Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !

dimanche 15 août 2010 par Bernard Boutin


Il est des noms comme celui de la « Mer Morte » dont on ne réalise la signification réelle que le jour où l’on se trouve face à eux.

Oui, la Mer Morte est bel et bien morte. Pour celui qui ne l’a jamais vue, il suffit d’imaginer une étendue d’eau plane sans poisson, sans bateau, sans oiseau la survolant. Non, rien à voir, circulez ! L’eau a un tel degré de salinité que l’espace est totalement devenu hostile à toute forme de vie.

Pas un bateau, pas un oiseau. Un embrun sur les yeux. Il brule pendant de longs, de très longs moments. Un silence irréel plane sur l’étendue saumatre. Seule une poignée de touristes entre prudemment dans l’eau pour y rester quelques minutes « sans faire de vague » et vite en sortir pour se doucher. Le guide avait dit : « au bout de 30 minutes, on en sort plus ! ».

La Mer est morte. Elle a le malheur d’être dans une faille où l’eau ne se déverse plus. Le Jourdain, pompé par les Palestiniens, les Syriens, les Jordaniens, les Israéliens n’amène plus à la mer qu’un débit équivalent à « l’Ousse » et encore... Moins d’eau à l’embouchure qu’à la source. Une rareté !

L’homme va finir d’achever la Mer. Le niveau d’eau baisse de 1 mètre par an. Il reste 50 mètres de profondeur. Dans 50 ans, une immense plaque de sel aura pris sa place.

Alors que faire ? Ouvrir un canal et acheminer l’eau depuis la Mer Rouge, la faire venir depuis la Méditerranée en traversant Israël, toutes les hypothèses sont échafaudées. Pas une n’avance. Comment mettre d’accord, pour un investissement « pharaonique », des pays aussi différents qu’Israël, la Jordanie, la Syrie, la Cisjordanie ? Qui pour les mettre d’accord ? Dieu ?

Et aussi pour quoi faire ? La Mer est morte. Maintenir le niveau d’eau, le monter même ne changerait rien à une salinité qui la rend impropre à tout usage.

Pendant quelques dizaines d’années, les touristes vont pouvoir encore la contempler comme une chose rare et puis, plus rien. Le silence deviendra définitif. Un désert de sel sera né.


- par Bernard BOUTIN


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
15 août 2010, par AK Pô  

La mer Morte se situe à -417 mètres (environ) au-dessous du niveau moyen de la mer, c’est le point le plus bas du globe (pour le moment). Pour y avoir fait trempette il y a plus de trente ans, je peux témoigner qu’à cette altitude négative l’homme est plus proche de l’enfer que du paradis.

Une solution consisterait à creuser le canal de la mer Morte (surnommé « canal de la paix »), un canal depuis la mer Rouge, sur une longueur de 180 kilomètres. La différence de niveau permettrait d’ajouter une centrale de production d’électricité. On construirait également une centrale de dessalement. Fin 2006, la Banque mondiale, l’Union européenne, le Japon et les États-Unis ont financé une étude de faisabilité d’une durée de deux ans pour un coût estimé de quinze millions de dollars. Le coût total du projet est estimé à trois ou quatre milliards de dollars.(wikipédia)

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par claudiqus  
    Archimède aurait apprécié l’expérience de pouvoir s’y maintenir en surface sans avoir à nager ... smiley

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par Autochtone palois  
    le Clubmède un peu moins... smiley

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par claudiqus  

    justement non, détrompez vous !

    la thalasso est en grande mode, mais on a rien inventé, les Romains l’avaient découvert bien avant nous !

    et les Clubs, Med ou autre, s’intéressent fort aux vertus des oligo éléments, magnésium sodium brome et consors, pour pallier aux carences de l’organisme et aux douleurs rhumatismales ...

    nul doute que le procédé, riche en promesses sonnantes et trébuchantes, et peu ne leur chaut de la désertification, se propage à des régions plus septentrionales ! l’Ouzbékistan, par exemple, et sa Mer d’Aral, qui connait une semblable évolution . smiley

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par Louis H  

    Claudiqus est reparti, en forme à ce qu’on découvre sous cette plume alerte

    des oligo éléments, magnésium sodium brome et consors, Docteur ClauDi-afoirus vous devriez avoir retenu de vos études savantes que les oligo-éléments pour l’Homme sont : Iode, Fer, Cuivre, Zinc, Sélénium, Chrome, Molybdène, et éventuellemnt Silicium. Pourquoi voudriez-vous qu’on dise oligo (=faible quantité, pas plus de 1 mg/kg, venant du grec oligos=peu) pour des éléments présents naturellement en très grandes proportions dans l’organisme comme le sodium ,le magnésium, etc !

    Pour ces constructions peu orthodoxes que vous nous faites mais on a rien inventé et peu ne leur chaut de la désertification on vous excusera en pensant que votre pensée a été troublée, non par un oligo-élémet qui s’est mis en travers de votre gosier, mais par le "tube" d’un rappeur qui manie des rimes trop recherchées

    Pour l’association des régions plus septentrionales (signifiant Nord) avec l’Ouzbékistan (=pays limitrophe de l’Afganistan) on attend qu’on nous explique le lien

    Enfin bonne reprise !

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par AK Pô  

    Claudiqus aurait-il dépassé sa dose quotidienne de Bion 3 ? Ou est-ce l’effet du ginseng (version senior) ? Ou vient-il de terminer la lecture de Septentrion, de Louis Calaferte ?

    Voilà ce que c’est que de se laisser aller sur le bord des lacs salés (rap palois). Allez, une info, pour le plaisir :

    "Le lac salé le plus élevé du monde est le lac Namtso, l’un des plus célèbres lacs sacrés du Tibet. Ce lac d’eau salée, situé au nord de Lhassa à 4 718 m au-dessus du niveau de la mer, est un lieu isolé où se rendent de nombreux pèlerins. Il mesure 70 km de long et 30 de large." (wikipédia)

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    15 août 2010, par claudiqus  

    bah ! je n’ai nul grief ..

    Louis, Marc ou l’Autochtone, qui alimentent de retours acerbes mes propos parfois décousus ...

    je suis d’une étourderie sans conteste, farfadet qui privilégie la tournure d’une phrase à la dénomination sans équivoque, et pour qui la précision d’un exposé passe au second plan, après le plaisir d’avoir énoncé son ressenti sur l’instant, sans se préoccuper de l’exacte correspondance aux maximes didactiques . je n’ai jamais fait d’étincelles en mathématiques, en physique ou en sciences appliquées, je préférais les arts plastiques, la musique ou la philosophie, pour tout dire, les sujets loin des sciences exactes, d’où mes approximations ...  smiley

  • > Evasion - La Mer Morte est vraiment morte !
    16 août 2010, par Marc  

    "je préférais les arts plastiques, la musique ou la philosophie, pour tout dire, les sujets loin des sciences exactes, d’où mes approximations"

    C’est faire injure aux plasticiens, musiciens et philosophes que de prétendre qu’ils travaillent dans l’approximation... Il est clair que Claudiqus n’a pas fait d’étincelles dans ces domaines non plus.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Devant une bûche
    C’est loin le col d’Andorre ?
    Machu Picchu à deux heures de Pau ?
    Alfred de Vigny et Pau
    Evasion - Petra, la mystérieuse
    Evasion - Petra par Danielle
    Evasion - Retrouver Lawrence dans le Wadi Rum
    Evasion - A Marrakech, un havre de paix et de couleur : le jardin Majorelle



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises