Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !

vendredi 17 décembre 2010 par Bernard Boutin


Le dernier conseil municipal nous a réservé une surprise. Une présentation imprévue d’un nouveau scénario de rénovation des Halles. A la clef, la transformation du Complexe de la République en immeuble d’habitations. Surprise totale parmi les élus.

Martine Lignières-Cassou s’était engagée auprès des commerçants à faire avancer le dossier avant fin décembre. C’est chose faite par l’intermédiaire de Christine Delas qui est en charge du projet de rénovation du secteur Halles Foirail depuis 3 mois. Celle-ci nous a présenté une alternative au scénario 3 de « l’Agence Bailly le Blanc ». Celui-ci, le moins cher, consistait à réhabiliter les Halles et le Complexe de la République pour 13,5 millions d’euros* pendant que le 2 projetait la démolition du Complexe et la réhabilitation des Halles pour 14 millions d’euros. Le scénario 1 supposait la démolition du tout et sa reconstruction. Il était de loin le plus cher : 17,5 millions d’euros*.

Il faut se souvenir que le Complexe de la République n’est plus aux normes de sécurité pour accueillir du public dans ses bureaux et à l’occasion des nombreuses réunions qui s’y tiennent. Il aurait du être fermé depuis longtemps. Par contre, selon Madame la Maire, il serait possible de le transformer en immeuble d’habitations après l’avoir réhabilité, les contraintes de sécurité n’étant pas les mêmes.

L’intérêt de l’opération serait de permettre à la Mairie de faire une opération de cession immobilière par l’intermédiaire d’un promoteur qui financerait les travaux et commercialiserait des appartements de standing. L’appellation standing se justifiant par la vue notamment depuis les 5e, 6e et 7e étages. Avantage pour la ville : ne pas avoir à payer pour la réhabilitation de tout ou partie du Complexe de la République.

Pour ce qui est de la relocation des actuels occupants du Complexe de la République, Martine Lignières-Cassou a une idée mais elle ne nous en dira pas plus...

Les Halles elles-mêmes pourraient être totalement désossées et reconstruites dans la structure existante.

Il faut se souvenir que les deux bâtiments sont construits au-dessus du Parking de la République et qu’utiliser la structure métallique existante pourrait s’avérer une solution moins onéreuse que de tout casser. A l’appui une photo de la structure métallique datant de 1974, année de la mise en place des Halles nous a été présentée.

Ce nouveau scénario présenterait un intérêt indiscutable pour les finances publiques à une époque où les dépenses augmentent plus vite que les recettes. Cela dit, la Tour du Complexe serait toujours là avec son "effet de masque" pas particulièrement heureux.

Cette idée est lancée aux élus avec promesse d’analyser plus en profondeur les possibilités et contraintes qu’elle présente. Cela dit, un engagement est aussi pris devant ceux-ci de ne pas enterrer les 3 premiers scénarii de « l’Agence Bailly le Blanc » et de tous les étudier à nouveau, une fois approfondi la nouvelle hypothèse de travail présentée hier soir au conseil municipal.

Pour Martine Lignières-Cassou, ce dernier scénario est le meilleur.


- par Bernard BOUTIN

* Quelque soit le scénario, au coût prévisionnel présenté doit s’ajouter celui du relogement provisoire des commerçants et du carré des Halles.

Pour redécouvrir les scénarii de « l’Agence Bailly le Blanc »  : http://www.alternatives-paloises.com


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
22 décembre 2010, par Rêveur des villes  

"Les halles condamnées à leur emplacement actuel, demain la superette du coin"

Et pourtant...

S’il y a des boutiques fermées en CV, je ne vois aucun étal des halles fermé... En semaine, 80% de la surface disponible est occupée et le samedi, c’est plutôt 120%. Ca déborde de partout sur les trottoirs et il y a foule.

Alors, par rapport à il y a 10 ou 20 ans, peut-être qu’il y a moins de clientèle en semaine (fuite de beaucoup de familles du CV à cause de sa saleté, des trop nombreux feux qui en gènent l’accessibilité, du manque de rénovation) mais globalement, j’ai quand même l’impression que les affaires ne marchent pas si mal que ça.

Denis Maya ferme, à côté de cela. Je crois qu’il pâtit surtout d’un trottoir où l’on n’a pas envie d’aller parce qu’il est derrière toute une rangée de voiture un peu surélevée, mais surtout il est moche, des merdes de chiens partout, des mendiants qui réclament tous les 50 m. C’est la cour des miracles. Pas étonnant que dans ces conditions...

Le marché bio marche bien également. J’y vais souvent. Il faut faire la queue aux étals.

Regrouper les 2 marchés, peut-être mais aujourd’hui, il n’y aurait même pas la place, le samedi, pour tout le monde.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    si, je partage cinquante % de votre analyse , je remarquerai que/ il y a des étals fermés ( nombreux) que les étals sont tenus par des commerçants hors d’ages, certains a 8O balais et plus, chez les producteurs, hormis le samedi il est loin d’être plein, quand aux chalands (pas limités a trente dixit le service comme de la mairie sur un autre marché) ils sont peu nombreux tout au long de l’année. si ce commerce permet de vivre, pour certains, surement pas d’être riche, même si les loyers sont dérisoirs

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par Autochtone palois  

    Le marché bio marche bien également. J’y vais souvent. Il faut faire la queue aux étals.

    Regrouper les 2 marchés, peut-être mais aujourd’hui, il n’y aurait même pas la place, le samedi, pour tout le monde.

    Pour qui connait un peu l’histoire et la vie des halles, il est évident que le carreau des producteurs se vide lentement, avec l’âge. Le marché bio du Foirail - situé là par manque de place à l’époque de sa création sous le règne Labarrère - est plus dynamique et devrait trouver sa place naturelle, sur le carreau des halles. L’un compensant l’autre.

    De plus tout le monde (producteurs, revendeurs, placiers, élus) sait que sur le carreau on trouve beaucoup de revendeurs non déclarés qui se font passer pour des producteurs. Il faudrait faire le ménage pour accueillir les producteurs bios et vrais producteurs locaux non-bios.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    oui, il y aurais de quoi, regrouper l’ensemble des producteurs( les vrais) sur le carreau ; sur les projets des halles(au pluriel) marché ; une idée non négligeable est la liaison par la rue Carnot des deux regrouper les deux c’est la mort des quartiers bourbaki et foirail déjà bien malades ; RE-déployer le commerce en centre ville c’est bon pour notre descendance

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par Autochtone palois  
    Vouloir garder Halles et Foirail séparés au prétexte de conserver une activité au Foirail c’est accepter de voir les deux doucement péricliter. Il faut les regrouper pour proposer sur un même site plus de choix. Il faut atteindre une masse critique pour réussir à convaincre les clients de venir. C’est ce que font les centres commerciaux.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    D’accord avec les points de vue de l’autochtone.

    En regroupant les 2 marchés, rendant le CV plus accessible (en voiture comme en bus ou en vélo), plus propre et rénové, le CV devrait être plus attractif et les halles fonctionner mieux.

    Je ne pense pas exagérer beaucoup en disant que déplacer les halles en dehors du CV, c’est tuer le CV, et donc "obtenir" une ville sans âme et avec un centre mort.

    Contrairement à ce que j’ai dit précédemment, je crois qu’il y aurait une clientèle importante (plus ou moins qu’aujourd’hui, je ne sais pas). Les gens feraient leurs courses dans la semaine une fois en hypermarché et une fois aux halles. La pure logique économique serait peut-être de déplacer les halles en dehors du centre, à Pau-N, par exemple pour capter toute la banlieue riche, mais la ville ne serait plus la même.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Plutôt que de vouloir déplacer les halles parce que le CV s’est paupérisé, je crois qu’il vaut mieux régler les pbs du CV pour le rendre attractif. Et c’est tout à fait possible.

    -  sanction des déjections canines à 200 €. caméras de surveillance, opérations "coup de poing", flics en civil.

    -  suppression de plein de feux qui gènent l’accès au CV. Remplacement par des ronds-points ou organisation de la circulation différente avec des sens uniques, petits ponts - tunnels.

    -  rénovation du CV. Ca a commencé. On attend la suite.

    Sur les 2 points précédents, hélas je crains que dans 10 ans, on en soit toujours au même point, voire pire avec les voies de bus en site propre plutôt que des TEC "gratuits".

    Allez, les édiles, un peu plus de sérieux... Quand est-ce que vous allez arrêter de jeter l’argent par les fenêtres pour le mettre là où ça en a besoin ? Les avancées actuelles sont largement insuffisantes. Tout le monde le sait.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  

    sanctionner, les déjection canines OUI, mais pas seulement sur la mémé qui promène son caniche abricot au parc lawrence et qui avec sa troisième patte ne peut pas échaper ; Mais aussi qui ne respectent pas les arrêtés municipaux ( pas plus de X chiens, et, ils doivent être tenus en laisse, les ASVP en on t_il peur ou respecte ils des consignes autre ??? problème plus vaste que les halles

    et un plan de circulation cohérent ne ferai pas de mal

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    concentrer,c’est abandonner une zone a fort potentiel. Le quartier centre ville est une vrai ville (selon le SIG , sources insee recensement 1999) population de 20660 habitants avec 40% d’actifs même si, les halls restent d’un intérêt local, ils ne drainent pas les mêmes habitudes ; les jeunes sont plus concernés par le BIO et développer cette activité peut être fort intéressante ; de plus, le foirail est accessible en vélos avec moins de problématiques que les halles ( stationnement) ce qui supprimerai les circulant sur leurs petite reine dans les allées...

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    20 décembre 2010, par Jack Fagot-Barraly  
    Les halles et nous

    Au risque de me répeter et d’en agacer certains....j’en remets deux ronds dans la musique . et je (re)propose de s’inspirer de ce qui a été fait pas loin de chez nous ,en Espagne ....a Irun Ils avaient au centre ville un vieux marché, authentique mais vieux . Ils ont fait a la place, un lieu commercial (il en faut) agréable ,fonctionnel . Bref quelque chose de bien dont la ville de Pau pourrait s’inspirer . Faudrait peut-etre aller voir non ?

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    20 décembre 2010, par AK Pô  
    A JFB :je vais essayer d’y aller pendant les vacances de Noël. J’emmenerai ma vieille mère, qui est plutôt ronde, ce qui me permettra de glisser sous son siège quelques bonnes liqueurs que les douaniers ne verront pas (c’est une vieille tactique des années soixante dix). smiley ;. Mais pour vous, il n’y aura que quelques images smiley. On ne peut pas tout avoir ! smiley

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par peyo  

    Une délégation des édiles s’est déplacée pour voir un exemple de rénovation à Barcelone a-t-on appris (quand il y a eu une délibération spéciale du Conseil municipal pour des remboursements de déplacement au delà du barème en vigueur).

    Il serait interessant de savoir ce qu’ils ont trouvé et éventuellement ramené comme source d’inspiration

  • Délégation à Barcelone ?
    23 décembre 2010, par AB  
    Le journal de la mairie la république aurait pu en faire un petit reportage !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Louis H  

    Il faut voir sur pau.fr la communication sur cette réhabilitation en devenir

    rénovation des halles

    un "lieu à vocation multiple" , entre les stands des Halles, ça vaut son pesant de rillettes dans la bouche de la Maire : pour "communiquer, échanger, organiser des ateliers cuisines ..." comme il est annoncé

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AB  
    Un étal d’information sur les Halles aux Halles ? Avec quelques conseillers municipaux qui pourront répondre à nos questions ?

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    les conseils de quartier, qui n’ont pas eu leur local "promis juré avant le quinze décembre" (ils se sont peut être trompés d’année viser plutôt 2013" pourront se recycler en marmiton

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par Daniel Sango  

    Maintenir les Halles sur leur emplacement actuel, c’est signer leur arrêt de mort. Mais MLC est obnubilée par le vieux centre historique de sa ville et a pour seule politique d’y entasser tout ce qu’elle peut...

    Les halles seront dans dix ans la superette du centre historique.

    Ce qui est curieux, c’est que l’on n’entend aucune proposition des commerçants des Halles, aucune proposition avec un vrai projet de long terme.

    Avant de mourir, exprimez vous !!! Demain il sera trop tard...

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par Rêveur des villes  
    Les halles sont en plein CV, comme ailleurs. Là où il y a autour de cela un maximum de personnes qui peuvent venir rapidement à pied, à vélo ou en bus. Mettez-les en-dehors du CV, je doute qu’elles marchent davantage.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par pehache  
    Sango a raison, dans 10 ans les halles ne seront plus qu’un gros marché de quartier. Ce n’est pas un mal en soi, c’est bien qu’il y a un marché de ce genre au centre-ville, mais ça n’aura plus rien à voir avec les halles d’"avant" qui avaient une vocation "régionale", ni même avec des halles d’agglomération, ce qu’elles sont encore un peu aujourd’hui.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par pehache  

    "C’est bien qu’il y aIT.." smiley smiley

    Je me présente mes plus plates excuses pour avoir mal transcrit mon texte.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par AK Pô  
    En effet, ça faisait tache, Pehache ! smiley

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    pehache : dans 10 ans les halles ne seront plus qu’un gros marché de quartier.

    Pourquoi ?

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par AK Pô  
    parce que dans dix ans on achètera les légumes dans les pharmacies et les quartiers de viande seront distribués par les conseillers diétèticiens de quartier, sur ordonnance municipale, qui sait ? smiley

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par pehache  

    Parce que l’agglomération grossissant, l’accessibilité du centre va devenir de moins en moins facile, et qu’à mon avis de moins en moins de gens de l’extérieur viendront y faire leurs courses de nourriture.

    C’est la tendance normale, il y 40 ans les halles étaient aussi un marché de gros où tout le Béarn venait se ravitailler. C’est devenu un gros marché, à l’échelle de l’agglo. Mais les autres communes de l’agglo se dotent elles aussi de marchés ou de structures avec des commerçants fixes (primeurs, poissonniers...).

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    A l’extérieur du CV, il y a plein d’hyper-marchés où les gens font toutes leurs courses d’un coup.

    Mettre les halles en dehors du CV supprimerait une grande partie de la clientèle actuelle sans forcément, à mon avis, en retrouver autant.

    En outre, ça donnerait aux gens une raison supplémentaire de quitter le centre.

    Je ne connais pas bien la situation dans les autres villes, mais celles de Tarbes sont au centre (à peine un peu moins que celles de Pau) et elles se portent bien, je crois. Enfin, il faudrait comparer avec des villes de taille similaire.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par AB  

    "...il faudrait comparer avec des villes de taille similaire..."

    C’est vrai. Mais citons quand même Bordeaux et le Marché des Capucins refait à neuf et un peu raboté il y a quelques années. Autour de l’Eglise Saint Michel il y a même des vendeurs de fripes et d’autres bibelots pas chers... Ces vendeurs que MLC ne veut pas voir centre ville à Pau.

    Juppé moins snob que la mairesse de Pau ?

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Maximo  
    "...il faudrait comparer avec des villes de taille similaire..."
    Plus petites que Bx et Pau, celles de Bayonne sont devenues un attrait pour les communes limitrophes, et celles de Btz, refaites en 2011/12 sont très "tendance" ; quant au marché du Quintaou d’Anglet, il l’est depuis déjà 2, 3 ans.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    17 décembre 2010, par AK Pô  

    Pehache :"C’est la tendance normale, il y 40 ans les halles étaient aussi un marché de gros où tout le Béarn venait se ravitailler". Depuis 40 ans il y a eu une forte migration vers les villages (exemple frappant : Nousty)des environs, d’où la nécessité de répondre à une demande au quotidien. Les halles de Pau n’ont rien à voir avec les MIN (marchés d’intérêt national), de Toulouse par exemple. Par contre, ce qui fera survivre les halles de Pau, ce sera de rendre attrayant cet endroit. Un peu plus de beauté architecturale de l’ensemble, un lieu ouvert et non plus un tas de tôles immondes, des sols et des étalages tristounets (disons 75% actuellement). Les gens font leurs courses aussi par plaisir de se mêler aux autres, et si l’environnement est lugubre, personne n’a envie d’y flâner. Et les hypers aux légumes sous cellophane n’enlèveront jamais comme le font les paysannes les fanes des carottes et la peau des lapins (sur demande et hors de vue des enfants sages).

    PH (suite) :" Mais les autres communes de l’agglo se dotent elles aussi de marchés ou de structures avec des commerçants fixes (primeurs, poissonniers...)."

    Question : y sont-ils tous les jours ? Perso, je ne les ai pas vus en semaine (Serres Castet, Jurançon, Nay -mairie-, Soumoulou...).

    Pour finir, regardez Lourdes et Tarbes : leurs halles sont magnifiques (architecturalement), idem pour Bagnères de Bigorre, sans parler de grandes capitales (Valence vaut le détour). Faut trouver des architectes compétents, des vrais, des novateurs ! A&P va lancer un appel à projet, allez, à vos crayons, les gars ! smiley

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    19 décembre 2010, par pehache  

    Ak Pô : dans la périphérie il n’y a pas que des légumes insipides sous cellophane, on trouve aussi des bons produits, y compris parfois dans les grandes surfaces, et il n’y a pas que des grandes surfaces. Je parlais de primeurs et autres commerces alimentaires de qualité, il y en a, y compris des "permanents".

    Revenons aux halles. Il est évident qu’un bâtiment plus agréable que l’actuel s’impose, sur le modèle (ou pas) de ce qui se fait ailleurs. Mais ce n’est pas ça qui changera au final l’usage et la clientèle.

    Il faut sans doute garder les halles actuelles, qui sera le gros marché permanent du centre-ville au sens large. Comme dit Rêveur, on ne maîtrise pas les conséquences d’un déplacement, et il ne faut pas risquer de tuer quelque chose qui marche bien aujourd’hui.

    Mais si on avait voulu faire des halles plus ambitieuses, dans l’esprit de ce qu’elles étaient avant, il aurait fallu envisager un autre emplacement. Mais l’un n’empêche pas l’autre, et des grandes halles régionales pourraient peut-être se faire en plus des halles actuelles.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    19 décembre 2010, par AK Pô  

    Pehache :"Mais si on avait voulu faire des halles plus ambitieuses, dans l’esprit de ce qu’elles étaient avant, il aurait fallu envisager un autre emplacement. Mais l’un n’empêche pas l’autre, et des grandes halles régionales pourraient peut-être se faire en plus des halles actuelles."

    Absolument d’accord.

    Pehache :"dans la périphérie il n’y a pas que des légumes insipides sous cellophane, on trouve aussi des bons produits, y compris parfois dans les grandes surfaces, et il n’y a pas que des grandes surfaces. Je parlais de primeurs et autres commerces alimentaires de qualité, il y en a, y compris des "permanents"."

    La plupart des petits centres commerciaux sont des annexes d’entreprises déjà très implantées en ville. Là dessus, rien à dire. Juste donc cette question : où se situe la notion de "halles" et de "marchés" dans ces cas de figure ?

    Pour mémoire, depuis environ cinq ans, sur l’axe Pau-Soumoulou (par exemple) se sont créées cinq ou six "moyennes surfaces" d’envergures (extra)nationales, qui forcément réduisent la fréquentation des halles du centre ville (pour l’alimentaire) et font une relative (ce sont les mêmes) concurrence aux hypermarchés existants, qui eux-mêmes créent des petites structures en ville (style supérettes).

    Par contre, pour le système des AMAP, les gens se déplacent au point de distribution pour récupérer leur panier. Pourquoi les commerçants des halles n’organiseraient-ils pas un service de livraison à domicile, comme jadis (et encore aujourd’hui, mais rarement), les boulangers faisaient leur tournée dans les villages, les poissonniers s’installaient sur la place publique tel jour, etc. Est-il si difficile et coûteux, pour un commerçant à forte fréquentation, de mettre en place un tel service, limité à la proche périphérie ? (sans parler des pizzas, qui arrivent chaudes au domicile des fainéants incapables de les faire eux-mêmes !)

    Bien sûr, la clientèle du samedi matin vient pour le frais, et cuisine les produits en général pour le repas du dimanche midi ; il faut donc effectuer ces livraisons entre 13 et 16h maxi, le jour même. Je fais peut-être erreur, sans doute, c’est même certain, mais je pense qu’une clientèle fidélisée peut en profiter (en faisant plus de courses en ville dans ce laps de temps), au même titre que les commerçants pratiquant ce genre de services. smiley

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    20 décembre 2010, par AB  

    "...le système des AMAP, les gens se déplacent au point de distribution pour récupérer le panier..."

    Les AMAP proposent une solution très intéressante pour les familles. Mais pas pour les petits vieux qui ont un appétit d’oiseau et pas de voiture ! S’il y a un arrêt bus près de chez eux ils sont ravis d’aller centre ville pour un moment de convivialité au Marché/aux Halles.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    19 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    vous oubliez une chose, le plaisir de sortir et de papoter. un marché est un "moment" important dans la vie des anciens. Demander aux retraité de ne plus faire leurs achats le samedi mais le vendredi ils vous regardent comme un extra terrestre

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    20 décembre 2010, par AB  

    "...Demandez aux retraités de ne plus faire leurs achats le samedi mais le vendredi ils vous regardent comme un extra terrestre..."

    Eh oui, L’OURS du Bois ! Le samedi il y a beaucoup plus de monde et les anciens se sentent moins impressionnés par les SDF titubants et leurs meutes de chiens qui filtrent les entrées aux Halles.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    20 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    même si,vous avez raison sur l’accès au complexe des halles , les personnes âgées serrent les fesses, c’est tout ce qu’ils peuvent faire (les asvp, pourtant logés a deux pas jusqu’à noël, ils seront rue saint louis, en protection... pour faire respecter les arrêtés municipaux ;)leur commerçants habituels sont IRREMPLAÇABLES et se servir en amap, pour ceux a qui j’en ai parler, serait aller au resto du cœur, ne pas oublier qu’il payent impots et taxes a Pau a contrario de certains( commerçants) quel qu’en soit le devenir de la tours le marché doit garder ses commerçants ( bon ou mauvais) .

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Max  
    Pehache, vous êtes preuve de justesse cette fois-ci (et je vous en félicite, pour une fois). Les Halles ne concerneront demain que les habitants de Pau centre (20 000 hbts tout de même).Reste à savoir qui seront ces habitants. Aujourd’hui hormis les personnes les plus agés et les moins fortunés, on voit mal un autre type de population s’installer (offre d’apparts minables, pas de jardin, pas de jeux pour les enfanrs, des marginaux, des rues sales,...). Quant à des apparts de standing, peut-être pour une clientèle de retraités chinois, mais même les vieux parisiens fortunés vont se raréfier. Mais ces projections demandent des compétences de démographe pour envisager une destination possible et probable à notre centre ville (fondamentalement différent de ceux de Bdx ou Toulouse, inutile de le rappeler), compétence absente de la mairie, parmi d’autres. Peu importe finalement le batiment, le minima est qu’il soit accueillant, chaleureux, vivant,... bref qu’il véhicule un sentiment favorable pour y venir, que les commerçants voient leur loyer trouver un niveau cohérent par rapport à ceux des commerces alentours (et ils n’ont sont pas prêts...), donnant ainsi à la strucutre des moyens pour s’entretenir et s’animer, que la sélection par l’argent se fasse (appelons un chat un chat, comme pour toute entreprise), qu’il y ait moins de vendeurs, mais des bons, qui vendent de bons produits à un prix compétitif, juste équilibre entre la proximité (plus cher) et ne pas être totalement décalé par rapport à un hyper qui proposera des livraisons gratuites de fruits, légumes ou viande aux habitants du quartier. Bref, il faut de la compétence aux élus et du courage politique. Malheureusement, nous entrons dans 3 années d’élections... Quant aux commerçants, il faut faire les choses malgré eux, c’est bien connu...

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Max,

    Les politiques ne déplaceront jamais les halles.

    Enfin, pour en parler, la fermeture des halles actuelles achèverait le CV.

    Aller faire des halles en dehors du centre... Pourquoi ? Pour qui ? On trouve de tout dans les hypermarchés, y compris des produits frais et il n’y a pas à fair la queue, à part un peu à la caisse.

    Que les rues soient sales etc ne doit pas entrer dans la réflexion puisque s’il y avait des sanctions, elles seraient sans doute propres.

    Le centre historique : pas de jardins privés (enfin très peu). Pas de jeux pour enfants (pourquoi pas en mettre à Clémenceau). MAIS la proximité du Bd, des halles, des écoles / collège / lycée, de la gare. Pas que des inconvénients. Après, sûr que le cadre sup de chez Total préfèrera habiter à Buros et avoir la tranquilité.

    La mairie devrait mettre 20 M€ pour aller faire des halles ailleurs que dans le centre ? Ne vaudrait-il pas mieux rendre le centre plus propre, et plus accessible par un plan de circulation cohérent voire avec en plus des bus gratuits et des parkings relais, qui feraient que moins de gens prendraient leur voiture ?

    Enlever les halles du centre ville, ça veut presque dire qu’il n’y a plus de CV et une ville sans CV est une ville sans âme.

    Il existe déjà le "Point Gourmand" sur la route de Tarbes. Il me semble que ça a du succès. Il y a également les marchés de banlieue.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Max, (2)

    L’offre haut de gamme existe dans les hyper. Produits bio, poisonnerie, boucherie, fromages de qualité...

    Dans ces conditions, faut-il mettre 20 M€ d’argent public pour faire des halles en dehors du centre ? Je n’y crois pas trop.

    Et surtout, retirer les halles du centre, c’est comme faire des voies de bus en site propre, on n’en mesure pas du tout l’impact. Des études approfondies sont faites pour ça. Mais cantonner comme ça "il faut faire les halles ailleurs", je crois que ça n’a pas de sens. "Examiner la possibilité de..." oui, en tenant bien compte de tous les facteurs et de toutes les conséquences pour le centre et le reste de la ville.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Marc  

    "Max, l’offre haut de gamme existe dans les hyper. Produits bio, poisonnerie, boucherie, fromages de qualité..."

    Max se fournit chez Hédiard, Fauchon et Petrossian. Il aurait du mal à trouver ce dont il a besoin dans un, comment vous dites ... hypermarché ? quel mot vulgaire...

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Daniel Sango  

    Il existe des solutions pour que les halles restent un marché important, il faut simplement se poser les bonnes questions.

    Si on veut que les Halles soient la superette, il faut les laisser là où elles sont. La clientèle sera constituée de retraités dont la promenade aux Halles sera un loisir, ils iront acheter leur steack pour midi avec 1 kg de tomates un pain et une salade (pas plus car ils ne pourront pas porter plus)

    Si on veut que les Halles soient les Halles de l’agglo, alors il faut qu’elles soient accessibles par automobile (en effet qui dit gros achats , et on est de suite à 5 ou 10 kg, dit automobile) et bus. Il faut donc qu’elles soient à proximité d’un parking relais.

    Exemple : Halles près de la sortie Pau Autoroute sur la première ligne en site propre, mais bien d’autres solutions existent, même un positionnement à l’actuelle foire expo serait supérieur et permettrait aussi qu’il n’y ait pas d’interruption pour les commerçants.

    Mais que disent les commerçants ?

    Il ne faudra pas pleurer après...

    Côté Mairie, toujours une gestion à courte vue, à la petite semaine...

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    C’est une idée, à voir, d’après une enquête commerciale approfondie.

    Personnellement, je n’y crois pas du tout. Mettre des halles à côté du Leclerc où on trouve de tout... y compris des fruits et légumes frais locaux, certes avec pas autant de choix. Quel intérêt pour le consommateur ?

    Pour tuer le centre ville, rien de mieux que d’y supprimer les halles ! Il y a déjà 25% de logements vides et pléthore de commerces fermés. Et oui, tous les petits vieux et les autres, qui font vivre les halles tous les jours, et pas que le samedi matin n’iront pas là-bas. Ils iront à la superette du coin. Les pauvres de Pau N continueront à aller à Lidle. Les gens n’ont pas envie de prendre le bus. Ils le font que par nécessité.

    Et puis, les halles, c’est aussi un esprit. Faire son marché... Beaucoup de gens y vont à pied. Ca fait partie du "cérémonial".

    Vous êtes contre le mitage du territoire et pourtant proposez des halles en-dehors du centre, ce qui contriburait à toujours plus d’étalage de l’habitat et de voitures.

  • > Halles : mort annoncée
    19 décembre 2010, par Daniel Sango  

    Tout d’abord, concernant le mitage, implanter quoique ce soit au sud de l’autoroute ne constitue pas du mitage. Ceci posé, je n’ai pas de préjugé sur la situation. La seule chose que je dis, c’est que les Halles doivent être situées à proximité immédiate d’un parking relais. Si non, ce sera la superette du centre ville. C’est un choix, mais après il ne faudra pas que les commerçants se plaignent...

    Concernant la compatibilité Hyper marché et produits artisanaux (type Halles) il y a belle lurette que les hyper ont intégré cela, a commencer par Leclerc qui offre de la place aux "petits producteurs locaux" dans leurs magasins. (Boucherie charcuterie volaille, distribution de lait frais,semaines ou quinzaines avec les prod locaux, etc...)

    Il y a belle lurette qu’ils ont compris que l’important c’était de faire venir le chaland dans leur espace commercial, le chiffre s’en ressentira toujours...

    Ce qui est incroyable c’est que les commerçants des Halles n’aient aucune proposition sérieuse, aucune vision long terme !

    Que Martine 1ère n’en ait pas, ou des mauvaises, ce n’est pas nouveau...

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par AB  

    Oui, Daniel Sango, les retraités achètent 1 kg de tomates lundi... mardi ils retournent aux Halles pour prendre 1 kg de pommes de terre... et mercredi un petit chou-fleur... jeudi quelques pommes...

    Ce sont des clients fidèles. La convivialité c’est aussi ça !

    D’ailleurs, beaucoup de retraités refusent d’utiliser un chariot de course à roulettes/caddie(R) à cause des crottes de chien dans les rues autour des Halles.

  • > Halles du centre historique ou Halles de l’agglomération ?
    18 décembre 2010, par claudiqus  
    Les Halles à la place de l’actuel Parc des Expositions, ce serait une solution viable, car il faut trouver un compromis entre, ne pas décourager la clientèle existante résidant au CV, et attirer la potentielle venant de l’extérieur . mais rien ne bouge avant 2014, je crois ? ...

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Effectivement... des appartements de standing dans un bâtiment aussi moche smiley

    La mairie n’hésite pas à faire une ESAC-vache écrasée à 12 M€, à se payer chaque année un GP à 2 M€, un Elan Béarnais à 2,5 M€ tout compris (nouvelle formule, l’ancienne était à plus de 3 M€), mais elle va mégoter sur le prix des halles 13,5 - 14 - 17,5 ? pour un projet aussi important pour la ville et comme elle l’a déjà fait pour l’ouverture du parking Aragon.

    Cherchez l’erreur.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par claudiqus  
    Chouette ! un appart plein centre avec vue bucolique ... smiley

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    comment marchent les rétros commissions sur les études ??? en ile de france il existait la socopap filiale de la CGT qui re-facturait 3% sur facturations--- entre autre. Puis jean paul, envoyais ses équipes d’architectes pour assistance aux travaux. Alors ici c’est comment ???

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Marc  

    "en ile de france il existait la socopap filiale de la CGT qui re-facturait 3% sur facturations--- entre autre. Puis jean paul, envoyais ses équipes d’architectes pour assistance aux travaux..."

    BB, ce genre de message est compatible avec votre charte ? vous m’étonnez de plus en plus.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AB  
    Appartements de standing ? Les riches ont des voitures... Danger : ils vont piquer toutes les places dans le Parking de la République !

  • L’argent fait le voleur, l’immobilier le promoteur...
    17 décembre 2010, par AK Pô  
    AB :"Danger : ils vont piquer toutes les places dans le Parking de la République !" Mais non, un héliport est prévu sur la terrasse de l’immeuble. Soyons sérieux, le parking de la Répu servira uniquement de cave à vins ! smiley

  • > L’argent fait le voleur, l’immobilier le promoteur...
    17 décembre 2010, par pehache  

    C’est vrai que finalement l’hélicoptère c’est mieux que les voies réservées aux voitures de standing pour ne plus être coincé derrière les bus.

    Mais l’inconséquence de la municipalité est encore flagrante : où sont les parking relais pour les hélicoptères ???

  • > Euréka !
    17 décembre 2010, par Marc  

    Mais l’inconséquence de la municipalité est encore flagrante : où sont les parking relais pour les hélicoptères ???

    Aujourd’hui est un grand jour : J’ai enfin compris l’origine du pseudo de Pehache. C’est le sigle de son lobby :

    P.H. = Parking Hélicoptère

  • > Euréka !
    17 décembre 2010, par claudiqus  
    Ahhhh ! mais moi itou je comprends tout ! je sais à présent pourquoi Pehache paraissait si contrarié que je m’en prenne à Y A-B pour son hélicomania ... smiley

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par peyo  
    Mais non, Delecroix, Destrade, URBA et tutti quanti n’ont rien à voir avec les partis politiques. D’ailleurs c’était dans les années 1982 et suivantes, nos politiques n’étaient pas nés !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    18 décembre 2010, par Maximo  
    BB, ce genre de message est compatible avec votre charte ?
    Ben oui, Marc. C’est de notoriété publique et judiciaire !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    18 décembre 2010, par Marc  
    Ah bon ? Jean Paul (Huchon) a été condamné dans cette histoire ? Je savais qu’il avait été condamné pour prise illégale d’intérêts du fait des contrats passés avec la société de com de son épouse, mais pour le reste je n’en ai pas entendu parler.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Marc  

    Alors ici c’est comment ???

    C’est à vous de nous le dire, l’Ours du Bois. Vous touchez combien ? J’ai même entendu dire qu’il y a des arrivages de miel que vous oubliez de déclarer...

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    mon cher marc ayant eu mon premier contrôle fiscal a l’age de 15 ans, un seul sucre n’est pas passé a l’as. si vous souhaitez boire un bock d’hydromel avec quelques airelles je vous invite , rassurez vous tout est légal

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Si la mairie veut laisser cela à un privé, il vaudrait mieux, il me semble, que la tour soit détruite et une autre, plus belle, moins haute, construite à la place de cela.

    Si les riches habitent généralement ailleurs, cet emplacement est quand même très central et permet d’avoir tout à proximité. Il peut, peut-être, intéresser la classe moyenne-supérieure.

    Des logements neufs en CV, pourquoi pas. Il y a plein de gens qui préfèrent le neuf à l’ancien rénové et qui, ainsi, trouvent rarement ce qui les intéresse en CV.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par pehache  

    Le but de la manoeuvre si je comprends bien est d’éviter de démolir, justement.

    Quant à l’esthétique de la tour, un bon architecte peut en faire quelque chose de très correct même à partir de ce qui existe.

    Ceci étant dit, ce n’est pas très emballant comme projet...

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AK Pô  

    Sud-Ouest (voir lien), au sujet d’une résidence sur les côteaux de Guindalos (en lieu et place d’un ancien sanatorium, -immense- : "Le prix au mètre carré est raisonnable si l’on tient compte des services, des garages, de la piscine. Il oscille entre 2 800 et 3 200 € le m². Aujourd’hui, toutes les opérations se situent entre 3 000 et 3 500 € le m² ; actuellement, à Pau, on va même jusqu’à 5 000 € ! » explique le président de Immobilière Aquitaine promotion (IAP)."

    http://www.sudouest.fr/2010/12/14/ecolo-et-haut-de-gamme-266533-4191.php

    Rêveur des villes :"Si les riches habitent généralement ailleurs, cet emplacement est quand même très central et permet d’avoir tout à proximité. Il peut, peut-être, intéresser la classe moyenne-supérieure."

    Classe moyenne supérieure, sortez vos calculettes ! Pour la piscine, pas de problème : elle sera au septième, avec jacuzzi et salle de muscu, comme d’hab ! smiley

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AB  

    Pas si vite, AK Pô ! Le journal de la mairie la république précise : "Une expertise technique préalable de la structure porteuse est incontournable..."

    Ah bon ? L’expertise reste donc à faire ? Et tout risque de finir avec "adieu, veaux, vaches, cochons, couvée !"

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AK Pô  

    AB :"Le journal de la mairie la république précise : "Une expertise technique préalable de la structure porteuse est incontournable...""

    Pour sûr que si la tour penche à droite, on aura un monument pisan. La tour Berlusconi (voir "la Reppublica"), avec ses appartements et ses chambres de députées. Pau, la ville rêvée des cavaliere et des escaliers à vi(ce)s ! Ouarf !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par AB  

    Je ne sais pas si notre modérateur-en-chef apprécie qu’on fasse la comparaison entre l’Italie et le Béarn...

    MLC risque d’annuler son abonnement à A&P !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    17 décembre 2010, par Carola  

    Serait-ce à dire que pour 4 millions, entre le projet le plus cher et celui-ci, la ville céderait la concession des halles et un potentiel de logements vendus à prix d’or ?

    Pour un bénéfice projeté de combien à l’arrivée ? Il y a effectivement une belle culbute en perspective pour un promoteur...

    C’est dans l’expertise technique que ça va se faire... smiley

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    21 décembre 2010, par Louis H  

    Le dossier de presse de la mairie "rénovation des Halles" est affligeant de légèreté. Où des idées deviennent des hypothèses, et les hypothèses avant même d’avoir été vérifiées et validées par les hommes de l’art induisent le choix annoncé et voté dans la foulée ! Est-ce que ça va faire comme pour les futures tribunes amovibles du GP où les services municipaux avaient omis( ?) les règles de construction antisismique applicables à Pau, qui ne sont plus celles des années 70 ?

    ce n’est que 5 lignes à l’avant dernière page du Dossier qu’on trouve ces 2 petites lignes

    "afin de s’assurer de la faisabilité de cette hypothèse une expertise technique doit être menée pour vérifier la solidité des fondations soutenant les structures porteuses. Les résultats de cette expertise infirmeront ou confirmeront le choix opéré"

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    21 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    merci pour ce "lien"

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    18 décembre 2010, par Maximo  
    Et tout risque de finir avec "adieu, veaux, vaches...
    Miséricorde !!!!!! Tant mieux !

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    20 décembre 2010, par AB  

    La Mairie propose d’installer les associations et les représentations syndicales au LEP Saint Vincent. (Les élèves de Saint Vincent déménageront fin 2012 à Saint Ursule.)

    Y aura-t-il de la place pour tout le monde ? Il me semble que l’actuel bâtiment "Miséricorde" conviendrait mieux pour loger les associations... Cela animerait le Centre Ville beaucoup plus que l’ESAC.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    20 décembre 2010, par Louis H  

    La Mairie propose d’installer les associations et les représentations syndicales au LEP Saint Vincent

    La maire semble faire comme si les batiments du LEP Saint Vincent seront à sa disposition à partir de 2012. Mais à qui appartiennent actuellement les murs du LEP Saint Vincent (qui est un établissement privé sous contrat avec l’Etat) ? La ville devra-t-elle louer (ou acheter) ces m2 de locaux pour y reloger les associations ?

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    le centre ville restera il un centre ouvert aux simples habitant du centre ; de plus en plus de bâtiment, public ou privé sont détournés de leurs activités primaires( écoles, centre d’accueils, de cultes ou de soins...) pour être remis aux assos ou représentations syndicales. bâtiment de la poste( 1èr étage) 22 rue lamothe, la miséricorde, ..... et bien d’autres. la rénovation, entamée ou prévue est bien sur faite sans respecter ce qui est imposé au simple "clampin" la Zone de protection.

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    22 décembre 2010, par peyo  
    Sans oublier la future ex-bibliothèque du square Lafont qui revient (Dartigolles l’a annoncé) sur 1 niveau à la Mission locale pour les jeunes

  • > Pau Complexe de la République : A vendre magnifiques appartements de standing !
    21 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    ce matin dans le journal.... M.L.C. souhaite changer le plan ; pour ne plus autoriser qu’un seul parking par foyer (un parking a vélos ???) et cela devra surement concerner le building grand standing (même si monsieur Dartigole n’y vois pas madame BETTANCOURT)

  • Standing sans Parking ?!
    21 décembre 2010, par AB  

    L’OURS du Bois se lève plus tôt que moi... Il a donc eu le privilège d’annoncer sur A&P les projets de MLC de "modifier le PLU pour qu’il n’y ait plus qu’une place de parking octroyée par logement en centre-ville".

    Peut-être que le journal de la mairie la république pourra bientôt nous dévoiler des détails ?

    Il serait intéressant de savoir si ce genre de modification du PLU a déjà été réalisée dans d’autres villes.

  • > Standing sans Parking ?!
    21 décembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    désolé AB cette bonne vielle habitude de reveil a 5H30 pour être au "chagrin" a 6h 30 mais le ciel est si beau a cette heure, et mettre un coup de pied dans les arbres, pour réveiller les oiseaux , quel délice

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Les halles d’Arcachon, un exemple... à suivre.
    Mise au point des "2015 des Halles" suite aux propos d’Anne Bernard
    Collectif "Les 2015 des Halles" : La lettre ouverte à MLC, l’appel aux élus, la réaction d’Anne Bernard
    Nouvelles Halles de Pau : Repoussées à la prochaine mandature
    Jean de la Fontaine aux Ateliers de la Cité ce mercredi 15 février
    Pétition « les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » : La suite
    Une indéniable réussite. Pétition pour une "votation citoyenne" pour les nouvelles Halles de Pau.
    "Les Halles de Pau, on les habille comment ?" : Une pétition populiste ?
    Nouvelles Halles de Pau : Surtout être ambitieux !
    « Les nouvelles Halles de Pau, on les habille comment ? » - Retour sur un Point Presse !
    Spécial Pétition "les nouvelles Halles de Pau : On les habille comment ?"
    Spécial Pétition : Vox populi, vox Dei.
    Halles de Pau, ambiance.
    Halles de Pau : Pour un référendum populaire sur le projet architectural
    "Martine aux Halles"
    Halles d’ailleurs : Le "Merkatua La Ribera" de Bilbao
    Halles de Pau
    Halles de Pau : Bernard Salsé a (partiellement) raison !
    LGV Béarn Bigorre : Les évaluations Poulit-De-Stampa en-deçà de la réalité !
    Les Halles attendront encore un peu



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises