Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Misère et Miséricorde

vendredi 16 juillet 2010 par Hélène Lafon


Quand mardi, je suis revenue à Pau après quelques jours d’absence, j’ai découvert la « vache de la Miséricorde »... Palois, Béarnais et Aquitains avez-vous remarqué que la vache aplatie, escagassée sur le toit de la Miséricorde n’est même pas une Blonde d’Aquitaine ? C’est une Normande.

Quand j’étais à la maternelle de l’école Henri IV qui, à l’époque, était dans l’aile gauche de la Miséricorde, les enfants, pour marquer leur désapprobation d’un acte de l’un d’entre eux criaient en cœur, joignant le geste à la parole : Oh les cornes ! Oh les cornes ! Retrouvons ce geste d’enfant pour blâmer cette bouffonnerie contre nature au coût quel qu’il soit, trop lourd pour une ville où, dernièrement, on dénombrait 24 % d’habitants au dessous du seuil de pauvreté.

Une Municipalité responsable des deniers publics ne devrait-elle pas consacrer le prix de cette œuvre qualifiée d’œuvre d’art à lutter contre la misère et non pas à défigurer la Miséricorde ?

Une Municipalité, en ces temps de crise et de lourd déficit public ne devrait-elle pas plus raisonnablement gérer les finances de la ville ? Ne devrait-elle pas avoir conscience que même si l’endettement de la ville est, actuellement, raisonnable, l’effort que l’Etat va demander au citoyen sera lourd, très lourd ? Et que si les caisses de l’Etat sont aussi nombreuses que les feuilles du « mille-feuilles » administratif, la poche du citoyen est, elle, unique. Toute dépense excessive et inutile au niveau local comme au niveau national de l’Etat ne risque-elle pas de provoquer un vote populiste dans les classes moyennes ?

Gens de gauche, gens de droite, attention à la folie des grandeurs de nos politiques de tout bord ! La République est, peut-être, déjà en danger.

- Par Hélène Lafon


Crédit photo : cabinet Jakob et Mac Farlane


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Meuh non
20 août 2010, par antilaborde  

Meuh non ! Tu prends des désirs pour des réalités.

> Misère et Miséricorde
16 juillet 2010, par claudiqus  

normales, les taches !

une blonde d’Aquitaine n’en a point, et le rapprochement avec ce que l’on peut assimiler à une vache eut été plus difficile ...

ou alors, peindre l’édifice en rouge pour rappeler le blason, et tant qu’à faire, en ériger un deuxième ... smiley

> Misère et Miséricorde
16 juillet 2010, par pehache  

avez-vous remarqué que la vache aplatie, escagassée sur le toit de la Miséricorde n’est même pas une Blonde d’Aquitaine ? C’est une Normande.

Ah non, sûrement pas smiley . Les taches de la Normande ne sont pas noires, mais dans les beige/roux/marron. Si on doit y voir une vache, c’est une Holstein.

Une Municipalité responsable des deniers publics ne devrait-elle pas consacrer le prix de cette œuvre qualifiée d’œuvre d’art à lutter contre la misère et non pas à défigurer la Miséricorde ?...Toute dépense excessive et inutile au niveau local comme au niveau national de l’Etat ne risque-elle pas de provoquer un vote populiste dans les classes moyennes ?

Mais vous rendez-vous compte que vous participez à flatter et à encourager le populisme, par ce discours ?

Vous amalgamez un argument sur la qualité de l’"oeuvre" et un autre sur le caractère inutile de ce genre de dépense. Vous voulez en venir où, exactement ? Si l’oeuvre était "de qualité" la dépense ne vous dérangerait pas ? Ou bien pensez-vous que toute dépense dans le domaine artistique est inutile ?

Il y a toujours un poil de démagogie latente quand on met en avant "la lutte contre la misère" (qui peut être contre, hein ?) pour s’opposer à une telle ou telle dépense.

La municipalité ferait mieux de s’occuper de la misère plutôt que de rénover la chapelle de la Persévérance pour les expos des peintres amateurs.

La municipalité ferait mieux de s’occuper de la misère plutôt que de financer un orchestre symphonique (une vache écrasée par an).

La municipalité ferait mieux de s’occuper de la misère plutôt que de proposer les concerts de "l’été à Pau".

La municipalité ferait mieux de s’occuper de la misère plutôt que d’entretenir une salle de théâtre.

N’est-ce pas smiley ?

> Misère et Miséricorde
16 juillet 2010, par Rêveur des villes  

Ne vous inquiétez pas, MLC nous a bien dit qu’elle était préoccupée par le niveau très élevé des impôts locaux (et qu’elle était contre le cumul des mandats).

J’ai l’impression qu’elle n’a aucune notion de l’argent, que les gaspillages, la pauvreté ne l’affectent pas. Ce qui l’intéresse, c’est de "faire parler de Pau". C’est tous leur grand dada depuis que le grand dédé est passé par là.

  • > Misère et Miséricorde
    16 juillet 2010, par pierre  
    Pour en revenir à la Miséricorde, peut-être faut-il se souvenir que ce batiment était l’"Orphelinat agricole"... donc une vache, pourquoi pas ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pau - Le boulevard des Pyrénées piétonnier : une telle évidence !
    Pau - Derrière le Palais de Justice
    Pau - L’étape du Tour 2012, hommage aux bénévoles
    Pau - Gratuité pour IDELIS ?
    L’attractivité du centre ville de Pau au mois d’août
    PAU - Rue Saint Louis les Palois attendent une rénovation
    PAU - Une aire de stationnement ignorée de beaucoup
    PAU - Idée pour un aménagement à réaliser, près de l’école de Musique et à coté du lac
    Pau - Cité de la Montagne : Dépenses - Recettes - point mort !
    Pau - Démocratie de trottoir
    Pau - Et, si le parking de la Place de Verdun devenait totalement payant ?
    PAU - Palois attention....
    PPP : Give me my money back !
    Pau : Pour une privatisation de l’entretien de la ville ???
    Logo pour Pau : Une contre-proposition bonne pour les finances locales
    Etes vous plutôt débris ou semence ?
    Transports en commun gratuits : c’est pour quand ?
    Pau - Hestiv’Oc, la convivialité pour tous
    Entre les deux, mon cœur balance
    Pau : « Trop de cuisiniers font une mauvaise garbure »



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises