japonais, chinois...), avec karaoke, petite piscine, SPA, avec boutiques "low-cost", des services, meubles, et autres, il manque pas de commerces à y installer. Il peut y avoir une série de boutiques régionales ( allez voir à Annecy ), des jeux au rez de chaussée pour les enfants,

    A 10 E par M2 par jour, cela peut représenter 50 000 E de Ca par jour, soit 30 centimes par jour par personne de l’agglo. Il semble qu’il y ait la place. Le commerce, en prmeier lieu c’est l’attrait, et l’attrait, c’est en grande partie la masse de commerces.

    Augmenter de 5 à 7000 M2 la surface commerciale en ville, c’est aussi faire baisser le prix des pas de portes, c’est diminuer le cout de vente, ..... Combien de boutiques sont fermées parce que l’occupant espère vendre son pas de porte et il continue à payer le loyer dans cette espérance.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les halles d’Arcachon, un exemple... à suivre.
    Mise au point des "2015 des Halles" suite aux propos d’Anne Bernard
    Collectif "Les 2015 des Halles" : La lettre ouverte à MLC, l’appel aux élus, la réaction d’Anne Bernard
    Nouvelles Halles de Pau : Repoussées à la prochaine mandature
    Jean de la Fontaine aux Ateliers de la Cité ce mercredi 15 février
    Pétition « les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » : La suite
    Une indéniable réussite. Pétition pour une "votation citoyenne" pour les nouvelles Halles de Pau.
    "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    Nouvelles Halles de Pau : Surtout être ambitieux !
    « Les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » - Retour sur un Point Presse !
    Spécial Pétition "les nouvelles Halles de Pau : On les habille comment ?"
    Spécial Pétition : Vox populi, vox Dei.
    Halles de Pau, ambiance.
    Halles de Pau : Pour un référendum populaire sur le projet architectural
    "Martine aux Halles"
    Halles d’ailleurs : Le "Merkatua La Ribera" de Bilbao
    Halles de Pau
    Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    LGV Béarn Bigorre : Les évaluations Poulit-De-Stampa en-deçà de la réalité !
    Les Halles attendront encore un peu



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises