Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !

lundi 13 décembre 2010 par Edouard Girard


 La mise en service de la Bordeaux-Pau va réjouir beaucoup de monde. Il y a tous ceux qui vont apprécier un trajet nouveau rapide, sûr, et sans fatigue. Il y a ceux qui sont sensibles à l’environnement paysager soigné d’une autoroute. Il y a aussi ceux qui sont attentifs à la préservation de la libellule bleu et sont heureux qu’on ait pensé à elle et à l’éco-système. Il y a enfin ceux qui, riverains de l’ancien parcours, sont enchantés d’en voir disparaître les nuisances résultant d’un trafic qui devenait infernal. Bref , une grande majorité de gens sont satisfaits, voire trés satisfaits , de la nouvelle liberté de circuler entre Pau et Bordeaux qui leur est apportée.

 Et puis il y a les grincheux ! Eternels mécontents, dénigreurs systématiques, rétrogrades d’un autre âge, faux écologistes qui ne savent pas lire le contenu du Grenelle de l’environnement. Sans compter les idéologues et les amateurs de lutte des classes, parmi lesquels de trop fameux corporatistes du rail. Tout ce monde compose le choeur des lamentations !

 Ces mêmes condamnent ce qu’ils appelent improprement la "Pau-Oloron", qui va aller en fait de Lescar à Oloron et prolonge ainsi en toute logique la Bordeaux-Pau vers la frontière ! Ce projet autoroutier est vieux de 20 ans. Jugé indispensable par l’Espagne et la France en 1990, il vient de sombrer dans la gabegie budgétaire de chacun de ces pays ! D’où l’idée du Conseil Général des Pyrénées Atlntiques de reprendre le projet abandonné, car ce qui était indispensable il y a 20 ans, l’est encore plus aujourd’hui ! La voie nouvelle sera une simple route nationale aux normes actuelles (le modèle en est la déviation de Bedous récemment réalisée) !

 Quels sont les nombreux avantages, qui rendent indispensable la RN nouvelle ?

 Etablie entièrement en rase-campagne, la voie nouvelle sera l’itinéraire le plus direct vers le Somport. Soit 25 kms environ pour la section à réaliser, contre près du double si l’on fait le détour par Pau ! Elle débarrassera la RN 134 actuelle, qui va de Pau à Oloron, des dangers du trafic international qui la parasite. Se développant en rase-campagne, hors de toute agglomération, la RN nouvelle sera donc, et de loin, la route la plus sûre au plan de la sécurité routière, ce qui la justifie pleinement devant le Grenelle de l’Environnement. Outre sa sécurité d’usage, elle constituera en effet le parcours le plus économique et le moins consommateur d’énergie, et sera de ce point de vue un investissement écologique sur le long terme !

 Mais surtout, tout spécialement pour Oloron, la nouvelle RN comporte deux aspects sécuritaires essentiels. Primo elle mettra fin au scénario-catastrophe qui menace la ville au débouché de la RN 134 actuelle au coeur du marché hebdomadaire, aprés une descente de un kilomètre. Deux poids lourds se sont déjà retrouvés roues en l’air à cet endroit, répandant sur le bitume leur pleine cargaison, 10 tonnes de chocalat pour l’un, et 6 tonnes de petits poids pour l’autre ! Qu’en sera t-il quand il s’agira de produits chimiques asphyxiants ou explosifs ? Pas besoin d’un dessin pour comprendre ! Et secondo, la RN nouvelle débarrassera Oloron d’un trafic international qui pollue a ville sur les 7 kilomètres de son boulevard périphérique. "Purger" Oloron de ce trafic est une nécessité absolue. On le voit, la Lescar-Gurmençon est un enjeu majeur pour la Ville en matière de sécurité et d’agrément de vie  ! 

 Autant dire que les arguments ineptes d’un certain collectif du nom de "Code", qui les déploie à grand tapage à Pau, sans l’avis des populations directement concernées, n’ont aucune chance d’être pris au sérieux.. Rappelons que le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, toutes tendances confondues, a récemment réuni en mairie d’Oloron, un public nombreux. Mr Bernard Uthurry, maire de la Ville et président de séance a exprimé l’ intention commune de promouvoir la section Lescar- Oloron. de la RN nouvelle ( en complément de la section Oloron- Gurmençon, projetée par l’Etat).Voilà une affaire qui roule, et qu’il est de la première urgence de mener à bien !


- par Edouard Girard


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
2 mai 2011, par pehache  

4 mois après la mise en service de l’A65, il est plaisant de relire l’article ci-dessus, puis de lire les articles suivants :

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/04/30/01006-20110430ARTFIG00632-l-autoroute-sans-trafic.php

http://www.charentelibre.fr/2011/04/25/langon-pau-le-grand-desert,1032827.php

pour constater à quel point E.G. et autres adeptes de la méthode coué étaient à côté de la plaque concernant l’A65.

Ces articles ne font que confirmer ce que n’importe qui ayant emprunté l’A65 a pu constater : cette autoroute est vide. Seuls les skieurs bordelais en gros paient sans rechigner les 45€ de l’aller-retour.

Les "grincheux, éternels mécontents, dénigreurs systématiques, rétrogrades d’un autre âge, faux écologistes" fustigés par E.G. (qui comme d’habitude a les mots justes pour poser les bases d’un débat serein smiley ) avaient donc raison : cette autoroute a été imposée sur la base de prévisions de trafic totalement fantaisistes, au détriment d’un aménagement 2x2 voies de la route existante, qui aurait été beaucoup plus raisonnable.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    2 mai 2011, par Rêveur des villes  

    intéressant...

    [Charente Libre] : "Comme l’interdiction de circuler sur les routes secondaires annoncée par la préfecture de région en janvier dernier n’est toujours pas entrée en vigueur, les transporteurs évitent comme la peste un ticket d’entrée à 65 euros l’aller."

    Il y aurait donc possibilité d’obliger les poids lourds à prendre l’autoroute ( ?).

    Une solution en or : supprimer cette autoroute vide et faire la LGV en lieu et place ! Bon, je plaisante, je pense que les ouvrages d’art pour une LGV doivent être plus robustes que pour une autoroute.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par J.Dupé  

    Bravo Edouard Girard ! Tout à fait d’accord !

    > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par pehache  

    Et puis il y a les grincheux ! Eternels mécontents, dénigreurs systématiques, rétrogrades d’un autre âge, faux écologistes qui ne savent pas lire le contenu du Grenelle de l’environnement. Sans compter les idéologues et les amateurs de lutte des classes, parmi lesquels de trop fameux corporatistes du rail. Tout ce monde compose le choeur des lamentations !

    Et allez, le niais Girard commence son "article" en insultant tous ceux qui ne pensent pas comme lui, sur l’air habituel "le nucléaire ou la bougie" qui lui tient lieu d’ersatz de réflexion.

    Pour le reste...

    Le seul argument raisonnable dans cet "article" est celui du contournement d’Oloron. Mais en quoi cela justife-t’il une nouvelle route jusqu’à Pau ? Quand vous avez besoin de refaire la salle de bain chez vous, vous construisez une nouvelle maison ?? Le contournement d’Oloron peut parfaitement être réalisé sans sans faire une nouvelle route Pau-Oloron pour autant.

    L’argument de la sécurité ? Déjà démontré ailleurs aujourd’hui qu’il était largement bidon. Et commencez par respecter les limites de vitesses sur cette route au lieu de "vous" amuser à brûler les radars qui s’y trouvent.

    Etablie entièrement en rase-campagne, la voie nouvelle sera l’itinéraire le plus direct vers le Somport.

    Oh, le bel aspirateur à camions que voilà ! Ah, quelle vision d’avenir que de transformer la vallée d’Aspe en gaine technique pour que les containers débarqués dans les ports espagnols et portugais puissent rejoindre les pays du nord. Quel beau développement que voilà, regarder passer les camions...

    Je vais plutôt vous dire comment à la fois économiser l’argent d’une nouvelle route et améliorer la sécurité : interdire dans la vallée d’Aspe le trafic de camions international longue distance. Utopique ? Non, la Suisse l’a fait dans certaines de ses vallées. Il faut juste un peu de volonté politique.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Daniel Sango  

    Entièrement d’accord avec Pehache !

    Les rois du bitume veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

    Oui une nouvelle route est totalement hors la loi du Grennelle de l’environnement, car en plus de son emprise sur le territoire elle va générer un mitage catastrophique tout au long de son tracé.

    La route Gan Oloron est parfaite, et si on veut l’élargir, il y a de la place tout au long du parcours.

    Le problème est Gan/Pau et le contournement Sud Ouest.

    Alors faisons une deux fois deux voies en doublant Gan/Pau et le sentier périphérique sud. Cela résoudra et le problème Pau/Oloron ET l’accès sud de Pau

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    DS : La route Gan Oloron est parfaite, et si on veut l’élargir, il y a de la place tout au long du parcours.

    Beaucoup de virages, de montées et de descentes...

    DS : Le problème est Gan/Pau et le contournement Sud Ouest.

    Personnellement, ça ne me crève pas les yeux. A part qu’il y a des feux qui devraient être supprimés entre Pau et Gan.

    DS : mitage catastrophique tout au long de son tracé

    Une voie directe sans carrefours peut permettre d’éviter cela.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    Mais bon... je crois que l’argument qui doit faire pencher la balance est peut-être qu’il est temps de changer de mode de transport de marchandises et de donner plus de place au frêt et ferroutage au niveau européen.

    Dans ce cas, cela signifie moins de participation de l’Etat pour ce projet, qui tomberait sans doute à l’eau.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par MM  
    L’autoroute sauve des vies

    "L’argument de la sécurité ? Déjà démontré ailleurs aujourd’hui qu’il était largement bidon."

    Comment peut-on dire de pareilles contre-vérités ! Il est plus que démontré que le nombre d’accidents mortels est infiniment inférieur sur autoroute par rapport aux routes nationales. La nationale Pau-Bordeaux a causé la mort de suffisamment de personnes dont beaucoup de jeunes (notamment d’étudiants) pour applaudir à l’ouverture de l’autoroute. Ce motif à lui seul justifie la construction de l’autoroute.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Perplexe  
    Sauf que les étudiants seront dissuadés par son coût de prendre l’autoroute, ils prendront le train comme l’a fait mon fils pour se rendre au lycée Montaigne.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par pehache  

    Vous connaissez beaucoup d’étudiants qui peuvent mettre 43€ par semaine + l’essence + + + + pour aller à Bordeaux ?

    Si on avait pensé aux étudiants on aurait élargi la nationale à 2x2 voies.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    14 décembre 2010, par MM  
    Et le covoiturage, cela ne vous dit rien ? A trois ou quatre étudiants par voiture, c’est le mode de voyage le moins cher, péage compris ! Heureusement que les étudiants ont un peu plus d’imagination que leurs "vieux" qui en sont toujours à une personne par voiture ! Vive l’autoroute qui va favoriser les échanges entre Bordeaux et Pau !

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    14 décembre 2010, par pehache  

    Mon cher MM, c’est vous qui n’arrivez pas à sortir du shéma bagnole-bagnole.

    Le prix de revient d’un trajet en voiture ne se limite pas à l’essence qu’on met dedans et aux péages, loin de là.

    Et par ailleurs les étudiants ont 50% de réduction sur les trajets SNCF. 15€ Pau-Bordeaux en train, il doit falloir s’entasser à 5 dans une Clio pour atteindre ce prix en voiture. Et question sécurité je préfère savoir mes enfants dans un train plutôt que dans une voiture, même sur autoroute.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    14 décembre 2010, par Marc  
    Avec la SNCF, vous avez environ 10 allers et retours par jour entre Pau et Bordeaux pour un voyage de 2h à 2h30 de centre ville à centre ville.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    15 décembre 2010, par MM  
    La desserte de Pau depuis Bordeaux est loin d’être idéale. Dans le sens Bordeaux-Pau, il n’y a que deux horaires en matinée : 6h27-9h et 11h16-13h10. Si l’on veut venir à Pau pour un déjeuner de travail sans avoir à se lever à 5 heures du matin, l’autoroute est préférable. Sur cette ligne, la Sncf a des progrès à faire.

  • La Suisse l’a fait...
    13 décembre 2010, par AB  

    "... interdire dans la vallée d’Aspe le trafic de camions international longue distance. Utopique ? Non, la Suisse l’a fait dans certaines de ses vallées."

    Mais quelle est donc leur recette ? La Suisse est une Confédération avec 4 (quatre) langues officielles dont le français.

    Et si nos politiciens locaux et nationaux faisaient un voyage d’étude en Suisse ?

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Rêveur des villes  

    La vallée d’Aspe couloir à camions... Surement avec l’A65 et la nouvelle route Lescar - Gurmençon.

    Cela est-il vraiment gênant ? Je ne sais pas. Dans la mesure où la route ne passe pas dans les villages, (ça implique qqes déviations de plus) et qu’elle reste une 1x1 voie, ce peut être acceptable, peut-être.

    La question du frêt ferroviaire est d’ordre européen et n’intéresse pas les édiles européens, du moins les français et espagnols. Ils ont du mal à faire des choses simples, alors des choses compliquées comme celles-là... Transferrer une partie importante du frêt de la route au train... Il faudra attendre que le pétrole soit à 300 $ le baril pour que les édiles s’en préoccupent. Quand est-ce que cela aura lieu ? Dans 3 ans, 30 ans ? je ne sais pas.

    Soyons réalistes : il n’y a jamais eu aucune avancée concernant le ferroutage en France et en Espagne... Il faudrait un mouvement gigantesque pour que cela se passe.

    Des arbres pourraient être plantés à certains endroits pour diminuer l’impact paysager. Pourquoi pas tout le long de la future route Pau-Oloron et dans la plaine de Bedous par exemple, et ailleurs.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par pehache  
    La vallée d’Aspe est une vallée étroite. La transformer en couloir à camions serait une mise à mort, le bruit dans la vallée serait infernal. Qui aurait envie de passer un séjour à Etsaut en entendant le bruit des camions ?

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Marc  

    "Qui aurait envie de passer un séjour à Etsaut..."

    Mais qui peut bien avoir envie de passer un séjour à Etsaut ? smiley

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Rêveur des villes  
    Il existe des murs de verre pour réduire le bruit.

  • > La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    13 décembre 2010, par Occitanian-Beast  

    inefficace ! la vallée dans les gorges du Fort du portalet va réverbérer le son des camions et multiplier la nuisance comme s’ils étaient 10 fois plus nombreux ! Et je ne parle même pas de la problématique pèlerins + cyclotouristes, dont on ira chercher les victimes dans les châssis des camions une fois ceux-ci arrivés à destination... smiley

    Ou évidemment, si on récupère l’emprise de la voie ferrée pour faire une route en estacade, on pourrait séparer les trafics, mais est-ce souhaitable, à part pour vérifier les calculs embrouillés de Mr Poulit...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !
    Nouveau parc des Expositions, résultat d’un sondage.



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises