Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route

lundi 22 novembre 2010 par AK Pô


On a beau dire, la peinture au plomb avait du bon, du bon, Dubonnet. Rouler avec les familles Pernod, Lillet, Suze, Izarra, à cent vingt à l’heure sur les routes de campagne, faire du tourisme grâce aux indications des virtuoses peintres en lettres qui en faisaient la publicité. C’est comme le grand Prix de Pau, une heure de gloire qui versait un peu trop à boire et faisait traverser les platanes hors des passages cloutés.

Effaçons de nos murs défraîchis ces tags ancestraux qui incitent les djeuns graffeurs au vice et à la désobéissance civile !

-par AK Pô

19 10 10


A Nounours du Bois : gare !

supplément offert par la maison...

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
26 novembre 2010, par L’ OURS du Bois  

merci pour le clin d’oeil, je me méfierai sur mes arrières un coup de fusil est si vite arrivé. Quoi que, je me souvient des trois bonhommes ripolin tenant leur pinceau a le main, alignés l’un derrière l’autre, ils ont hanté ma jeunesse sur le mur de la maison de mes parents

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AB  
    "...un coup de fusil est si vite arrivée..." Où ? sur les routes de campagne, là où AK Pô a pris ces photos ?

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AB  

    Effacer ces tags ancestraux ? Parce que ce sont des publicités ?

    AK Pô, si vous faites un tour dans le secteur du Stade des Eaux Vives vous y découvrirez des tags, des graffitis récents qui ne font de la publicité pour aucune marque mais sont des témoignages superbes des talents de ces artistes inconnus !

    Vaut la visite, comme disent les guides...

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AK Pô  
    AB, le second degré, ça vous dit quelque chose ? Que certains s’arrêtent au premier parce qu’ils sont essoufflés,je comprends, mais vous, quand même !!! smiley

  • Le secon degré
    26 novembre 2010, par AB  

    "Le second degré", dites-vous, AK Pô...

    Malheureusement j’ai perdu toute ma spontanéité...

    Si la jeunesse de L’OURS du Bois a été "hantée par les trois bonhommes ripolin tenant leur pinceau à la main..." c’est ma vie actuelle, en pleine force de l’âge, qui est hanté par BB avec ses ciseaux de censureur officiel...

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AB  

    Pendant des années, comme beaucoup d’autre familles, nous ralentissions au croisement de Jean Mermoz/Jean Sarrailh/Château d’Este pour que les enfants puissent admirer la publicité pour une marque de miel local... Selon les saisons, la peinture réprésentant un ours avec son pot de miel était plus ou moins cachée par une somptueuse vigne vierge.

    Et aujourd’hui ? Où est parti l’ours ? Et le pot de miel ?

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AK Pô  

    "Et aujourd’hui ? Où est parti l’ours ? Et le pot de miel ?"

    Les enfants de la clinique Lagrange les ont emmenés sur des cigognes, vers Pau Nord... ou dans les Barthes landaises...

    PS : je me souviens bien de ce panneau peint (le mur a été démoli quand s’est construit le super bel immeuble de l’angle Mermoz Chateau d’Este).

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AB  
    Dans les Barthes landaises ? Est-ce la même chose que les Barthes du Pays Basque ? Nous y amenions nos enfants... il y avait des chevaux... On n’y a jamais vu d’ours...

  • > Arpenteurs sans limites n°85 : Les vieux tags de papi tiennent la route
    26 novembre 2010, par AK Pô  

    AB : "il y avait des chevaux... On n’y a jamais vu d’ours..."

    "Danse de l’ours, fanfare tzigane et Carnavals tout le week-end au Pays basque"

    mes Barthes :Barthes de l’Adour - Commune de Saint Vincent de Paul - Landes. smiley Les ours ont franchi l’Adour à la nage, c’est pour ça que vous n’en avez pas vus. Tout s’explique ! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Arpenteurs sans limites n°185 : un petit tarpé, vers 18 heures, at Tarbes zentrum
    Arpenteurs sans limites n°184 : La mer n’était pas là, alors on a regardé la Terre
    Arpenteurs sans limites n°183 :les pèlerins marquent le pas à Lourdes
    Arpenteurs sans limites n°182 : les rues d’Arudy sont douces l’après midi
    Arpenteurs sans limites n°181 : coups de freins dans les virages, Louvie Juzon
    Arpenteurs sans limites n°180 : pourrir jeune ou mourir vieux à Lembeye
    Arpenteurs sans limites n°179 :Tango Sède, mignon quartier tarbais
    Arpenteurs sans limites n°178 : la passegiata (un dimanche aprêm sur le boulevard)
    Arpenteurs sans limites n°177 : the last pilgrim in Lourdes senza papa
    Arpenteurs sans limites n°176 : Cauterets (village) sous la neige
    Arpenteurs sans limites n°175 : a dada(ïste) sur les sculptures d’ Eduardo Chillida
    Arpenteurs sans limites n°174 : un vertigineux petit tour à Pau
    Arpenteurs sans limites n°173 : animus anima : les poupettes à papi
    Arpenteurs sans limites n°172 : les petits bouchons de Liège, années quarante
    Arpenteurs sans limites n°171 : Marciac sans chapiteau ni zizique
    Arpenteurs sans limites n°170 : ça tourne rond à Oloron
    Arpenteurs sans limites n°169 : je gére, j’erre, Gers, aujourd’hui comme hier
    Arpenteurs sans limites n°168 : Pau lux (et poil à gratter)
    Arpenteurs sans limites n°167 : Tarbes, par petites touches (3)
    Arpenteurs sans limites n°166 : Cauterets vaisseau de belles pierres (partie 2)



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises