Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !

vendredi 22 octobre 2010


Malgré le 400e de Henri IV, le 200e de Bernadotte, la Section Paloise, l’Elan, le Tour de France, le Mondial de Pelote, les nouveaux éclairage du Château, la dernière édition "Aquitaine Madame" du Figaro a complètement zappé la 2e ville d’Aquitaine ! Que faire de plus ?

Vous vouliez connaître tous les "incontournables de la saison" en Aquitaine, découvrir les nouveautés, les "spots, objets et belles adresses" de notre région, la dernière édition spéciale "Aquitaine Madame" du Figaro vous donnait 18 pages de bonnes raisons où dépenser vos sous et pas une sur Pau !

Pour être dans le coup dans la région, il faut aller à Bordeaux bien sur, Bayonne, Biarritz, Sy Jean de Luz mais aussi à Le Bouscat, Libourne, Bègles.

Bref, les commerciaux du Figaro ne doivent pas savoir où se trouve la capitale du Béarn. Pourtant rue Louis Barthou, il y a de quoi satisfaire la clientèle BCBG du Figaro. Pau se meurt, d’accord mais Pau n’est pas mort pour autant !

A moins que cela ne soit qu’un problème de pugnacité de la part des commerçants palois qui considèrent que faire de la publicité ne fasse pas partie de leur métier.

Attendons de voir l’ouverture de l’autoroute Bordeaux-Pau en décembre, ce jour-là les journalistes et commerciaux bordelais n’auront plus d’excuse pour ne pas découvrir notre ville...


- par Consommatrice

PS : Un rectificatif et un coup de pub gratuit : Il y avait bien une boutique paloise dans le dossier : "Le Thé déco de Nadine" 78 rue Tran à Pau (05.59.27.96.48). Un vrai lieu de convivialité selon le Figaro.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
24 octobre 2010, par Maximo  

Pourtant rue Louis Barthou, il y a de quoi satisfaire la clientèle BCBG du Figaro
Je doute que vous connaissiez la clientèle du Figaro smiley

> Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
22 octobre 2010, par Contribuable Palois  

Consommatrice écrit un non-sens

... les journalistes et commerciaux bordelais n’auront plus d’excuse pour ne pas découvrir notre ville...

Non, c’est l’inverse : ce sont les responsables palois (Mairie et ses multiples chargés de communication, l’office du tourisme, etc) qui n’ont pas d’excuses s’ils n’intéressent pas les journalistes et les relais de communication

Parce qu’il ne faut pas renverser la problématique :

le monde entier n’attend pas après Pau, c’est Pau et ses milieux économiques, culturels, touristiques qui attendent le jour où le monde redécouvrira (enfin) Pau et ses attraits

Avec les structures spécialisées de la Ville et de la CDA (et les budgets qu’ils ont) il n’y a pas aucune mauvaise raison qui tienne ! Et qu’on ne vienne pas dire qu’on va lancer une enquête de satisfaction et mandater un cabinet d’études...

Ceux qui sont en place ne font pas leur boulot de promotion ... on n’ose supposer qu’ils seraient incompétents.

> Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
22 octobre 2010, par AB  

"...Que faire de plus ?"

Créér un poste de chef de communication pour faire connaître notre ville...

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par le coq  
    Evidemment : le "coq" est là pour dénoncer que les élus de la CCI et en politique sont tellement actifs que pour ce WE par exemple, les grèves SNCF font que les trains : de Paris/Pau (à 23H..) s’arrête à Bordeaux et le retour pour Dimanche en train de nuit ne repart pas de Pau...Belle image de l’efficacité paloise avec une municipalité de gauche en plus. Et dire qu’ils veulent faire Pau Bordeaux en 20 minutes et se représenter aux élections de la CCI. Quelle HONTE après un tel bilan.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    bonjour Monsieur Le Coq, il me semble une grossière erreur. la C.C.I. n’est pas une élection du peuple ou de la démocratie ; Monsieur de Stampa est un élus de professionel commerçants et artisants réunie en chambre consulaire qui ont choisi professionelement leur chambre soit CCI soit agriculture soit artisanale... ils sont les gérants d’activités diverses et variées tel que différentes école des métiers de bouche ou de commerce( entre autre) et gèrent des plateformes de distributions M.I.N et les aéroports mais a ma connaissance pas la SNCF OU RFF Vous espérant avoir quand m^me put regagner vos pénates

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par le coq  
    "le chef de gare" est absent ou aphone

    Vous avez tout à fait raison mais vous avez mal lu. Je n’ai pas dit que De Stampa était élu du peuple, d’autant qu’ancien ...j’ai participé à ces élections (CCI, FIB...). Cependant à lire ses nombreuses interventions sur la liaison TGV Bordeaux Pau,ses oraisons avec M.Poulit, je trouve son silence plus que "lâche sinon regrettable. J’espère que votre article respectueux n’a pas pour seul but de soutenir sa future candidature à la présidence de la CCI. Car vraiment la CCI de Pau a besoin de renouveau ou doit disparaître. Les autres : Conseil régional Rousset, la Maire de Pau MLC, sont dans le même panier...faire du vent pour eux-mêmes, que du vent. Pour le reste ...mon voyage a dû être annulé. J’ai oublié d’ajouter que les avions étaient absents aussi sur Pau et sur Lourdes...Les industriels potentiels apprécieront les atouts de la région. Merci pour votre intervention qui m’a permis d’en remettre une couche sur la représentation des élus de tous bords. Remarquez que les "religieux" n’ont rien dit... Pourquoi ? Les voies du Seigneur sont impénétrables.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    soyez rassuré je ne prêche pour personne a par moi qui ne suis candidat a rien a part de bien vivre dans une région que j’ai choisi et qui je l’en remercie m’a accueilli

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par Maximo  
    vous écrivez dans un charabia tel qu’on ne comprend rien à vos interventions, Coq et Ours.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    25 octobre 2010, par Prophete  
    Je suis bien d’accord avec vous. Notre région part un peu en quenouille. Et je ne vois pas d’amélioration à l’horizon....notre université se distingue une fois de plus en étant des rares bloquées. Notre aéroport est en grève plus que les autres. Pour le TGV en effet c’est raté il ne passera pas par Pau. Bref les politiques devraient éviter de se représenter comme à la CCI qui gère l’aéroport, qui nous avait promis un Bordeaux/Pau en une demi heure, qui gère l’ESC qui part aussi en quenouille... Laissez la place aux jeunes. On verra ce qu’ils feront mais ils ne peuvent pas faire plus mal... On regrette Labarrere !

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) mais cherche-t-elle à exister ?
    22 octobre 2010, par Louis H  

    En 2010 quelqu’un cherchant un renseignement (ou simplement des idées) se tourne vers internet. Évident.

    Sauf qu’un curieux -qu’il soit de Paris, Londres ou d’ailleurs- qui se renseigne sur le site de l’Office du Tourisme Pau-Pyrénées risque fort d’aller voir ailleurs. Ce site est un fourre-tout, une très mauvaise vitrine pour Pau et le Béarn.

    Et c’est pire pour les non francophones, pour les touristes étrangers potentiels, tous ceux qui consultent les pages "en anglais" c’est encore moins attractif (traductions plates, souvent faites au mot-à-mot, renvoi sur des pages en français, etc) . Et pas besoin d’aller sur pau.fr , le néant, même pas un accueil en anglais (ni en espagnol)

    Je mets au défit l’ Office ou l’djoint au tourisme de m’expliquer 2 exemples sur des pages en "anglais" :
    -  pourquoi il existe un onglet water center ce vocable cachant le Stade d’eaux vives. Au mieux c’est un anglophone rhumatisant qui cliquera sur ce lien, pas un sportif ou une personne alerte
    -  pourquoi avoir choisi de promouvoir le concours complet d’équitation avec des appellations aussi mal choisies que horsing et The Stars of Pau 2010 sans reprendre "horse trials" et l’appellation internatioale enregistrée qui est "Les Étoiles de Pau CCI" ??

    Le passé de "Pau, ville anglaise" ne suffit pas ; il faut aussi se mettre au niveau si Pau veut capter des voyageurs et des touristes

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) mais cherche-t-elle à exister ?
    22 octobre 2010, par AB  

    "...le site de l’Office du Tourisme Pau-Pyrénées... est un fourre-tout, une très mauvaise vitrine pour Pau et le Béarn."

    Entièrement d’accord avec Louis H ! L’opinion confirmée par des amis étrangers.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) mais cherche-t-elle à exister ?
    22 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    pour les nouveaux Palois l’accueil est des plus simple( pour ne pas dire inexistant , Que venez vous faire a Pau , vous nous dérangez, vous voyer bien qu’on sommeil pendant que la ville se meure tant qu’elle n’est pas morte ;;( comme le disait la veuve de sacha Guitry enfin raide) si vous avez besoin de quelque chose allez voir l’accueil des villes de france qui vous demandera une inscription payante avant toute explication. qui fait quoi a la mairie, a pau c’est un grand mistère . Dans d’autres communes Lons Billère le maire recois les nouvaux contribuable et leur explique a quoi servent leurs impots ....

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par PJ64  

    Depuis quand le Figaro fait il de la pub pour une ville de gauche ? Ca se saurait. Car même la visite de la princesse de suede a été zappée...

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par peyo  

    même la visite de la princesse de suede a été zappée...

    A moins que ce soit la mauvaise volonté manifestée par la mairie et les restrictions paloises drastiques. Lors de la visite de la Princesse, la mairie s’est retranchée derrière le protocole et les restrictions imposées disait-elle par l’Ambassade de Suède. C’est largement erroné, la preuve c’est que les visites en région parisienne étaient plus ouvertes

    Et si on parlait à l’opposé de la visite de Mme Lignières Cassou à Orebro. Pourquoi la discrétion de bien mauvais aloi ? Une "ex trotskiste" chez le Roi, il y a plus grave et les Palois ne lui en tiendront pas rigueur. Ne serait-ce que pour nous expliquer à quoi à servi la prise en charge des frais de ce voyage en Suède par les finances municipales (le CR du dernier conseil municipal n’est pas clair). Il y avait une invitation officielle faite à Madame la maire de Pau, on pouvait donc espérer mieux qu’une photo d’amateur sur le tarmac.

    Alors à quand des photos du dîner royal et de notre représentante Mme la maire en tenue de soirée ? C’est ça aussi le panache !

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par Rêveur des villes  

    Eh oui, et vous avez oublié le mondial de kayak, nos clubs de sport pro, notre future médiathèque. Tous les efforts faits par nos édiles depuis 30 ans. C’est vraiment injuste...

    Le Bd des Pyrénées n’est pas dans un état acceptable : il manque des pavés, beaucoup sont décélés. Il manque... la vue sur le gave, et les montagnes et les plaines de Nay et de Soumoulou ne sont pas toujours bien dégagées.

    Mais on aura bientôt une vache écrasée sur un toît. Voilà qui va "faire parler de Pau". A moins que beaucoup de gens trouvent cela ridicule.

    Concernant les boutiques de la rue Barthou. Pas sûr que la bourgeoise ait envie de faire les vitrines avec des trottoirs aussi étroits et remplis de merdes de chien. Mais les commerçants sont sales ! Ils ne ramassent pas devant leur porte. MLC doit rentrer et demander une pelle pour le faire !

    Je crois qu’il n’y a pas beaucoup de lieux branchés vétustes et sales...

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par claudiqus  
    L’expression " de France et de Navarre " aurait-elle une portée insoupçonnée ?

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par Carola  

    Juste une petite remarque.... Pau n’existe toujours pas à Paris, dites-vous !? alors que ce lieu existe aux antipodes de la terre... Serait-ce une maldonne de la mondialisation ?

    Je pense aux cavaliers internationaux Néo-Zélandais, Australiens, et à tous les autres qui ne vivent pas aux antipodes... à tout ce monde de l’équitation pour qui Pau "in France" fait partie des meilleurs rendez-vous équestres mondiaux !

    Bref CCI 4 étoiles les 4-5-6-7 novembre au domaine de Sers. Un parmi les plus beaux terrains du monde ! Un incontournable de la saison paloise ne serait-ce que parce qu’on paye des impôts pur l’entretien de ce merveilleux endroit ! Pour une fois que je suis contente d’en être smiley

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    22 octobre 2010, par pehache  

    Juste une petite remarque.... Pau n’existe toujours pas à Paris, dites-vous !? alors que ce lieu existe aux antipodes de la terre... Serait-ce une maldonne de la mondialisation ? Je pense aux cavaliers internationaux Néo-Zélandais, Australiens, et à tous les autres qui ne vivent pas aux antipodes... à tout ce monde de l’équitation pour qui Pau "in France" fait partie des meilleurs rendez-vous équestres mondiaux !

    D’ailleurs on a tous remarqué les déferlement constant de touristes néozélandais sur la ville, grâce à la renommée extraordinaire qu’elle dans ces contrées lointaines.

    Retombez sur terre, Carola. Qui à Pau connait les villes où ont lieu les autres CCI 4*, à part quelques fanas de canassons ? Et bien faites le raisonnement inverse : Pau n’est connue ailleurs grâce à son CCI que par quelques fanas de canassons aussi.

    Un incontournable de la saison paloise ne serait-ce que parce qu’on paye des impôts pur l’entretien de ce merveilleux endroit !

    Je croyais naïvement qu’il fallait éventuellement y aller si on aimait le cheval, je découvre qu’il faut y aller parce qu’on paye des impôts pour. C’est une façon de voir les choses.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    quel vieux cheval sur le retour Pehache laisser la fringante jument être contente de payer son échos au renouveau de la race chevaline le crottin ,c’est bon pour les petits oiseaux

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par Perplexe  
    Pau est devenue la capitale mondiale des sports confidentiels :
    -  canoë-kayak
    -  pelote basque
    -  quilles de neuf
    -  Grand Prix de troisième série .... Les touristes de Slovénie, de Cuba, des Landes se ruent sur nos festivités.

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    25 octobre 2010, par Robert "LeCoyote"  

    pour "Perplexe", je reprends le début de votre message : "Pau est devenue la capitale mondiale des sports confidentiels :
    -  canoë-kayak
    -  pelote basque"

    P’tit rappel... : à Pau, on sait très bien traire... les contribuables, puisque, "ter repetitas, etc..." et déjà cité par ailleurs, mais aussi, un peu "en vrac" car liés aux activités sportives proposées à Pau et aménagements du centre ville de Pau (extraits) :

    MLC doit faire ou rattraper partiellement (même si parfois, cela semble manquer d’incohérence dans les décisions, et même à la lecture ou écoute de déclarations de quelques adjoints, y compris celles de représentants de l’actuelle opposition...) ce qui aurait dû être fait pendant ou tout au long de ces 35 années par un "Maire de droit divin au pouvoir monarchique" (...), et ce, avant même de faire construire :

    1) cette réalisation "béarno franco-franchouillarde" qu’est le Jaï-Alaï (merci les contribuables ! ) : il doit passer plus de personnes au restaurant que sur les gradins des différentes salles de ce complexe de pelote basque... ( ?!?)

    2) le stade d’eaux vives dont on se demande toujours comment va t-’on faire pour rentabiliser une telle réalisation (fort réussie et très technique au dire de "pros" du canoë-kayak) ? : merci les contribuables de la CDA !.

    3) et maintenant, l’École Supérieure des Arts et de la Communication (ESAC) et le choix du lieu et de son emménagement dans les nouveaux locaux avec en prime, son projet sur le toit... Miséricorde !

    Question (car j’attends toujours une réponse concrète ;-))) : si quelqu’un a enfin trouvé une solution, pour rentabiliser le "stade d’eaux vives", qu’il le fasse savoir (réponse URGENTE !)

    Rajout : le moins, que l’on puisse dire ou constater, c’est que pendant 35 ans, la quotidienneté des palois (Ex : état de rues, boulevards, avenues, voir svp le mauvais état de beaucoup de chaussées et trottoirs) a été "un peu" oubliée..., le terme "oubliée", pouvant pour certain(e)s sembler encore faible ou... une évidence pour d’autres !

    Par ailleurs, et à mon (humble) avis, avant de créer de nouvelles activités près du stade d’eaux vives, il va s’écouler (eaux du gave incluses..) la Mairie et/ou CDA, doit s’approprier des terrains, des bâtiments, etc... avant même d’aménager les proches environs de cette endroit, où il aurait été logique de créer la nouvelle piscine au lieu de choisir l’actuel emplacement du "Stade nautique", mais il aurait donc fallu attendre encore beaucoup plus longtemps la construction de la nouvelle piscine...

    "En bref", les délais d’aménagement des environs du "Stade d’eaux vives", seront aussi longs que la construction effective de la ligne LGV : à l’horizon 2020-2025 sinon beaucoup plus : 2035-2040 ? et ce, quelque soit le tracé de cette ligne LGV.

    Nota : la durée du trajet de 35mn annoncée comme possible par la CCI de Pau, relève du pur fantasme ou de la fantaisie (encore un effet d’annonce-communication...) tant sur le plan technique (infrastructures, entre autres...) qu’en terme de rentabilité, car pour ce dernier point, je doute fort qu’une ligne directe "Pau - Mont de Marsan - Bordeaux", soit rentable avec une rame LGV qui peut contenir environ 400 personnes... d’ailleurs brochure et magazine de la CCI Pau, ne mentionnaient pas (sauf erreur de ma part), des projections statistiques concernant le "trafic passagers" pour évaluer "au minimum", la rentabilité de cette ligne LGV pour la SNCF, RFF...

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par Carola  

    Les villes où ont lieu les autres CCI 4* sont : Luhmülen en Allemagne, Badminton et Burghley en Grande-Bretagne, et Lexington dans le Kentucky aux USA....

    Pau est le dernier de la saison. C’est sûr, ça ne déplace pas des foules aussi importantes que le foot ou le tour de France mais ce n’est pas peanuts pour autant.

    L’intérêt de regarder passer des canassons qui galopent à 570 m/mn ? Aucun parce qu’en plus il faut marcher sur un parcours de 6000 m, en prenant le risque de déraper dans le crottin au moment où on regarde la bête qui saute. Vous imaginez le cauchemar ?

    Et puis alors, c’est sur plusieurs jours ! Le premier, ils paradent déguisés en pingouin sur leur cheval en tournicotant et en le faisant marcher en crabe sur un rectangle avec des lettres...allez comprendre !

    Et le dernier jour, redéguisement autrement pour sauter des barres de couleur sur une piste...Et c’est encore les mêmes !

    Bon allez, je rigole et j’avoue avoir joué la provocation sur le coup des impôts...c’est très moyen comme pub pour l’événement, j’en conviens. D’ailleurs Pehache vous avez été prompt à sortir votre destrier. Etait-il déjà sur place ou dans les starting box de Longpont à l’entraînement sur les pistes ? smiley

    Sachez quand même que quand le CCI de Badminton se déroule, par exemple, il est relayé en direct sur l’équivalent de France inter en Grande-Bretagne, comme nous le faisons en France avec le tour de France ou les matchs de foot.

    Est-ce que ça ramène de l’activité au centre ville de Badminton ? Je ne sais pas trop parce que Badminton c’est un bled en rase campagne anglaise et le CCi se déroule dans le parc d’un château. Mais il y a une belle activité bed and breakfast durant toute cette semaine là sur 20 kms à la ronde...

    Pau n’est pas en rase campagne... et c’est une ville équestre mondialement connue par les gens de chevaux. Il est clair que la ville n’utilise pas ce potentiel magnifique, à la fois sportif et culturel, en direction du grand public, à commencer par ses habitants.

    A croire que la ville de Pau n’existe déjà pas pour elle-même. L’herbe est toujours plus verte à côté !

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par claudiqus  
    Et Pehache, s’il n’est pas un mauvais cheval, opinera sans ricaner ni ruer exagérément ... smiley

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    He !!! claudicus quel boute en train fite vous

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    23 octobre 2010, par claudiqus  
    Vous m’en vites flatté, cher Ours ! je le suggeras d’ailleurs il y a peu de cela ... boutentrons nous désopilament, tant qu’il nous fut encore permis de nous ébaudir gaillardement !  smiley smiley

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par claudiqus  

    Et pour rester dans le même domaine, dans la rubrique sportive cavalière de haut niveau :

    Signalons que ce dimanche à Rotterdam, catégorie gymnastique acrobatique, le français Thomas Bouhail a remporté le championnat du monde de SAUT DE CHEVAL ... smiley

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par le coq  
    Mayday MAXIMO, sur le texte précédent DE CLAUDIQUS, rubrique sportive cavalière c’est qui qui saute ? le cheval ? l’acrobate c’est le cavalier ? et il reçoit le médaille de saut de cheval et là c’est LE SOT QUI EST HONORE ! quelle langue alors ! Heureusement que le champion du monde est un Français... Plus tordu de rire on meurt.....

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    sauter un cheval, même si il est de bois ça reste un sport . Bravo quand même au champion

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par claudiqus  

    Exact, l’Ours !

    ça se voulait être un trait d’humour, bien sûr, mais il convient malgré tout de saluer la performance, les salto et sauts périlleux, faut quand même les exécuter !

    je crois qu’aujourd’hui, l’humour est à manier avec une extrème parcimonie ... smiley

  • > Pau n’existe toujours pas à Paris (ou à Bordeaux) !
    24 octobre 2010, par L’ OURS du Bois  
    on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. adishatz

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises